AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.23 /5 (sur 1650 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Paris , le 27/09/1974
Biographie :

Justine-Juliette Lévy, de son nom de plume Justine Lévy, est une éditrice, une femme de lettres et écrivaine française.

Elle est la fille du philosophe, intellectuel et écrivain Bernard-Henri Lévy (1948) et de sa première épouse, Isabelle Doutreluigne, mannequin de profession.

Elle poursuit des études de philosophie puis travaille pendant neuf ans comme lectrice chez Calmann-Lévy puis aux éditions Pauvert.

Pour son premier roman "Le rendez-vous", elle traitait de ses rapports difficiles avec sa mère. "Le rendez-vous" sort en 1995 et elle gagne pour ce livre le prix Contre-point de littérature française.

En 1996, elle épouse Raphaël Enthoven, le fils de Jean-Paul Enthoven, éditeur et meilleur ami de son père, dont elle divorce. Elle relate cette expérience dans un livre autobiographique, "Rien de grave". Publié chez Stock en 2004, il raconte la peine d'une jeune femme que son mari quitte pour une autre. Elle gagne le prix Littéraire Le Vaudeville et le Grand Prix Littéraire de l'Héroïne Marie France en 2004. "Rien de grave" a été édité aux États-Unis en octobre 2005. Pour son lancement, Justine Lévy a été présentée à la société littéraire de la ville de New York et elle a été interviewée à la télévision américaine lors d'une émission, le Charlie Rose show.

Son troisième roman, "Mauvaise fille", est sorti en septembre 2009 et a été adapté au cinéma par Patrick Mille en 2012, avec Izia Higelin dans le rôle principal et Carole Bouquet dans celui de sa mère. En 2015, elle publie "La gaieté", suite des "aventures" de son alter-égo littéraire, Louise.

Elle a une fille, Suzanne (née en 2004), et un fils, Lucien, avec l’acteur Patrick Mille (1970), qui apparaît sous les traits de Pablo dans "Rien de grave" (2004) et "Mauvaise fille (2009).

+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (19) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Justine Lévy présente La Gaieté (éd. Stock), sélectionné pour le prix du Roman des étudiants.
Podcasts (1)

Citations et extraits (340) Voir plus Ajouter une citation
Torticolis   06 décembre 2009
Rien de grave de Justine Lévy
Le problème, dans ce genre d'histoire, c'est la rééducation. C'est réapprendre à aimer, à rire, à sentir, à sortir, réapprendre tout, comme une grande brûlée, ou une paralysée, ou l'amnésique de ce film de Hitchcock à qui il avait fallu refaire une mémoire.
Commenter  J’apprécie          980
Geoshun   14 septembre 2010
Rien de grave de Justine Lévy
Mais peut être qu’on est mieux toute seule ?

Oui on peut dormir en travers du lit, manger des

biscottes toute la nuit, écouter la même chanson en

Boucle cent fois de suite , mais alors plus de caresses ,

Plus de câlins , non , on n’est surement pas mieux ,

Étendre le bras dans le grand lit et ne trouver per-

Sonne , même pas quelqu’un qui m’énerve , même pas

Quelqu’un qui me dégoute , personne , non ce n’est

sûrement pas mieux , moi j’ai besoin qu’on s’occupe

De moi , qu’on m’aime ou qu’on me dégoûte , ou

Qu’on m’énerve ou qu’on me fasse rire , mais aussi

Qu’on me laisse tranquille , de quoi j’ai plus besoin ,

Qu’on s’occupe de moi ou qu’on me laisse tran-

Quille ? 



c’était marrant , avant de discuter avec toi. C’était

Marrant quand j’aimais tout de toi , toi en bloc , t’es

Faiblesse, tes défauts je les aimais aussi tes défauts,

Et j’aimais quand on discutait, j’aimais avoir tort

Contre toi, et raison avec toi, et t’embrasser, et te

Couper la parole pour lancer oh là là tu as la peau

Douce, et jouer au bébé, et jouer à l’adulte, et mettre

un doigt dans ta bouche pendant que tu parlais pour

T’énerver un peu, toucher tes dents, te retrousser le

Nez, te malmener, je t’appartenais, tu m’appartenais,

Tu le sais bien qu’on était comme ca. »

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          940
Marsup   23 mai 2010
Rien de grave de Justine Lévy
Chaque histoire est le brouillon de la prochaine.
Commenter  J’apprécie          850
messagerLu   26 novembre 2010
Rien de grave de Justine Lévy
Et puis la tristesse passera, elle aussi, comme le bonheur, comme la vie, comme les souvenirs qu'on oublie pour moins souffrir.
Commenter  J’apprécie          760
Shaitana   30 décembre 2010
Rien de grave de Justine Lévy
(...) c'est une vraie salope, une fouteuse de merde, une qui chie dans les ventilateurs et regarde l'effet que ça fait
Commenter  J’apprécie          750
She_Night   23 octobre 2010
Rien de grave de Justine Lévy
Mais quand même: comment est-ce qu'on fait , quand on a si mal, pour avoir l'air si content?
Commenter  J’apprécie          690
Shrimp   03 avril 2011
Rien de grave de Justine Lévy
Est-ce qu'on peut avoir la nostalgie de ce qui n'a pas été ?
Commenter  J’apprécie          650
sweetlullaby   16 décembre 2010
Rien de grave de Justine Lévy
Aimer ça ne veut pas dire se ressembler. Aimer ça ne veut pas dire être pareils, se conduire comme des jumeaux, croire qu'on est inséparables. Aimer c'est ne pas avoir peur de se quitter ou de cesser de s'aimer. Aimer c'est accepter de tomber, tout seul, et de se relever, tout seul, je ne savais pas ce que c'est qu'aimer, j'ai l'impression de le savoir aujourd'hui un peu plus.
Commenter  J’apprécie          560
MyaRosa   29 avril 2010
Mauvaise Fille de Justine Lévy
Parfois, des gens que je connais à peine me demande de ses nouvelles. Mais comme je suis méchante, je les torture un peu. Maman ? Elle est morte, je réponds en souriant, froidement, sans ciller, mais comme j'aurais dit maman est au ciné. Elle est morte, je leur répète, en les regardant droit dans les yeux, en les forçant à baisser les leurs, à encaisser. Il n'y a pas de Maman. Il n'y a plus que Maman-est-morte. Sa-mère-est-morte, […] c'est un fait, c'est établi, j'ai les papiers, je peux le prouver. C'est comme ça qu'elle existe, maintenant, maman. Maman-est-morte, c'est le nouveau nom de maman. Et c'est ma façon aussi de mettre une barrière entre eux et moi, entre sa mort et leur pitié sirupeuse, sur-jouée, indécente. Et c'est ma façon, encore, de leur refiler, quand même un bout de ma peine. Même s'ils font semblant, ça fait rien. C'est bien qu'ils la pleurent aussi un peu, qu'ils m'allègent de ce chagrin [...]
Commenter  J’apprécie          370
MyaRosa   29 avril 2010
Mauvaise Fille de Justine Lévy
Tu sais bien que je mens tout le temps, c'est comme ça, […] ça me protège, ça me fait du bien, c'est peut-être quand je mens que je suis le plus sincère [...]
Commenter  J’apprécie          360
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Justine Lévy

Avec qui Justine Lévy est-elle apparentée ?

Marc Lévy
Bernard-Henri Lévy
Andrea Levy
Claude Levi-Strauss

10 questions
39 lecteurs ont répondu
Thème : Justine LévyCréer un quiz sur cet auteur
.. ..