AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 4.06 /5 (sur 985 notes)

Nationalité : États-Unis
Né(e) à : Sighet ( Roumanie) , le 30/09/1928
Mort(e) à : New York (USA) , le 02/07/2016
Biographie :

Elie Wiesel était un écrivain et philosophe américain.

Il a une enfance heureuse dans cette petite ville des Carpaces longtemps épargnée par la guerre. Il est déporté à 16 ans.

Seul survivant à la Shoah de sa famille, il est ensuite accueilli en France où il fait des études de littérature et journalisme, produisant une œuvre abondante en langues française, hébraïque, yiddish et anglaise. Il devient journaliste, un métier qui lui fera parcourir le monde, traquer les scoops, se lier d'amitié avec François Mauriac et Golda Meir, côtoyer personnalités et chefs d'État.

A trente ans, Elie Wiesel parvient enfin à décrire son expérience de "La Nuit", à témoigner pour les martyrs de l'Holocauste. Ainsi commence une œuvre vouée au souvenir des victimes, à la défense des survivants et de tous les opprimés. Avec les armes de la compassion, de l'amour et parfois de la colère, cette œuvre et cette vie vont devenir un combat entre le doute et la foi, le désespoir et la confiance, l'oubli et la mémoire. Combat d'un inlassable témoin de la violence des hommes et de leurs rêves de paix.

Devenu citoyen américain en 1963, Elie Wiesel est professeur à l'université de Boston. Il a été reçu Docteur honoris causa par plus de cent universités. Inlassable défenseur des droits de l'homme partout dans le monde, Elie Wiesel reçoit le Prix Nobel de la Paix en 1986. Il préside, depuis sa création en 1993, l'Académie universelle des Cultures.

Parmi les nombreux prix internationaux qui lui ont été décernés, on peut citer le prix Médicis en 1968 pour "Le Mendiant de Jérusalem", le prix des "Bibliothécaires", le prix du Livre Inter et le prix International de la Paix pour "Le Testament d'un poète juif assassiné", le Grand Prix de Littérature de la Ville de Paris pour "Le Cinquième Fils".
+ Voir plus
Source : Le monde
Ajouter des informations
Bibliographie de Elie Wiesel   (58)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (22) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Lecture par Anna Mouglalis & Laurent Poitrenaux accompagnés par Dominique Mahut (musique) Illuminé par le souvenir de son enfance, amoureux du spectacle de la nature, passionné par les cartes et les atlas, érudit, précis mais non dénué de fantaisie… C'est un François Mitterrand intime, souvent inattendu et infiniment littéraire que nous dévoile ce voyage à travers ses livres (La Paille et le grain, L'abeille et l'architecte) et ses entretiens avec Marguerite Duras ou Elie Wiesel. Soirée présentée dans le cadre de la célébration des 40 ans du 10 mai 1981 organisée par Génération Demain, avec le soutien de l'Institut François Mitterrand. À lire – François Mitterrand, La paille et le grain et L'abeille et l'architecte, éd. Les Belles lettres ; Lettres à Anne, Gallimard – Marguerite Duras et François Mitterrand, le Bureau de poste de la rue Dupin, Gallimard – François Mitterrand & Elie Wiesel, Mémoire à deux voix, éd. Odile Jacob.

+ Lire la suite
Podcasts (1)


Citations et extraits (266) Voir plus Ajouter une citation
Elie Wiesel
gouelan   08 février 2015
Elie Wiesel
J'ai juré de ne jamais me taire quand des être humains endurent la souffrance et l'humiliation, où que ce soit. Nous devons toujours prendre parti. La neutralité aide l'oppresseur, jamais la victime. Le silence encourage le persécuteur, jamais le persécuté.



Elie Wiesel, 10 décembre 1986, Oslo, dans Discours de remise du prix Nobel de la Paix.
Commenter  J’apprécie          901
Elie Wiesel
carre   04 juillet 2016
Elie Wiesel
“Ceux qui ne connaissent pas leur histoire s'exposent à ce qu'elle recommence...”
Commenter  J’apprécie          780
MissG   11 janvier 2012
La nuit de Elie Wiesel
Jamais je n'oublierai cette nuit, la première nuit de camp qui a fait de ma vie une nuit longue et sept fois verrouillée.

Jamais je n'oublierai cette fumée.

Jamais je n'oublierai les petits visages des enfants dont j'avais vu les corps se transformer en volutes sous un azur muet.

Jamais je n'oublierai ces flammes qui consumèrent pour toujours ma foi.

Jamais je n'oublierai ce silence nocturne qui m'a privé pour l'éternité du désir de vivre.

Jamais je n'oublierai ces instants qui assassinèrent mon Dieu et mon âme, et mes rêves qui prirent le visage du désert.

Jamais je n'oublierai cela, même si j'étais condamné à vivre aussi longtemps que Dieu lui-même. Jamais.
Commenter  J’apprécie          700
carre   17 avril 2014
La nuit de Elie Wiesel
J'ai vu d'autres pendaisons. Je n'ai jamais vu un seul de ces condamnés pleurer. Il y avait longtemps que ces corps desséchés avaient oublié la saveur amères des larmes.
Commenter  J’apprécie          670
Elie Wiesel
NathalC   29 octobre 2021
Elie Wiesel
Le bourreau tue toujours deux fois, la deuxième fois par le silence.
Commenter  J’apprécie          662
carre   27 avril 2013
La nuit de Elie Wiesel
Seuls ceux qui ont connu Auschwitz savent ce que c'était. Les autres ne le sauront jamais.

Au moins comprendront-ils ?



Préface de l'édition 2006
Commenter  J’apprécie          624
Elie Wiesel
Nastasia-B   13 mai 2015
Elie Wiesel
Il y a un État, et il est différent de tous les autres. Il est juif, et pour cela il est plus humain que n'importe quel autre.



Discours à Kansas City en 1970.



(P. S. : Je tiens à vous rassurer, cher Elie, en ce qui concerne l'ânerie, vous n'êtes pas spécialement différent du restant de l'humanité. Je vous trouve au contraire très humain, peut-être même plus humain que la moyenne...)
Commenter  J’apprécie          5114
charlottelit   20 janvier 2012
Coeur ouvert de Elie Wiesel
Le corps n'est pas éternel mais l'idée de l'âme l'est.

Le cerveau sera enterré mais la mémoire lui survivra
Commenter  J’apprécie          440
PiertyM   12 octobre 2014
La nuit de Elie Wiesel
L'oubli signifierait danger et insulte. Oublier les morts serait les tuer une deuxième fois. Et si, les tueurs et leurs complices exceptés, nul n’est responsable de leur première mort, nous le sommes de la seconde.
Commenter  J’apprécie          420
Elie Wiesel
Snail11   11 août 2021
Elie Wiesel
La neutralité aide l’oppresseur… Le silence encourage le persécuteur, jamais le persécuté.
Commenter  J’apprécie          410

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

Que ça brille !

Roman de Dominique Maisons qui se passe à Hollywood en 1953.

Après les diamants
Avant les diamants
Entre les diamants
Hollywood Diamants

10 questions
36 lecteurs ont répondu
Thèmes : cinema , livresCréer un quiz sur cet auteur