AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.86 /5 (sur 47 notes)

Nationalité : France
Né(e) le : 05/10/1956
Biographie :

Jean-François Dortier est un sociologue français.

Il est fondateur et directeur de la publication du magazine Sciences humaines. Il est également éditeur des éditions Sciences Humaines et du magazine Le Cercle Psy, média en ligne et revue trimestrielle de vulgarisation de la recherche en psychologie.

Auteur de très nombreux articles de vulgarisation scientifique (sur les sciences cognitives, la philosophie, l'histoire des idées, la sociologie, etc.) il a également publié plusieurs ouvrages.

Il a également dirigé de nombreux ouvrages dont "Une histoire des sciences humaines" (2006), "Le Dictionnaire des sciences sociales" (2013), et codirigé, "La communication, état des savoirs" (2005, avec P. Cabin).

Il aime à se définir comme étant "humanologue" voire "touchatoulogue".

+ Voir plus
Source : magazine Sciences Humaines, http://cognivence.risc.cnrs.f
Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (20) Voir plus Ajouter une citation
Jean-François Dortier
colimasson   22 février 2013
Jean-François Dortier
Si vous n'êtes pas attiré par les voitures de luxe, les sodas, les parfums ou les lunettes de marque, le matraquage publicitaire intense n'y fera rien. L'influence se situe ailleurs. Si vous souhaitez acheter de l'eau minérale, un paquet de lessive ou du jambon sous vide, vous choisirez de préférence un produit connu plutôt qu'un autre. Dans ce cas, la publicité n'a pas déclenché l'acte d'achat, elle a orienté le choix. Les causes profondes de l'acte d'achat et de la puissance d'attraction d 'un produit sont ailleurs.



-Les Grands Dossiers des Sciences Humaines n°22-
Commenter  J’apprécie          200
petitsoleil   04 décembre 2017
Travail - Guide de survie de Jean-François Dortier
Les exigences de performance ne sont pas dues qu'à la concurrence accrue et aux restrictions budgétaires des Etats : l'augmentation des normes de qualité a également conduit à augmenter la charge de travail. (...) Partout les normes et exigences ont augmenté produisant des "injonctions contradictoires" : des buts si divers et nombreux qui rendent les objectifs attendus inaccessibles.
Commenter  J’apprécie          110
simson33   06 juillet 2015
Les Humains, mode d'emploi : Nouveaux regards sur la nature humaine de Jean-François Dortier
Même si n'est pas Montaigne qui veut, j'ai tout de même retenu des Essais trois leçons qui me sont chères :

1. Que l'on peut aborder les grandes questions à partir des petites.

2. Que le doute et l'inachèvement ne sont pas des faiblesses de la pensée mais peuvent être des gages de lucidité.

3. Enfin, que les humains sont inconstants et ne se laissent pas enfermer aisément dans les filets d'une seule théorie.

En suivant les pas de Montaigne, il est possible, à partir de questions simples et déroutantes, de livrer quelques enseignements sur la nature humaine et le sens de la vie...
Commenter  J’apprécie          80
petitsoleil   05 décembre 2017
Travail - Guide de survie de Jean-François Dortier
Le salariat ne disparaît pas. Il représente aujourd'hui huit à neuf actifs sur dix. C'est vrai pour la France, les Etats-Unis comme pour la plupart des pays occidentaux.
Commenter  J’apprécie          80
petitsoleil   05 décembre 2017
Travail - Guide de survie de Jean-François Dortier
Gestion du temps : quelques règles d'or



Les manuels de gestion du temps (il en existe des dizaines) reposent tous sur un petit nombre de principes.

- Redéfinir ses priorités. Gérer son temps, c'est d'abord faire des choix sur ce qui compte vraiment, plaisir compris.

- Eliminer. Gagner du temps, c'est savoir éliminer le superflu et repousser les dévoreurs de temps.

- Evaluer. Définir des buts précis dans un temps limité et non des objectifs vagues.

- Connaître ses rythmes. Concentrer ses tâches les plus difficiles dans le moment de la journée où l'on est le plus efficace. C'est la loi des 20/80.

- Repousser le perfectionnisme (à trop vouloir bien faire, on ne fait rien du tout).

- Ne pas procrastiner (remettre tout au lendemain) en "découpant la montagne en morceaux"

- S'accorder des pauses et des récompenses à la fin de chaque mission accomplie.
Commenter  J’apprécie          60
petitsoleil   04 décembre 2017
Travail - Guide de survie de Jean-François Dortier
Au final, on travaille pour gagner sa vie, pour exister socialement, pour accomplir des tâches intéressantes.

Ces trois raisons de travailler ont aussi leurs revers : salaire insuffisant, manque de reconnaissance, relations qui s'enveniment, tâches rébarbatives ou trop lourdes ... qui finissent par tuer le goût du travail.
Commenter  J’apprécie          30
polarjazz   14 novembre 2017
La religion : Unité et diversité de Jean-François Dortier
En plus de la désertion des fidèles, un autre problème se pose à l'Eglise catholique : celui de la crise des vocations sacerdotales. En quarante ans, de 1950 à 1990, le nombre des ordinations a été divisé par dix, y compris dans les régions recrutant traditionnellement plus que d'autres. L'encadrement des fidèles, de ce fait, devient de plus en plus difficile. Jusqu'en 1970, l'organisation des paroisses n'a guère préoccupé les diocèses. Les églises accueillaient tranquillement les fidèles le dimanche, et la baisse pourtant visible des effectifs ne suscitait pas de graves inquiétudes. On comptait alors près de 38 000 paroisses en France. Chacune avait son curé, ou du moins était desservie régulièrement. La situation a changé en une quinzaine d'années. Dès 1980, le maintien de la messe dominicale n'était plus assuré dans plus de la moitié des paroisses, faute de fidèles parfois, mais souvent faute de prêtres. Le ralentissement des vocations a fini par remettre en cause l'organisation même du service religieux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
petitsoleil   05 décembre 2017
Travail - Guide de survie de Jean-François Dortier
Lâcher prise, c'est oser admettre que la recherche de la perfection est un idéal impossible et finalement destructeur. Elle est dévoreuse de temps et d'énergie. Elle consomme et consume beaucoup trop. Elle pousse même à la frustration et à l'échec. On ne peut pas tout faire et tout faire bien.

Le lâcher-prise est aussi une invitation à renégocier ses propres niveaux d'exigence : qu'il s'agisse du design d'un produit, de la confection d'une affiche, de la préparation d'un cours, de la présentation d'un projet, de la rénovation d'une façade, du rangement de son bureau, ou du soin apporté à une personne ... l'idéal est inaccessible et, son le vieil adage, "le mieux est l'ennemi du bien". Il ne s'agit pas d'abandonner ses idéaux, son désir de bien faire pour se contenter de la médiocrité (qui souhaite cela ?) mais d'éviter de s'enfermer dans une course infernale vers un idéal inatteignable.
Commenter  J’apprécie          10
petitsoleil   05 décembre 2017
Travail - Guide de survie de Jean-François Dortier
Trois types de comportements "multitâches"



1. Effectuer deux tâches en même temps : consulter ses mails pendant une réunion



2. Passer d'une activité à une autre sans avoir fini la première : interrompre la rédaction d'un dossier suite à une intrusion dans votre bureau ("je peux te déranger 2 minutes")



3. Effectuer rapidement plusieurs tâches successives : devoir effectuer une série rapide de petites tâches différentes (répondre à un appel + changer le papier + recevoir quelqu'un) s'apparente à du multitâches quand le temps n'est pas laissé pour respirer et faire le bilan des activités réalisées
Commenter  J’apprécie          10
petitsoleil   05 décembre 2017
Travail - Guide de survie de Jean-François Dortier
Solitude et autonomie

Le revers de la médaille [du télétravail] pourrait bien sûr être l'isolement du salarié et le risque de dissolution du collectif de travail. Ce risque est toutefois minoré quand le télétravail ne concerne qu'une ou deux journées par semaine (...)

Quant au sentiment d'isolement personnel, il est très différent selon que la personne est célibataire ou non, et selon les liens professionnels qu'elle tisse au quotidien - ou non - avec des collègues. N'avoir personne avec qui partager ses doutes et ses enthousiasmes professionnels peut peser sur le moral. Certains télétravailleurs rompent cette solitude en allant travailler dans des centres de coworking. (...)

Un autre avantage souligné par les télétravailleurs est l'autonomie dans la gestion de leur travail. Sur ce plan, il existe deux pratiques très différentes. Les "séparateurs" s'imposent des horaires fixes et reconstituent des heures de bureau. (...) A l'inverse, les "intégrateurs" aiment travailler le soir, la nuit, le week-end, et ne comptabilisent pas leurs horaires : pour ceux-là, le télétravail offre une liberté ... et le risque de ne jamais débrancher.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Lecteurs de Jean-François Dortier (78)Voir plus


Quiz Voir plus

Éléments chimiques

Qui n'est pas un gaz rare ?

Argon (Ar)
Xénon (Xe)
Chlore (Cl)
Radon (Rn)

12 questions
7 lecteurs ont répondu
Thèmes : chimie , périodique , élémentsCréer un quiz sur cet auteur

.. ..