AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.12 /5 (sur 171 notes)

Nationalité : France
Biographie :

Professeur des écoles dans une petite ville de la Loire. L'effet canicule est un premier roman écrit après plusieurs nouvelles.
.
53 ans.
.
" Quelle place tiennent les librairies dans votre vie ? "
JMD : C'est extraordinaire une librairie. Vous poussez la porte de la boutique et vous voilà tout à coup prêt à partir pour le Moyen-Age ou pour un futur inconnu, libre à vous de choisir... Vous désirez rencontrer Voltaire c'est possible, vous préférez la compagnie du commissaire San-Antonio, pas de problème... La librairie c'est l'évasion au coin de la rue !"

Source : lechoixdeslibraires.com
Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (15) Voir plus Ajouter une citation
sandrineflt   06 août 2012
Les mots du passé de Jean-Michel Denis
La journée était pluvieuse. Depuis le matin, de sombres et lourds tonneaux gris roulaient nonchalamment dans le ciel de la capitale. Une pluie fine et déroutante répandait sa froidure sur les rues et les avenues. Partout, l'austère tranchant du reflet brillant des pavés invitait à la morosité. Rue Saint-André-Des-Arts, une bise glaciale fouettait les rares passants qui fuyaient devant ses rafales irrégulières, sautant d'un trottoir à l'autre, le nez baissé, la tête enfouie dans leurs cols relevés. Paris se corrompait dans de ternes camaieux de gris. Là où la veille ses façades flamboyantes attiraient le regard de leurs couleurs chaudes illuminées de soleil, un dégradé ténébreux, triste lavis annonciateur de l'automne, s'insinuait d'un immeuble à l'autre en dilapidant les derniers frémissements de l'été
Commenter  J’apprécie          182
Epictete   17 mars 2014
Les mots du passé de Jean-Michel Denis
Plus tard, Pierre se souviendra de cette journée en lisant les mots choisis par Saint-Exupéry pour décrire cet incroyable cahot :

"Je survole les routes noires de l'interminable sirop qui n'en finit pas de couler... Où vont-ils ? Il ne le savent pas. Ils marchent vers des escales fantômes, car à peine cette caravane aborde-t-elle une oasis, que déjà elle n'est déjà plus l'oasis."

Marcel était bien à côté de la plaque, l'heure était à la résignation et à la soumission, quant à la rébellion....

Commenter  J’apprécie          170
Epictete   31 mars 2014
Les mots du passé de Jean-Michel Denis
"Nous sommes les maîtres des choses quand les émotions nous répondent."

Par ces mots, Saint-Exupéry lui rendit l'assurance qui lui faisait encore défaut.
Commenter  J’apprécie          180
Epictete   31 mars 2014
Les mots du passé de Jean-Michel Denis
S'il y a bien une chose qui ne me concerne pas, c'est bien cette histoire de médailles ! Je n'ai jamais été suffisamment naïf pour accepter ces honneurs grotesques.... Quelle puérilité ! Il y a derrière cela une manipulation que j'ai toujours refusée... Quelle gloire ressentirais-je à arborer ces futiles pendeloques alors qu'elles ne sont attribuées que pour justifier, après coup, l'injustifiable. Et dans quelle transparence ? Je ris parfois en découvrant cette armée de poitrines recouvertes de bimbeloterie....
Commenter  J’apprécie          100
Epictete   31 mars 2014
Les mots du passé de Jean-Michel Denis
Les six mois passés à Auschwitz nous avaient déjà détruites… On nous avait tout pris… La force, la santé, l’espoir…. Jusqu’à la faculté de penser… J’ai entendu que l’on peut tout prendre à un homme sauf son esprit et ses rêves. C’est faux. Quand le corps se trouve réduit à endurer la souffrance, la maladie, la faim et quand l’esprit doit lutter quotidiennement contre la peur, l’angoisse et les humiliations, l’esprit n’a plus la possibilité de se réfugier ni dans les souvenirs heureux ni dans les rêves, ni dans l’espoir… La destruction est totale…
Commenter  J’apprécie          70
hannaholej   15 janvier 2014
Les mots du passé de Jean-Michel Denis
Nous sommes tous aveugles sans le savoir et les livres sont nos cannes blanches... Sans eux, nous passerions notre temps à nous cogner aux réalités sans savoir comment éviter les bleus !
Commenter  J’apprécie          81
Emmanuel51   18 février 2014
Les mots du passé de Jean-Michel Denis
Ils restèrent ainsi longtemps sans éprouver d'autres envies que celle de demeurer côte à côte. Il y a des instants ou l'esprit, fasciné par la fragilité du présent, conscient de l'improbabilité du futur, se réfugie dans la contemplation sereine d'un fragment de bonheur jeté à l'improviste par la destiné.
Commenter  J’apprécie          70
Jean-Michel Denis
ptitesoso63   11 mars 2014
Jean-Michel Denis
Ce roman m'a bouleversé. J'ai trouvé le tout début un peu long puis ensuite on se trouve entraîné dans une sorte de spirale, on vit avec et à l'époque des personnages. On ne peut plus s'arrêter de lire !!!! Ce serait intéressant de faire un film de cette histoire qui présente sans cesse des rebondissements jusque 'aux toutes derniers pages! J'ai adoré :)
Commenter  J’apprécie          60
myriampele   10 mars 2015
Les mots du passé de Jean-Michel Denis
-Ce qui gêne le lieutenant... c'est les filles! C'est pas bon, les filles! ça peut finir par causer des emmerdes!
Commenter  J’apprécie          50
Amely1911   06 décembre 2014
Les mots du passé de Jean-Michel Denis
On ne voit jamais les choses comme elles sont réellement ....heureusement les écrivains sont la pour nous aider à comprendre...Nous sommes tous aveugles sans le savoir et les livres sont nos cannes blanches.....sans eux, nous passerions notre temps a nous cogner aux réalités sans savoir comment faire pour éviter les bleus!
Commenter  J’apprécie          30

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Lecteurs de Jean-Michel Denis (250)Voir plus


Quiz Voir plus

Le café (le lieu, pas la boisson).

B comme ....

bismuth
bistouri
bisque
bistrot

12 questions
176 lecteurs ont répondu
Thèmes : bar , Synonymes et antonymes , langue française , vocabulaire , orthographeCréer un quiz sur cet auteur

.. ..