AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.66 /5 (sur 750 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Paris , le 29/09/1967
Biographie :

Fabrice Midal est docteur en Philosophie de l’Université Paris1 Panthéon-Sorbonne. Sa thèse obtenue en 1999, porte sur le sens du sacré dans les œuvres d’art moderne.

L’essentiel de sa formation il la reçoit non à l’Université, mais en classe de Khâgne au Lycée Pasteur à Neuilly de 1994 à 2001. Il se rend tous les jours, pendant sept ans, comme auditeur libre, au cours de philosophie de François Fédier. Il évoque l’importance de cette rencontre dans Au service du sacré (Éditions du Grand Est, 2007) et dans Risquer la liberté.

Fabrice Midal est chargé de cours à l'université Paris VIII, dans le département photographie. Il a dirigé, de 1989 à 1992, la revue Cratère qui a publié des entretiens avec, notamment, Pierre Emmanuel, Claude Minière, Claude Simon, Nathalie Sarraute et Pierre Soulages. Plasticien, il a participé à de nombreuses expositions en France et à l'étranger.

Fabrice enseigne la méditation bouddhiste depuis plus de quinze ans. Il a fondé l’association Prajña & Philia pour établir un bouddhisme occidental en dialogue avec la philosophie et la poésie d’Occident.

Il est Directeur de la collection « Évolution »/Pocket et Directeur de la collection Esprit d’Ouverture/Belfond.

Il est également l'auteur d'ouvrages sur la spiritualité, tels Mythes et dieux tibétains, Trungpa, L'esprit de chevalerie : des atouts pour l'homme moderne, ou encore Quel bouddhisme pour l'Occident ?
+ Voir plus
Source : www.fabricemidal.com
Ajouter des informations
Bibliographie de Fabrice Midal   (98)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (87) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Fabrice Midal, préfacier de l'ouvrage « Transformation » nous raconte sa rencontre avec Catherine Barry et la démarche qu'elle expose dans son ouvrage : « Catherine décrit très précisément tous les éléments qui permettent à la transformation de se faire. On ne peut pas se transformer par une simple décision. [...] C'est un ouvrage capital pour comprendre le sens profond du changement. » Comment réussir à dépasser peurs, blocages et conflits ? Comment passer d'un état où l'on se sent coincé, parfois même en souffrance, à un état apaisé et confiant où l'on se sent pleinement à sa place ? En comprenant la logique de la Transformation. En se mettant à l'unisson du mouvement profond de la vie, dont nous sommes, sans le savoir, coupés. Dans ce livre, fruit de longues années de recherches qui réunissent de nombreuses disciplines — hypnose, méditation, arts de vivre chinois —, Catherine Barry vous montre très concrètement comment vous pouvez, vous aussi, entrer dans le processus de Transformation que vous souhaitez vivre. « Transformation » de Catherine Barry est disponible en librairie le 22 mars.
+ Lire la suite
Podcasts (7) Voir tous


Citations et extraits (612) Voir plus Ajouter une citation
Piatka   29 novembre 2016
Pourquoi la poésie ? : L'héritage d'Orphée de Fabrice Midal
L’expérience poétique n’est ni du côté de l’intellect ni du sentiment émotionnel - mais vient d’ailleurs. C’est cet ailleurs, où seul il est possible de vivre authentiquement, que la poésie nous apprend à reconnaître - et c’est pour cette raison qu’elle est si nécessaire.
Commenter  J’apprécie          361
Prudence   29 janvier 2017
Foutez-vous la paix et commencez à vivre de Fabrice Midal
"Selon les lois de l'aérodynamique, le bourdon ne peut pas voler: le rapport mathématique entre sa tête, trop grande; et ses ailes, trop petites, l'empêche de soutenir son corps en l'air. Mais le bourdon ne le sait pas: c'est pourquoi il vole", s'amusait Igor Sikorsky, un pionnier russo-américain de l'aviation, inventeur de l'hélicoptère, en développant la théorie de ce qu'il nommait "le pouvoir de l'ignorance".
Commenter  J’apprécie          350
valsing   22 mars 2019
Traité de morale pour triompher des emmerdes de Fabrice Midal
Les lions n'existent pas seulement dans les fables de La Fontaine : on les croise dans la vraie vie. Ce sont des personnages pervers - ou, du moins, compliqués. Mon lion peut être mon supérieur hierarchique, mon voisin de bureau, mon enfant difficile, parfois ma compagne ou mon compagnon. Indépendamment de nos positions respectives, nous sommes inégaux : le lion me fait croire en sa puissance, en son pouvoir de domination, il m'impressionne et, sans m'en rendre toujours compte, je me laisse prendre à son jeu. Je me laisse enfermer dans le rapport de force qu'il instaure et, au moment où je me sens victime, je perds mes derniers moyens. Le piège se referme : j'octroie au lion le pouvoir de me dévorer - de me pourrir l'existence.

Page 60
Commenter  J’apprécie          290
valsing   28 mars 2019
Traité de morale pour triompher des emmerdes de Fabrice Midal
Dans la vraie vie, les portes closes existent. On se heurte à elles en permanence : une administration tatillonne, un supérieur qui ne prend pas en compte nos arguments, un adolescent qui refuse d'entendre raison ... Ces portes là sont souvent blindées, ce qui ne signifie pas qu'elles soient infranchissables. Elles sont comme les coffres-forts réputés inviolables dont des cambrioleurs de haut vol parviennent à trouver la bonne combinaison pour les ouvrir sans les forcer.

Devant elles, notre premier réflexe est de nous décourager : nous renonçons trop vite, nous partons. Ou alors nous essayons de les défoncer. Nous cognons, nous tapons, la porte ne s'ébranle pas et il ne nous reste qu'une épaule fracassée et un immense sentiment d'impuissance, de frustration et d'injustice.

Page 108
Commenter  J’apprécie          280
Fabrice Midal
Unhomosapiens   11 avril 2022
Fabrice Midal
Comment continuer à vivre dans un monde où tout est instrumentalisé et fait ressembler le monde à un immense supermarché ?
Commenter  J’apprécie          223
pyrouette   07 août 2021
Foutez-vous la paix et commencez à vivre de Fabrice Midal
Je n’ai aucun objectif, aucun but, pas même celui d’entamer ou de finir la journée dans un état d’esprit particulier.
Commenter  J’apprécie          210
nadejda   10 mars 2014
Pourquoi la poésie ? : L'héritage d'Orphée de Fabrice Midal
Se tourner vers elle (la poésie), c'est exiger que le discours cesse. Qu'à la place du discours vienne la parole mariée à son propre secret et soucieuse de son silence. "Que tant de gens, écrit Paul Celan à Nelly Sachs, désertent la parole -- leur propre parole tout aussi aisément que celle qui leur est donnée : cela fait partie des choses les plus difficiles de notre temps." Il suffit d'écouter la télévision ou la radio, d'écouter les professionnels de la parole, d'écouter les professeurs assurés dans leur médiocrité pour en être asphyxié. Il est si rare d'entendre quelqu'un parler pour de bon.

J'ai écrit ce livre pour tout ceux qui comme Paul Celan trouvent que cette masse de bavardage, ces fausses questions, ces sondages indécents, font partie "des choses les plus difficiles" à supporter.
Commenter  J’apprécie          190
babel95   25 janvier 2017
Foutez-vous la paix et commencez à vivre de Fabrice Midal
Nous allons de masque en masque derrière lesquels nous nous dissimulons. Mais quand est-ce que je suis moi ? Quand est-ce que je touche la vie nue, cette chose qu'on ne contrôle pas, qu'on ne décide pas, qu'on ne maîtrise pas, et qui est là, et qui ne peut, au fond, que nous émerveiller ? Prisonnier de toutes mes identités, j'ai l'impression de ne plus être que ma fonction, ma position sociale, ma place dans ma famille. Quand je me fous la paix, je me désapproprie de ces fonctions, je redeviens un être humain, juste un être humain. Et c'est un soulagement extraordinaire...
Commenter  J’apprécie          190
Fabrice Midal
Unhomosapiens   12 avril 2022
Fabrice Midal
La compassion est cette blessure qui résonne et saigne à la souffrance du monde. Vouloir lui être fidèle implique d'apprivoiser ce point meurtri, cette fragilité au cœur de l'homme et de lui faire confiance.
Commenter  J’apprécie          200
petitsoleil   12 mars 2018
Sauvez votre peau ! Devenez narcissique de Fabrice Midal
S'autoriser à se pardonner ne permettra évidemment pas de remonter le temps : l'erreur a été commise. Mais, plutôt que de m'enliser dans les regrets, je vais en tirer les leçons et, à partir de là, grandir plutôt que me nécroser.

Me reconstruire plutôt qu'être empoisonné par le passé. Prendre la mesure de cette erreur et m'engager à me transformer. Passer à une autre étape.

M'apaiser pour avancer.
Commenter  J’apprécie          190

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

Une citation : Trouvez le titre du livre (n°2)

"Dans cette direction-là, indiqua le Chat d'un mouvement circulaire de sa patte, vit un Chapelier, et dans cette direction-là, fit-il de l'autre, demeure un Lièvre de Mars. Allez voir celui que vous voulez : ils sont fous tous les deux."

Roméo et Juliette (Shakespeare)
Candide (Voltaire)
Fahrenheit 451 (Bradbury)
L'Avare (Molière)
Le Chat Botté (Perrault)
Le nom de la rose (Eco)
Le livre de la jungle (Kipling)
Le Petit Prince (Saint-Exupéry)
Alice au pays des merveilles (Carroll)
Virgin suicides (Eugenides)
Robinson Crusoé (Defoe)
Le crime de l'Orient-Express (Christie)
Le Parfum (Süskind)

10 questions
180 lecteurs ont répondu
Thèmes : titres , littératureCréer un quiz sur cet auteur