AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782221073605
192 pages
Éditeur : Robert Laffont (01/01/1992)
Résumé :
James Lovelock est l'un des penseurs les plus originaux de notre temps. Fascinante et controversée, son hypothèse Gaïa est aujourd'hui plus que jamais au cœur du débat sur l'avenir de notre planète.
La Terre, d'après lui, est un organisme vivant. Aujourd'hui, cet organisme est malade et l'équilibre de ses flux de vie (l'eau, l'air...) est profondément menacé par la faute de l'homme. La maladie sera-t-elle fatale au genre humain ou, une nouvelle fois, Gaïa tro... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
DubsjpDubsjp   23 août 2019
Le présent ouvrage explore la Terre avec les yeux d'un praticien imaginaire de la médecine planétaire. Il me plaît à voir en ce médecin un généraliste qui se rendait au chevet de ses malades ; quelqu'un qui vivait avant l'époque des antibiotiques et de la biologie moléculaire ; qui était un virtuose du diagnostic, qui savait apporter le réconfort et pouvait parfois guérir en infléchissant la direction suivie par les processus naturels.
Le concept de médecine planétaire implique l'existence d'un corps planétaire en quelque sorte vivant, susceptible de connaître la santé comme la maladie. (préface p.6)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
DubsjpDubsjp   30 août 2019
Lorsqu’en 1785 James Hutton fit de la Terre un super organisme, je ne pense pas un seul instant qu’il ait songé à une déesse ou à quelque être doué de pensée. Je crois qu’il employait la seule terminologie dont il disposait alors pour exprimer son intuition que la Terre se comportait comme un système autorégulé et que la science adaptée à son étude était la physiologie. (page 57)
Commenter  J’apprécie          00
DubsjpDubsjp   30 août 2019
Je suis le porte-parole, le délégué d’atelier, des bactéries et des formes de vie moins appétissantes qui n’ont pas grand monde pour parler d’elles. Je m’exprime au nom de toute la vie autre qu’humaine. (page 9)
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : écologieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox


Lecteurs (1) Voir plus




Quiz Voir plus

L'écologiste mystère

Quel mot concerne à la fois le métro, le papier, les arbres et les galères ?

voile
branche
rame
bois

11 questions
142 lecteurs ont répondu
Thèmes : écologie , developpement durable , Consommation durable , protection de la nature , protection animale , protection de l'environnement , pédagogie , mers et océansCréer un quiz sur ce livre