AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.18 /5 (sur 112 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Saint-Jean-de-Valériscle, Gard , le 25/10/1920
Mort(e) à : Paris , le 14/02/2002
Biographie :

Geneviève de Gaulle-Anthonioz est une résistante française puis militante des droits humains et de la lutte contre la pauvreté.

Elle est la fille de Xavier de Gaulle (frère aîné du général de Gaulle) et de Germaine Gaudron (fille de l'écrivain, Pierre Gaudron).

Elle est étudiante à la faculté d'histoire de Rennes en juin 1940 quand elle entre en résistance, sous le nom de Germaine Lecomte. À la rentrée universitaire de 1941, inscrite en licence d'histoire à la Sorbonne, Geneviève de Gaulle est hébergée par sa tante, Madeleine de Gaulle. Dans le Groupe du musée de l'Homme, elle multiplie les actions de renseignement et d’information. Elle rejoint en 1943 le réseau Défense de la France.

Arrêtée par Pierre Bonny de la bande du 93 de la rue Lauriston, le 20 juillet 1943 et emprisonnée à Fresnes, elle est déportée au camp de Ravensbrück le 2 février 1944. En octobre de la même année, elle est placée en isolement au bunker du camp. Cette décision est prise par Himmler afin de la garder en vie et de l'utiliser comme monnaie d’échange. Elle est libérée en avril 1945, et épouse l'année suivante Bernard Anthonioz, jeune éditeur d’art et lui aussi ancien résistant, avec lequel elle a quatre enfants.

Geneviève de Gaulle-Anthonioz a écrit un livre, cinquante ans après sa libération du camp de Ravensbrück racontant sa vie en camp de concentration et l'entraide entre femmes. Ce livre s'intitule La Traversée de la nuit (disponible dans la collection Point Seuil).

Membre active puis présidente de l’ADIR (Association des déportées et internées de la résistance), elle suit les procès des criminels nazis en Allemagne, puis participe à l’essor du mouvement politique lancé par son oncle, le RPF.

En 1958, elle travaille au cabinet d'André Malraux quand elle rencontre le Père Joseph Wresinski, alors aumônier du bidonville de Noisy-le-Grand. Dans les souffrances des familles qu'elle y rencontre, elle revit celles qu'elle-même et d'autres déportés avaient vécues. En 1987, elle témoigne sur la barbarie nazie lors du procès de Klaus Barbie.

Alliée au mouvement ATD Quart Monde, puis volontaire permanente, elle est présidente de la branche française du Mouvement de 1964 à 1998.

Nommée en 1988 au Conseil économique et social, elle se bat pendant dix ans pour l’adoption d’une loi d’orientation contre la grande pauvreté. Reportée en 1997 pour cause de dissolution de l’Assemblée nationale, sa loi est votée en 1998.
+ Voir plus
Source : Wikipédia
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Geneviève de Gaulle : les yeux ouvertsBernadette Pécassou-Camebrac Calmann-Lévy , (mars 2019) Résumé Nièce du général, G. de Gaulle-Anthonioz a été marquée par son engagement dans la Résistance et son internement au camp de Ravensbrück. Elle consacre sa vie à la défense des plus démunis et soutient le mouvement ATD Quart monde. Un portrait intime construit à partir d'archives et d'entretiens avec ses proches. ©Electre 2019
+ Lire la suite

Citations et extraits (25) Voir plus Ajouter une citation
Malaura   15 octobre 2012
La traversée de la nuit de Geneviève de Gaulle Anthonioz
Du fond de l’abîme, moi aussi j’appelle Dieu comme l’ont fait tant d’autres.

Ce n’est même pas un silence qui me répond, mais la misérable rumeur de ma détresse.
Commenter  J’apprécie          360
patrick75   20 août 2012
La traversée de la nuit de Geneviève de Gaulle Anthonioz
Tandis que nous marchions en titubant de fatigue entre les baraques sombres, sur le sol noir de scories, bien pire que la mort, c'était la destruction de notre âme qui était le programme de l'univers concentrationnaire.
Commenter  J’apprécie          200
patrick75   20 août 2012
La traversée de la nuit de Geneviève de Gaulle Anthonioz
En entrant dans le camp, c'était comme si Dieu était resté à l'extérieur.
Commenter  J’apprécie          140
Kalzennig   23 mai 2016
Le Secret de l'espérance de Geneviève de Gaulle Anthonioz
Le refus de la misère peut ressaisir ceux qui sont en quête de quelque chose qui donne un sens à la vie.
Commenter  J’apprécie          120
AlexandreAllamanche   05 juin 2020
La traversée de la nuit de Geneviève de Gaulle Anthonioz
Tandis que nous marchions en titubant de fatigue entre les baraques sombres, sur le sol noir de scories, m'obsédait la certitude que, bien pire que la mort, c'était la destruction de notre âme qui était le programme de l'univers concentrationnaire.
Commenter  J’apprécie          100
pgremaud   02 octobre 2014
Lettres à une amie : Correspondance spirituelle de Geneviève de Gaulle Anthonioz
Ce qu'il faut mendier, c'est la foi. Je me suis aperçue qu'une grande partie de mes incertitudes venait de ce que je comptais encore sur moi-même, alors que c'est à Dieu qu'il faut vraiment tout remettre.
Commenter  J’apprécie          100
Kalzennig   23 mai 2016
La traversée de la nuit de Geneviève de Gaulle Anthonioz
Je ne suis plus seule quand la porte se referme. Mes camarades m'ont rappelé cette chaîne de la fraternité qui nous unit les unes aux autres.
Commenter  J’apprécie          80
Malaura   15 octobre 2012
La traversée de la nuit de Geneviève de Gaulle Anthonioz
Leurs jambes sont atrocement mutilées, elles sautillent en s’aidant de béquilles rudimentaires. Ces jeunes filles polonaises ont subi des prélèvements d’os et de muscles, certaines jusqu’à six fois, et le chirurgien célèbre, professeur de l’université de Berlin, a contaminé les blessures avec la gangrène, le tétanos ou le streptocoque.

Ainsi prétendait-il démontrer que le Gauleiter Heydrich, qu’il avait soigné après un attentat, ne pourrait survivre aux infections de ses plaies.
Commenter  J’apprécie          60
GeraldineB   24 juin 2020
Lettres à une amie : Correspondance spirituelle de Geneviève de Gaulle Anthonioz
Qu'aurai-je donné tout au long de ma vie, sinon des demi-mesures? Demandez à l'amour de se saisir enfin de tout ce que je garde avec tant d'avarice.
Commenter  J’apprécie          70
Kalzennig   23 mai 2016
La traversée de la nuit de Geneviève de Gaulle Anthonioz
Cette journée du 24 est plus triste et plus longue qu'aucune autre. Elle se termine d'abord par un bruit de portes qu'on ouvre et referme. Puis j'entends des cris et des gémissements. Enfin le silence, qui semble encore plus terrible. Soudain une voix de femme chante Stille Nacht, heilige Nacht... nuit sereine, sainte nuit.
Commenter  J’apprécie          60

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Lecteurs de Geneviève de Gaulle Anthonioz (280)Voir plus



.. ..