AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.08 /5 (sur 50 notes)

Nationalité : Afrique du Sud
Né(e) à : Transvaal , 1955
Biographie :

Louis-Ferdinand Despreez (pseudonyme littéraire) est un haut fonctionnaire et un écrivain sud-africain souhaitant garder l'anonymat, qui signe en français des polars politiquement incorrects.

Il est le descendant d'huguenots français immigrés en Afrique du Sud après la révocation de l'édit de Nantes en 1685.

Il est d'expression anglaise mais parle et écrit en français : « Comme ce que j'écris dans mes romans n'est ni correct ni convenable, il m'a semblé que le français me permettrait d'aller beaucoup plus loin dans mes imprécations. L'argot français permet de mettre de la distance entre les mots et les situations. »

Membre de l'African National Congress, il a travaillé depuis 1994 pour la réconciliation nationale et peut-être pour des services d'espionnage.

Il considère son activité d'écriture comme « fortement incompatible avec ses autres activités » et doit respecter un rigoureux devoir de réserve et doit pratiquer la langue de bois.
+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (17) Voir plus Ajouter une citation
mesrives   06 septembre 2017
La mémoire courte de Louis-Ferdinand Despreez
Le froid était tombé brutalement après la disparition du soleil. Avec les couleurs qui basculaient brutalement de l'orange au bleu gris, toutes les odeurs de la brousse remontaient de la terre en longs effluves humides et fumants. Zondi laissait la fragrance du bush envahir ses narines: un mélange d'herbes médicinales, de bouse de vache et de foin coupé tiède. Et, alors que la brousse, encore traversée de soubressauts, ou agitée par les tropismes de millions de fleurs fatiguées qui refermaient leurs corolles pour la nuit, devenait sombre et noire comme un océan par une nuit sans lune, la voûte céleste s'éclairait de milliers de coups de poinçons blancs sur lesquels régnait la Croix du Sud. C'était beau et paisible en toute simplécité.
Commenter  J’apprécie          370
Polars_urbains   20 juin 2019
Le noir qui marche à pied de Louis-Ferdinand Despreez
Il n’en pouvait plus de constater, jour après jour, que la vie humaine avait si peu de valeur dans un pays qui, depuis plus de dix ans, se glorifiait de posséder une des plus belles constitutions du monde.



Mais c’était ça aussi l’Afrique du Sud, un monde a deux vitesses où des éclos intellos se battaient d’un côté pour sauver les phoques de False Bay ou interdire le gavage des oies dans le Lipopo et où, de l’autre, la vie de dix écoliers était, pour un analphabète devenu mystique et opportuniste, le ticket d’entrée au Royaume des Cieux… Le monde aurait été tellement plus beau si les crétins mystiques s’intéressaient aux phoques et les grands intellos aux enfants. Zondi ne le regretterait jamais assez, même s’il savait qu’il avait intérêt à la fermer pour ne pas se faire prendre rudement à partie pas les défenseurs des phoques…
Commenter  J’apprécie          40
BMR   13 juillet 2008
La mémoire courte de Louis-Ferdinand Despreez
[...] Dans les jolis quartiers d'Atteridgeville où vivait depuis le milieu des années quatre-vingt-dix la jeune bourgeoisie noire, les maisons étaient encore silencieuses. Les riches dorment toujours plus tard que les déshérités. Qu'ils soient chômeurs, infirmes ou retraités, les damnés de la terre doivent commencer tôt à réfléchir à la façon dont ils vont bouffer à midi. L'oisiveté besogneuse et frénétique chez les pauvres est un job à plein temps ...
Commenter  J’apprécie          20
BMR   13 juillet 2008
La mémoire courte de Louis-Ferdinand Despreez
[...] Il se disait que d'ici vingt ans tous ces abrutis qui voulaient faire sécession et créer un Volkstaat pour abriter une ribambelle de petits blancs incultes nourris de cantiques et de biltong seraient morts ou en chaise roulante et que l'on pourrait enfin commencer à travailler sérieusement. On pourrait tout simplement commencer à faire ce qui est possible, après avoir réussi l'impossible ...
Commenter  J’apprécie          20
Pillaud   18 juin 2017
La mémoire courte de Louis-Ferdinand Despreez
Le capitaine n'était pas dupe, elle avait cette longue expérience des psy qui consiste à vous répéter, avec leur mots à eux, ce que vous venez de leur dire avec vos mots à vous, avant bien sûr, de vous réclamer leurs honoraires avec leurs chiffres à eux ...
Commenter  J’apprécie          20
cakhuette1980   30 septembre 2016
La Toubabesse de Louis-Ferdinand Despreez
C'était un peu paradoxal, et c'est justement pour cette raison qu'elle Béatrice qui ne causait pas un mot de langue, s'était retrouvée grand chambellan des boyesses pygmées dont la plupart n'avaient jamais vu une prise de courant ou un grille-pain, ni même une automobile, même pas le 4x4 Toyota flambant neuf d'un missionnaire des Nations Unies ou d'une ONG sans frontières quelconque qui aide les pauvres Nègres des hauts plateaux à mourir moins vite et en bonne santé et dans le respect des droits de l'homme et de l'égalité raciale et des quotas.
Commenter  J’apprécie          10
mimipinson   15 juin 2015
La mémoire courte de Louis-Ferdinand Despreez
Cette Afrique du sud, qu’elle soit affligée de la réductrice épithète de nouvelle ou d’ancienne, le capitaine Zondi l’aimait de toute son âme et de ses tripes, mais il la détestait de toute sa tête…
Commenter  J’apprécie          20
LaCalebasseaLivres   13 septembre 2017
La Toubabesse de Louis-Ferdinand Despreez
Pendant cinquante ans il avait louvoyé serré entre tous les emmerdements inimaginables, les épidémies de cholera, le virus Sidonie, les sécheresses, les missionnaires catholiques, les inondations, les criquets qui bouffent tout, les imams venus du Nord, la Banque Mondiale, les Noirs qui se bouffent le nez entre eux et les blancs qui fourrent le leurs partout, sans parler d’Amnesty et du FMI qui passent leurs temps à faire suer le burnous à tous les sous-développés avec des rapports illisibles, ou des multinationales qui veulent constamment lui piquer son minerai! Depuis qu’il avait décidé de se sacrifier pour son pays en faisant don de sa personne – il avait entendu parler d’un petit moustachu qui avait déjà dit ça chez les Blancs mais il ne savait pas que ça l’avait conduit en prison sur une île pour éviter la guillotine – il avait tout vu, tout entendu et tout subi, et même son contraire…
Commenter  J’apprécie          00
BMR   13 juillet 2008
La mémoire courte de Louis-Ferdinand Despreez
[...] Tout avait commencé huit semaines auparavant, à la fin de l'été, alors que les trottoirs de Pretoria jonchés de fleurs de jacarandas pourries et piétinées répandaient une odeur de pissotière dans les rues des quartiers chics et que les quartiers pauvres ne sentaient pas plus la pisse que d'habitude.
Commenter  J’apprécie          10
LaCalebasseaLivres   13 septembre 2017
La Toubabesse de Louis-Ferdinand Despreez
Le Président, qui pensait pouvoir contenter sa femme à la façon bantoue en la cadeautant avec une liste civile confortable et des ouvertures de comptes place Vendôme et avenue François-Ier à Paris, découvrit vite que sa nouvelle épouse avait d’autres ambitions que de manger immodérément à la cassette pour ses frais de babioles. A la frivolité, elle préférait fourrer son ravissant petit nez en trompette dans les affaires de l’Etat. Elle n’hésitait pas à s’incruster pendant les audiences, mêmes les plus secrètes, et à donner à son mari un avis autorisé et hautement iconoclaste après le départ des visiteurs. Elle restait aussi scotchée dans son dos pendant le Conseil des ministres et elle épluchait avec aplomb le parapheur que le Patron emportait le soir dans ses appartements.
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Lecteurs de Louis-Ferdinand Despreez (66)Voir plus


Quiz Voir plus

LNHI-45761

Quel est le nom de ce pays constitué de la grande île africaine séparée du continent par le canal de Mozambique?

Zanzibar
Madagascar
Sainte-Hélène

10 questions
15 lecteurs ont répondu
Thèmes : afrique , îles , géographieCréer un quiz sur cet auteur