AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

3.56/5 (sur 179 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Paris , le 20/02/1952
Biographie :

Georges-Patrick Gleize est un écrivain français né à Paris le 20 février 1952.

Originaire d’une vieille famille ariégeoise, Georges-Patrick Gleize suit des études secondaires au lycée Pierre de Fermat à Toulouse et poursuit des études supérieures d’histoire qui le conduisent à un DEA d'histoire méridionale. Professeur d'histoire, spécialiste des sociétés rurales du sud de la France, sa carrière le conduit à enseigner successivement en lycée à Aiguillon en Lot et Garonne, à Dunkerque puis à Guéret où il anime un B.T.S tourisme avant de revenir vivre en Ariège en 1991.
Après des publications professionnelles sur le tourisme vert et une biographie sur Charles De Gaulle, il se tourne vers la littérature et publie un premier roman, Le Temps en héritage, paru chez Albin Michel en 2002 et edité en livre de poche en 2005. En s'appuyant sur sa connaissance des sociétés rurales, il publie à partir de cette date aux Éditions Albin Michel un roman d'histoire chaque année en prenant pour cadre les Pyrénées : Le Chemin de Peyreblanque en 2003 (Livre de poche, décembre 2006), La Vie en plus en 2005 (Éditions De Borée, Terre de poche 2007). Après un triptyque consacré à la mémoire des hommes, il commence en 2006 une nouvelle thématique consacrée aux luttes d’espérance avec Le Forgeron de la liberté (Éditions De Borée, Terre de poche 2008), un roman d'histoire sur la Commune de Paris et le vignoble d'Ariège Albin Michel puis Un brin d'espérance en 2007, une œuvre consacrée à l'épopée des paysans ouvriers du textile puis en 2008 " Le sentier des Pastelliers " sur la réintroduction du pastel, cette plante magique dont l'or couvrait jadis les collines du Lauragais assurant la prospérité du « Pays de Cocagne ». En 2009, il débute avec Le destin de Marthe Rivière, un roman du grand sud plein de couleurs et de passions, une autre thématique, celle des vies marquées par le souffle de l'histoire qui bouleverse les destins tracés.Fidèle à cette thématique, en 2010, Georges-Patrick Gleize fait paraitre " L'Auberge des Myrtilles ", une œuvre qui plonge les lecteurs à l'époque de l'occupation, au cœur des mystères de la Résistance. Tout en continuant d’exercer son métier d’enseignant, à se passionner pour la géopolitique, Georges-Patrick Gleize consacre l’essentiel de son temps libre à sa passion de l’écriture.
+ Voir plus
Source : Wikipedia
Ajouter des informations
Bibliographie de Georges-Patrick Gleize   (22)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Rencontre avec Georges Patrick Gleize dont le dernier livre s'intitule "La dernière traque"


Citations et extraits (61) Voir plus Ajouter une citation
Le son lointain d'une cloche égrena les heures, monocorde. Sans doute provenait-il d'une sonnerie électrique car, dans le pays, il n'y avait plus de bedeau depuis belle lurette en ces temps de déchristianisation profonde où les curés officiaient devant des auditoires faméliques.
Commenter  J’apprécie          370
Ce plastique stratifié issu d’un assemblage de feuilles de papier kraft imprégné de résine de synthèse que l’on polymérisait, alliait la robustesse d’un matériau résistant aux chocs et le brillant d’une surface facile à nettoyer. « Le Formica, c’est formidable… », comme le proclamait à longueur de journée le slogan publicitaire sur les ondes d’Andorradio.
Commenter  J’apprécie          330
Vaincus autant par la force mécanique des dictatures que par la lâcheté des démocraties, la tête basse, la rage au cœur, ils (les Républicains espagnols) avaient été enfermés comme du bétail derrière les barbelés des camps du mépris.
Commenter  J’apprécie          320
Dans ce village bien tranquille où il ne devait sans doute jamais rien se passer, il devinait l'imperceptible mouvement des rideaux derrière les carreaux des fenêtres. En cette France profonde de toujours et d'aujourd'hui, tout étranger était un suspect en puissance dont l'apparition alimentait commentaires et ragots. Il n'y échapperait pas.
Commenter  J’apprécie          310
De toutes les fibres de sa perspicacité, elle sentait que ce type avait quelque chose de particulier. Il était différent des clients ordinaires. C’était indéfinissable.
Commenter  J’apprécie          300
Un pays rude où les vieux sont économes de leurs mots parce qu'ils connaissent mieux que quiconque le prix du silence qui mène au chemin de l'oubli.
Commenter  J’apprécie          290
Le bâtiment ressemblait à nombre de ces fermes en ruine que la végétation grignote comme les lotissements mitent l’espace rural pour le périurbaniser et lui ôter la profondeur de son âme.
Commenter  J’apprécie          240
Formés à l’école normale, pétris des valeurs d’une république laïque, nourris de « Liberté, Égalité, Fraternité » que l’État français avait remplacées par « Travail, Famille, Patrie », ses parents, militants avant-guerre au syndicat national des instituteurs que le régime de Vichy avait dissous, n’étaient-ils pas de fervents lecteurs de l’hebdomadaire L’École libératrice où le philosophe Alain publiait des tribunes ?
Commenter  J’apprécie          230
Sans se soucier davantage du devenir de son grincheux voisin, Pauline laissa tomber le pan de rideau en Tergal de la croisée et baissa la tête pour se concentrer sur son ouvrage : repriser maille après maille des fils de coton beige afin de rapetasser le talon translucide d’une paire de chaussettes de son mari tant qu’il y avait assez de lumière pour ses yeux fatigués.
Commenter  J’apprécie          232
Mais Roger Darmon avait la sérénité de l’histoire pour lui. Loin de tout sentiment de revanche, il n’avait fait que chercher la vérité pour honorer la mémoire d’un père inconnu, sans doute idéalisé.
Commenter  J’apprécie          230

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Listes avec des livres de cet auteur
Lecteurs de Georges-Patrick Gleize (232)Voir plus

Quiz Voir plus

Philosophes au cinéma

Ce film réalisé par Derek Jarman en 1993 retrace la vie d'un philosophe autrichien né à Vienne en 1889 et mort à Cambridge en 1951. Quel est son nom?

Ludwig Wittgenstein
Stephen Zweig
Martin Heidegger

8 questions
152 lecteurs ont répondu
Thèmes : philosophie , philosophes , sociologie , culture générale , cinema , adapté au cinéma , adaptation , littératureCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *} .._..