AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.43 /5 (sur 78 notes)

Nationalité : Canada
Né(e) à : Val d'Or, Québec , 1978
Biographie :

François Lévesque est né en 1978, en Abitibi-Témiscamingue. Il a une maîtrise en études cinématographiques.

Il a publié des nouvelles dans des revues littéraires, notamment Alibis. Son roman Matshi, l’esprit du lac, a remporté le prix Cécile-Gagnon 2009.

François Lévesque est critique de cinéma au journal Le Devoir et à l'agence de presse Mediafilm.ca.

Source : Alire
Ajouter des informations
Bibliographie de François Lévesque(14)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (60) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaoui   01 novembre 2013
Une maison de fumée de François Lévesque
Et je ne parle pas des mauvais élèves, Dominic, poursuivit-elle. Je dois même admettre que j’avais un faible pour eux. C’étaient eux qui avaient le plus besoin de mon aide, qu’ils en veuillent ou non. Non, je parle de… des monstres. Ceux qui n’ont peur de rien parce qu’ils ne tiennent à rien. Ceux qui détruisent tout pour passer le temps. Ceux qu’on aime en vain. Avec eux, ce n’est pas que l’amour ne suffit pas. C’est que l’amour ne les atteint pas.
Commenter  J’apprécie          40
rkhettaoui   06 octobre 2015
La noirceur de François Lévesque
Reprenant sa marche nonchalante, il fut presque aussitôt rattrapé par ses souvenirs imprudemment réveillés, comme un nid de guêpes qu’il aurait eu l’étourderie de secouer en croyant s’en tirer sans piqûre.

À vrai dire, tout n’était pas noir dans son passé. Personne ne l’avait violenté ou n’avait abusé de lui comme tel. Pas physiquement, en tout cas. On était loin d’un parcours à la Dickens.
Commenter  J’apprécie          40
rkhettaoui   06 octobre 2015
La noirceur de François Lévesque
Ce n’était pas le Pérou – un lit amovible, une table de chevet, une toilette munie d’un lavabo, un fauteuil et une fenêtre –, mais Agathe y était tranquille.

Rien ici ne pouvait permettre à la vieille dame de se blesser dans un moment de confusion. Pas de vase, pas de photo enfermée dans un cadre… Pas de souvenirs.
Commenter  J’apprécie          40
rkhettaoui   06 octobre 2015
La noirceur de François Lévesque
Jacynthe est une dilettante épicurienne. Elle aime ce qu’elle aime le temps qu’elle aime ça. Elle a aimé être mariée un boute, elle a aimé être mère un boute, et là, elle a envie de triper toute seule un boute. Ses mots.
Commenter  J’apprécie          40
rkhettaoui   06 octobre 2015
La noirceur de François Lévesque
Emménager dans la maison familiale lui permettrait certes de réaliser des économies, de voir venir et d’assurer un futur sans nuages ou presque à sa fille, mais cela lui donnerait surtout l’occasion d’exorciser une fois pour toutes ce passé qui demeurait tapi à la lisière de son inconscient, comme un monstre prêt à se manifester au moindre signe de faiblesse.
Commenter  J’apprécie          30
bilodoh   03 septembre 2020
Le Nord retrouvé de François Lévesque
Comme ses yeux rivières, il suivra son cours.



(Tête première, p.258)
Commenter  J’apprécie          40
rkhettaoui   26 novembre 2015
Une mort comme rivière de François Lévesque
Francis ne pouvait s’empêcher de peindre et ne souhaitait pas s’arrêter, mais la notoriété l’horripilait. C’était d’ailleurs pour cela qu’il employait une panoplie d’alias dans son métier de scénariste. Il aimait gagner beaucoup d’argent, mais il ne voulait rien savoir de la célébrité. Il avait été assez connu comme cela, à petite échelle, certes, mais c’était bien suffisant. Voilà pourquoi le monde du cinéma continuerait de tout ignorer de lui.
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaoui   06 octobre 2015
La noirceur de François Lévesque
Plus on repousse le moment de dire les choses, pire c’est.
Commenter  J’apprécie          40
rkhettaoui   26 novembre 2015
Une mort comme rivière de François Lévesque
Avec sa minijupe noire échancrée à la cuisse et son haut en limé doré qui moulait ses bourrelets autant que son abondante poitrine tombante, la femme accusait un triste refus de laisser aller une jeunesse sexy qui l’avait pourtant désertée depuis longtemps. Les regards intoxiqués mais encore capables de cruauté et de mépris racontaient cela, au mot près. Rien pour guérir Francis de sa misanthropie.
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaoui   26 novembre 2015
Une mort comme rivière de François Lévesque
Parler à Dieu m’a fait beaucoup de bien, après ça. J’ai essayé d’être le plus proche possible de Lui le reste de ma vie. Je sais que tu ne partages pas mes croyances. Ce n’est plus à la mode et je comprends. Mais j’aimerais que tu trouves l’équivalent pour toi. Moi, c’est ce qui m’a permis de continuer à vivre en demeurant saine d’esprit.
Commenter  J’apprécie          20

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Naruto

Quelle technique donne à Naruto le plus de mal?

sexy méta
dédoublement
invocation
Les mille oiseau

9 questions
238 lecteurs ont répondu
Thème : Naruto, tome 1 : Naruto Uzumaki de Masashi KishimotoCréer un quiz sur cet auteur

.. ..