AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.06 /5 (sur 644 notes)

Nationalité : Canada
Né(e) à : Chicoutimi , le 17/04/1954
Biographie :

Larry Tremblay est écrivain, metteur en scène, acteur et spécialiste de kathakali, danse-théâtre qu'il a étudiée lors de nombreux voyages en Inde.

Il a publié plus d'une vingtaine de livres comme auteur dramatique, poète, romancier et essayiste.

Grâce à une succession ininterrompue de nouvelles pièces (Leçon d'anatomie, Ogre, The Dragonfly of Chicoutimi, Le génie de la rue Drolet, Les mains bleues, Téléroman, Cornemuse, Le ventriloque, Panda panda, L'histoire d'un cœur…), son oeuvre est aujourd'hui reconnue au Québec et à l'échelle internationale.

En plus de sa production artistique, il enseigne le jeu et l'écriture dramatique à l'École supérieure de théâtre de l'Université du Québec à Montréal.

Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Larry Tremblay - L'oeil soldat


Citations et extraits (176) Voir plus Ajouter une citation
Kassuatheth   17 juillet 2014
L'Orangeraie de Larry Tremblay
« Le parfum des fleurs est leur sang, lui avait dit un jour Shaanan. Les fleurs sont courageuses et généreuses. Elles répandent leur sang sans se soucier de leur vie. Voilà pourquoi elles se fanent si vite, épuisées d’avoir offert leur beauté à qui veut bien la voir. »

Page 34
Commenter  J’apprécie          533
Moan   06 août 2014
L'Orangeraie de Larry Tremblay
Celui qui a le courage de s'élever embrasse d'un seul coup d'oeil toute sa vie. Et aussi toute sa mort.
Commenter  J’apprécie          290
bilodoh   22 mars 2015
L'Orangeraie de Larry Tremblay
On ne peut pas tout expliquer. Même la guerre, on ne peut pas l’expliquer quand elle tue des enfants.

(Alto, p.149)
Commenter  J’apprécie          252
gouelan   31 janvier 2015
L'Orangeraie de Larry Tremblay
Les mots de Soulayed explosaient dans l'air comme des petites bombes fragiles qui laissaient derrière elles des trainées de silence.
Commenter  J’apprécie          240
tchouk-tchouk-nougat   19 février 2015
L'Orangeraie de Larry Tremblay
Il était trop facile d'accuser ceux qui commettaient des crimes de guerre d'être des assassins ou des bêtes féroces. Surtout quand celui qui les jugeait vivait loin des circonstances ayant provoqué ces conflits dont l'origine se perdait dans le tourbillon de l'histoire. Qu'aurait-il fait, lui, dans de pareilles conditions? Aurait-il été, comme des millions d'autres hommes, capable de tuer pour défendre une idée, un bout de terre, une frontière?
Commenter  J’apprécie          210
Sachenka   06 janvier 2019
L'impureté de Larry Tremblay
Platon. Il faut commencer par Platon : l'homme est un être raisonnable. Et qu'il termine par Sartre : l'homme est un projet. Il ne doit pas oublier Nietzsche. Ni Freud surtout. Parler de ça, des pulsions chaotiques dominées par le principe du plaisir. Aborder le sexe. Puis insister sur ce qui distingue l'homme de l'animal. Introduire ses étudiants au cogito de Descartes : je pense, donc je suis. Pour Sartre, c'est autre chose : je réagis, donc je suis. Parce que personne ne peut exister sans l'autre. Mentionner Kant. Pour la morale. Et revenir à Nietzsche : penser au-delà du bien et du mal. Dieu est mort. Alice est morte. Et Félix aussi. Et enfin énumérer les trois éléments qui composent l'âme selon Platon. Très important : l'élément concupiscible, parce qu'il faut manger, boire, copuler ; l'élément rationnel, parce qu'il faut penser sinon le corps prend le dessus ; et... et le troisième élément qui est...?
Commenter  J’apprécie          190
Sachenka   06 janvier 2019
L'impureté de Larry Tremblay
La vie, c'est le mystère à l'état pur.
Commenter  J’apprécie          220
gouelan   31 janvier 2015
L'Orangeraie de Larry Tremblay
- Ne t'excuse pas. C'est bien que dans notre existence quelque chose arrive parfois à nous secouer, à nous sortir de nos banalités.
Commenter  J’apprécie          180
Quebec2014   09 avril 2014
L'Orangeraie de Larry Tremblay
J'ai une voix calme, mieux encore j'ai une voix paisible. Je te parle avec de la paix dans ma bouche. Je te parle avec de la paix dans mes mots, dans mes phrases. Je te parle avec une voix qui a sept ans, neuf ans, vingt ans, mille ans. L'entends-tu?

Commenter  J’apprécie          170
Josephine2   03 mars 2015
L'Orangeraie de Larry Tremblay
Page 128

Nous avons attendu qu’il prenne la parole, attendu, le cœur serré qu’il nous dise ce qui s’était passé de l’autre côté de la montagne. « Votre maison a donné à notre peuple un martyr, a commencé d’une voix cérémonieuse Soulayed. Que Dieu la bénisse ! Ahmed est à présent au paradis ; Il n’a jamais été aussi heureux. Son bonheur est éternel. Réjouissez-vous ! Oui, je connais votre peine d’avoir perdu un fils, mais réjouissez-vous, relevez la tête et soyez fiers. Et toi, a dit Soulayed en se tournant vers moi, toi, ne pleure plus, ton frère est avec toi, ne le sens-tu pas ? Il n’a jamais été aussi près de toi, oh non, jamais aussi près ».

Commenter  J’apprécie          150

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Littérature québécoise

Quel est le titre du premier roman canadien-français?

Les anciens canadiens
La terre paternelle
Les rapaillages
L'influence d'un livre
Maria Chapdelaine

18 questions
162 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature québécoise , québec , québécoisCréer un quiz sur cet auteur

.. ..