AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.44 /5 (sur 77 notes)

Nationalité : Royaume-Uni
Né(e) à : Cambridge , 1959
Biographie :

James Robert Runcie est écrivain, réalisateur de films documentaires, dramaturge.

Il est le fils de l'ancien archevêque de Canterbury, Robert Runcie (1921-2000).

Diplômé à l'Université de Cambridge en 1981, il est professeur à l'Université de Bath Spa.

Il a été directeur artistique du Festival de littérature de Bath de 2010 à 2013.

En 2012, il a publié "Sidney Chambers et l'ombre de la mort" (Sidney Chambers and the Shadow of Death) qui a reçu un accueil favorable de la critique.

C'est le premier livre de la série "Les Mystères de Grantchester" (The Grantchester Mysteries), adaptéé à la télévision en 2014, sous le titre "Grantchester", avec James Norton dans le rôle de révérend Sidney Chambers et Robson Green dans le rôle de l'inspecteur Geordie Keating.

site officiel: http://www.jamesruncie.com/

+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Grantchester - saison 2 Bande-annonce VF

Citations et extraits (58) Voir plus Ajouter une citation
missmolko1   23 septembre 2017
Grantchester, tome 1 : Sidney Chambers et l'ombre de la mort de James Runcie
Sidney passa devant la prairie gelée, où ses parents s’étaient connus avant la Grande Guerre, en faisant du patin à six pence la soirée, et il s’arrêta pour regarder un groupe de garçons en pleine bataille de boules de neige.

En pénétrant dans la ville, il prit conscience qu'il n'avait jamais connu Cambridge dans un tel silence. Les bâtiments ressemblaient aux illustrations d'un conte de fées du XIXe siècle. La neige avait étouffé les cris du monde, désormais inaudibles. C’était comme la grâce, se dit-il ou l'amour de Dieu, descendu en silence et à l'improviste pendant la nuit.
Commenter  J’apprécie          150
missmolko1   21 septembre 2017
Grantchester, tome 1 : Sidney Chambers et l'ombre de la mort de James Runcie
- Annabel Morrison et Pamela Morton. Leurs initiales. Elles correspondent aux rendez-vous galants.

- Vous suggérez donc que notre ami notaire n'avait pas une, mais deux maîtresses ?

- Je le crains.

- Où trouvait-il l’énergie ?

- Cela ne nous regarde pas, Geordie...

- Mais deux lignes à l'eau en même temps! Sans parler d'une épouse. Dieu sait que ce n'est déjà pas facile quand on est marié depuis un petit bout de temps. A votre avis, quel était le secret de Stephen Staunton ?

- Le charme.

- C'est tout?

- Ça et sa qualité d’écoute. Il faisait attention. D’après Pamela Morton, quand il parlait aux gens, ses interlocuteurs avaient le sentiment d’être les seuls qui comptaient au monde.

- Est-ce ce que veulent les femmes ?

- Apparemment. Mais en tant qu'homme marié, vous êtes mieux placé que moi pour le savoir.

- Je n'en suis pas si sûr.
Commenter  J’apprécie          130
missmolko1   29 octobre 2017
Grantchester, tome 5 : Sidney Chambers and the dangers of temptation de James Runcie
As the Apollo 11 astronauts prepared to land on the moon, the Chambers family was engaged in a rather more prosaic adventure: a two-week visit to Rügen Island in East Germany.
Commenter  J’apprécie          110
evanna   08 mai 2016
Grantchester, tome 1 : Sidney Chambers et l'ombre de la mort de James Runcie
L'automne était le moment de l'année qu'il préférait, pas seulement pour ses couleurs changeantes, mais pour la fraîcheur de l'air et l'acuité de la lumière. Avec la chute des feuilles, le paysage se révélait, tel un tableau que l'on nettoie ou un bâtiment que l'on restaure. Il pouvait voir la forme sous-jacente des choses. C'est celà qu'il voulait, avait-il tranché ; des moments de clarté et de silence. (p. 55)
Commenter  J’apprécie          90
missmolko1   10 janvier 2016
Grantchester, tome 3 : Sidney Chambers and The Problem of Evil de James Runcie
Canon Sidney Chambers was thinking about the nature of forgiveness. He was on his way to the consecration of Coventry Cathedral where he had worked shortly after the war. Now, seventeen years later, a new building had arisen from the bombed remains ; a symbol of defiance against the horrors of history. How much, he wondered, could people recover from the evil of so terrible a time ; and were some crimes so great that they could never be forgiven ? How could a God of love have allowed such suffering and what steps could be taken to ensure that those agonies could be prevented in future?
Commenter  J’apprécie          80
Marylou26   22 juin 2020
Grantchester, tome 1 : Sidney Chambers et l'ombre de la mort de James Runcie
Keating poursuivit. “Et alors, quand ça me tombe dessus, je pense parfois que j’ai beau faire – que ce soit dans le cadre de la police, à la maison, pour l’épouse, les enfants, ou dehors dans les rues – le moindre de mes actes et absolument tout est une perte de temps. Rien de ce que je fais, dans le grand ordre des choses, n’a aucune importance.

— Je peux vous assurer, Geordie, que tout ce que vous faites a de l’importance. Le monde perdrait beaucoup sans vous.”

Keating fit un deux et un quatre. “Je ne sais pas, Sidney. Vous réussissez à trouver l’auteur d’un délit et à peine avez-vous terminé qu’il en surgit cent autres pour prendre sa place. C’est une histoire sans fin.

— Il faut garder la foi.

— Je pense que ça vous est plus facile qu’à moi.

— Je ne parle pas de foi religieuse. Je veux parler de la foi dans nos propres capacités. Il faut faire notre possible pour utiliser au mieux les talents que nous possédons, Geordie. L’avenir est trop imprévisible pour que nous nous en inquiétions.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
missmolko1   09 février 2016
Grantchester, tome 1 : Sidney Chambers et l'ombre de la mort de James Runcie
The winter of 1954 was relentless. Sidney awoke to fierce frosts on his window sills, the day never lightened and rime hung on the trees all day. When Sidney rose the next morning he felt that he had forgotten something. Then the dread returned. 'Ah yes,' he thought, 'Keating. Another distraction. Another death.'
Commenter  J’apprécie          70
missmolko1   10 janvier 2016
Grantchester, tome 2 : Sidney Chambers et les périls de la nuit de James Runcie
A Grantchester, the parishioners lit fires, drew curtains and bolted their doors against the dangers of darkness. The external blackness was a memento mori, a nocturnal harbinger of that sombre country from which no traveller returns. Canon Sidney Chambers, however, felt no fear. He liked a winter's night.

It was the 8th of January 1955. The distant town of Cambridge looked almost two-dimensional under the moon's wily enchantment, and th silhouettes of college buildings were etched against the darkening sky like illustrations for a children's fairytale. Sidney imagined princesses locked in towers, knights leaving on dangerous quests through forests, and woodcutters bringing supplies to stoke the fires of great medieval halls.
Commenter  J’apprécie          60
Marylou26   16 juin 2020
Grantchester, tome 1 : Sidney Chambers et l'ombre de la mort de James Runcie
Sidney regarda les deux femmes monter dans le train de Londres et leur dit adieu de la main. Puis il revint à Grantchester à bicyclette, dans l’obscurité et sur les routes verglacées. Il était dans la lune, mais ne connut que quelques contretemps sur le chemin du retour ; à un moment la roue avant dérapa, il faillit entrer en collision avec un chat et il vacilla en saluant au passage un collègue qui enseignait dans son collège : les péripéties habituelles et imprévisibles qui faisaient qu’on était soulagé d’arriver chez soi sans encombre.
Commenter  J’apprécie          60
missmolko1   27 décembre 2015
Grantchester, tome 1 : Sidney Chambers et l'ombre de la mort de James Runcie
Par exemple, il savait que sa responsabilité envers les gens affligés par le deuil dépassait de loin la simple organisation d'un enterrement. En fait, ceux qui pleuraient un être cher avaient souvent besoin de davantage de réconfort une fois disparu le choc initial de la mort, quand leurs amis avaient repris leurs existences quotidiennes et que la période publique du deuil était terminée. C’était le devoir du prêtre d'offrir une consolation constante, d'aimer et de servir ses paroissiens quoi qu'il put lui en couter.
Commenter  J’apprécie          60

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Ennio Morricone

Pour une poignée de dollars, Le Bon, la Brute et le Truand, il était une fois la Révolution... Comment se nomme le réalisateur de ces films, complice d'Ennio Morricone?

Francis Ford Coppola
Sergio Leone
Martin Scorcese

8 questions
21 lecteurs ont répondu
Thèmes : films , filmographie , cinema , compositeur , bande originale , adapté au cinéma , littérature , polar noir , romans policiers et polars , Musique de filmCréer un quiz sur cet auteur

.. ..