AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.6 /5 (sur 15 notes)

Nationalité : Royaume-Uni
Né(e) à : Letchworth , le 26/07/1919
Biographie :

James Ephraim Lovelock est un scientifique, chercheur, auteur et environnementaliste indépendant de nationalité britannique. Il est spécialiste des sciences de l'atmosphère. Il vit actuellement dans le comté de Cornouailles, en Grande-Bretagne.

Il étudie la chimie à l'Université de Manchester avant d'entrer au Conseil de Recherche Médicale (Medical Research Council) de Londres. Dans les années 60, Lovelock était sous contrat avec la NASA et travaillait à mettre au point des instruments pour l'équipe chargée d'explorer les planètes, par des sondes. Il proposa alors l'analyse de l'atmosphère de Mars et soutint assez vite que s'il y en avait une.

Lovelock travaille ensuite avec l'éminente biologiste américaine Lynn Margulis, avec laquelle il écrit son premier article scientifique. Il y montre que la Terre est un système de contrôle actif capable de maintenir la planète en homéostasie.

C'est par son article de 1972, que James Lovelock expose sa théorie scientifique selon laquelle la composition de l'atmosphère terrestre est régulée par les êtres vivants, notamment les bactéries. Cet article constituera le point de départ de sa théorie sur Gaïa. Ce sont ses articles publiés en 1974, en collaboration avec Lynn Margulis, qui exposeront l'hypothèse Gaia.

En 1986, à Seattle, Lovelock et ses collègues: Robert Charlson, M.O. Andreae et Steven Warren, découvrent que la formation des nuages et, par voie de conséquence, le climat, dépendent du DMS, engendré par les algues de l'océan. Lovelock découvre alors du même coup l'un des mécanismes de régulation de Gaïa; pour cette découverte, il reçoit en 1988 le prix Norbert Gerbier de la communauté des climatologues.

James Lovelock prend la parole dans le film-documentaire de Pierre Barougier et Olivier Bourgeois Nous resterons sur Terre (sorti en salles le 8 avril 2009) aux côtés d'Edgar Morin et de Mikhaïl Gorbatchev.
+ Voir plus
Source : Wikipédia
Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
Snail11   04 mai 2020
La revanche de Gaïa : Préserver la planète avant qu'elle ne nous détruise de James Lovelock
Nous vivons à une époque où dominent les polémiques et non la réflexion, et n’entendons généralement que les arguments avancés par des groupes de pression voués à la défense d’un intérêt particulier, quand ils prétendent parler au nom de l’intérêt général.
Commenter  J’apprécie          70
Snail11   05 mai 2020
La revanche de Gaïa : Préserver la planète avant qu'elle ne nous détruise de James Lovelock
L’idéologie de la société industrielle - mue par les notions de croissance économique, de standards de vie de plus en plus élevés, et par la foi dans les nouvelles technologies - est inapplicable à long terme. Nous devons faire évoluer nos idées et aspirer à une société prônant un équilibre sain entre la population, l’utilisation des ressources, l’élimination des déchets et l’environnement. Nous devons surtout considérer la vie avec respect et émerveillement. Nous avons besoin d’un système éthique dans lequel la nature possède une valeur pour l’homme, mais aussi intrinsèque. L’univers est à la fois à l’intérieur et à l’extérieur de nous.



Sir Crispin Tickell.
Commenter  J’apprécie          50
Snail11   01 mai 2020
La revanche de Gaïa : Préserver la planète avant qu'elle ne nous détruise de James Lovelock
La réduction des émissions de gaz à effet de serre n’est qu’une partie de la tâche qui nous incombe ; il nous faut aussi cesser d’utiliser la surface terrestre comme si elle nous appartenait en propre. Ce n’est pas le cas : elle appartient à la communauté des écosystèmes qui, en régulant le climat et la composition chimique de la Terre, servent la vie en général.
Commenter  J’apprécie          40
polarjazz   30 mai 2016
La Terre est un être vivant: L' hypothèse Gaïa de James Lovelock
La Terre est la planète de l'eau. Sans eau il n'y aurait pas eu de vie, et la vie dépend toujours dans une mesure considérable de cette impartiale générosité. C'est l'élément de référence ultime. Tout écart par rapport au point d'équilibre vital sur notre planète pourrait se traduire par une modification de la structure et de la composition de l'eau, considérée comme référence absolue. Les propriétés d'acidité et d'alcalinité, de potentiels d'oxydation et de réduction sont estimées par rapport à la neutralité de l'eau. L'espèce humaine utilise le niveau marin moyen comme point de base par rapport auquel sont mesurées les dépressions de terrain.
Commenter  J’apprécie          20
Dubsjp   23 août 2019
Gaia Comment soigner une Terre malade ? de James Lovelock
Le présent ouvrage explore la Terre avec les yeux d'un praticien imaginaire de la médecine planétaire. Il me plaît à voir en ce médecin un généraliste qui se rendait au chevet de ses malades ; quelqu'un qui vivait avant l'époque des antibiotiques et de la biologie moléculaire ; qui était un virtuose du diagnostic, qui savait apporter le réconfort et pouvait parfois guérir en infléchissant la direction suivie par les processus naturels.

Le concept de médecine planétaire implique l'existence d'un corps planétaire en quelque sorte vivant, susceptible de connaître la santé comme la maladie. (préface p.6)
Commenter  J’apprécie          20
Danieljean   10 juin 2020
La revanche de Gaïa de James Lovelock
La vie, l’univers, la conscience et même les choses aussi simples que le fait de rouler à bicyclette ne peuvent s’expliquer totalement par des mots. Nous commençons seulement à nous attaquer aux phénomènes émergents, et ceux du système Terre sont aussi difficiles à comprendre que la mystérieuse physique quantique de l’enchevêtrement. Mais cela n’exclut pas pour autant leur existence.
Commenter  J’apprécie          20
polarjazz   30 mai 2016
La Terre est un être vivant: L' hypothèse Gaïa de James Lovelock
Les régions vraiment critiques qu'il conviendrait de surveiller avec soin sont plus probablement les tropiques et les mers proches des rivages continentaux. C'est dans ces régions, qui ne font l'objet de presque aucune surveillance, que des entreprises nocives risquent d'être pratiquées jusqu'à un point de non-retour avant que les dangers soient reconnus.
Commenter  J’apprécie          20
Dubsjp   29 août 2019
La Terre est un être vivant: L' hypothèse Gaïa de James Lovelock
Un système homéostatique pardonne beaucoup d’écarts par rapport à son état d’équilibre, mais seulement tant qu’il demeure à l’intérieur de ses capacités de régulation ; trop près de ses limites, il risque, face à une perturbation de grande ampleur, de sauter à un nouvel état stable fort différent du précédent, ou même de se désagréger. La pollution, les changements des modes d’exploitation du sol ou la modification de l’écologie des plateaux continentaux pourraient ainsi déclencher des désastres à l’échelle planétaire. La régulation du climat terrestre se trouve peut-être très proche de l’une de ses limites. (page 176)
Commenter  J’apprécie          00
Dubsjp   30 août 2019
Gaia Comment soigner une Terre malade ? de James Lovelock
Lorsqu’en 1785 James Hutton fit de la Terre un super organisme, je ne pense pas un seul instant qu’il ait songé à une déesse ou à quelque être doué de pensée. Je crois qu’il employait la seule terminologie dont il disposait alors pour exprimer son intuition que la Terre se comportait comme un système autorégulé et que la science adaptée à son étude était la physiologie. (page 57)
Commenter  J’apprécie          00
Snail11   05 mai 2020
La revanche de Gaïa : Préserver la planète avant qu'elle ne nous détruise de James Lovelock
Les médias modernes sont moins fiables que l’écrit pour la conservation du savoir.
Commenter  J’apprécie          11

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

L'astronomie : La Lune

Quel est le premier homme a avoir marché sur la Lune ?

Thomas Pesquet
Neil Amstrong
Buzz Aldrin

6 questions
0 lecteurs ont répondu
Thèmes : astronomie , astrophysique , astronautesCréer un quiz sur cet auteur

.. ..