AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.68 /5 (sur 107 notes)

Nationalité : Norvège
Né(e) à : Oslo , le 31/08/1941
Biographie :

Né à Oslo en 1941, vit à Hamar, il a fait des études de psychologie et se consacre à l’écriture depuis 1967.

Journaliste, critique littéraire, il est l’auteur très renommé en Scandinavie de romans, de pièces de théâtre, de nouvelles et d'essais. Avec L’Athlète, il a abordé un nouveau genre, le roman policier, pour le bonheur de ses lecteurs.

Source : babelio
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Hva NRK ikke viste - 4


Citations et extraits (21) Voir plus Ajouter une citation
christinebeausson   26 août 2015
Frontière mouvante de Knut Faldbakken
Les délinquants sont souvent des gens comme vous et moi, ils font seulement quelques pas de côté. Et une fois qu'on a passé la frontière, c'est presque impossible de revenir en arrière. C'est comme ça qu'on se retrouve sur l'autre bord, chez les "mauvais", les hommes de l'ombre, ceux qui ont perdu le droit de fréquenter les gens bien.
Commenter  J’apprécie          50
christinebeausson   23 août 2015
Frontière mouvante de Knut Faldbakken
Oui, la criminalité en tant que multinationale, qu'il s'agisse de pickpockets, de trafiquants de drogue, de souteneurs ou de trafiquants d'armes, la criminalité qui opère sur les grandes places financières du monde, dans les penthouses bien gardés à Manhattan, dans le confort hermétique d'un jet privé.... Comme dans l'arrière salle d'une boîte de striptease à Riga. Un potentiel économique incommensurable. Un potentiel de souffrance humaine incommensurable.
Commenter  J’apprécie          40
Rhodopsine   01 novembre 2013
L'athlète de Knut Faldbakken
L'Athlète ne lui prodiguait aucun réconfort.

Etendue sur son lit, Elise avait les yeux rivés au Christ souffrant. Elle avait essayé de prier, elle avait essayé de dévoiler son âme, elle avait essayé de fouiller sa conscience. Elle était en proie à de terribles tourments, car il était absolument indéniable qu'elle avait fait des choses qu'Il réprouverait, depuis Son grand tableau, où Il paraissait apprécier que les femmes s'occupent de lui.
Commenter  J’apprécie          40
Bibalice   26 janvier 2011
Frontière mouvante de Knut Faldbakken
Elle aussi était une femme qui méritait d’avoir quelque chose de mieux que ce qu’elle avait. Une vie, en tout cas.
Commenter  J’apprécie          40
art-bsurde   09 octobre 2013
La séduction de Knut Faldbakken
Tomber amoureux jusqu'à en être possédé, c'est le summum de la vanité.
Commenter  J’apprécie          40
petch   28 novembre 2012
La séduction de Knut Faldbakken
Je marchais au hasard des rues, sous le soleil, sans autres vêtements que ceux que j’avais sur moi et sans autres biens que ceux que contenait mon sac : sans doute rien de très impressionnant, tout juste le strict nécessaire, mais bien suffisant pour moi. Je me sentais libre. J’aimais dériver au milieu du flot de visages qui s’écoulait le long des trottoirs. J’étais seul parmi tous, mais tendu et attentif. Satisfait. Comme un chasseur à l’affût.
Commenter  J’apprécie          20
crapahutevida   25 juin 2017
La séduction de Knut Faldbakken
C’est ainsi. Mais pourquoi mes yeux s’embuent-ils de larmes

lorsque je lis ces lignes? Comment peut-on arriver à sentir la même

chose qu’un homme qui affirme continuer d’« aimer » une branche

pourrie? Faut-il y voir l’effet d’une langue démodée? « …La pauvre

écorce », « …un sentiment de pitié me traverse le cœur », etc. Avec

des phrases comme celles-là, le cœur sort de son rôle habituel de

pacemaker, me dis-je avec un petit sourire ironique. « Je la regarde

une dernière fois,les yeux humides… »
Commenter  J’apprécie          10
crapahutevida   25 juin 2017
La séduction de Knut Faldbakken
J’ai un livre sur ma table de nuit, un vieux roman d’amour

dépenaillé aux pages tout écornées. Elle me l’a envoyé avec une

lettre : « Glahn, j’ai appris que tu étais malade. » Aussi vain

qu’inattendu.Pourquoi se ferait-elle à présent du souci pour moi?

J’y pensai quelques jours durant, lus et relus la lettre jusqu’à en

piquer une rage : c’était bien elle, ça, aller s’exclamer: « Glahn, j’ai

appris que tu étais malade… »
Commenter  J’apprécie          10
Ademy   10 avril 2015
La séduction de Knut Faldbakken
Je fais tout ce qu'il me dit de faire. J'extirpe tout, ne dissimule rien. Mais iln'est jamais content. Il veut m'amener toujours plus loin. Le docteur. Le psychiatre. Le fossoyeur des âmes qui, à l'aide de son index et de son savant vocabulaire, essaie de dessiner une carte dans le sable, essaie d'expliquer la fuite du vent et des nuages dans le ciel.
Commenter  J’apprécie          10
christinebeausson   24 août 2015
Frontière mouvante de Knut Faldbakken
Est ce que vous croyez qu'un être peut être foncièrement mauvais, monsieur le policier ? Croyez vous qu'il y ait des personnes qui ne font que du mal tout le temps ? Ou est ce que ce sont des âmes faibles, pitoyables, qui sont jetées dans un monde dur et impitoyable et qui deviennent si abîmées qu'elles ne se comportent plus en êtres humains ?
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Amateurs de polar ? Qui a écrit quoi ... ?

Mais qui a écrit "Pandemia" ?

Maxime Chattam
Bernard Minier
Franck Thilliez
Olivier Véran

7 questions
1 lecteurs ont répondu
Thèmes : polar enquête , policier françaisCréer un quiz sur cet auteur

.. ..