AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.93 /5 (sur 375 notes)

Nationalité : France
Né(e) le : 10/11/1978
Biographie :

Lionel Davoust est un écrivain et traducteur français. Il écrit sa première nouvelle à l'âge de six ans et décide qu’il étudiera les cétacés.

Adolescent, il lit Zelazny, Vian et Sheckley tout en suivant des études de sciences. Son diplôme d’ingénieur halieute en poche, il revient toutefois rapidement à son premier amour, la littérature. Il co-dirige notamment la revue Asphodale avant de devir traducteur pour les éditions l’Atalante.

Il se lance également dans l'écriture, de nouvelles dans un premier temps, aussi bien dans le domaine de la Science-Fiction (“Tuning Jack”, in Galaxies n°34, finaliste du prix Rosny Aîné) que de la fantasy. A partir de 2004, il publiera environ deux à trois nouvelles par an, dans des supports aussi variés que des anthologies, revues, voir podcast (Utopod) pour sa nouvelle la plus remarquée, "L'Île Close", également traduite en américain pour l'anthologie "Interfictions 2" dirigée par Delia Sherman. La nouvelle paraîtra en France dans l'anthologie "De Brocéliande en Avalon" et obtiendra le Prix Imaginales 2009.

En 2010, le succès se confirme pour Lionel Davoust puisqu'il publie en mars un premier roman très remarqué aux éditions Critic ("La Volonté du Dragon"). L'action se situe dans l'univers d'Evanegyre, dont l'auteur nous avait déjà donné un avant-goût avec son texte "Bataille pour un souvenir". Toujours en 2010 il publie son premier recueil de nouvelles ("L'importance de ton regard") dans lequel on retrouve sa fameuse nouvelle "L'île Close".

Il participe également depuis leur création aux anthologies publiées dans le cadre du festival des Imaginales d'Epinal : "Rois et capitaines" ("L'impassible armada"), "Magiciennes et sorciers" ("Quelques grammes d'oubli sur la neige") et Victimes et bourreaux ("Au-delà des murs").

En 2012, il prend en collaboration avec Sylvie Miller la tête du projet, succédant à Stéphanie Nicot en tant que directeur de publications des deux dernières anthologies("Reines et dragons" en 2012 et "Elfes et assassins" en 2013).

Depuis mai 2013, il fait partie du groupe The Deep Ones, un collectif de musiciens et d'auteurs de l'imaginaire proposant des lectures de textes en live avec accompagnement musical.

L'année 2014 le voit aussi revenir à l'univers de son premier roman, Évanégyre, où il publie La Route de la Conquête.

En 2015, Port d'Âmes est un épais roman d'aventure et d'ascension sociale mâtiné d'amour dont la fidélité à soi, l'identité et la mémoire sont les thèmes ce
+ Voir plus
Source : www.editions-glyphe.com
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (40) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Jean-Claude Dunyach, le lauréat du Prix Imaginales catégorie nouvelle en 2017, a accepté de nous parler de son travail et de l'atelier d'écriture qu'il anime chaque année avec Lionel Davoust pendant les Imaginales. Alors que la dernière session du speed dating auteurs éditeurs "en confinement" est en train de se terminer, découvrez ses nombreux conseils d'écriture, de relecture, d'organisation du temps de travail, de présentation des manuscrits aux éditeurs... en attendant de le retrouver à la masterclass des Imaginales les 26 et 27 mai 2021 !
Citations et extraits (149) Voir plus Ajouter une citation
BazaR   21 septembre 2016
Port d'âmes de Lionel Davoust
C'est aimable à vous, Rhuys, mais ne remerciez pas les gens à profusion. C'est la triste vérité, mais cela vous place en état d'infériorité. Sachez vous montrer reconnaissant, mais préférez les actes aux mots. Les mots n'engagent que les démunis ; les actes assoient une réputation.
Commenter  J’apprécie          290
Dionysos89   26 août 2015
Port d'âmes de Lionel Davoust
Retiens pas les chemins, ça sert à rien. Fie-toi juste à un cap, comme en mer, et essaie de l’atteindre. Tu sais pas où t’es, mais tu sais aller où tu veux.



Commenter  J’apprécie          270
Dionysos89   15 septembre 2014
La route de la conquête de Lionel Davoust
Il existe un adversaire pire que celui qui n’a rien à perdre : celui qui, ayant tout, est prêt à tout sacrifier.



« Au-delà des murs »



Commenter  J’apprécie          270
Stelphique   03 juillet 2017
Port d'âmes de Lionel Davoust
J'ai parlé à la nuit et la nuit m'a répondu.
Commenter  J’apprécie          280
BazaR   22 septembre 2016
Port d'âmes de Lionel Davoust
Les contes de notre jeunesse périssent tous face aux assauts de l'âge adulte et de la laideur du monde.
Commenter  J’apprécie          274
Dionysos89   15 novembre 2012
La Volonté du Dragon de Lionel Davoust
Perdre l’espoir et la résolution, c’était perdre la bataille.



Commenter  J’apprécie          270
boudicca   21 septembre 2014
Bardes et sirènes de Lionel Davoust
Et soudain une voix monte des profondeurs,

Chassant chez les marins le froid et la peur.

Merveilleuse et chaude, elle lisse les ondes,

Apaise les cœurs et adoucit le monde.



Des eaux surgit alors une silhouette fine.

Mi-femme, mi-poisson, cette apparition divine

Fait jaillir de sa gorge nue le chant étrange

Auquel la mer répond par une louange.



Elle est l'ange gardien qui sauve les vies,

La Sirène, la légende, des mers l'enfant chérie.

Prévenant tout homme d'un futur sacrifice,

Elle guide les navires vers la terre protectrice.



Tirée de son sommeil par la voix des marins,

En échange de ces vies, elle ne demande rien.

Comme un don d'amour elle offre sa supplique

Et repart dormir dans son palais chimérique



(Carina Rozenfeld, La boîte à musique)

Commenter  J’apprécie          240
BazaR   20 septembre 2016
Port d'âmes de Lionel Davoust
On dit que sur les Hauteurs, les locaux ne savent même plus où est la terre ferme. Quelle que soit la profondeur où ils creusent, ils tombent toujours sur une cave ou une rue condamnée. C'est parce qu'avant, ils muraient les quartiers pauvres et construisaient au-dessus sans s'inquiéter des pauvres gens qui crevaient de la peste.
Commenter  J’apprécie          230
Dionysos89   11 septembre 2014
La route de la conquête de Lionel Davoust
Aucun soldat conventionnel ne fait le poids face à nos armes et nos armures. Nous sommes surentraînés. Nous les manœuvrons avec la même nature que notre propre corps. Nous avons fait de nous réflexes les leurs. Et nous avons fait de leur force la notre.

L’Empire protège, et je suis son serviteur.



« Au-delà des murs »



Commenter  J’apprécie          230
Dionysos89   02 août 2014
La route de la conquête de Lionel Davoust
L’humilité n’est jamais une marque de faiblesse pour qui détient l’avantage Je l’ai amplement vérifié : l’humble s’attire des amis... et pousse ses ennemis à le sous-estimer. Soyez humble, lieutenant... et le jour où vous écraserez vos opposants, on vous surnommera la Faucheuse.
Commenter  J’apprécie          232
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Trilogie "Léviathan", de Lionel Davoust

Comment se nomme le personnage principal?

Anaël Petersen
Michaël Williamson
Michaël Petersen
Michel Ardisson

10 questions
7 lecteurs ont répondu
Thème : Lionel DavoustCréer un quiz sur cet auteur