AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Note moyenne 3.91 /5 (sur 11 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Paris , le 25/05/1884
Mort(e) à : Paris , le 15/03/1947
Biographie :

Jean Bloch, dit Jean-Richard Bloch, est un écrivain, essayiste, penseur politique, journaliste et poète.

Il suit des études d'histoire et de géographie en même temps qu'il écrit ses premiers textes, des nouvelles et un roman. Agrégé d'histoire en 1907, il devient professeur au lycée de Lons-le-Saunier, puis à Poitiers à partir de la rentrée de 1908. Il se fait mettre en congé en 1909 afin de se consacrer à l'écriture.

Il fonde en 1910 - sous le pseudonyme de Jean Richard - une publication intitulée L'Effort, qui devient L'Effort Libre deux ans plus tard, à laquelle collaborent notamment des artistes peintres comme Gaston Thiesson et Bernard Naudin.

Engagé en 1914, caporal, puis sous-lieutenant et lieutenant dans l'infanterie, il est blessé à trois reprises. Après la guerre, il collabore à La Vie Ouvrière et à L’Humanité, ainsi qu’à la revue Clarté. Socialiste depuis qu'il était étudiant, il adhère au Parti communiste français dès 1921.

Il contribue, avec Romain Rolland et un comité d'écrivains, en 1923, à la création de la revue Europe dont son frère Pierre Abraham figure parmi les premiers collaborateurs.

Il milite en faveur de la cause antifasciste et du Front populaire. Après le 6 février 1934, il adhère au Comité de vigilance des intellectuels antifascistes (CVIA) et à l’Association des écrivains et artistes révolutionnaires (AEAR). Il participe en août 1934 au Congrès des écrivains soviétiques à Moscou. Il participe avec Aragon à la fondation du quotidien communiste Ce Soir en mars 1937, dont il assure la direction à la Libération.

À partir du mois d'avril 1941, il séjourne en Union Soviétique où il réalise des émissions à la radio de langue française : il en revient en janvier 1945.
Bloch a exercé le mandat de conseiller de la République, élu par l'Assemblée nationale, de 1946 à 1947.

Sa fille France Bloch, décapitée à Hambourg en 1943, fut une héroïne de la Résistance
+ Voir plus
Source : Wikipédia
Ajouter des informations
Bibliographie de Jean-Richard Bloch   (12)Voir plus

étiquettes
Video et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo

Poitiers : centenaire naissance Jean-Richard BLOCH
Pour le Centenaire de sa naissance, retour sur la vie de Jean-Richard BLOCH. Ce poitevin polyvalent, romancier, essayiste, homme politique reste toutefois méconnu en France. Il a côtoyé les grands écrivains de son époque comme ARAGON, GIDE ou encore DRIEU LA ROCHELLE. Michel BLOCH raconte l'attachement de son père pour Poitiers, cadre de plusieurs de ces histoires. Nathalie VALIN récapitule...
Podcast (2) Voir tous


Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
Jean-Richard Bloch
marina53   04 juin 2018
Jean-Richard Bloch
Dans le vent du soir

Le corbeau retardataire

Croasse et se hâte.
Commenter  J’apprécie          400
Jean-Richard Bloch
marina53   02 janvier 2018
Jean-Richard Bloch
Sur la haie se dresse

Un tuyauté attentif

L 'âne pointe les oreilles.
Commenter  J’apprécie          302
Jean-Richard Bloch
sabine59   02 avril 2018
Jean-Richard Bloch
Les giboulées bleues d'avril

Croisent dans le ciel

Leurs ciseaux mouillés
Commenter  J’apprécie          231
Jean-Richard Bloch
marina53   23 juin 2018
Jean-Richard Bloch
Elles s'élèvent tragiques

Les fumées blanches de la gare

Sur la craie du ciel.
Commenter  J’apprécie          190
SZRAMOWO   28 février 2019
La Nuit kurde de Jean-Richard Bloch
La grandeur de l'Orient vient de ce qu'il ose conseiller au croyant, une fois au moins dans sa vie, le dépouillement absolu. Pas de musulman dévot qui ne sache que sa foi lui commandera, un jour, de trancher avec ses aises et de quitter ses biens. Il sait qu'il devra, ce jour-là, plonger à son four dans les bas-fonds de la société; il deviendra l'égal du dernier mendiant; il abandonnera son pays natal, les gens qui l'ont vu riche et heureux; il prendra la route, il « marchera la route », uniquement tendu vers le but d'un pèlerinage que les conditions de la vie mettaient souvent à des années de distance. S'il meurt en chemin, il sera enterré où il se sera couché un tertre anonyme abritera ses restes. Mais il sait aussi que, toute misérable qu'elle apparaisse, cette agonie lui ouvrira le paradis avec plus de certitude que s'il achevait ses jours dans sa maison, entouré du parfum des plus éclatantes charités.
Commenter  J’apprécie          80
gill   22 septembre 2014
Le dernier empereur de Jean-Richard Bloch
De Mr Gabriel Reuillard dans "Paris-Soir" :

L'auteur voit loin, profond et juste. Il montre comment des gouvernants plus habiles que scrupuleux créent l'opinion, comment ils l'entretiennent et la portent au paroxysme pour amener la foule à réagir....

C'est toute la vie d'un peuple, des peuples qui surgit devant nous par ces petits tableaux synthétiques et rapides dont chacun laisse un prolongement infini....
Commenter  J’apprécie          80
ATOS   13 octobre 2015
La Nuit kurde de Jean-Richard Bloch
«  Mes amis , et toi,la voix courroucée, inapaisable, soyez satisfaits. Avez vous entendu le conte qui précède et la rumeur qui s'en échappe ? Vous savez alors que les derniers enchantements qui me retenaient sont déliés.Me voici prêt à la tâche amère qui est la nôtre.

Notre jeunesse est morte. Reste celle du monde, qui ne fait que commencer.C'est à elle que je porterai les gerbes vigoureuses et triste de mon été.La nuit approche. Plaise à mon destin que, de la nuit aussi, j'apprenne à faire offrande. »Janvier 1925.

Commenter  J’apprécie          50
gill   16 mars 2013
Le dernier empereur de Jean-Richard Bloch
- Premier tableau - Les aventuriers - Quelque part dans le monde -

- Deuxième tableau - Les irresponsables - Là-bas. Dans la mère patrie. Une rue de la capitale, comme un étroit passage entre deux ailes d'une prison centrale. Neige. Il est midi. Il pourrait être cinq heures du soir, tant la lumière est crépusculaire.

Encore le bruit du canon. Mais c'est un autre canon. Il tire, au loin, des coups, lui aussi. Cent un, probablement.

La bise d'hiver agite quelques drapeaux mélancoliques aux fenêtres. Très peu, d'ailleurs. L'enthousiasme ne paraît pas vif. Les gens passent, pressés et rares, emmitouflés.

Dans le nombre, deux personnages aussi disparates que Don Quichotte et Sancho Pança, Longuepatte et Tortecuisse.

L'un tout grand et osseux, l'autre tout petit, rose, rebondi. Serviettes chargées de livres sous le bras. Lunettes d'or, pelisses d'hiver, chapeaux de soie sans élégance.

Ils discutent avec animation. Le petit brandit un journal....

(lever de rideau de la pièce extraite de "La petite Illustration" parue en mars 1927)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
ATOS   13 octobre 2015
La Nuit kurde de Jean-Richard Bloch
Mais l’ébranlement de mon réveil n’a pas pris fin. La tempête a continué en force le travail que l’édifice minutieux du matin avait si bien préparé. J’ai perdu pied sous le vent qui me pousse. J’ai passé une journée de plus infidèle à ma France chérie, dans le pays fabuleux de mes origines. J’ai vécu toutes ces heures-ci dans un autre monde que le vôtre, hors de vos coutumes, loin de votre douceur, dans un univers qui ne connaît ni le scepticisme ni l’ironie, et accepte de mourir pour sa liberté, dès lors que c’est la liberté de sa passion. Et telle a été l’intensité de ce rêve éveillé, qu’il restera maître de moi aussi longtemps que je ne m’en serai pas délivré par le moyen dont la femme s’affranchit de l’enfant qu’elle porte. Qu’on sache bien tout d’abord qu’il ne doit être question, dans le récit qui suit, d’exactitude, de couleur locale ni de mœurs fidèlement observées. Simple équipée d’une âme séparée de ses attaches, qui a jailli hors du temps et de l’espace à la rencontre de ses semblables. » Prélude, extrait,1920, la nuit kurde.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
ATOS   13 octobre 2015
La Nuit kurde de Jean-Richard Bloch
L'indignation est un spasme de la virginité intellectuelle, la forme adolescente du désespoir. Livre terrestre, chant premier.
Commenter  J’apprécie          20

Acheter les livres de cet auteur sur
LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Harry Potter (1 à 4) difficile

Qui est le contrôleur du Magicobus ?

Ernie Mcmillan
Stan Rocade
Zacharia Smith
Denis Crivey

15 questions
7902 lecteurs ont répondu
Thème : Harry Potter : Coffret, Tomes 1 à 4 de J. K. RowlingCréer un quiz sur cet auteur