AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.61 /5 (sur 9 notes)

Nationalité : France
Biographie :

Gildas Chasseboeuf pratique le dessin et l'illustration depuis une vingtaine d'année.

Après quatre années d’études aux Beaux Arts de Rennes, il voyage en Europe avant de retrouver le centre Bretagne.

Il réalise aquarelles, affiches, peintures murales, dessin de presse, dessins scientifiques, illustrations, anime des ateliers carnets de voyages et ateliers BD en milieu scolaire et extra-scolaire.

"Carnet du port", son premier manuscrit, pour adultes, est publié en 2006. Suivra "Carnet de chantier" en 2007.

Il a depuis publié plusieurs livres, dont "Les fleurs de Tchernobyl" (2008), avec Emmanuel Lepage.

Il vit à Plérin, à l'entrée du port du Légué à St-Brieuc.

Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Dessins ! Des Sons, rencontre performance entre Jean-Luc Thomas (flûte traversière en ébène) et Gildas Chasseboeuf (dessinateur, illustrateur, aquarelliste)


Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
deuxquatredeux   23 août 2017
Les fleurs de Tchernobyl : Carnet de voyage en terre irradié de Gildas Chasseboeuf
EMMANUEL



Où sont les monstres, les animaux mutants, où sont les arbres déchirés, la terre carbonisée ? La mort peut-elle donc avoir ce visage paisible? Ici les semblants vacillent, les fantasmes sont balayés... Je suis face à autre chose. Moi-même ? Comment, alors, saisir l'invisible ? J'inscris la dose du rayonnement au-dessus du dessin, espérant traduire ainsi la tragédie dans l'oxymore.
Commenter  J’apprécie          120
deuxquatredeux   23 août 2017
Les fleurs de Tchernobyl : Carnet de voyage en terre irradié de Gildas Chasseboeuf
EMMANUEL



Chaque soir Vassia se plonge dans notre livre d'images de la catastrophe. Cette zone qui lui est interdite jusqu'à ses 18 ans le fascine. Il connaît les récits des liquidateurs,ceux de ses parents, de ses amis, du moins ceux qui ont survécu. Il a bu les forfanteries de Victor, il n'a pas peur, bien sûr...

"Un jour, j'irai". Ce sera son initiation. Un frisson me parcourt. Est-ce notre chemin que de vouloir approcher la mort pour se sentir vivant ?
Commenter  J’apprécie          60
deuxquatredeux   22 août 2017
Les fleurs de Tchernobyl : Carnet de voyage en terre irradié de Gildas Chasseboeuf
Nous sommes des intrus. Nous sommes sur la lune et elle est verte. J’aime cette sorte de paix primitive. L’instant suivant, je panique. Ou d’un jour sur l’autre. D’une heure sur l’autre. Le ciel change. Les bruits changent. Je change. Je sue. Le masque m’agace. Le dosimètre me chauffe. J’entends des bruits. Il faut filer. Retraverser vingt kilomètres d’ombre. Et c’est la mienne. Révélée par ce beau désert. Comme si vingt-deux ans suffisaient à souffler les quelques millénaires de bordures que notre espèce inventive a su poser sur la vie brute. Chvetechnko, Rudnia Ossuchnia, Malenki Minki, Shishlovka sont des puits : qui s'y penche se voit. Volodarka semble traîner un temps en arrière. Un temps en avant ? J'ai pris l'habitude de penser que les zones contaminées de Tchernobyl constituent le premier parc de décroissance, un nouveau nouveau monde. On ne se refait pas une virginité. Et je ne connais pas d'autre moyen pour en témoigner, que d'oser se pencher. J'essaye, j'essaye de toute ma raideur.



Pascal Rueff
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
alouett   26 novembre 2012
Les fleurs de Tchernobyl : Carnet de voyage en terre irradié de Gildas Chasseboeuf
Nous sommes sur la Lune et elle est verte. J’aime cette sorte de paix primitive. L’instant suivant, je panique. Ou d’un jour sur l’autre. D’une heure sur l’autre. Le ciel change. Les bruits changent. Je change. Je sue. Le masque m’agace. Le dosimètre me chauffe. J’entends des bruits. Il faut filer. Retraverser vingt kilomètres d’ombre. Et c’est la mienne
Commenter  J’apprécie          40
Ambealamb   12 octobre 2015
Les fleurs de Tchernobyl : Carnet de voyage en terre irradié de Gildas Chasseboeuf
Carnet de voyage aquarellé, réflexion sur notre monde , tendresse sans complaisance vis à vis des habitants. On part dans l'enfer et on arrive dans un monde humain où l'alcool fait plus de mal que la radioactivité J'en ai aime les couleurs , les dessins et les textes ...
Commenter  J’apprécie          40
deuxquatredeux   22 août 2017
Les fleurs de Tchernobyl : Carnet de voyage en terre irradié de Gildas Chasseboeuf
À revenir en France après notre troisième séjour en Ukraine, je me demande quelle destination requiert le plus de courage.

Aller dans la banlieue de Tchernobyl vingt-deux ans après le choc ou vivre dans le pays le plus nucléarisé du monde (par tête de pipe), le plus arrogant sur le sujet, le plus bouché ?



Pascal Rueff
Commenter  J’apprécie          20
deuxquatredeux   23 août 2017
Les fleurs de Tchernobyl : Carnet de voyage en terre irradié de Gildas Chasseboeuf
GILDAS



L'ombre de Tchernobyl est immense. Elle couvre les terres du nord de l'Ukraine, et tout l'ouest de la plaine de la Biélorussie... Tchernobyl, c'est des champs, la forêt, des rivières, c'est les morts, les vivats, et ceux qui viendront à naître. C'est un nom vertigineux. C'est un nom qui résonne comme un glas.
Commenter  J’apprécie          10
deuxquatredeux   23 août 2017
Les fleurs de Tchernobyl : Carnet de voyage en terre irradié de Gildas Chasseboeuf
GILDAS



Les machines tombaient en panne, les hélicos, les pelleteuse, les camions. Tout tombait en panne à cause des radiations. Pour enterrer un village irradié, on creusait un trou avec une pelleteuse, on y déposait une maison avec tout son contenu, on rebouchait, et on passait à la suivante... Évidemment, après, les machines étaient contaminés, alors on les a enterrées. Des milliers de machines. L'inconséquence des hommes a engendré de nouvelles limites où sont ensevelis des villages, des souffrances, des humains et des mots.
Commenter  J’apprécie          00
natpiment   16 avril 2020
Les fleurs de Tchernobyl : Carnet de voyage en terre irradié de Gildas Chasseboeuf
Un frisson me parcourt . Est -ce notre chemin que de vouloirs approcher la mort pour se sentir vivant ?
Commenter  J’apprécie          10
M-Pi   19 janvier 2017
Les fleurs de Tchernobyl : Carnet de voyage en terre irradié de Gildas Chasseboeuf
Est-ce notre chemin que de vouloir approcher la mort pour se sentir vivant?
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Voyager en chanson

On commence sans surprise... Voyage voyage - Desireless Sur le Gange ou l'Amazone Chez les blacks, chez les sikhs, chez les jaunes Voyage, voyage .....

Sortir de mon home
Dans tout le royaume
Avec des fantômes
Fuir une heure mes mômes

10 questions
22 lecteurs ont répondu
Thèmes : voyages , confinement , chansonCréer un quiz sur cet auteur