AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Découvrez les meilleures listes de livres


La seconde Guerre Mondiale dans la littérature française - I. Fictions


La littérature française autour de la seconde Guerre Mondiale. Une suite de livres souvent adaptés au cinéma ou pour la télé. Critères pour cette liste: - un auteur français ou d'expression française - un livre de fiction (roman, nouvelles, théâtre, poésie, scénario, etc.) - et la seconde Guerre Mondiale ou l'Occupation allemande en toile de fond. La longueur de cette liste, non exhaustive, témoigne de l'importance et de la permanence de ce thème dans notre littérature d'après-guerre. La pelote de fil n'en finit pas d'être dévidée... Je vous la livre en l'état, c'est-à_dire interrompue. La computation déraille de toute façon à partir de 96, je n'arrive plus à les classer et il faudrait aussi un champ de saisie dans cette page pour rechercher un titre ou un auteur. J'ai conscience d'avoir un peu "dépassé les bornes": qui trop embrasse mal étreint...
+ Lire la suite


1 La vallée heureuse
Jules Roy
4 critiques 1 citation

Prix Renaudot 1940. Un membre de l'équipage d'un bombardier anglais raconte les escadres de bombardement, venues d'Angleterre et qui survolent la France dans la nuit. Ajouter à mes livres
2 L'orage du matin
Jean Blanzat
Le livre a reçu le Grand-Prix du roman de l'Académie française en 1942. L'histoire se déroule en zone libre. Jean Blanzat, né en 1906 et décédé en 1977, fut un romancier français, membre de la Résistance. Ajouter à mes livres
3 Le Silence de la mer
Vercors
58 critiques 46 citations

1942. Cette nouvelle a été publiée clandestinement par l'auteur en personne, Jean Bruller, dans la maison d'édition qu'il crée pour l'occasion: les éditions de Minuit. Dans une demeure sur le bord de mer, un vieil homme et sa nièce doivent subir l'occupation allemande en la présence d'un officier allemand. Il s'enfermement alors dans le silence. Adapté au cinéma par Jean-Pierre Melville, en 1947. Ajouter à mes livres
4 Suite française
Irène Némirovsky
133 critiques 139 citations

Roman publié à titre posthume en 2004 et qui reçut le prix Renaudot. Ecrit "dans le feu de l'Histoire", ce roman inachevé décrit la France de l'Exode puis celle de l'Occupation, "à l'heure allemande". Irène Némirovsky était d'origine juive née en 1903 à Kiev. Installée en France à partir de 1919, elle obtiendra une licence de lettres et publiera ses œuvres en français. Elle sera arrêtée puis déportée à Auschwitz en 1942, où elle sera exécutée. Ajouter à mes livres
5 Le Crève-coeur - Le Nouveau Crève-coeur
Louis Aragon
4 critiques 37 citations

"Quand il faudra fermer le livre / Ce sera sans regretter rien / J' ai vu tant de gens si mal vivre / Et tant de gens mourir si bien.' Rédigés pendant la Seconde Guerre mondiale, durant laquelle il a été mobilisé, les poèmes du 'Crève-coeur' et du 'Nouveau crève-coeur' mêlent élans patriotiques et élans amoureux... Parus en 1941 et 1948. Ajouter à mes livres
6 La Diane française : Suivi de En étrange pays dans mon pays lui-même
Louis Aragon
7 critiques 30 citations

Le poète chante le pays blessé et prisonnier. La présente édition rassemble deux recueils qui furent d'abord publiés séparément : La Diane française (1944) et En étrange pays dans mon pays lui-même. Ajouter à mes livres
7 Le collaborateur et autres nouvelles
Louis Aragon
9 critiques 8 citations

Écrites pendant la guerre et publiées clandestinement dans le recueil Servitude et grandeur des Français, ces trois nouvelles donnent la parole à « l'adversaire », qu'il soit un journaliste hostile à la Résistance et aux communistes, réparateur de radios et collaborateur, ou une jeune Allemande qui a suivi les soldats à Paris. Mais les situations changent, les idées évoluent et peu à peu les adversaires basculent dans le camp des alliés... Mêlant rage et allégresse, gravité et anecdotes légères, Aragon riposte à l'Occupation et participe au combat avec sa plume. Trahison et courage, deux thèmes toujours d'actualité... Ajouter à mes livres
8 Servitude et grandeur des français. scènes des années terribles.
Louis Aragon
"Paru en 1945. Il décrit, en racontant l'histoire d'une famille ordinaire, la Résistance française, surtout celle des communistes sous l'Occupation allemande pendant la Seconde Guerre mondiale. (...)" Ajouter à mes livres
9 La passante du Sans-Souci
Joseph Kessel
15 critiques 13 citations

Montmartre au petit jour. Chaque matin, l'auteur, attablé au Sans-Souci, voit passer une femme dans la rue. Elsa Wiener, il l'apprendra bientôt, a fui l'Allemagne. Son mari Michel y est resté, enfermé dans un camp. Elle chante dans les boîtes de nuit. Elle vit seule avec un enfant juif, Max, que les nazis ont rendu infirme. (...) Ce livre, publié en 1936, parlait pour la première fois sans doute des camps de concentration hitlériens. Adapté au cinéma en 1982 par Jacques Rouffio, avec Romy Schneider et Michel Piccoli. Ajouter à mes livres
10 L'Armée des ombres
Joseph Kessel
63 critiques 98 citations

Un roman écrit à Londres, en 1943, sur les combattants de l'ombre, les résistants de France: "(...) Jamais La France n'a fait guerre plus haute et plus belle que celle des caves où s'impriment ses journaux libres, des terrains nocturnes et des criques secrètes où elle reçoit ses amis libres d'où partent ses enfants libres, des cellules de torture où malgré les tenailles, les épingles rougies au feu et les os broyés, des Français meurent en hommes libres. Tout ce qu'on va lire ici a été vécu par des gens de France." Adaptation poignante et inoubliable en 1969, par Jean-Pierre Melville avec Lino Ventura et Simone Signoret. Ajouter à mes livres
11 Le bataillon du ciel
Joseph Kessel
4 critiques 3 citations

L'épopée du bataillon de parachutistes français entraîné en Écosse au cours de l'année 1944, et dont l'action héroïque paralysa les mouvements des troupes allemandes cantonnées en Bretagne, rendant ainsi possible la progression des Alliés en Normandie après le débarquement. Adapté au cinéma en 1947 par Alexandre Esway. Ajouter à mes livres
12 Les mains du miracle
Joseph Kessel
66 critiques 65 citations

« L'histoire, absolument authentique, du Dr Kersten, hollandais et médecin de Himmler. Kessel nous fait visiter un continent inconnu qui ne s'appelle pas l'Asie ou l'Océanie, mais l'Allemagne nationale-socialiste ». Ajouter à mes livres
13 L'Honneur des poètes
Le Temps des Cerises
3 critiques

"(...) c'est vers l'action que les poètes à la vue immense sont, un jour ou l'autre, entraînés. Leur pouvoir sur les mots étant absolu, leur poésie ne saurait jamais être diminuée par le contact plus ou moins rude du monde extérieur. La lutte ne peut que leur rendre des forces. (...) Devant le péril aujourd'hui couru par l'homme, des poètes nous sont venus de tous les points de l'horizon français. Une fois de plus la poésie mise au défi se regroupe, retrouve un sens précis à sa violence latente, crie, accuse, espère." Cette anthologie qui a été publiée clandestinement, en juillet 1943, par les Editions de Minuit, a été rééditée à l'occasion du 70e anniversaire de la Libération et de la victoire sur le nazisme. Elle témoigne de l'engagement des poètes (dont beaucoup des plus grands noms de la poésie française du XXe siècle) dans la Résistance. Ajouter à mes livres
14 Le premier accroc coûte deux cent francs
Elsa Triolet
4 critiques 6 citations

1944. Prix Goncourt. Pour certains critiques, un Goncourt de circonstance, cousu de fil rouge... "Dans ces quatre nouvelles, les personnages ne peuvent échapper à l'Histoire, au destin du pays. La vie privée, l'amour, la famille, la vocation deviennent inséparables des événements historiques". Ajouter à mes livres
15 Au rendez-vous allemand, suivi de "Poésie et vérité "
Paul Éluard
8 critiques 25 citations

Publié en 1945. Rassemble des poèmes écrits pendant la guerre, notamment "Poésie et vérité (1942). « Et partout en France, des voix se répondent, qui chantent pour couvrir le lourd murmure de la bête, pour que les vivants triomphent, pour que la honte disparaisse. » Ajouter à mes livres
16 Le Livre ouvert : 1938-1944
Paul Éluard
1 critique 36 citations

"Le livre ouvert" comporte d'autres poèmes écrits de 1940 à 1942. Ajouter à mes livres
17 Le fidèle Berger
Alexandre Vialatte
1 critique 7 citations

Paru en 1942 - "Le brigadier Berger, du train des équipages, matricule 2404, est pris dans la tourmente de 1940. Fait prisonnier, astreint à de terribles marches forcées, il devient fou. Passé et présent s'entrechoquent en lui et il n'y comprend plus rien. Mais, pour cet homme loyal et fidèle, la pire folie n'est-elle pas celle du monde réel, l'armée vaincue, dispersée, la France occupée ? Sa folie à lui n'est que fidélité au passé." Ajouter à mes livres
18 Journal d'un salaud
Henri Queffélec
1 critique 1 citation

"L'histoire de Georges Renaut, autoproclamé de la Motte, joueur et manipulateur durant les heures de l'Occupation. Menteur et voleur, il se livre à un jeu dangereux et odieux dans la ville de Marseille. La chute n'en sera que plus dure." Paru en 1944. Ajouter à mes livres
19 La Culbute
Henri Queffélec
Paru en 1946. La poursuite des aventures de notre salaud, dans le même esprit, bien répandu à l'époque... Ajouter à mes livres
20 Le Sang des autres
Simone de Beauvoir
4 critiques 15 citations

Paru en 1945 et adapté au cinéma en 1984 par Claude Chabrol. Un roman sur l'engagement politique, syndical et guerrier, dans la Résistance au nazisme. Ajouter à mes livres
21 Mon village à l'heure allemande
Jean-Louis Bory
8 critiques 9 citations

1945. Prix Goncourt. Une chronique des événements courants, dans un petit village du centre de la France. "Nous sommes en 1944, à la veille du débarquement allié, Jumainville n'a pas connu la guerre, et s'est accommodé de l'Occupation. On s'arme du rire et c'est à grandes bourrades dans les côtes que les Jumainvillois mènent le combat contre les Teutons" Ajouter à mes livres
22 Drôle de jeu
Roger Vailland
6 critiques 6 citations

Prix Interallié 1945. A propos de la Résistance. Ajouter à mes livres
23 Éducation européenne
Romain Gary
32 critiques 50 citations

Ecrit en 1943, paru en 1945. Janek Twardowski, 17 ans, va se réfugier dans la forêt, près de Wilno, alors en Pologne. Il deviendra agent de liaison d'un groupe de partisans. Ajouter à mes livres
24 Les grandes vacances
Francis Ambrière
1 citation

Prix Goncourt 1940 (décerné en 1946). Le roman raconte la vie de prisonniers de guerre français de 1940 à 1945. Ajouter à mes livres
25 Tarendol
René Barjavel
25 critiques 20 citations

1946. Les amours de Jean Tarendol et Marie Margherite, deux adolescents sous l'Occupation. Adapté à la télé en 1980. Ajouter à mes livres
26 Lettres à un ami allemand
Albert Camus
12 critiques 53 citations

"Les quatre "lettres à un ami allemand", écrites sous l'Occupation et destinées à des publications clandestines, expriment déjà la doctrine de "La Peste" et de "L'homme révolté". Ajouter à mes livres
27 La peste
Albert Camus
192 critiques 578 citations

Paru en 1947. En avril 194. , la peste se déclare à Oran... Sans l'avouer, Camus nous offre une allégorie sur le nazisme, cette "peste brune" qui a envahi l'Europe et la France, et sur l'organisation de la Résistance à ce fléau. Ajouter à mes livres
28 L'année des vaincus
André Chamson
"Tu n’as pas besoin d’avoir peur de cette année, Carrière." Ces derniers mots d'espérance proférés par Martin, à la fin du roman, se rapportent à 1933. Paru en 1934, André Chamson dépeint la montée du nationalisme allemand, avec cette histoire de mineurs français travaillant côte à côte avec des ouvriers allemands. Ajouter à mes livres
29 Suite guerrière
André Chamson
Parutions de 1944 à 1946. Une suite de trois textes écrits par André Chamson pour régler ses comptes avec la guerre. Le recueil comprend un essai "Ecrit en 40" et deux romans, "Le Dernier Village" (sur la Débâcle) et "Le Puits des Miracles", où l'on retrouve le thème traité par Camus dans "La Peste", à savoir le lent pourrissement d'une ville en guerre où les valeurs se dégradent. Résistant et cofondateur avec Malraux de la Brigade Alsace-Lorraine, André Chamson (1900 - 1983) fut membre de l'Académie Française. Ajouter à mes livres
30 Le chemin des écoliers
Marcel Aymé
5 critiques 4 citations

Paru en 1946. Une histoire picaresque et subtile durant l’Occupation allemande à Paris. Adaptée au cinéma en 1959 par Michel Boisrond. Ajouter à mes livres
31 Le vin de Paris
Marcel Aymé
3 critiques 2 citations

1947. C'est dans ce recueil de nouvelles que Claude Autant-Lara a trouvé la source d'inspiration d'un film devenu célèbre avec la nouvelle "La traversée de Paris" (J. Gabin - Bourvil). Sur le marché noir pendant l'Occupation. "JambiER ! JamBIER ! jaMBIER ! JAMBIER !..." Ajouter à mes livres
32 Uranus
Marcel Aymé
21 critiques 36 citations

1948. Un roman féroce sur les compromissions sous l'Occupation et les lâchetés à la Libération dans une petite ville de Province. Et une adaptation magistrale au cinéma en 1990, par Claude Berri. Ajouter à mes livres
33 Je vivrai l'amour des autres
Jean Cayrol
2 citations

Prix Renaudot 1947. Le livre rassemble deux textes de 1947: "On vous parle" (août 1947) et "Les Premiers Jours" (septembre 1947). "La déportation est à peine mentionnée mais semble proliférer dans toute l'oeuvre, à travers les symptômes d'absence à soi et au monde, de vie par procuration, et d'importance des choses." Jean Cayrol (1911-2005) était poète, romancier, essayiste et éditeur français. Engagé dans la Résistance (réseau Confrérie Notre-Dame du colonel Rémy), il fut arrêté en 1942 sur dénonciation et déporté N.N. (Nacht und Nebel) au camp de concentration de Mauthausen-Gusen (camp Gusen I). Cette expérience a nourri ses Poèmes de la nuit et du brouillard. Ajouter à mes livres
34 Fureur et Mystère
René Char
14 critiques 229 citations

Ce recueil rassemble des poèmes de René Char composés entre 1938 et 1947. Il comprend "Les feuillets d'Hypnos", suite de notes au "faux air de recueil d'aphorismes ou de journal intime" écrites pendant la Résistance. René Char (1907 - 1988) était poète et Résistant. Ajouter à mes livres
35 Recherche de la base et du sommet
René Char
3 critiques 52 citations

Pour compléter les feuillets d'Hypnos. Ce receuil qui rassemble des poèmes de 1933 à 1981 comprend "Les billets à Francis Curel" écrits entre 1941 et 1948. "...Je veux n'oublier jamais que l'on m'a contraint - pour combien de temps? - à devenir un monstre de justice et d'intolérance, un simplificateur claquemuré, un personnage arctique qui se désintéresse du sort de quiconque ne se ligue pas avec lui pour abattre les chiens de l'enfer. Les rafles d'Israélites, les séances de scalp dans les commissariats, les raids terroristes des polices hitlériennes sur les villages ahuris, me soulèvent de terre, plaquent sur les gerçures de mon visage une gifle de fonte rouge. Quel hiver ! (...)" Ajouter à mes livres
36 Les forêts de la nuit
Jean-Louis Curtis
1 critique 3 citations

1947. Prix Goncourt. La ligne de démarcation partage la France en deux, et même les couples. Les excès et injustices commises à la Libération y sont aussi évoqués. Ajouter à mes livres
37 Les Justes Causes
Jean-Louis Curtis
1 critique

1954. " Comment et pourquoi quatre amis d'enfance ont pu suivre des itinéraires idéologiques extrêmement différents, voire tout-à-fait opposés, pendant l'Occupation". Ajouter à mes livres
38 La nuit est le manteau des pauvres
Claude Roy
2 critiques 1 citation

Paru en 1948. "Maria émerge de l'ombre, dans un train de la nuit, à la fin de la guerre. Qui est cette femme qui parle toutes les langues et ne sait plus qui elle est ? Il faisait grande nuit en ce temps-là sur l'Europe. Des Maria perdues, il y en eut tant..." Claude Roy (1915 - 1997) était journaliste, poète et écrivain. Prisonnier en juin 1940, il s'est évadé et a rejoint la Résistance en zone libre. Il fut membre du Parti Communiste Français à partir de 1943. Il le quittera en 1956 après l'intervention soviétique en Hongrie. Ajouter à mes livres
39 Marie Octobre
Jacques Robert
Paru en 1948. Les retrouvailles après la guerre d'un groupe d'anciens résistants. En fait, la réunion est organisée pour percer le mystère de la mort d'un membre du réseau en 1944. Le traître sera démasqué et devra payer ! Adapté au théâtre (c'est un huis-clos) et au cinéma en 1959 par Julien Duvivier. Ajouter à mes livres
40 Le grand cirque
Pierre Clostermann
9 critiques 5 citations

Paru en 1948. Enorme succès de librairie pour ce livre de guerre classique, sur l'héroïsme des combattants de l'armée de l'air. Adapté aussi au grand écran mais le film n'a pas bonne presse, semble-t-il... Ajouter à mes livres
41 Les chemins de la liberté (3) La mort dans l'âme
Jean-Paul Sartre
2 critiques 27 citations

3e volet de la trilogie romanesque du "pape de l'existentialisme". Elle débute dans les années 30 pour se terminer en 1940 par la Débâcle. Tome 1: L'âge de raison - Tome 2: le Sursis / Parution en 1945 et 1949. Ajouter à mes livres
42 Les séquestrés d'Altona
Jean-Paul Sartre
8 critiques 26 citations

Pièce de théâtre de 1959. Ajouter à mes livres
43 La Peau et les Os
Georges Hyvernaud
12 critiques 23 citations

1949. Un témoignage sur ses années de détention en Allemagne. En 1940, Georges Hyvernaud est fait prisonnier dans le Nord de la France et transféré dans les oflags de Poméranie. Enseignant, il a aussi écrit "Le Wagon à vaches" (1953) mais ses livres ont été mal accueillis par la critique littéraire. Né en 1902, il est décédé en 1983. Ces deux livres ont été mis en scène pour le théâtre dans les années 90. Ajouter à mes livres
44 Week-end à Zuydcoote
Robert Merle
16 critiques 25 citations

1949. Roman pendant la débâcle franco-britannique à Dunkerque. Très critiqué à sa sortie par les associations d'anciens combattants pour le ton général de l'oeuvre et, aussi, pour les crudités du langage des soldats. Adapté au cinéma en 1964, par Henri Verneuil, avec J.P. Belmondo. Ajouter à mes livres
45 Le Pont de la rivière Kwaï
Pierre Boulle
17 critiques 9 citations

Ajouter à mes livres
46 Au bon beurre ou Dix ans de la vie d'un crémier
Jean Dutourd
17 critiques 2 citations

Prix Interallié 1952. Sous-titré "Scènes de la vie sous l'Occupation". Les Poissonard, couple de crémiers à Paris, font leur beurre bien gras à coups de marché noir, trafics et dénonciations. Avant d'endosser l'habit de résistants, par un habile retournement de veste ! Adapté à la télé en 1981, par Edouard Molinaro, avec Roger Hanin. Ajouter à mes livres
47 Féerie pour une autre fois
Louis-Ferdinand Céline
9 critiques 30 citations

Paru à l'origine en 2 volumes, en 1952 et 1954 (la seconde partie, Normance, est sur-titrée Féerie pour une autre fois II). Céline y raconte ses années de prison et de réclusion au Danemark après 1944, ainsi que ses derniers mois à Paris, sur la butte Montmartre, avant sa fuite en Allemagne. Dans Normance, il retrace un bombardement de la R.A.F. qui laisse au lecteur une vision d'Apocalyse. Des pages entières de "Braoum" et de "Boum" espacés des fameux légendaires trois points de suspension... Ajouter à mes livres
48 D'un château l'autre
Louis-Ferdinand Céline
26 critiques 68 citations

Paru en 1957. Premier volet de la trilogie célinienne d'après-guerre. Le récit halluciné et hallucinant de la fuite de Céline, Lucette et leur chat Bébert, du château de Sigmaringen, refuge de Pétain et des collaborateurs, à la forteresse Vestre Fængsel de Copenhague où il sera incarcéré, entrecoupé de ses souvenirs à Paris puis à Meudon. Il faut absolument lire les deux autres volumes: Nord (peut-être le meilleur des trois!) et Rigodon, dernier épisode de son odyssée à travers l'Allemagne en direction du Danemark. Et aussi dernier livre de ce géant maudit de la littérature française du XXe siècle ! Ajouter à mes livres
49 Fortunat ou le père adopté (Le Champ libre)
Michel Breitman
1955. Fortunat aide Juliette et ses deux enfants à passer en zone libre. Arrivé à Toulouse, il reste avec eux pour les aider, en se faisant passer pour le père. Des liens étroits vont se tisser entre eux, jusqu'au retour du vrai père à la Libération. Adapté au cinéma par Alex Joffé, en 1960, avec Bourvil et Frédéric Mittérand. Ajouter à mes livres
50 Tanguy
Michel del Castillo
15 critiques 20 citations

1957. Son 1er roman, presque autobiographique. Les ravages de la guerre pour un enfant de réfugiés espagnols. Séparé de sa mère, déporté en Allemagne dans un camp, il partira chercher sa mère en Espagne à la Libération, pour se retrouver dans un centre de redressement. Ajouter à mes livres
51 Journal à quatre mains
Flora Groult
4 critiques 11 citations

1958. " Les soeurs Groult écrivent leur journal comme deux pianistes installées devant le même clavier pour jouer à quatre mains (...) Il coïncide avec la guerre - Benoîte a dix-neuf ans, Flora quinze en 1940 - mais, même si la France est battue, envahie, occupée, même si les restrictions obligent à geler et jeûner, même si le seul espoir d'en sortir est celui d'un débarquement encore hypothétique, peut-on s'empêcher d'exister ? Le fait qu'Arès mobilise les armées ne prive pas Eros de son carquois, comme dirait Benoîte, la savante des deux (...). Ajouter à mes livres
52 Un balcon en forêt
Julien Gracq
29 critiques 29 citations

Un Balcon en Forêt (1958), c'est la drôle de guerre de 1939-40. L'aspirant Grange est isolé avec trois hommes dans un blockhaus des Ardennes,"dans ce désert d'arbres haut-juché au-dessus de la Meuse. Sur ce "balcon", il éprouve la griserie d'avoir "largué ses attaches" et d'entrer "dans un monde racheté, lavé de l'homme". Pour lui, les longs mois d'inertie de la "fausse guerre" se passent à analyser cette étrange impression de dépaysement, tout en vivant dans l'attente d'une catastrophe indéfinissable. On reconnait donc dans cette aventure, pourtant vécue, les mêmes dominantes surréalistes que dans Le Rivage des Syrtes: on les retrouvera jusque dans cette évocation de mai 1940, au moment où cependant l'ensemble du front est en pleine action (...). Ajouter à mes livres
53 Les semailles et les moissons, Tome 5 : La Rencontre
Henri Troyat
3 critiques 10 citations

Paru en 1958. Ce dernier tome d'une saga familiale débutée en 1870 évoque "la guerre, l'exode et l'Occupation qui plongent le pays dans la tourmente. C'est alors que Boris Danoff apparaît dans la vie d'Elisabeth. Est-ce un nouveau départ, un nouveau bonheur ? C'est au milieu des carillons de la Libération, avec l'espoir retrouvé, que s'achève le grand cycle romanesque des Semailles et les moissons," Ajouter à mes livres
54 Toute ma vie sera mensonge
Henri Troyat
5 critiques 9 citations

Paru en 1988. (...) "1944: le restaurant La Poivrière n'est-il pas le haut lieu de la gastronomie parisienne, fréquenté par l'Occupant ? La France meurt de faim mais Vincent a le ventre plein...Tout va d'autant mieux qu'il s'installe bientôt chez sa soeur. Tendre partage. Valérie est gaie, vivante, adorable, Vincent est heureux. Mais un jour apparaît Hervé. Envie, jalousie. Puis le dégoût, après la trahison...." Ajouter à mes livres
55 Un homme de trop
Jean-Pierre Chabrol
"Juillet 1943: dans les Cévennes, des maquisards viennent de libérer douze patriotes enfermés dans le quartier des condamnés à mort à la prison de Sarlande. Le chiffre fait sursauter Paulo, chef du groupe. Ils ne devaient être que onze. Vérification faite, c'est vrai : il y a un homme de trop. (...)" Paru en 1958 et adapté en 1967 au cinéma par Costa-Gavras. Jean-Pierre Chabrol est entré dans la Résistance au printemps 1944 . Engagé dans l'armée de libération qui le conduira jusqu'à Berlin, il ne retrouvera la vie civile qu'en 1946, à Paris. Ajouter à mes livres
56 La banquise
Jean-Pierre Chabrol
1 critique 1 citation

Publié en 1998. Au pied du mont Lozère, dans un petit village cévenol, l'Histoire vient bousculer Clémence, dite " la Banquise ". Pour l'amour de son fils, elle affrontera farouchement les hommes nouveaux qui viennent s'introduire dans son univers, de Paco le dinamitero au capitaine Amadeus Kandler (...) Ajouter à mes livres
57 Le Dernier des justes
André Schwarz-Bart
14 critiques 8 citations

Prix Goncourt 1959. Selon une antique tradition talmudique, le salut du monde repose sur trente-six justes, les Lamed-waf, en qui se cristallise la souffrance humaine. (...) Envoyés à Drancy, Ernie et Golda seront déportés à Auschwitz. Une saga tragique d'une famille juive victime de l'antisémitisme européen qui commence au temps des croisades et s'achève au XXe siècle. La part la plus importante du livre concerne les pogroms russes et surtout la Shoah, le dernier des Justes disparaissant dans les camps d'extermination nazis. Ajouter à mes livres
58 La Route des Flandres
Claude Simon
14 critiques 34 citations

Paru en 1960. "Quelques heures d'une nuit après la guerre, au cours de laquelle les époques et les événements se confondent dans la mémoire du cavalier Georges : "Le désastre de mai 1940, la mort de son capitaine à la tête d'un escadron de dragons, son temps de captivité, le train qui le menait au camp de prisonniers, etc." Le fil de cette longue et foisonnante remémoration demeure le décès du capitaine de Reixach : suicide ou mort accidentelle ?" Un travail sur l'écriture, qui apparaît chaotique, déstructurée, où le présent et le passé se confondent. Pendant la guerre, Claude Simon (1913 - 2005) fut prisonnier, évadé puis Résistant. Il a été une figure éminente du Nouveau Roman et a reçu le prix Nobel de littérature en 1985. Ajouter à mes livres
59 Les guichets du Louvre
Roger Boussinot
7 critiques 5 citations

Paru en 1960 et adapté au cinéma en 1974. Paris, juillet 1942. Un jeune étudiant s'apprête à rejoindre la Gironde et la maison familiale. Mais un camarade de classe l'informe qu'une rafle va avoir lieu contre les Juifs. Il faut agir et il lui propose une mission simple en apparence. Ses vacances attendront, quelques heures encore, qu'ait eu lieu ce qu'on appellera plus tard la « Rafle du Vel d'Hiv ». Ajouter à mes livres
60 Le Fugitif
Pierre Gascar
1 critique

1961. Un français prisonnier de guerre depuis 5 ans s'évade, à travers une Allemagne ravagée. Ajouter à mes livres
61 Le train
Georges Simenon
10 critiques 13 citations

Pendant l'exode de juin 1940, Marcel, sa femme et sa fille quittent la Meuse, pour le sud de la France. Dans le train qui les emmène, Marcel est séparé de son épouse et de sa fille. Il rencontre Anna, une étrangère au comportement mystérieux. Roman paru en 1961, "Le train" a été adapté au cinéma par Pierre Granier-Deferre en 1972 avec Romy Schneider et Jean-Louis Trintignant. Ajouter à mes livres
62 La guerre, c'est la guerre
Yves Gibeau
Paru en 1961. "Le 26 aout 1939, Michel Scalby a répondu à son ordre de mobilisation avec la conviction qu’il serait de retour chez lui huit jours après. Il ne croit pas qu’il y aura la guerre. (...) Il refuse de se sentir concerné par un conflit qui dérange ses plans, bride son indépendance, piétine son amour propre et met sa vie en danger. En même temps que la peur de mourir, le désir de fuir grandit jusqu’à l’obsession. Tandis que le 2e classe Scalby remâche ses griefs, la guerre – la drôle de guerre – évolue lentement vers l’offensive allemande de mai 1940 …" Fils de militaire, Yves Gibeau (1916 - 1994) a passé une partie de sa jeunesse sous l'uniforme de 1934 à 1939. Il fut mobilisé en 1939 et fait prisonnier de guerre en 1940 avant d'être rapatrié d'Allemagne en décembre 1941. Ajouter à mes livres
63 Le mal des seigneurs
Silvain Reiner
Roman paru en 1962. Silvain Reiner (1921-2002) était un écrivain français d'origine juive roumaine. Toute sa famille a trouvé la mort à Auschwitz. Ajouter à mes livres
64 La Grande patience, tome 1 : La Maison des autres
Bernard Clavel
17 critiques 7 citations

Dole, 1937: Julien Dubois a quitté l'école et la maison de ses parents. Il a quatorze ans. Apprenti pâtissier, il découvre le travail des humbles, l'humiliation et l'injustice. Mais aussi la douceur et la beauté des femmes. Et bientôt, la guerre qui monte... Trois autres tomes complètent cette série romanesque parue entre 1962 et 1968: "Celui qui voulait voir la mer" (T.2), "Le Coeur des vivants" (T.3) et "Les Fruits de l'hiver" (T.4 et Prix Goncourt 1968). Ajouter à mes livres
65 La Retraite aux flambeaux
Bernard Clavel
6 critiques 4 citations

Paru en 2002. Été 1944. Un petit village du Jura. Derrière ses volets clos, Ferdinand Bringuet, mécanicien retraité des chemins de fer, observe la débâcle des Allemands. Est-ce la fin de la guerre ? (...) une magnifique réflexion sur l'âme humaine, le sens de la justice et de la culpabilité. Aucun combat n'est équitable, il n'y a ni vainqueur ni vaincu, semble nous dire Bernard Clavel. Seulement des hommes qui meurent. Ajouter à mes livres
66 Les grands malheurs
Bernard Clavel
6 critiques 2 citations

Publié en 2005. "Eugène Roissard, mutilé de la Grande Guerre, fait un vin jaune célèbre dans tout le Jura. Il vit avec Noémie dont le frère, déserteur puis prisonnier, a fondé une famille en Allemagne. Une honte dont on ne parle pas. En grandissant, Xavier, leur fils, rêve de rencontrer son cousin allemand, contre l'avis de son père. Après l'appel du 18 juin, les motifs d'incompréhension se multiplient entre Eugène et Xavier. La guerre, toujours la guerre, réussira-t-elle à détruire une famille qu'unissait l'amour d'une même terre ?" Ajouter à mes livres
67 Le Grand Voyage
Jorge Semprun
18 critiques 28 citations

Paru en 1963. "Jorge Semprun raconte dans ce livre le voyage de cinq jours qu'il effectua, avec 119 autres détenus entassés dans un wagon de marchandises, jusqu'au camp de concentration de Buchenwald ; il aborde au long du récit plusieurs étapes de sa vie : la guerre civile espagnole et la Résistance, mais aussi la Libération et son retour en France". Semprun (1923 - 1911) est né à Madrid et mort à Paris. L'essentiel de son oeuvre littéraire a été rédigée en français. Plusieurs de ses ouvrages ont trait à son expérience de la guerre et de la déportation (L'Évanouissement, Quel beau dimanche, Le mort qu'il faut, L'Écriture ou la Vie, etc.). Homme politique espagnol, opposant au général Franco, exilé en France et engagé dans la Résistance, il fut aussi membre de l'Académie Goncourt. Ajouter à mes livres
68 L'Ecriture ou la vie
Jorge Semprun
65 critiques 158 citations

Paru en 1994. Rescapé de Buchenwald, où il a fait l'expérience de "vivre sa mort", Jorge Semprun cherche à revivre par l'écriture. Mais cette dernière ne suffira pas... "Dans ce tourbillon de la mémoire, mille scènes, mille histoires rendent ce livre sur la mort extrêmement vivant. Semprun aurait pu se contenter d'écrire des souvenirs, ou un document. Mais il a composé une oeuvre d'art, où l'on n'oublie jamais que Weimar, la petite ville de Goethe, n'est qu'à quelques pas de Buchenwald." Ajouter à mes livres
69 La nuit allemande
Jacques Peuchmaurd
Roman paru en 1964 - "Dans la France de l'Occupation, parmi les garçons de vingt ans, il n'y avait pas que des résistants et des miliciens. Il y avait tous les autres, qui cherchaient confusément leur chemin à travers les décombres. De ceux-là, on n'a jamais parlé... Voici la confession de l'un d'eux. " D'après Wikipédia, Jacques Peuchmaurd fut journaliste pendant la seconde guerre mondiale et "engagé comme journaliste en Allemagne pour le bulletin des Français envoyés au nom du S.T.O". Né à Clichy-sous-Bois en 1923, et décédé en 2015, il fut le fondateur de "L'école de Brive" et reste surtout connu pour Le Soleil de Palicorna (Prix des libraires 1965 et adapté au petit écran dans les années 70). Ajouter à mes livres
70 Le plein été
Jacques Peuchmaurd
"La trame de ce roman se déroule dans la première semaine de juillet 1944. Les Alliés ont pris pied en Normandie, la défaite allemande est annoncée. C'est pourtant ce moment-là que Simon, vingt ans, a choisi pour partir, de son propre chef, en Allemagne. Je m'en vais, dit-il à ses amis, assister sur place, des premières loges, à l'effondrement d'un empire. Il est vrai que l'Histoire le possède. En vérité, son départ (ou sa fuite) a d'autres raisons (...) rien n'est simple dans l'esprit enfiévré et dans le cœur brûlant d'un garçon de vingt ans qui tâtonne dans les ténèbres de ses sentiments et de l'Histoire. Ce premier roman de Jacques Peuchmaurd a reçu le Prix Cazes en 1959. Ajouter à mes livres
71 Les Montagnards de la nuit
Roger Frison-Roche
9 critiques 12 citations

Paru en 1968. Roman sur la Résistance en Savoie. Par l'un de nos romanciers grands connaisseurs du monde de la Montagne. Ajouter à mes livres
72 La Place de l'étoile
Patrick Modiano
28 critiques 11 citations

Paru en 1968. En exergue de cet étonnant récit, une histoire juive : "Au mois de juin 1942, un officier allemand s'avance vers un jeune homme et lui dit : "Pardon, monsieur, où se trouve la place de l'Etoile ?" Le jeune homme désigne le côté gauche de sa poitrine. (...) Ajouter à mes livres
73 La Ronde de nuit
Patrick Modiano
15 critiques 11 citations

Paru en 1969. "Comment devenir traître, comment ne pas l'être ? C'est la question que se pose le héros du récit qui travaille en même temps pour la Gestapo française et pour un réseau de résistance." (...) Ajouter à mes livres
74 Dora Bruder
Patrick Modiano
118 critiques 96 citations

Paru en 1997. Le narrateur s'efforce de reconstituer l'existence de Dora Bruder, entre la parution d'un avis de recherche dans un journal en 1941 et sa déportation à Auschwitz, en passant par Drancy. Ajouter à mes livres
75 La marche au canon
Jean Amila
7 citations

« On m'avait mis dans la guerre. On y avait mis le monde. Pourquoi ? Pourquoi ça ? On m'avait mis de force dans cette guerre que je ne voulais pas. » Un roman antimilitariste de Jean Meckert, alias Jean Amila, salué en son temps par André Gide et Roger Martin du Gard. Ecrit entre 1946 et 1955, il fut refusé par Gallimard. Publication inédite en 2005. Ajouter à mes livres
76 Elle, Adrienne
Edmonde Charles-Roux
2 critiques 17 citations

Paru en 1971. "Les incertitudes de la vie en Europe Centrale ont fait d'Ulric Muhlen, gentilhomme tchèque, un officier dans l'armée allemande. La seconde guerre mondiale et le déferlement nazi en feront un envahisseur peu convaincu puis un vainqueur sceptique. C'est à Paris, dans un de ces salons qui s'ouvraient aux Allemands et aux tenants de la politique de collaboration, qu'il rencontre Adrienne." (...) Ajouter à mes livres
77 Un sac de billes
Joseph Joffo
171 critiques 109 citations

Récit autobiographique publié en 1973 et adapté au cinéma en 1975 par Jacques Doillon. Avec cette étoile jaune au revers de leur veston, la vie n'est plus tenable. Il faut fuir en zone libre, même sans papiers. Ajouter à mes livres
78 Simon et l'enfant
Joseph Joffo
5 critiques 5 citations

Roman paru en 1985. "Paris, 1942. Franck, dix ans, vit à Montmartre avec sa mère, qu'il adore, et Simon, qu'il déteste. Simon qui n'est pas son père, Simon qui, croit-il, lui vole l'affection de sa mère. Simon qui se cache, parce qu'il est juif. Mais le destin va les contraindre à faire alliance. Et des champs de courses de Paris aux maquis de Savoie, d'un orphelinat au camp de Drancy, ils devront affronter, ensemble, une série d'aventures toujours pittoresques, parfois tragiques." Ajouter à mes livres
79 Les lauriers du lac de Constance : Chronique d'une collaboration
Marie Chaix
5 critiques 26 citations

Paru en 1974 et 1er volet d'une trilogie autobiographique romancée. Née en 1942, Marie Chaix est la fille d'Albert Beugras, un lieutenant de Jacques Doriot, le leader fasciste du Parti Populaire Français (PPF). Dans une trame romanesque, elle convoque ce passé familial difficile, qu'elle n'a pas connu, pour mieux l'exorciser. Ajouter à mes livres
80 Lacombe Lucien
Louis Malle
2 critiques 4 citations

1974. Scénario d'un film de Louis Malle, coécrit avec Patrick Modiano. La frontière est floue entre la littérature et le cinéma, comme elle est infime et fortuite entre le destin de héros ou celui de traître que va choisir Lucien. Car c'est par hasard que le jeune homme va entrer dans la Gestapo en 1944... Un film à voir absolument, au même titre que "Au revoir les enfants" de 1987. Ajouter à mes livres
81 Le ballet des crabes
Maud de Belleroche
Paru en 1975. "Voici la promenade aventureuse de mes vingt ans à travers les personnalités de la Collaboration intellectuelle, combien controversées, mais légendaires des Luchaire, Guilbaud, Darnand, Doriot, Abetz, Rahn, Laubreaux, Bonnard, Rebatet et tant d'autres? Ont-ils forgé avec plus ou moins de bonheur la vision railleuse d'une ordinatrice sur ses gens, libertine et sceptique telle certaine Ninon de Lenclos ?" (...) Maud de Belleroche fut une sportive de haut niveau et aussi journaliste, traductrice de dialogues de films, collaboratrice de nombreuses émissions radios (notamment Les Grosses Têtes) et conférencière. Elle est l'auteur de plus d'une douzaine de livres. Ajouter à mes livres
82 Salido, suivi de O.K., Joe !
Louis Guilloux
3 critiques 4 citations

Paru en 1976. Ajouter à mes livres
83 Les combattants du petit bonheur
Alphonse Boudard
4 critiques 11 citations

Prix Renaudot 1977. "Rois de la débrouille, ces combattants du petit bonheur, Phonphonse, Musique, Neunoeil, Milo, nouveaux Pieds-Nickelés, traversent les noires années de guerre armés de cet esprit de drôlerie qui en fera des héros malgré eux. (...)" Ajouter à mes livres
84 L'étrange Monsieur Joseph
Alphonse Boudard
7 critiques 15 citations

Paru en 1998. Une biographie romancée sur un personnage caméléon des milieux interlopes sous l'Occupation. Personnage équivoque, Joseph Joanovici, chiffonnier milliardaire et illettré, juif et collabo, a été capable des pires compromissions mais aussi d'actes généreux. Ce portrait déformant offre un reflet de cette période troublée et de la Collaboration économique. Adapté pour la télé en 2001 par Josée Dayan sur un scénario d'Éric-Emmanuel Schmitt . Ajouter à mes livres
85 L'Adieu à la femme sauvage
Henri Coulonges
15 critiques 2 citations

1979. Grand Prix du roman de l'Académie française. Février 1945, Dresde: le bombardement anglo-américain s’abat sur la ville. Une petite fille de douze ans et demi, Johanna, prend la fuite, entraînant avec elle sa mère qu'elle vénère, mais qui, gravement traumatisée par le drame et ses conséquences, n'est plus désormais qu'une « femme sauvage » repliée sur elle-même, psychiquement en état de choc. (...) Ajouter à mes livres
86 L'Atelier
Jean-Claude Grumberg
7 critiques 5 citations

Pièce de théâtre créée en 1979. "Dans un atelier de confection, de 1945 à 1952, des employés travaillent et, entre rires et larmes, racontent leur vie pendant l'Occupation et dans l'immédiat après-guerre (...) comment vivre après le traumatisme de la guerre et de la Shoah ?" Ajouter à mes livres
87 Nous allions vers les beaux jours
Patrick Cauvin
6 critiques 7 citations

1980. "En 1944, la propagande nazie fit tourner un film destiné principalement aux représentants de la Croix-Rouge internationale, intitulé Le Führer offre un village aux Juifs. On y voyait, dans une atmosphère de joie et de travail, évoluer des juifs « heureux » dont la plupart furent exécutés après le tournage". (...) Ajouter à mes livres
88 Rue des Bons-Enfants
Patrick Cauvin
10 critiques 32 citations

Paru en 1990. "C'est à Marseille que se rencontrent Pascal et Séraphine. Ils ont huit ans. Ils grandissent, s'aiment, se quittent, se retrouvent. La guerre surgit, l'Occupation déchire la France, collaboration, trafics, destructions. Un monde s'achève, un autre commence, mais il reste au couple le refuge de toujours, la vieille rue au centre de la cité meurtrie : la rue des Bons-Enfants." Ajouter à mes livres
89 La théorie du 1 %
Frédéric H. Fajardie
7 critiques 6 citations

Polar et roman noir de 1981. A Pourceauville, le commissaire Padovani devra remonter jusqu'aux tragiques événements de l'Occupation et de la Libération pour élucider la série de crimes spectaculaires qui perturbent ce village du pays d'Auge. Ajouter à mes livres
90 Un homme en harmonie
Frédéric H. Fajardie
2 critiques 3 citations

Paru en 1992. En septembre 1943, la Gestapo arrête le fondateur de l' armée secrète du Sud-Ouest, le colonel Leroy-Clémenti, sorte de seigneur de la guerre tout-puissant qui commande à des milliers d'hommes. (...) Un portrait tout en ambiguïté d'un chef de la Résistance. Ajouter à mes livres
91 Un pont sur la Loire
Frédéric H. Fajardie
4 critiques 8 citations

Paru en 2002 et adapté au cinéma en 2004 sous le titre "Trois jours en juin", avec Guy Marchand. Du 16 au 18 juin 1940, déferlement de la Wehrmacht, débâcle de l'armée française et exode des civils sur les routes. L'action se passe autour d'un pont de la région d'Orléans encore intact. Sur la rive nord, une compagnie de Sénégalais défend les abords du pont. Sur la rive sud, une poignée de volontaires armés d'un canon antichar s'apprête pour une résistance désespérée. (...) Le livre s'appuie sur des documents historiques. Des Sénégalais ont effectivement pris part à la défense des ponts sur la Loire et furent victimes de la barbarie nazie. Ajouter à mes livres
92 La Bicyclette bleue, tome 1
Régine Deforges
85 critiques 32 citations

Paru en 1983. On ne présente plus ce best-seller, 1er tome d'une saga adaptée à la télé en 2000, avec Laetitia Casta. Née en 1935, l'auteure est décédée en 2014. Ajouter à mes livres
93 Un homme pour un autre
Alain Bosquet
Recueil de nouvelles paru en 1985. Tous les personnages de ces récits ne sont pas ce qu'ils semblent être. A découvrir aussi son recueil de poèmes de 1945 "La vie est clandestine". Ajouter à mes livres
94 Le Moine et le vénérable
Christian Jacq
19 critiques 13 citations

Paru en 1985. Au début de l'année 1944, deux hommes exceptionnels sont arrêtés par la Gestapo et emprisonnés dans une mystérieuse forteresse allemande. L'un est médecin et vénérable d'une loge maçonnique très ancienne. L'autre est un éminent moine bénédictin. (...) Ajouter à mes livres
95 De guerre lasse
Françoise Sagan
7 critiques 5 citations

Paru en 1986. "Dans la tragédie de la guerre, une comédie à trois personnages où Françoise Sagan met à l'amour un A majuscule tout en sachant que le petit "h" de l'histoire détermine tout". Ajouter à mes livres
96 Un sang d'aquarelle
Françoise Sagan
10 critiques 6 citations

Paris, 1942. Constantin von Meck, metteur en scène allemand qui a fait l'essentiel de sa carrière à Hollywood, tourne un film pour la U.F.A. Il ironise sur ses compatriotes, s'insurge contre les brutalités policières, tente de sauver deux techniciens juifs, est révolté par une scène de torture, mais il ne remet fondamentalement en cause ni l'Allemagne nazie, ni la collaboration, ni sa propre attitude. Il aime la vie et les femmes - surtout la sienne, la belle Wanda. Il aime les hommes, les personnages extravagants et le rire. Séduisant, bruyant, drôle lui-même, il avoue pourtant avoir du « sang d'aquarelle ». Il lui faudra la révélation de l'horreur devant laquelle, d'abord, il recule pour affronter finalement son destin, au terme d'une existence placée sous le double signe de la comédie et de la tragédie. Ajouter à mes livres
97 Les faux-fuyants
Françoise Sagan
20 critiques 23 citations

Paru en 1991. Quatre fleurons du Tout-Paris sur les routes de l'exode, en juin 40. Adapté à la télé, avec Arielle Dombasle et Catherine Jacob. Ajouter à mes livres
98 Laura C
Jacques Duquesne
4 critiques 2 citations

Paru en 1994. "Il y a quelques années, Jacques Duquesne a reçu d'un notaire l'avis qu'une Laura C. s'était suicidée et lui léguait ses manuscrits de romans impubliés. Ce qu'il a découvert l'a bouleversé et il a imaginé, à partir de ces documents, l'histoire que voici : en Allemagne, dans les années 30, la petite Laura vit avec son père hitlérien et sa mère qui a un amant juif. Celle-ci bientôt chassée du foyer, Laura va connaître une longue errance (...)" Ajouter à mes livres
99 J'apprends l'allemand
Denis Lachaud
14 critiques 18 citations

Paru en 1998. "Dans les années soixante-dix à Paris, une famille allemande vit dans le refus de ses origines. Les Wommel ont trente-cinq ans, ils sont installés en France depuis près de dix ans. Leur fils Ernst va entrer en sixième et, contrairement à son frère aîné, il ne peut accepter le silence qui entoure leur histoire. Il décide d’apprendre l’allemand, la langue de ses parents, celle qu’ils ne parlent jamais.(...)" Un roman sur la recherche minutieuse, presque obsessionnelle, d’une histoire familiale qui lui a été cachée et qui fait néanmoins partie de son identité. Ajouter à mes livres
100 Ritournelle de la faim
J. M. G. Le Clezio
61 critiques 52 citations

Paru en 2008. Un roman en partie inspiré par l'histoire de sa mère, qui rappelle ces années de déchéance et de faim, pour les uns et d'enrichissement rapide pour les autres. Jean-Marie-Gustave Le Clézio a obtenu le Prix Nobel de Littérature en 2008. Ajouter à mes livres
101 Le Vent de la haine
Marie-Paul Armand
9 critiques 2 citations

Paru en 1987. « Une chronique romanesque des temps les plus troubles de notre histoire contemporaine, dans le nord de la France ». Marie-Paul Armand, décédée en 2011, était un écrivain régionaliste. Ajouter à mes livres
102 L'Enfant des ténèbres
Anne-Marie Garat
10 critiques 7 citations

Paru en 2008. Dans les chancelleries, dans les gares aussi bien que dans les plus luxueux palaces, au bord du lac de Constance ou de Genève, en Toscane, dans un immeuble ouvrier de Berlin, dans une maison abandonnée des Fagnes de Belgique, jusque dans le grenier de la demeure ancestrale du Mesnil, dans ses bois d'automne, c'est une chasse à l'homme qui s'engage. (...) Après Dans la main du diable, Anne-Marie Garat poursuit, avec L'Enfant des ténèbres, une ambitieuse traversée du siècle, confrontant tourments individuels et destinées sentimentales à la rémanence du Mal, dont elle questionne l'inscription dans le temps long de l'Histoire. Ajouter à mes livres
103 Les flammes de la liberté
Georges Coulonges
1 critique 9 citations

Paru en 1997. Dans la France occupée, la Résistance s'est organisée. (...). Mais les Allemands capturent le responsable du réseau, Hervé Garin-Millaud, et retrouvent chez lui la liste de ses cent vingt chefs de groupe qui sont aussitôt arrêtés. Le chef de la Gestapo lui propose un marché : "Vous nous donnez les armes et je libère vos cent vingt camarades." Hervé accepte. (...) Georges Coulonges (1923 - 2003) fut écrivain, parolier, comédien et bruiteur à la radio. Il a été résistant dans les FFI et membre du Parti Communiste de 1964 à 1971. Ajouter à mes livres
104 Radeau
Antoine Choplin
23 critiques 24 citations

Paru en 2003. 1940 En pleine débâcle, Louis, au volant d'un camion, fuit devant l'arrivée prochaine des Allemands. Sa cargaison est précieuse. Il transporte des tableaux du Louvre qu'il faut mettre à l'abri. Sur la route, il dépasse une femme. Les consignes du plan "Hirondelle" sont strictes. Il ne doit pas s'arrêter. Et pourtant... Ajouter à mes livres
105 Une ombre, sans doute
Michel Quint
13 critiques 8 citations

Paru en 2008. Un homme arrive dans un village du Nord. Ses parents se sont suicidés. Il n'en connaît pas la raison. Commence alors une quête aux souvenirs. Flash-back : nous sommes pendant la Seconde Guerre mondiale, les parents du narrateur viennent de se rencontrer.(...) Michel Quint convoque son héros, un homme ambigu qui avoue ses faiblesses, révèle sa part d'ombre et devine le moment où il n'existera plus de retour en arrière possible.(...) Ajouter à mes livres
106 Le vent mauvais
Jean-Paul Malaval
1 citation

Paru en 1993. L'exode conduit une famille du Nord de la France à Galiane-sur-Sévère. Les habitants de la bourgade corrézienne vivent la "drôle de guerre" dans le cocon des habitudes. Pas question de recevoir à bras ouverts ces étrangers venus d'ailleurs: l'accueil est plutôt frisquet... Chronique d'une époque troublée, marquée par les réquisitions, le marché noir et les dénonciations. Le roman de Jean-Paul Malaval nous rappelle la vie quotidienne sous Vichy, dans les campagnes. Ajouter à mes livres
107 Un paysage de cendres
Elisabeth Gille
2 critiques 1 citation

Paru en 1996. Léa et Bénédicte ont cinq et sept ans lorsque les hasards de la guerre les jettent dans un même pensionnat bordelais. L'amitié qui les lie aussitôt " à la vie, à la mort " les aide à s'évader dans un monde enfantin de complicités et de rites, loin des violences adultes. Seule la conscience du danger les empêche de se confier un lourd secret : celui de leurs parents disparus. A la Libération, tout s'éclaire pour l'une, tout s'obscurcit pour l'autre, que rien ne va détourner de sa quête de vérité. Dans le Paris des années cinquante, où les solutions semblent si simples, l'aînée se battra pour que l'avenir de son amie retrouve figure humaine. Mais quand on a détruit l'idéal d'un enfant, saccagé sa conscience et dévasté son image peut-il renaître de ses cendres ? Ajouter à mes livres
108 Sauver Mozart
Raphaël Jerusalmy
46 critiques 49 citations

Eté 1939, au lendemain de l'Anschluss, Otto J. Steiner égrène ses jours dans un sanatorium de Salzbourg tandis qu'au-dehors l'Histoire montre les crocs. Et s'il ne restait jamais plus rien à sauver que Mozart ? Prix littéraire de l'Ecole normale supérieure de Cachan 2013 pour son premier roman. Ajouter à mes livres
109 L'équation de Kolmogoroff : Vie et mort de Wolfgang Doeblin, un génie dans la tourmente nazie
Marc Petit
2 critiques

Paru en 2003. Un récit-commentaire biographique sur le mathématicien Wolfgang Döblin, le fils de l'auteur de Berlin Alexanderplatz. Il s'était suicidé à vingt-cinq ans, le 21 juin 1940, voyant son bataillon encerclé par la Wehrmacht, pour ne pas tomber aux mains des nazis. Ajouter à mes livres
110 Le Chasseur zéro
Pascale Roze
20 critiques 10 citations

Prix Goncourt 1996. "Laura Carlson grandit dans un véritable huis clos étouffant entre une mère folle, une grand-mère despotique et un grand-père distant. Sur la famille pèse un lourd secret, celui de la mort du père en 1945. Laura finit par apprendre qu'il a été tué à Okinawa lorsque son bateau, le Maryland, a été coulé par un avion japonais. Laura pourrait être délivrée d'avoir découvert cette vérité ; au contraire, elle est hantée par le "chasseur zéro" le kamikaze aux commandes de son avion meurtrier (...)" Ajouter à mes livres
111 Galadio
Didier Daeninckx
26 critiques 16 citations

Paru en 2010. Allemagne, années trente. La seconde guerre mondiale n'a pas encore commencé mais le nazisme est bel et bien en place. Ulrich est un adolescent de Duisbourg comme les autres. A un détail près : sa peau est noire... Son père, un soldat africain, est venu en Allemagne avec les troupes françaises d'occupation chargées de veiller à l'application du traité de Versailles. (...) Ajouter à mes livres
112 La jeunesse mélancolique et très désabusée d'Adolf Hitler
Michel Folco
18 critiques 9 citations

Avant d'être le Führer du IIIe Reich, Adolf Hitler a été un enfant. Avec toute sa fantaisie, tout son humour décapant, Michel Folco s'applique à nous conter comment le plus banal des enfants peut receler le plus effrayant des monstres. Le roman, ici, dépasse tous les livres d'histoire. Paru en 2010. Ajouter à mes livres
113 Planète sans visa
Jean Malaquais
3 critiques 3 citations

1947. Edition définitive 1999. Jusqu'à sa mort en 1998, l'auteur n'a cessé de retravailler son texte. Jean Malaquais (1908-1998) était un romancier et essayiste d'origine polonaise et d'expression française. "Marseille au début des années 40. Sale époque. Le grand port du mirage colonial, où naguère encore le Marius de Pagnol rêvait de brûlantes évasions, est devenu cette nasse où sont allés se prendre tous les indésirables pourchassés par Vichy, chacun d'eux rêvant de s'embarquer vers une improbable Amérique. Autour grouille la foule ordinaire des ports (...) C'est une humaine - trop humaine - comédie que Jean Malaquais nous brosse là, avec férocité et pourtant compassion." Ajouter à mes livres
114 Tout autour des Halles, quand finissait la nuit
Gérard Landrot
8 critiques 9 citations

2011. "Hermine, après un bref passage comme pensionnaire dans une maison close, devient concierge dans un immeuble parisien. Elle raconte son quotidien pendant la Seconde Guerre mondiale." Ajouter à mes livres
115 L'échappée
Valentine Goby
17 critiques 12 citations

2008. "une jeune paysanne, Madeleine, qui durant la semaine travaille comme femme de chambre dans un hôtel de Rennes et chaque semaine revient à vélo passer le week-end dans son village, Ploërmel, perdu au fond de la brousse bretonne. Tout commence par une crevaison qui la conduit, regagnant l’hôtel un dimanche soir, à violer malgré elle le couvre-feu. Un officier allemand la sauve d’une arrestation. Il s’appelle Joseph Schimmer. " Ajouter à mes livres
116 Juliette et les cézanne
Jean d'Aillon
8 critiques 5 citations

Paru en 2010. Avril 1944 : le capitaine John Cavendish est parachuté en Provence pour retrouver deux tableaux inestimables de Paul Cézanne avent que les Allemands ne s'en emparent. Un polar dans le maquis de Provence, dans les bars de la Plaine ou à l'Alcazar, à la Gestapo de la rue Paradis, à Marseille, ou de la Mule Noire, à Aix-en-Provence, où chacun tente de mettre la main sur les tableaux de Cézanne et sur le capitaine Cavendish. Ajouter à mes livres
117 L'Enfant de Noé
Eric-Emmanuel Schmitt
165 critiques 94 citations

Paru en 2004. "1942. Joseph a sept ans. Séparé de sa famille, il est recueilli par le père Pons, un homme simple et juste, qui ne se contente pas de sauver des vies. Mais que tente-t-il de préserver, tel Noé, dans ce monde menacé par un déluge de violence ?" Ajouter à mes livres
118 Le rapport de Brodeck
Philippe Claudel
257 critiques 323 citations

Prix Goncourt des lycéens en 2007. Revenu de déportation, Brodeck est chargé de rédiger un rapport sur la mort d'un étranger, der Anderer (l'autre), qui séjournait dans le village. Une parabole sur la lâcheté collective, la déshumanisation et la xénophobie. Ajouter à mes livres
119 Les fidélités successives
Nicolas d' Estienne d'Orves
38 critiques 33 citations

Paru en 2012. Un livre ayant pour toile de fond le Paris de la Collaboration. Tour à tour Anglais et Français, résistant et collabo, salaud et héros, Guillaume Berkeley, en ce printemps 1942, ne sait plus du tout qui il est. Sans jamais trahir sa conscience, il passe d'un camp à l'autre, en toute sincérité, au rythme de ses "fidélités successives". Ajouter à mes livres
120 Un traître
Dominique Jamet
5 critiques 1 citation

Derrière ce roman paru en 2008, il y a l'histoire vraie de Jacques Vasseur, chef de la Gestapo d'Angers de 1942 à 1944 et dernier Français condamné à mort pour faits de collaboration en 1965. Ajouter à mes livres
121 Lutetia
Pierre Assouline
38 critiques 39 citations

Paru en 2005. Un roman historique sur l'hôtel-palace Lutetia, entre 1938 et 1945. Entre ses murs se succèdent exilés, écrivains et artistes, puis officiers nazis et trafiquants du marché noir, pour laisser place enfin à la cohorte des déportés de retour des camps. Ajouter à mes livres
122 Le père de la petite
Marie Sizun
23 critiques 23 citations

2005. "Lorsque le père qu'elle n'a jamais vu rentre de sa captivité en Allemagne, l'existence de celle qu'on appelle « la petite » est bouleversée." Ajouter à mes livres
123 La Demoiselle des Tic-Tac
Nathalie Hug
30 critiques 12 citations

Paru en 2013 . Rosy et sa mère ont quitté Ludwigshafen en 1937 pour une vie meilleure en France, dans un petit village de Moselle. Or, personne n'a oublié l'annexion de 1871 et rares sont ceux qui leur tendent la main. Il est vrai que Mutti admire Hitler, méprise les curés, les Juifs et les fonctionnaires, et que Mein Kampf est son livre de chevet... Pour Rosy, dix ans, la vie n'est pas drôle tous les jours. Quand en 1940, Hitler s'empare de la Moselle, leurs conditions de vie s'améliorent. Pas pour longtemps. Entre novembre 1944 et mars 1945, alors que les Alliés pilonnent la région, Rosy et sa mère se terrent à la cave. Pour tenir, Rosy se raccroche à ses souvenirs, avec de maigres provisions et pour toute compagnie une petite poule et de drôles d'araignées aux pattes fines, que son oncle Edy, qu'elle aimait comme un père, surnommait les tic-tac. Ajouter à mes livres
124 L'Homme de la Clarée
Jean-Baptiste Bester
2 critiques 2 citations

Paru en 2010. « Briançon, fin 1940. Malgré sa bravoure, Louis a été chassé de l’armée à la suite d’un jeu stupide qui l’a laissé défiguré. Écœuré, il décide de vivre en ermite dans un refuge d’altitude à la frontière italienne. En faisant office de mouchard pour les douaniers, il se met à dos les paysans de la vallée. (…) Quand montent les périls avec l’arrivée des forces d’occupation allemandes, Louis, indifférent au sort du monde, ne veut pas choisir son camp. Pourtant, … » Ajouter à mes livres
125 Les derniers jours de Stefan Zweig
Laurent Seksik
81 critiques 111 citations

Paru en 2010. Le 22 février 1942, exilé à Pétropolis, Stefan Zweig met fin à ses jours avec sa femme, Lotte. Le geste désespéré du grand humaniste n'a cessé, depuis, de fasciner et d'émouvoir. Mêlant le réel et la fiction, ce roman restitue les six derniers mois d'une vie, de la nostalgie des fastes de Vienne à l'appel des ténèbres. Après la fuite d'Autriche, après l'Angleterre et les Etats-Unis, le couple croit fouler au Brésil une terre d'avenir. Mais l'épouvante de la guerre emportera les deux êtres dans la tourmente - Lotte, éprise jusqu'au sacrifice ultime, et Zweig, inconsolable témoin, vagabond de l'absolu. Cette lecture pourra constituer une introduction à "Le monde d'hier: souvenirs d'un européen", la très belle autobiographie de Stefan Zweig. Ajouter à mes livres
126 Maria
Pierre Pelot
29 critiques 9 citations

Paru en 2011. "Les Vosges, sous l'Occupation, Maria est institutrice. Un matin, les maquisards viennent la chercher devant sa classe. Jean, son mari, est collabo. Elle n'en savait rien. Pour avoir été la femme d'un traître, pour l'avoir aimé, Maria paiera. (...)" Ajouter à mes livres
127 Bérénice 34-44
Isabelle Stibbe
32 critiques 27 citations

Paru en 2013. "Au tout début de l’' Occupation, avant même la promulgation des lois raciales, la Maison de Molière exclut les Juifs de sa troupe. La belle et brillante sociétaire est rattrapée par son passé. Continuera-t-elle à cacher sa véritable identité, au risque de se perdre ? Va-t-elle rejoindre alors le compositeur Nathan Adelman pour une nouvelle vie en Amérique ? Bérénice 34-44 est un premier roman d'une jeune auteur qui nous plonge dans les ors, arcanes et velours de la Comédie-Française au temps de l' Occupation. Ajouter à mes livres
128 La princesse oubliée
Laurent Joffrin
6 critiques 2 citations

Paru en 2000. Quand la Résistance française reçoit le concours d'une princesse américano-indienne. Ajouter à mes livres
129 Les Patriotes, tome 1 : L'ombre et la nuit
Max Gallo
5 critiques 6 citations

Tout commence à Berlin en 1936. Journaliste à Paris-Soir, alors qu'il vient de s'entretenir avec le chancelier Hitler, Bertrand Renaud de Thorenc rencontre une jeune femme, Geneviève Villars. Ils vont s'aimer aussitôt. Leurs destins et l'Histoire vont les séparer, puis les réunir. Thorenc doute, aime, combat. Il n'accepte pas la défaite. C'est dans Paris occupé, le 11 novembre 1940, lors de la première manifestation contre l'occupant, qu'il retrouvera Geneviève. Max Gallo inaugure ici une suite romanesque qui conduira ses personnages jusqu'en 1945. Autour d'eux, les destins se croisent, le résistant côtoie le collaborateur, le héros, le prudent ou le lâche. Personnages fictifs et réels se mêlent. Au fil des pages se dessinent les visages des Patriotes. Trois autres tomes complètent la série. Parution en 2000 et 2001. Ajouter à mes livres
130 Ils attendaient l'aurore
Claude Michelet
4 critiques 3 citations

Paru en 2011. En cet hiver 1940, les Allemands occupent Paris. (...) Le 11 Novembre, sans trop réfléchir, Jean participe à une manifestation anti-allemande organisée autour de l’Arc de Triomphe. Pris à parti par la police, il blesse un gendarme en voulant s’enfuir, lui laissant entre les mains son veston et ses papiers. Désormais, c'est un fugitif ... A travers trois destins, Claude Michelet retrace avec la rigueur de l’historien et le souffle épique du romancier toutes les facettes de cette époque dramatique (...). C’est aussi, en filigrane, un hommage à son père Edmond Michelet, Chef du mouvement de Résistance Combat en Limousin, déporté à Dachau et Ministre des Armées en 1945. Ajouter à mes livres
131 Les enfants de l'hiver
Gilbert Bordes
20 critiques 1 citation

Paru en 2009. " Des passeurs ont été capturés alors qu'ils tentaient d'évacuer six enfants de résistants vers l'Espagne. Ils ont juste eu le temps de cacher leurs protégés, et refusent de les livrer. Furieux, les SS les exécutent, niais les enfants restent introuvables. Bientôt transis, les SS renoncent aux recherches et décident de les abandonner au froid. (...)" Ajouter à mes livres
132 Sigmaringen
Pierre Assouline
58 critiques 84 citations

2014. Par le truchement d'un majordome en chef, regard sur le cloaque des dernières semaines du gouvernement de Pétain, accueilli par l'Occupant bientôt occupé, à Sigmaringen, dans un château des princes Hohenzollern, sur les bords du Danube. Ajouter à mes livres
133 Les Milles : Le train de la liberté
Jacques Mondoloni
Au début de la Seconde Guerre mondiale, le gouvernement français décide de regrouper dans les camps les ressortissants allemands résidant en France. Pour la plupart juifs, antinazis, ou intellectuels, ceux-ci, aux yeux des autorités, restent avant tout... des boches. Avec la Débâcle et la progression des troupes allemandes vers le sud, l'état-major commence à trouver ces prisonniers encombrants ! « Les Milles, le train de la liberté » est une fiction cinématographique historique de 1995, réalisée par Sebastien Grall. Jacques Mondoloni a écrit le livre d'après le scénario de Sébastien Grall et de Jean-Claude Grumberg. L'histoire de ces camps d'internements en 1939 rappelle le livre d'Arthur Koestler "La lie de la terre". On pourra lire aussi le récit autobiographique de Lion Feuchtwanger, Juif allemand interné au camp des Milles. Ajouter à mes livres
134 Le corps noir
Dominique Manotti
9 critiques 8 citations

Paru en 2006. "Entre le débarquement des Alliés et la libération de Paris, deux mois et demi s'écoulent. La SS allemande - le "corps noir" - et la Gestapo française règnent encore. Dans leur sillage, industriels, banquiers et artistes s'enrichissent et mènent une vie de plaisir. Mais les plus perspicaces sentent le vent tourner... Ce roman peint ceux qui perdent, ceux qui s'en sortent, et ceux qui se retrouvent toujours, quoi qu'il arrive, dans le camp des vainqueurs." Ajouter à mes livres
135 La Cliente
Pierre Assouline
31 critiques 42 citations

1998. En poursuivant des recherches sur la vie d'un écrivain, un biographe découvre par hasard des milliers de lettres de dénonciation sous l'Occupation. (...) Méditation sur la banalité du mal, ce récit rappelle combien les lettres anonymes de dénonciation furent fréquentes à cette époque. Au cinéma, Henri-Georges Clouzot tournait d'ailleurs, en 1943, "Le Corbeau", dont l'histoire retrace aussi un fait divers cruel autour d'une série de lettres anonymes calomnieuses écrites une vingtaine d'années plus tôt... Ajouter à mes livres
136 Un amour sans résistance
Gilles Rozier
3 critiques

Paru en 2003. " (...) Gilles Rozier évoque, dans une France sans résistance, entre passivité et lâcheté, une passion nourrie d'ombre, de silence et de désirs bruts, portée par les fascinantes liaisons de deux langues antagonistes, le yiddish et l'allemand." Ajouter à mes livres
137 Effroyables jardins
Michel Quint
129 critiques 95 citations

Paru en 2000. La vision de Lucien sur son père va changer quand son oncle Gaston lui raconte l'arrestation de son père par les allemands. L'auteur dédie ce court texte lumineux, émouvant et métaphorique à la mémoire de son grand-père, ancien combattant à Verdun et à son père ancien résistant. Adapté au cinéma en 2003 par Jean Becker, avec André Dussollier, Thierry Lhermitte et Jacques Villeret. Ajouter à mes livres
138 Heureux comme Dieu en France
Marc Dugain
22 critiques 28 citations

2002. "Le monde ne va jamais. La plupart du temps il fait semblant. Et tout le monde s'en accommode." "Déjà remarqué pour La Chambre des officiers, Marc Dugain en "remet" une couche sur "l'universelle vacherie", d'une guerre à l'autre, de 1914 à 1939. Avec la même humilité, simplement, les mêmes tristes horreurs, les mêmes visages d'ange aussi, qui réconcilient avec la vie." Ajouter à mes livres
139 La station Saint-Martin est fermée au public
Joseph Bialot
9 critiques 35 citations

Paru en 2004. Un rescapé d'Auschwitz réapprend à vivre. Lentement reviennent les images du passé. Au gré de son errance dans Paris, un nom frappe sa mémoire, celui d'une station de métro. La retrouver, c'est renouer les fils d'une mémoire occultée.. Ajouter à mes livres
140 Les enfants des justes
Christian Signol
46 critiques 24 citations

Paru en 2012. Sarah et Elie, deux gamins juifs perdus dans la tourmente, ont trouvé refuge en Dordogne. Au fil des jours, malgré les trahisons, les dénonciations, les contrôles incessants, la Résistance s'organise dans le Périgord jusqu'au reflux des troupes allemandes dans le sang et la terreur. Un hommage à la mémoire de ceux qu'on appellera Les Justes. Ajouter à mes livres
141 1941
Marc Lambron
2 critiques 1 citation

Paru en 1997. Un roman de moeurs, touffu, qui fait revivre l'atmosphère à Vichy en 1941. Et qui mêle acteurs de l'histoire et personnages de roman. Ajouter à mes livres
142 La femme de l'Allemand
Marie Sizun
55 critiques 21 citations

2007. "Elles sont deux. Fanny et Marion. L’une est la mère, l’autre la fille. Elles vivent ensemble dans ce Paris de l’après-guerre, plein de promesses et de blessures encore ouvertes. (...) Marion lui pose des questions sur son père qu’elle ne connaît pas, cet Allemand dont on sait bien peu de choses." Ajouter à mes livres
143 Max
Michel Quint
6 critiques 4 citations

Paru en 2008. "Lyon. Janvier 43. Un homme vit entre ombre et lumière. Côté lumière, il se fait appeler Jacques Martel, marchand de peintures et bientôt galeriste à Nice. Côté ombre, on le désigne par un prénom, Max, depuis que de Gaulle l'a missionné pour unifier les mouvements de la Résistance. Qui de Max ou de Martel s'est épris d'Agathe, étudiante en histoire de 21 ans ?" Max était le nom de code de Jean Moulin. Ajouter à mes livres
144 La Part de l'autre
Eric-Emmanuel Schmitt
353 critiques 420 citations

2001. Le 8 octobre 1908, d'intransigeants censeurs de l'École des Beaux-Arts de Vienne ont recalé Adolf Hitler à l'examen d'entrée. Une décision lourde de conséquences... A partir de cette question vaine et convenue - et si Hitler avait été admis ce jour là ? - Éric-Emmanuel Schmitt imagine une biographie uchronique d'Adolf H., en parallèle au destin réel de Hitler. Ajouter à mes livres
145 Taille 42
Malika Ferdjoukh
8 critiques 12 citations

2007. "D'après le témoignage de Charles Pollack, un roman qui raconte la vie de sa famille émigrée hongroise juive, sous l'Occupation. Un récit où les angoisses de la clandestinité côtoient les détails de la vie quotidienne à Montmartre dans les années quarante." Ajouter à mes livres
146 Venge-moi !
Patrick Cauvin
24 critiques 18 citations

Paru en 2007. "Une enfance, une adolescence à huis clos dans l'ombre étouffante d'une mère rescapée de la déportation et qui ressasse inlassablement ses souvenirs : la dénonciation, l'horreur des camps de concentration, la disparition de son époux... " Ajouter à mes livres
147 La mort n'oublie personne
Didier Daeninckx
28 critiques 22 citations

Paru en 1989 et adapté à la télé en 2008. "Retrouvé mort, le jeune Lucien Ricouart a laissé écrit "mon père n'est pas un assassin". Vingt-cinq ans après, un historien enquête sur la vie du père du Lucien.Sur cet homme au passé d'ouvrier dans le Nord de la France. Sur son parcours de résistant. sur ce qu'il est advenu après guerre qui autorise des gamins à pousser l'un des leurs au désespoir. Ajouter à mes livres
148 Itinéraire d'un salaud ordinaire
Didier Daeninckx
15 critiques 23 citations

Paru en 2006. "Clément Duprest, brillant étudiant en droit, intègre la police nationale en 1942. Contrairement à certains de ses collègues, Duprest ne « fait pas de politique » : il va se contenter de mettre au service de ses patrons son intelligence et son sens de l'observation. Au sein de la « brigade des propos alarmistes », il est chargé de repérer et de neutraliser les individus hostiles à Vichy... Ainsi commence la longue carrière d'un fonctionnaire que certains diraient irréprochable." (...) Ajouter à mes livres
149 Enzella
Lucien Vassal
1 critique 4 citations

Paru en 2004. "Réfugiée à l'Estaque pour fuir la Guerre Civile d'Espagne, la belle Enzella rencontre à Marseille, un jeune homme mystérieux, Hugo, peintre amateur passionné par l'oeuvre de Cézanne. Mais ces quelques mois de légèreté grisée d'amour iront se briser sur le mur d'une brutale fatalité. Soleil et sang : la vibrante douceur de cet amour bascule en un seul jour, ce dimanche 27 août 1944, dans une inexorable descente aux enfers à l'heure où Marseille s'ouvre enfin à la liberté retrouvée" (...) Ajouter à mes livres
150 L'Homme barbelé
Béatrice Fontanel
7 critiques 2 citations

Prix 2009 du Premier roman du Doubs, son premier roman pour adultes. "Ferdinand a vécu les deux guerres. Verdun, Douaumont, le Chemin des Dames, le front d'orient, les tranchées, la boue, les camarades, en héros. La Seconde Guerre mondiale, il la traverse en Résistant puis il est dénoncé, et déporté en 1944 à Mauthausen. Ferdinand aime la guerre. Mais la paix, ce tyran domestique ne sait pas ce que c'est. Ni la famille, ni les enfants, ni la tendresse ne l'attachent. Alors quand la Gestapo l'arrête, chacun retient son souffle, et l'un de ses fils dit : " Enfin une journée tranquille. " Ajouter à mes livres
151 Julien des Collines
Julien Ventre
2 critiques

2009. L'enfance d'un petit provençal pendant la guerre. Ajouter à mes livres
152 Le Pacte des assassins
Max Gallo
6 critiques 9 citations

Paru en 2008. La jeune comtesse Garelli aime un révolutionnaire allemand proche de Lénine et, comme lui, rêve d'une Révolution mondiale. Mais, très vite, elle découvre, sous l'utopie et l'espoir, la terreur et la barbarie. Femme libre, espionne, aventurière, Julia devient le témoin lucide de tous les grands événements. Elle rencontre Staline et Hitler. Et elle voit s'élaborer le pacte des assassins entre communistes et nazis. (...)" Ajouter à mes livres
153 Un village français
Laurent Palet
1 critique

Auteur et éditeur, Laurent Palet a répondu en 2011 à une commande des éditions Milan pour rattacher la série TV à succès de France 3, qui a été diffusée à l'écran de 2009 à 2017 (7 saisons). On peut aussi lire le roman de cette série avec les livres d'Alain Ade, préfacés par Jean-Pierre Azéma, historien, spécialiste de la seconde Guerre mondiale et consultant de la série télévisée. Ajouter à mes livres
154 Les Echelles du Levant
Amin Maalouf
35 critiques 45 citations

Paru en 1996. Turc de naissance et étudiant en France, le jeune Ossyane est rattrapé par l'Histoire en 1940 et se retrouve dans la Résistance. Il rencontre Clara, une jeune juive expatriée et luttant contre le nazisme. Né à Beyrouth en 1949, Amin Maalouf est membre de l'Académie Française depuis juin 2011. Ajouter à mes livres
155 Les haines pures
Emma Locatelli
27 critiques 29 citations

Paru en 2013. "Juillet 1945. Gabrielle, 26 ans, revient en Provence dans la ferme familiale qu'elle a fuie quelques années plus tôt. (...) Un roman sombre et fascinant sur l'après-guerre, ses traumatismes et ses mensonges mais aussi sur les haines tenaces qui couvent dans le cœur des hommes." Ajouter à mes livres
156 Elle s'appelait Sarah
Tatiana de Rosnay
446 critiques 108 citations

Paru en 2006. Le roman met en parallèle deux histoires : l'une se déroulant lors de la rafle du Vélodrome d'Hiver en 1942 et l'autre en 2002. Ajouter à mes livres
157 HHhH
Laurent Binet
224 critiques 167 citations

Prix Goncourt 2010 du premier roman. "A Prague, en 1942, deux hommes doivent en tuer un troisième. C’est l’opération "Anthropoïde" : deux parachutistes tchécoslovaques envoyés par Londres sont chargés d’assassiner Reinhard Heydrich, chef de la Gestapo, chef des services secrets nazis, planificateur de la solution finale, (...) . Tous les personnages de ce livre ont existé ou existent encore. Tous les faits relatés ont été vérifiés. Mais derrière les préparatifs de l’attentat, une autre guerre se fait jour, celle que livre la fiction romanesque à la vérité historique. L’auteur, emporté par son sujet, doit résister à la tentation de romancer. Il faut bien, pourtant, mener l’histoire à son terme. Ajouter à mes livres
158 Dommage de guerre
Anne Guillou
Son deuxième roman paru en 2013. "Anne Guillou s'est inspirée d'un fait divers tragique qui s'est déroulé à Guiclan, une commune du Nord-Finistère, au mois d'août 1944. (...) Un ouvrage mêlant fiction et réalité, propre à émouvoir autant qu'à informer." Ajouter à mes livres
159 C'est en hiver que les jours rallongent
Joseph Bialot
4 critiques 18 citations

Paru en 2002. « Les projecteurs éclairent des rues vides, des alignements de bâtisses de briques sombres. Vides ? Mais qui est donc ce petit bonhomme qui sprinte comme un dératé dans la lueur de glace qui illumine le Lager comme pour une fête ? Ça va être la tienne de fête, crétin ! Je cours, je cours, je cours. J’attends la rafale qui va partir d’un des miradors. Personne ne peut y couper. Chaque poste de surveillance tient sous son feu un axe dont on ne peut pas sortir. Reste la solution de me balancer sur les barbelés électrifiés. Je découvre réellement la peur. Pas une angoisse, pas l’imaginaire en mouvement. Le réel. Je suis le « 1000 » d’une cible pour tous les mitrailleurs SS. Seule question, quel mirador va tirer le premier ? C’est à ce moment précis que j’ai cessé de faire partie du monde « normal » et revêtu ma nouvelle peau : celle de déporté. » Joseph Bialot est un écrivain français né à Varsovie le 10 août 1923 et mort à Paris en 2012. Sa famille s’installe en France en 1930 dans le quartier de Belleville. Victime de l’exode en 1940 puis résistant anti-nazi, il fut déporté à Auschwitz puis libéré par l’Armée rouge en 1945. Ajouter à mes livres
160 Des gens très bien
Alexandre Jardin
72 critiques 62 citations

Paru en 2011. Dans une autobiographie romancée au succès mitigé, Alexandre Jardin tente de régler ses comptes avec le passé familial, celui de son grand-père Jean Jardin (surnommé le "Nain jaune"), directeur du cabinet de Pierre Laval sous le régime de Vichy. Ajouter à mes livres
161 Les femmes de l'ombre
Laurent Vachaud
5 critiques 2 citations

Paru en 2008. Le roman "Les femmes de l'ombre" est inspiré du scénario qu'il a co-écrit avec Jean-Paul Salomé pour le film éponyme. Un hommage au rôle des femmes dans la Résistance. Ajouter à mes livres
162 L'insomnie des étoiles
Marc Dugain
104 critiques 102 citations

Paru en 2010. "Automne 1945, alors que les Alliés se sont entendus pour occuper Berlin et le reste de l'Allemagne, une compagnie de militaires français emmenée par le capitaine Louyre investit le sud du pays. En approchant de la ville où ils doivent prendre leurs quartiers, une ferme isolée attire leur attention. Les soldats y font une double découverte : une adolescente hirsute qui vit là seule, comme une sauvage, et le corps calciné d'un homme. " (...) Ajouter à mes livres
163 Vingt ans l'an quarante
Michel Wyn
5 critiques 4 citations

Son 1er roman paru en 2011. "Ils ont vingt ans, ils sont étudiants et ils s'aiment. Mais c'est la guerre, les Allemands occupent Paris. Alors eux, les étudiants, les amants, veulent combattre. Ils vont s'engager, même s'il faut soutenir la Milice, même s'il faut faire semblant. Ce sont des audaces qui se paient au prix fort..." Réalisateur de films, Michel Wyn s’est concentré plus particulièrement sur les derniers mois de l’Occupation, à partir de 1943. Ajouter à mes livres
164 Le garçon de l'intérieur
Benoît Séverac
14 critiques 7 citations

Paru en 2013. "(...) de curieux événements surgissent, poussant les deux adolescents à enquêter. Ils déterrent des fantômes datant de la Seconde guerre mondiale et se heurtent à l'incompréhension des villageois qui appréhendent les conséquences de ces découvertes". Un roman qui évoque la situation de l'Alsace pendant la seconde guerre mondiale. Né en 1966, Benoît Séverac est auteur de romans noirs. Ajouter à mes livres
165 La belle insoumise
Bernard Tabary
Paru en 2008. "Dans la presqu' île guérandaise, en août 1939, Mauricette, 26 ans, fille de paysans, épouse Pierre, l'homme de sa vie. Mais cette belle journée est vite entachée par la déclaration de guerre puis la disparition de son mari. " (...) Né en 1943 à Guérande, en Loire-Atlantique, professeur de Lettres à la retraite, Bernard Tabary a écrit ce roman inspiré par sa région natale et ses habitants. Ajouter à mes livres
166 Elle voulait toucher le ciel
Yves Viollier
4 critiques 3 citations

Paru en 2004. "Pourquoi un tel acharnement à reconstruire cette bâtisse charentaise à l'abandon ? (...) Née en 1944 de parents inconnus, elle sait que son père était Allemand. Et aujourd'hui, en pleine restauration de la demeure familiale, réveillant de douloureux fantômes, une lettre anonyme vient lui répéter l'insulte cent fois entendue dans son enfance : «Fille de Boche ! Fille de Boche !» Ajouter à mes livres
167 Les mots du passé
Jean-Michel Denis
27 critiques 14 citations

Paru en 2012. Pendant la canicule de l'été 2003, "un octogénaire solitaire et taciturne éprouve soudain un besoin capital de dévoiler enfin son passé à son fils... Pierre et Louis vont alors remonter le temps jusqu'aux années sombres de l'Occupation à Paris, ce qui aura des conséquences totalement inattendues et bouleversantes..." Ajouter à mes livres
168 Les Sentinelles
Bruno Tessarech
9 critiques 8 citations

Paru en 2009. «Qui savait quoi ?»: question obsessionnelle sur la Shoah, à laquelle ce roman ambitieux apporte une magnifique réponse en plaçant le lecteur au cœur du drame intime, du dilemme moral, de la conscience douloureuse d'une poignée d'hommes de bonne volonté qui ont appelé au secours en vain. (...) Ajouter à mes livres
169 L'ingratitude des fils
Pierre D` Ovidio
4 critiques 1 citation

Roman policier par en 2011. Se déroule dans le Paris libéré de l'hiver 1945. "(...) Si la victime ne peut plus parler, les fantômes qu'elle a laissés derrière elle parleront à sa place." Ajouter à mes livres
170 Le Silence
Jean-Guy Soumy
22 critiques 38 citations

Paru en 2013. "Dans « Le silence », l'auteur aborde la question de l'identité sous la forme d'une intrigue qui cache un lourd secret de famille (...)". Ajouter à mes livres
171 Le confident
Hélène Grémillon
413 critiques 273 citations

Paru en 2010. Camille vient de perdre sa mère. Parmi les lettres de condoléances, elle découvre un étrange courrier, non signé. Elle croit d'abord à une erreur mais les lettres continuent d'arriver, tissant le roman de deux amours impossibles, de quatre destins brisés. Peu à peu, Camille comprend qu'elle n'est pas étrangère au terrible secret que cette correspondance renferme. Dans ce premier roman sur fond de Seconde Guerre mondiale, Hélène Grémillon mêle de main de maître récit historique et suspense psychologique. "Le confident" a obtenu cinq prix littéraires et été traduit en dix-huit langues. Ajouter à mes livres
172 Les Orphelins du Mal
Nicolas d' Estienne d'Orves
20 critiques 4 citations

Paru en 2007. Que sont devenus les enfants nés dans les haras humains créés par les nazis? Un thriller saisissant. Ajouter à mes livres
173 L'origine de la violence
Fabrice Humbert
92 critiques 91 citations

Roman paru en 2009. "Lors d'un voyage scolaire en Allemagne, un jeune professeur découvre au camp de concentration de Buchenwald la photographie d'un détenu dont la ressemblance avec son propre père, Adrien, le stupéfie. (...)" Ajouter à mes livres
174 Magnus
Sylvie Germain
86 critiques 111 citations

Prix Goncourt des lycéens 2005. "Franz-Georg, le héros de "Magnus", est né avant guerre en Allemagne. De son enfance, "il ne lui reste aucun souvenir, sa mémoire est aussi vide qu'au jour de sa naissance". Il lui faut tout réapprendre, ou plutôt désaprendre ce passé qu'on lui a inventé et dont le seul témoin est un ours en peluche à l'oreille roussie : Magnus.(...)" Ajouter à mes livres
175 La synthèse du camphre
Arthur Dreyfus
11 critiques 4 citations

Roman paru en 2010. "Deux histoires et deux époques en parallèle. Celle de Félix, dont la passion pour la chimie est contrariée par l'Occupation. La guerre le séparera de son frère, de ses parents, le propulsera sur les sommets des Pyrénées et l'entraînera dans une vie clandestine, puis vers une mort probable en Pologne. Celle d'Ernest, dont l'existence est bouleversée par une rencontre sur Internet. De ce hasard naîtra une correspondance passionnée, qui l'aidera à supporter une vie secrète et le transportera du Canada à la Floride, vers un amour entier. Deux histoires qui se mêlent. Qu'advient-il quand le passé précipite le présent ? Quand la réalité dissout l'imaginaire ? Quand vérité et mensonge entrent en fusion ? " Ajouter à mes livres
176 La femme de nos vies
Didier Van Cauwelaert
74 critiques 121 citations

Paru en 2013. "Van Cauwelaert s'est inspiré d'un fait réel: l'hôpital de la ville allemande Hadamar où 15 000 handicapés mentaux ont été assassinés. Ayant échappé aux chambres à gaz en 1941, David a été formé pour servir à la recherche nazie et est devenu l'assistant d'Einstein aux États-Unis. L'histoire et la fiction se rencontrent de belle façon. Un thème cher à l'auteur, celui de la deuxième chance, est traité avec finesse.." Ajouter à mes livres
177 Les sanglots longs
Gilles Perrault
Paru en 1995. "Neuf nouvelles, dont les sujets sont variés. La dernière journée d'un homme et d'une femme avant la descente dans la ville souterraine censée les protéger de l'attaque nucléaire imminente. Les retrouvailles, après la guerre, d'un résistant et de son bourreau allemand. La mort d'un héros. Le rapport d'un sadisme éploré qu'un officier SS adresse à ses supérieurs après le triomphe définitif du nazisme. La quête douloureuse et passionnée d'un garçon de vingt ans pour découvrir la vérité sur la mort de son père, qui appartenait à un réseau de résistance. La plupart de ces nouvelles ont donc pour toile de fond la guerre, la résistance, ou leurs réminiscences. Les personnages sont des traîtres ou des héros, avec une ligne de partage parfois bien difficile à tracer. (...) " Ajouter à mes livres
178 Un secret
Philippe Grimbert
292 critiques 143 citations

Prix Goncourt des lycéens 2004. "Souvent les enfants s'inventent une famille, une autre origine, d'autres parents. Le narrateur de ce livre, lui, s'est inventé un frère. Un frère aîné, plus beau, plus fort, qu'il évoque devant les copains de vacances, les étrangers, ceux qui ne vérifieront pas... Et puis un jour, il découvre la vérité, impressionnante, terrifiante presque. Et c'est alors toute une histoire familiale, lourde, complexe, qu'il lui incombe de reconstituer. Une histoire tragique qui le ramène aux temps de l'Holocauste, et des millions de disparus sur qui s'est abattue une chape de silence. " Ajouter à mes livres
179 186 marches vers les nuages
Joseph Bialot
4 critiques 3 citations

Paru en 2009. "Bert Waldeck a passé onze années dans des camps nazis au titre de Schutzhaftling, détenu de sécurité enfermé sans jugement. Il a survécu au naufrage des bateaux- cages, bourrés de déportés, coulés par les Anglais, début mai 1945. Il retrouve Berlin, sa ville natale. Un officier américain le recrute pour l'aider à retrouver un certain Hans Steiner, capitaine SS recherché comme criminel de guerre qui a été son ami d'enfance. (...) " Ajouter à mes livres
180 La trahison d'Einstein
Eric-Emmanuel Schmitt
31 critiques 76 citations

Théâtre, 2014. L'action se déroule en 34, 39 et 45, sur les bords d'un lac du New Jersey où Einstein, résidant à Princeton, a ses habitudes, au cours de dialogues avec un vagabond qui squatte dans les parages. (...) Au cours de ces conversations passionnées, parfois bouffonnes, sombres ou chimériques, revit toute l'histoire scientifique et politique du terrible XXe siècle. Ajouter à mes livres
181 Monsieur le commandant
Romain Slocombe
52 critiques 19 citations

Paru en 2011. Illustre figure des arts et des lettres du Paris d’avant-guerre, Jean-Paul Husson, désormais retiré des mondanités, coule des jours paisibles dans sa demeure normande où il se consacre à l’écriture de son oeuvre. Jusqu’à l’arrivée de son fils Olivier venu présenter sa jeune épouse Ilse, juive allemande, dont le charme subjugue l’académicien et que ses sentiments conduiront au mal absolu. Ajouter à mes livres
182 Jan Karski
Yannick Haenel
46 critiques 42 citations

Varsovie, 1942. La Pologne est dévastée par les nazis et les Soviétiques. Jan Karski est un messager de la Résistance polonaise auprès du gouvernement en exil à Londres. Il rencontre deux hommes qui le font entrer clandestinement dans le ghetto, afin qu'il dise aux Alliés ce qu'il a vu, et qu'il les prévienne que les Juifs d'Europe sont en train d'être exterminés. Jan Karski traverse l'Europe en guerre, alerte les Anglais, et rencontre le président Roosevelt en Amérique. Trente-cinq ans plus tard, il raconte sa mission de l'époque dans Shoah, le grand film de Claude Lanzmann. Mais pourquoi les Alliés ont-ils laissé faire l'extermination des Juifs d'Europe ? Ce roman en 3 parties, paru en 2009, a été vigoureusement critiqué par Claude Lanzmann, pour falsification de l'Histoire, et qualifié par l'historienne Annette Wieviorka de "régression historiographique". Ajouter à mes livres
183 Un repas en hiver
Hubert Mingarelli
55 critiques 17 citations

Paru en 2012. Dans ce roman, Hubert Mingarelli réussit "à mettre à la même table trois soldats allemands, un jeune Juif et un Polonais dont l'antisémitisme affiché va réveiller chez les soldats un sentiment de fraternité vis-à-vis de leur prisonnier." Ajouter à mes livres
184 Quoi de neuf sur la guerre ?
Robert Bober
7 critiques 7 citations

"Nous sommes en 1945-1946, dans un atelier de confection pour dames de la rue de Turenne, à Paris (...) on ne parle pas vraiment de la guerre. On tourne seulement autour même si parfois, sans prévenir, elle fait irruption. Alors les rires et les larmes se heurtent sans que l'on sache jamais qui l'emporte." Français né à Berlin en 1931, Robert Bober est réalisateur, metteur en scène et écrivain. En 1933, sa famille fuit le nazisme et se réfugie à Paris. Le petit Robert quitte l'école après le certificat d'études primaires. Il devient successivement tailleur, potier, éducateur puis assistant de François Truffaut. Réalisateur à la télévision depuis 1967, il est l'auteur de près de cent-vingt films documentaires. Son premier roman " Quoi de neuf sur la guerre? " a reçu le Prix du Livre Inter en 1994. Ce livre a aussi inspiré le film de Michel Deville "Un monde presque paisible" (2002). Ajouter à mes livres
185 Charlotte
David Foenkinos
588 critiques 489 citations

Prix Renaudot 2014. La vie romancée de Charlotte Salomon, artiste peintre morte à vingt-six ans alors qu'elle était enceinte. A Berlin, Charlotte est exclue progressivement par les nazis de toutes les sphères de la société allemande. Elle vit une passion amoureuse fondatrice, avant de devoir tout quitter pour se réfugier en France. Exilée, elle entreprend la composition d'une oeuvre picturale autobiographique d'une modernité fascinante. Se sachant en danger, elle confie ses dessins à son médecin en lui disant: "C'est toute ma vie." Portrait saisissant d'une femme exceptionnelle, évocation d'un destin tragique, Charlotte est aussi le récit d'une quête. Celle d'un écrivain hanté par une artiste, et qui part à sa recherche. Ajouter à mes livres
186 La guerre est déclarée et autres nouvelles
Annie Saumont
3 critiques 4 citations

Hantise du souvenir, remords qui ronge, dilemme crucifiant: dans chacune des nouvelles de ce recueil, la guerre est un moment de crise qui révèle les personnalités et marque les individus à jamais. Recueil paru en 2005. Ajouter à mes livres
187 Mon enfant de Berlin
Anne Wiazemsky
51 critiques 19 citations

2009. Dans ce roman, la petite fille de François Mauriac raconte la rencontre, dans Berlin en ruines en 1945, de sa mère Claire Mauriac, et de son père, un jeune officier franco-russe Yvan Wiazemsky. Ajouter à mes livres
188 Le Projet Bleiberg
David S. Khara
97 critiques 36 citations

2010. Un thriller sur fond historique qui se passe de nos jours. Il traite entre autres de complots d'envergure mondiale, et d'expérimentations génétiques menées par les Nazis pendant la Seconde Guerre mondiale pour créer l'übermensch (le Surhomme). Ajouter à mes livres
189 Rêves oubliés
Léonor de Recondo
105 critiques 116 citations

Paru en 2012. Ils ont fui le pays basque et la guerre civile espagnole pour se réfugier en France. Ils cherchent à préserver leur bonheur dans Les Landes, malgré la guerre, l'Occupation et les conditions de vie difficiles... Ajouter à mes livres
190 Missak
Didier Daeninckx
17 critiques 6 citations

Paru en 2009. 21 février 1944. A quelques heures de son exécution par les Allemands, Missak Manouchian écrit une lettre bouleversante à sa femme Mélinée. (...) Se dessine peu à peu le profil étonnant d'un homme bien éloigné de l'image véhiculée par l'Affiche rouge. Daeninckx joue à la frontière ténue qui sépare le romancier de l'historien. Il signe ici le premier livre consacré à la mémoire d'un personnage encore trop peu honoré, Missak Manouchian, héros d'une population immigrée engagée dans la Résistance Ajouter à mes livres
191 Nummer
Frédéric Staniland
27 critiques 10 citations

Paru en 2014. 1er septembre 1939, deux jours avant la déclaration de guerre, Toni vient de passer la frontière alsacienne. Pour fuir le danger nazi, il a dû quitter son père et tout ce qu'il connaît. Mais ici à Algolsheim, c'est l'ordre d'évacuation générale, tout le monde se prépare à partir. Et très vite, l'adolescent se sait poursuivi. Espions allemands puis anglais semblent rechercher quelqu'un ou quelque chose... Poursuite, trahisons, aventures... destins heureux ou tragiques. et surtout, un mystère... Un mystère qui va traverser les années jusqu'à aujourd'hui, quand un octogénaire patenté au génie encore intact cherche à résoudre l'énigme de Nummer, (...) Ajouter à mes livres
192 L'impossible retour
François Cognéras
Roman paru en 2007 - Au soir de sa vie, pensionnaire d'une maison de retraite, Charles repasse dans sa tête le film de sa jeunesse. II se revoit, jeune paysan de juin 1940, prisonnier en Allemagne, retrouve de mémoire le stalag et cette ferme de la Saxe dans laquelle il accepte d'aller travailler aux champs . Cette ferme qui ressemble tant à celles, si verdoyantes de son pays, Kirsten Jung, dont l'époux a été tué à la guerre, la tient à bout de bras tout en élevant son jeune fils. Très vite, entre la jeune patronne et son prisonnier, la compréhension fait place à l'estime, la sympathie à l'amour. Derrière les rideaux et les volets clos naît alors une grande passion, bien plus forte que tous les interdits et toutes les lois du Reich. Cet amour vécu à la fois dans l'espérance et la crainte des lendemains ne pouvait pas s'éteindre. Mais la Libération venue, comment pour Charles oser ramener dans sa province encore meurtrie par I'Occupation, dans sa famille et son village où on ne le comprendrait pas sa belle Saxonne et son enfant, un enfant de l'ennemi ? Devaient-ils attendre, aussi longtemps qu'il le faudrait, l'impossible retour ? François Cognéras est né en Corrèze en 1936. Ajouter à mes livres
193 Le soldat fantôme
Jean-Guy Soumy
37 critiques 41 citations

Paru en 2016. "Elle est allemande, lui américain. Ils se rencontrent à quelques semaines de la chute du nazisme. Dans cet univers de guerre et de faux-semblants, leur amour peut-il avoir un sens, un avenir ? Et même une réalité ?" Ajouter à mes livres
194 La soupe à la fourchette
Jean Anglade
10 critiques 1 citation

--- SUGGESTION DE capucine2345 --- Roman paru en 1994. En 1943, des enfants marseillais sont envoyés à la campagne. Zéna, neuf ans, est accueillie par une famille du Cantal. Entre la petite fille de Marseille et Adrien, le jeune Auvergnat, naît une merveilleuse amitié. Un roman de pureté et de fraîcheur au milieu des tourmentes de l'Histoire, par le "patriarche des lettres auvergnates". Ajouter à mes livres
195 Le Parlement des Cigognes
Valère Staraselski
13 critiques 2 citations

Roman paru en 2017. "Cracovie, au coeur de l'Europe : durant la visite d'une galerie de peintures, de jeunes français rencontrent un vieillard insolite (...). Il se tient immobile devant un tableau représentant des cigognes. Qui est cet homme si irradiant d'énergie ? Au travers d'un récit bouleversant, le vieil homme témoigne de son expérience dans un pays jadis asservi par les Nazis. Il livre cette part de vérité sans laquelle il n'est pas de liberté possible. Cette vérité irréparable qu l'on porte en soi pour toujours. Valère Staraselski est un écrivain et essayiste français, d'origine russe, né le 18 janvier 1957 à Créteil, en Île-de-France. Auteur, notamment, d'une biographie remarquée d'Aragon, il révèle que nombre de faits relatés dans ce roman sont véridiques: "La première partie est pure fiction à l'exception des faits rapportés par David. Quant à la seconde partie, aussi incroyable que cela puisse paraître au lecteur, tout est rigoureusement véridique?!" (http://blog-picard.fr/dessous-chics/tag/valere-staraselski/). Ajouter à mes livres
196 L'armoire allemande
Jean-Paul Malaval
12 critiques 11 citations

" En Corrèze. Un héritage, une armoire, un journal intime, un secret familial. Dans les bras d'un officier allemand, Hélène a connu la passion. Trente-cinq ans plus tard, Alexandrine, sa fille, découvre la vérité, douloureuse et salvatrice. Que contient l'armoire allemande qui trône en bonne place au coeur de la demeure corrézienne des Delalande ? C'est la question qui hante Alexandrine depuis son enfance. (...)" Roman paru en 2013 Ajouter à mes livres
197 La vie contrariée de Louise
Corinne Royer
12 critiques 9 citations

Paru en 2012. "Lorsque James Nicholson arrive au Chambon-sur-Lignon, en Auvergne, pour rencontrer Louise, sa grand-mère jusqu'alors inconnue, celle-ci vient de mourir. Pour renouer avec ses racines, il lui reste un cahier rouge, journal intime de son aïeule, tenu l'année de ses 17 ans, sous l'Occupation. Au fil des pages lues par Nina, serveuse dans le petit hôtel où il séjourne, l'Américain découvre l'engagement d'une adolescente et de tout un village qui protégea des milliers de juifs pendant la guerre. Pourtant, même les plus belles histoires recèlent leur part d'ombre... De la liaison de Louise avec Franz jusqu'au terrible secret des enfants cachés, James plonge dans un passé familial où se mêlent histoire intime, quête identitaire et destinée collective." Ajouter à mes livres
198 L'ombre d'un homme
Bénédicte Des Mazery
28 critiques 10 citations

Ajouter à mes livres
199 La Chambre d'Hannah
Stéphane Bellat
43 critiques 31 citations

Paru en 2014. "Paris, février 1992. Pierre Descarrières, 11 ans, est malheureux coincé entre une vie terne et des parents qui se déchirent quotidiennement. Seul dans sa chambre, il rêve d'un frère ou d'une soeur qui viendrait rompre sa solitude. Paris, février 1942. Hannah Klezmer, 11 ans, étouffe dans l'espace confiné de son appartement, mise à l'écart parce qu'elle est juive. Leurs routes n'auraient jamais dû se croiser. Et pourtant, c'est arrivé. Car il existe entre eux un lien plus fort que le temps et la folie des hommes.(...)" Ajouter à mes livres
200 L’enfant sans étoile
Raphaël Delpard
6 critiques 7 citations

Paru en 2010. "L'itinéraire tourmenté d'un enfant caché pendant l'Occupation. Parigné-l'Evêque dans la Sarthe. En 1943, les persécutions nazies se déchaînent. Louise Leblanc a accepté d'héberger un orphelin (...) Mais un jour, le facteur avise Louise qu'une dénonciation anonyme a été envoyée à la gendarmerie l'accusant de cacher un enfant juif. Entre les villageois solidaires et les complices de la barbarie, s'engage alors une course de vitesse à l'issue jusqu'au bout incertaine". Ajouter à mes livres
Commenter  J’apprécie          2010

Ils ont apprécié cette liste