AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.54 /5 (sur 82 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Marseille , le 14/12/1949
Biographie :

Gilles Del Pappas est né en 1949 dans le quartier du Racati, à Marseille. Photographe, réalisateur et grand voyageur, il se consacre depuis quinze ans à l'écriture. Lauréat du Grand Prix de Provence pour l'ensemble de son œuvre, riche de plus de vingt romans, il est l'un des chefs de file d'un courant noir venu du Sud, la face méditerranéenne d'une littérature où la tradition du récit est sans cesse nourrie d'ailleurs.

Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

La chronique de Carole S le royaume de Dégun Dans sa chronique cette semaine, notre déblogueuse-serial lectrice Carole S. nous présente un livre dont l'action se déroule dans la capitale de la région Provence Alpes-Côte d'Azur : Marseille... Il s'agit du livre de del Pappas "Le royaume de Dégun" (éditions Jigal). Quelle sera la note de Carole S. sur ce roman? L'a-t-elle aimé? Toutes ces questions ont une réponse... Regardez... La présentation du livre "Le royaume de Dégun" par l'éditeur : À Marseille en 1967, Gaston Defferre inaugure le tunnel sous le Vieux Port. Cette année-là, les Stones explosent la scène de l'Arsenal devant une meute de fans en délire. C'est aussi à cette époque que la dope commence à ravager la ville. Constantin, lui, vient juste d'avoir 17 ans... Lycée, poker entre amis, girelles enamourées, virées en boite et bains de mer réparateurs. La vie, quoi ! Sauf qu'à fourrer son nez partout, à vouloir sauver la veuve et l'orphelin, le Grec va se retrouver face à une bande de nervis qui veulent lui faire passer le goût de la photo...

+ Lire la suite

Citations et extraits (38) Voir plus Ajouter une citation
nadiouchka   15 octobre 2016
Attila et la guillotine sèche de Gilles Del Pappas
- Ah ! Vous venez pour l’estranger ! Il est juste derrière le bâtiment…

(…)

- Il fait les boules avec les gars. D’ailleurs… Il joue pas si mal, le blanquinas…

(…) La partie était à un tournant. C’était à son ami de tirer. La boule touchait le cochonnet… Des exclamations fusaient.

- Entention, hein ! Boulégès pas lou pitchoun !

(…)

- Ouais ! Elle tète carrément le petit ! Tu peux la gansailler un chicoulon, mais…

- Tire pas à la rasbaille ! Tu vas faire un malheur !

(…)

- Ou alors balance un biberon, un têtard !

- Non, tire au fer !

- Ouais fais un palet… qu’ils embrassent Fanny ces fadolis !

(…)

- Envoie-lui à Dache ! Vas-y le Parigot !

P.304/305
Commenter  J’apprécie          124
nadiouchka   13 octobre 2016
Attila et la guillotine sèche de Gilles Del Pappas
Constantine avait six ans et son père l’avait porté sur ses épaules pour qu’il puisse mieux voir celui qui avait prononcé :

- Allez dire à ceux qui vous envoient que la force des baïonnettes ne peut rien contre la volonté de la nation ! P.96
Commenter  J’apprécie          120
brigittelascombe   15 janvier 2012
L'effet mer de Gilles Del Pappas
L'impatience enrichit l'objet que tu désires.

(Jean-Max Tixier)
Commenter  J’apprécie          70
nadiouchka   28 octobre 2016
Attila et la guillotine sèche de Gilles Del Pappas
Il enfonça son calame dans l’argile tendre et se mit à écrire, inconscient de faire partie de la lignée des premiers hommes qui communiqueraient ainsi…

L’écriture…

P.15
Commenter  J’apprécie          60
LydiaB   26 septembre 2010
Attila et la Magie Blanche de Gilles Del Pappas
Les hommes du port larguent une amarre ; à bord, on remonte les dernières passerelles. Enfin, le bateau est libre, on sent la mer sous les pieds. Le mouvement n'est pas très fort, elle est calme, mais il y a un très léger tangage et le ronron du moteur. Rose se serre contre Marius.



- Tu as peur madame Escartefigues ?



Elle sourit:



- Non, je suis avec toi. Mon beau monsieur Escartefigues ! Mon cœur bat la chamade, je ne suis jamais sortie d'Europe !



Les badauds sur le quai font de grands " hou hou ! " Les enfants bougent les bras comme des moulins à vent, les hommes lancent casquettes et hauts-de-forme, les femmes agitent leurs mouchoirs de dentelle de Calais. En troisième classe, beaucoup sentent leur cœur se serrer. Presque tous partent sans se retourner sur leur passé, qui n'est pour la plupart qu'une suite de malheurs, de misères... Ils ont vendu leurs meubles, leurs vêtements, tout ce qui pouvait se négocier. Ils ont placé tous leurs espoirs, patrie intrinsèque de l'homme, dans ce pays dont partout on vante les mérites.





+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
nadiouchka   16 octobre 2016
Attila et la guillotine sèche de Gilles Del Pappas
Les Mayas utilisaient le zéro bien avant que nous soyons même capables de l’imaginer !

Emerveillé, il voyait enfin que ces dessins, comme il l’avait subodoré, avaient valeur de langage…

P.100
Commenter  J’apprécie          52
nadiouchka   14 octobre 2016
Attila et la guillotine sèche de Gilles Del Pappas
Le bagne n’est pas une machine à châtiment bien définie, réglée, invariable. C’est une usine à malheur qui travaille sans plan ni matrice. On y chercherait vainement le gabarit qui sert à façonner le forçat. Elle les broie, c’est tout, et les morceaux vont où ils peuvent.

Albert Londres (1923)

.................................................................................

Qu’est-ce qui est le plus moral, créer une banque ou l’attaquer ?

Bertold Brecht, dramaturge et poète allemand (1898-1956)

....................................................................................

La Vérité Historique, c’est la mort.

Une abstraction. De la pédagogie.

Blaise Cendrars.



Préface
Commenter  J’apprécie          30
nadiouchka   15 octobre 2016
Attila et la guillotine sèche de Gilles Del Pappas
J’ai vu le monde et il n’est pas beau !

(…) Il avait donc écrit son fameux manifeste Pourquoi j’ai cambriolé :

- La société ne m’accordait que trois moyens d’existence… Le travail, la mendicité, le vol.

Il possédait ce talent propre aux escrocs et aux politiciens de capter l’attention des gens. Et puis il avait tant de choses à dire !

P.18
Commenter  J’apprécie          20
nadiouchka   11 octobre 2016
Attila et la guillotine sèche de Gilles Del Pappas
Avertissements divers et variés.

J'ai la volonté, avec ces quelques centaines de pages, d'écrire un roman avec des personnages ayant existé. Bien sûr, je me permets sans vergogne de revisiter les choses. J'ai envie de raconter des histoires... Que l'on prenne tout simplement ce livre pour passer un moment agréable.

Préface.
Commenter  J’apprécie          20
collectifpolar   11 décembre 2019
Les vies de Gustave de Gilles Del Pappas
Il rappelle aux hommes que la nature peut être puissante. Il élimine toutes les pollutions de la grande ville rendant ainsi son ciel extrêmement lumineux, intact. S'il était un tant soit peu mystique, c'est exactement à ce moment-là que son esprit communierait le mieux avec l'haut delà.

Il y a dans ces cieux vierges de toute salissure, comme un signe du souffle divin. C'est marrant qu'au moment de mourir ce genre de pensées roule dans sa tête.

Fan de Pute!

Il manque d'éclater de rire, ce qui l'aurait instantanément tué, étouffé… noyé.

"Et étant arrivés au lieu appelé Golgotha, ce qui signifie lieu du crâne, ils lui donnèrent à boire du vinaigre mêlé de fiel; et l'ayant goûté, il n'en voulut pas boire. "
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Qui se cache derrière Népomucène ? 🕶 👀

Népomucène.....

...et la vieille dame
...et un vieux drame
....et l'arbre à came

12 questions
30 lecteurs ont répondu
Thèmes : polar enquête , héros récurrent , pseudo , baba yagaCréer un quiz sur cet auteur

.. ..