AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.61 /5 (sur 168 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Bourges , le 18/01/1979
Biographie :

Franck Ferric est un écrivain, nouvelliste et romancier.

Il est titulaire d'une maîtrise en histoire moderne obtenue à l'Université d'Orléans.

Il a publié dans diverses revues culturelles et anthologies de littératures dites de l’imaginaire, notamment aux éditions de l’Oxymore, Nuit d’Avril et dans le magazine "Elegy".

Arrivé à l'écriture par le biais du jeu de rôle, il publie sa première nouvelle en 2003, aux éditions l'Oxymore, dans le numéro 8 de la revue "Emblèmes".

Son roman "Trois oboles pour Charon" (2014), variation sur le thème du mythe de Sisyphe, a été finaliste du grand prix de l'Imaginaire 2015.

En 2019 paraît son cinquième roman, "Le chant mortel du soleil", alors qu'une quarantaine de nouvelles sont parues dans diverses revues ou anthologies.

Fasciné par la limite ténue qui sépare la raison de la folie, par les déserts et les villes, et par la matière dont sont modelés les rêves et les cauchemars, ses influences littéraires sont faites de morceaux de Lovecraft, de Léa Silhol, de Bukowski, de Hesse.

Il vit près d’Orléans.

son blog : http://www.blackflag.fr/

+ Voir plus
Source : http://www.editionsduriez.fr/les-auteurs/franck-ferric/
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Interview de Franck Ferric par Estelle Hamelin pour Actusf aux Imaginales 2019.
Citations et extraits (61) Voir plus Ajouter une citation
Windvaan   11 août 2014
La Loi du Désert de Franck Ferric
« La loi oblige à faire ce qui est dit, et non ce qui est juste, pas vrai ?
Commenter  J’apprécie          362
Windvaan   11 août 2014
La Loi du Désert de Franck Ferric
On en parlait justement ce matin à la fonderie. Depuis quelque temps, tous les journaux, même le plus insignifiant, beuglent autant qu’ils le peuvent qu’il faut rester vigilant [...]

Foutaises ! Toutes ces alarmes sont un brouillard derrière lequel ils cachent la destruction de dizaines de logements, et même ici, dans notre quartier, pour tout refaire d’une manière qui plaira mieux à ceux du centre-ville. Et pour saigner toujours plus les petites gens. Détruire les quartiers, refaire le centre et l’isoler, pour que les rupins n’aient à subir notre présence.
Commenter  J’apprécie          313
Stelphique   28 novembre 2017
Trois Oboles pour Charon de Franck Ferric
Il n'est de punition plus terrible qu'une éternité de travail sans but ni espoir.
Commenter  J’apprécie          322
Windvaan   18 décembre 2014
Dernière semaine d'un Reptile de Franck Ferric
Devant la porte des douches, il y a un sale type.

Avec sur le dos un uniforme noir charbon, sa gueule de mulet plantée sur un corps trop maigre et ses galoches déguenillées maculées de boue alors qu'autour de lui, tous marchent nu-pieds. [...]

Ce sale type reste debout pour compter ceux qui entrent. Il est le préposé aux portes : il les ouvre, s'assure d'y faire passer ni trop, ni trop peu de gens. Puis une fois que tout le monde est à l'intérieur, il les referme.

À clef.

Il compte ceux qui entrent, mais jamais ceux qui sortent.

Personne ne sort jamais de ces douches-là.
Commenter  J’apprécie          251
Windvaan   13 août 2014
La Loi du Désert de Franck Ferric
Comme tu me vois, là, je suis plus tout jeune. Et un vieux tel que moi, on en fait quoi, hein ? Je vais te dire : quand il ne peut plus produire rien qui ne s’achète ni ne se vende, on l’abandonne pour qu’il crève dans son coin. Et une fois mort, parce qu’on peut pas le laisser traîner dans la rue comme un chien errant, parce que ça cause des épidémies ou que ça déplaît aux gens bien, on appelle ces rasés du Syndicat des Équarisseurs qui viennent le chercher pour le mettre au four ou pire, le refiler à ces foutus blafards pour qu’ils en fassent des saucisses.
Commenter  J’apprécie          230
Windvaan   19 décembre 2014
Dernière semaine d'un Reptile de Franck Ferric
Je le sais : les vampires [...], c'est périmé. Ainsi que les garous, les fantômes, les nécromanciens et tous les autres monstres qui habitaient les nuits d'avant que le désert ne se dépeuple. Avant que le soleil ne devienne plus mauvais que nous. Avant les microbes et les déficits publics et le cancer et la pollution à l'ozone et les virus étrangers et la cirrhose et le voisin potentiellement fou. La crainte de ceux-là ne nous a laissé aucune chance : pour un monstre, comment se faire respecter dans un monde qui ne tient debout que par la peur ?
Commenter  J’apprécie          200
Windvaan   14 août 2014
La Loi du Désert de Franck Ferric
Mathian songe à Raul, à Blaine, à Elzear, à son propre père, à toutes ces petites vies éphémères qui se dissipent dans l’air telles des papillons qui volent un peu avant d’aller mourir dans un fossé. Qui sait vraiment les histoires de ceux dont on croise la route ? Qui parvient à lire, au-delà des sourires, des cicatrices et des grimaces, les joies et les blessures du monde ?
Commenter  J’apprécie          190
Windvaan   22 décembre 2014
Dernière semaine d'un Reptile de Franck Ferric
Et alors il les voit là, les hommes gris, alignés au beau milieu du couloir avec leurs masques de chair décolorée en guise de visage, qui le fixent de leurs yeux morts. Maintenant qu'il les voit de près, il constate à quel point tout, dans leur physique, les rapproche de la terre : leurs bouches pendantes, leurs bras ballants, leurs échines voûtées et leurs mollets ancrés dans le parquet comme des pierres tombales. S'ils étaient liquides, le sol les absorberait sans doute comme le ferait du papier toilette. Mais ces monstres familiers sont de chair et il n'y a que la gravité pour les tirer lentement, avec la patience des bourreaux qui s'y connaissent, vers la finalité de leur existence.

Sous le plancher des vaches.
Commenter  J’apprécie          180
Stelphique   28 novembre 2017
Trois Oboles pour Charon de Franck Ferric
Mais attention à vous. La poésie, parfois, ça griffe, ça mord, ça cogne.

Et c'est même un peu sale.
Commenter  J’apprécie          160
boudicca   03 décembre 2014
Trois Oboles pour Charon de Franck Ferric
Les dieux m'en veulent. Ils en veulent aux hommes qui, trop heureux ou trop amers, deviennent oublieux dans leurs prières. Mais, quoi qu'ils en pensent, je vais rester ici. Maintenant je suis vieux et je le dis : la ville est pour les filous. La mer pour les aventuriers. La route pour les brigands. Le champ est l'unique lieu décent pour l'homme honnête.
Commenter  J’apprécie          140
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

10 titres, 10 auteurs de Fantasy (1)

Qui est l'auteur/trice du "Seigneur des Anneaux: La Communauté de l'Anneau"?

George LUCAS
J.R.R. TOLKIEN
H.P.LOVECRAFT

10 questions
59 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , fantasy jeunesseCréer un quiz sur cet auteur
.. ..