AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.3 /5 (sur 211 notes)

Nationalité : Royaume-Uni
Né(e) à : Édimbourg , le 08/03/1859
Mort(e) à : Pangbourne,Berkshire , le 06/07/1932
Biographie :

Kenneth Grahame est un romancier britannique.

Devenu orphelin, Grahame part vivre avec sa grand-mère. Il fait ses études à Oxford mais ne peut entrer à l'université. Il travaille à la Banque d'Angleterre jusqu'à sa retraite en 1907.

Il est principalement connu pour son roman Le Vent dans les saules (The Wind in the Willows, 1908), un classique de la littérature pour enfants, écrit à l'origine pour son fils qui partageait l'entêtement de Crapaud, Baron tétard (Toad of Toad Hall, un des personnages principaux). Son illustrateur le plus célèbre est Ernest Howard Shepard.

Source : Wikipédia
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (35) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
The Wind In The Willows: TV Series Intro and Outro
Citations et extraits (32) Voir plus Ajouter une citation
Musardise   01 janvier 2019
Le Vent dans les saules de Kenneth Grahame
- Il ne reste plus qu'une chose à faire, reprit Mr Blaireau, pleinement content de lui. Crapaud, je vous demande en toute solennité de répéter devant nos amis ce que vous avez pleinement reconnu en ma présence dans le fumoir il y a un instant. En premier lieu que vous regrettez ce que vous avez fait, et que vous comprenez la folie de tout cela...

Il y eut un long silence. Mr Crapaud regardait désespérément de tous côtés, tandis que les autres attendaient, graves et silencieux. Enfin, il parla.

- Eh bien non ! lança-t-il d'un air buté et avec la dernière énergie, je ne regrette rien du tout. Et ce n’était pas de la folie, non plus. C'était du panache !
Commenter  J’apprécie          170
Musardise   28 décembre 2018
Le Vent dans les saules de Kenneth Grahame
C'est alors que les sifflements commencèrent.

C'était des sifflements très faibles, aigus et lointains, mais qui lui firent hâter le pas. Puis, tout en demeurant très faibles et aigus, ils venaient soudain de devant lui. Il s'arrêta, hésita à rebrousser chemin. Mais les sifflements reprirent de plus belle, tout autour de lui, et semblaient se répondre et se faire écho des quatre coins du bois, jusqu'en ses extrémités les plus reculées. Ils étaient là comme qui dirait sur un pied de guerre- quels qu'ils fussent - et lui, pauvre de lui, il errait seul sans défense, loin de tout secours, tandis que la nuit était presque tombée.

Alors il entendit un bruissement.
Commenter  J’apprécie          162
araucaria   19 décembre 2014
Le Vent dans les saules de Kenneth Grahame
Lorsqu'ils arrivèrent dans l'allée du Manoir Crapaud, ils virent, comme Blaireau s'y attendait, une nouvelle auto toute brillante, de grande taille, rouge vif (la couleur favorite de Crapaud) qui attendait devant le perron. Au moment où ils se trouvèrent devant la porte, celle-ci s'ouvrit toute grande et M. Crapaud, affublé de grosses lunettes, d'une casquette, de guêtres, d'un énorme manteau, descendit les marches en se pavanant; il était en train d'enfiler d'énormes gants à crispin.
Commenter  J’apprécie          110
Musardise   26 décembre 2018
Le Vent dans les saules de Kenneth Grahame
Tout renaissait, tout respirait la joie et l'entrain Et au lieu d'être tourmenté par sa mauvaise conscience qui lui soufflerait "Badigeon", il ne pouvait s'empêcher de se dire combien il avait de la chance d'être le seul flâneur au milieu de tous ces êtres affairés. Après tout, ce qu'il y a de plus agréable quand on est en congé, ce n'est pas tant de se reposer soi-même que de regarder les autres travailler.
Commenter  J’apprécie          111
LiliGalipette   16 février 2012
Le Vent dans les saules de Kenneth Grahame
« Le monde d’en haut exerçait sur lui, l’habitant des souterrains, une trop forte attirance pour qu’il renoncât à retrouver ce vaste théâtre. Mais comme c’était bon d’avoir un coin qui l’attendait, un coin rien qu’à lui, rempli de choses qui seraient toujours heureuses de le revoir et de lui faire bon accueil. » (p. 97)
Commenter  J’apprécie          90
ivredelivres   05 juillet 2012
Le Vent dans les saules de Kenneth Grahame
Il déambulait dans les prés, le long des haies, à travers les bosquets, découvrait partout des oiseaux nichant, des fleurs à peine écloses.
Commenter  J’apprécie          90
fairy47   03 mars 2014
Le Vent dans les saules de Kenneth Grahame
Là, tout n'était que tremblements et frissonnements, lueurs et étincelles, bruissements et remous, chuchotements et bouillonnements. Mr Taupe en resta ensorcelé, transporté, fasciné. Il se mit à trotter le long de la rivière comme un petit enfant trottine au côté d'un adulte qui l'envoûte par des histoires passionnantes; et quand, enfin las, il s'assit sur la berge, la rivière continua à lui susurrer les plus belles histoires du monde, venues des entrailles mêmes de la terre et qu'elle irait ensuite répéter à la mer insatiable.
Commenter  J’apprécie          70
Crazynath   17 décembre 2018
Le Vent dans les saules de Kenneth Grahame
Il n'avait de sa vie jamais vu de cours d'eau - espèce de gros animal luisant et sinueux toujours en fuite, gloussant, se saisissant de choses avec un glouglou et les recrachant un peu plus loin dans un gargouillis, pour se jeter aussitôt sur d'autres camarades de jeu qui se libéraient en s’ébrouant de son emprise pour se retrouver de nouveau captifs. Là, tout n'était que tremblements et frissonnements, lueurs et étincelles, bruissements et remous, chuchotements et bouillonnements.
Commenter  J’apprécie          60
araucaria   19 décembre 2014
Le Vent dans les saules de Kenneth Grahame
Rat accosta à la rive, fit approcher rapidement son bateau, aida Taupe, toujours maladroit, à débarquer, et lança le panier de pique-nique à terre. Taupe demanda comme une faveur d'être autorisé à déballer les victuailles; Rat fut heureux de lui faire ce plaisir, car cela lui permit de s'étendre mollement dans l'herbe pour se reposer pendant que son ami, très excité, dépliait la nappe, l'étendait sur le sol, sortait un par un les mystérieux paquets et disposait leur contenu bien en ordre, sans cesser de s'exclamer "Oh! mon Dieu, mon Dieu!" à chaque nouvelle découverte.
Commenter  J’apprécie          50
Missbouquin   15 septembre 2011
Le Vent dans les saules de Kenneth Grahame
"Après tout, ce qui est agréable quand on est en congé, ce n'est pas tant de se reposer soi-même que de regarder les autres travailler."
Commenter  J’apprécie          60
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Les auteurs jeunesse

Quel livre n’est pas de René Goscinny ?

Le petit Nicolas
Astérix et Obélix
La guerre des boutons
Lucky Luke

10 questions
20 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , écrivainCréer un quiz sur cet auteur
.. ..