AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.32 /5 (sur 233 notes)

Nationalité : Suède
Né(e) à : Kumla, Örebro , le 21/02/1950
Biographie :

Hàkan Nesser est un écrivain suédois.

Il est le père du commissaire Van Veeteren, héros de romans policiers traduits en douze langues, couronnés par plusieurs prix et adaptés à la télévision suédoise.

Son premier roman a été publié en 1988, mais il a travaillé comme enseignant, jusqu'en 1998 quand il devint auteur à plein temps.

En 2006, Håkan Nesser, se lance dans une nouvelle série en mettant en scène un inspecteur de police, Gunnar Barbarotti, aux origines italiennes. Si l'action de ces nouveaux romans se situe bel et bien en Suède, la ville, elle, comme dans ses précédents romans est pure imagination. Kymlinge ne se trouve sur aucune carte. L'arrivée de Gunnar Barbarotti a aujourd'hui enterré Van Veeteren.

En août 2006, Håkan Nesser et son épouse Elke (psychiatre) s'installe à Greenwich Village à New York. Quelques années plus tard le couple fait ses valises et s'installe à Londres car il était plus facile pour sa femme pour trouver du travail.

son site : https://www.nesser.se/

+ Voir plus
Source : k-libre
Ajouter des informations
Bibliographie de Håkan Nesser   (16)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (96) Voir plus Ajouter une citation
joedi   11 novembre 2017
Le vingt et unième cas de Håkan Nesser
– Un roman, une pièce ou un film, Münster, ce n'est rien d'autre que la vie encadrée. De la vie capturée et encadrée pour que nous puissions facilement la contempler en sortant du présent et en la regardant à distance ...
Commenter  J’apprécie          200
le_Bison   11 octobre 2013
Retour à la grande ombre de Håkan Nesser
- Je vous serais reconnaissant, cher collègue, de bien vouloir me mettre au courant de la situation, commença deBries. Mais pas trop vite, je vous en prie, et en faisant preuve de pédagogie. J’ai passé une nuit blanche à surveiller une maison.

- Ça a donné quelque chose ?

- Si on veut. La maison est toujours là.

Commenter  J’apprécie          141
le_Bison   14 octobre 2013
Retour à la grande ombre de Håkan Nesser
Il se plaça derrière sa femme et lui caressa la nuque. Il passa sa main dans sa robe de chambre et serra doucement son sein. Soudain, il sentit une peur glaciale l'étreindre, une douleur due à la prise de conscience de la fugacité du temps. Il n'allait pas pouvoir retenir cette seconde de bonheur absolu. Elle faisait partie des moments extrêmement rares qui donnaient probablement un vrai sens de la vie.

Du moins, c'était sa conception des choses.
Commenter  J’apprécie          130
LUKE59   16 mars 2012
Eva Moreno de Håkan Nesser
....pour la première fois de sa vie elle sut qu' il était possible de percevoir les choses, sans les évoquer.De les percevoir avec une autre personne sans les nommer.../...Elle comprit que nos mots lourds et grossiers ne correspondent jamais entièrement à ce que nous voulons exprimer et qu' il est parfois nécessaire de s' en passer.Pour ne pas écraser nos sensations, ne pas les détourner avec notre langage.(p50)
Commenter  J’apprécie          110
emi13   24 décembre 2017
Le vingt et unième cas de Håkan Nesser
Il y eut quelques secondes de silence au cours duquel on n'entendit que le bruit produits par la pipe de Reinhart et les rotations du bracelet-montre du chef.

Est - que Mitter était innocent ?

P 163
Commenter  J’apprécie          110
emi13   21 décembre 2017
Le vingt et unième cas de Håkan Nesser
La douleur dans les orbites s'accentua. Peut-être était - ce parce qu'il avait fait l'effort de penser. P14
Commenter  J’apprécie          110
le_Bison   16 novembre 2013
Retour à la grande ombre de Håkan Nesser
C’est beau les marronniers en fleur, constata M. Chervouz en versant de la bière dans deux grands verres.

- Oui, très.

Ils burent en silence.
Commenter  J’apprécie          90
missmolko1   22 avril 2019
Un été avec Kim Novak de Håkan Nesser
Pour Edmund, le petit déjeuner était une sorte de rituel, il y mettait autant de soin qu’un prêtre à préparer la communion à l’église.
Commenter  J’apprécie          90
mesrives   22 juin 2015
Le mur du silence de Håkan Nesser
Une fois les plats posés sur la table, Van Veeteren sut que c'était vain. Rien que l'idée de manger lui semblait indécente. Il jeta un regard découragé vers Suidjerbeck qui s'attaquait joyeusement à la cher grasse de son poisson.

Malgré le corps ecchymosé d'une petite fille. Malgré de petits fragments de latex. Malgré des scies circulaires.

Complètement pervers, songea-t-il. Un jour, je ne supporterai plus de vivre dans ce monde.

Ce n'est qu'une question de temps.
Commenter  J’apprécie          70
GeorgesSmiley   15 juin 2019
Un été avec Kim Novak de Håkan Nesser
_ Comment va ta maman ? m'a-t-elle demandé.

_ L'été sera rude, j'ai répondu.

Elle a hoché la tête puis elle s'est mouchée dans un mouchoir qu'elle a sorti de la poche de son tablier.

_ C'est mon père qui dit ça, j'ai ajouté.

_ Eh oui ! Qui vivra verra, a-t-elle fait.

C'est à cette époque que j'ai commencé à comprendre que c'était la manière dont les adultes s'exprimaient. Mon père n'était pas le seul. Il fallait utiliser ce genre de formules pour montrer qu'on avait acquis une certaine maturité. Depuis que la maladie de ma mère s'était aggravée et qu'elle était hospitalisée, je m'efforçais de retenir les dictons les plus utilisés pour les avoir à ma disposition en cas de besoin.

"C'est comme ça."

"Un ennui n'arrive jamais seul."

"Ca aurait pu être pire."

"On sait si peu de choses."
Commenter  J’apprécie          60

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Listes avec des livres de cet auteur
Lecteurs de Håkan Nesser (308)Voir plus


Quiz Voir plus

Cherchez l'intrus

Cherchez l'intrus

On a marché sur la lune
Objectif lune
De la terre à la lune

20 questions
135 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur

.. ..