AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.8 /5 (sur 67 notes)

Nationalité : Suisse
Né(e) le : 09/04/1904
Mort(e) à : Genève , le 03/11/1980
Biographie :

Ludwig Hohl (né le 9 avril 1904 à Netstal; mort le 3 novembre 1980 à Genève) est un écrivain suisse de langue allemande .

Écrivain rare et exigeant, il n'a publié que peu de livres. Il s'agit essentiellement de Nuancen und Details (Nuances et Détails), Die Notizen (Notes) et Daß fast alles anders ist (Tous les hommes presque toujours s'imaginent) des recueils de chroniques assez brèves.

En réalité il s'agit bien plutôt de notes prises au jour le jour, d'aphorismes, de petits poèmes en prose, de rêves transcrits et commentés, ainsi que d'essais, notamment sur la littérature et les auteurs qui lui tiennent à cœur.

Notes, un texte écrit entre 1934 et 1936 (mais publié en 1944) peut être considéré comme son livre majeur.

Ascension (1975), bref mais magnifique roman de montagne à la maturation extrêmement lente (plus de 40 ans), est le récit d'une dernière course. Mais en réalité, il propose une méditation sur le sens de la vie, sur le destin.

Bien que de nombreux écrivains comme Max Frisch, Friedrich Dürrenmatt, Adolf Muschg, Peter Handke et plus récemment le poète Ferenc Rákóczy ont pu lui rendre hommage, Ludwig Hohl demeure un outsider dans le monde littéraire helvétique.
+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Podcast (1)


Citations et extraits (31) Voir plus Ajouter une citation
Ludwig Hohl
colimasson   17 février 2013
Ludwig Hohl
Pour attirer les lecteurs, il faut faire des romans. Pour les perdre, il suffit de bien écrire.
Commenter  J’apprécie          170
Ludwig Hohl
chrysalide   06 mai 2020
Ludwig Hohl
Atteindre un sommet solitaire, tant qu’on peut en redescendre, c’est une expérience fort excitante. Mais lorsqu’on séjourne là-haut pour la vie, et lorsqu’aucun autre sommet ne nous fait signe, on finit par se croire sur une étendue morne et plate, on pénètre dans une zone de souffrance déserte, pareille à tous les déserts ; on oublie l’altitude conquise.



Commenter  J’apprécie          70
colimasson   24 mars 2016
Le petit cheval de Ludwig Hohl
L’éternité, l’épouvantable éternité, l’éternité implacable, terrible, cruelle de pareil après-midi qui se déroule inéluctablement minute après minute, -qui pourrait la mesurer, la comprendre ? Même lui, après des jours réconfortants, des jours plus heureux, n’auraient plus de vraie compréhension pour ces interminables heures de torture ; il le sait.
Commenter  J’apprécie          70
colimasson   18 mars 2016
Le petit cheval de Ludwig Hohl
On fit le tour de la bourse, on passa devant de tapageuses affiches politiques ; les unes en appelaient à la violence pour venir en aide aux misérables, aux opprimés, aux travailleurs. Qu’en dis-tu, pauvre créature abandonnée, sans cesse au travail, toi qui passes là, désespérée, qui t’achemines avec peine vers la lointaine écurie ? -Les derniers des derniers ne crient pas, ne parlent pas. Ils ne font que regarder avec des yeux de mort, graves et insondables.
Commenter  J’apprécie          50
TRIEB   12 novembre 2012
Paris 1926. La société de minuit de Ludwig Hohl
Alder est très intelligent, mais rationnel et sans talent particulier .Cet homme moyen n’est pas complètement un homme moyen dans la mesure où il souffre de ne pas être autrement .Mais cette souffrance n’est jamais grande, sinon il ne serait pas un homme moyen.
Commenter  J’apprécie          50
migueldap   11 février 2013
Notes ou de la réconciliation non-prématurée de Ludwig Hohl
Si les hommes faisaient "vraiment" le quart dse efforts qu'ils prétendent faire, comme la face du monde changerait !

Je l'ai constaté : les gens ne font pas d'efforts ; ou plutôt, ils s'efforcent de "ne point" s'efforcer ; autre manière de se fatiguer.
Commenter  J’apprécie          50
steka   02 mars 2014
Paris 1926. La société de minuit de Ludwig Hohl
Regardé la Sainte-Chapelle pour la première fois autrement qu'à la dérobée. Devant, j'ai pensé : elle bat Notre-Dame, ce que j'ai retiré d'ailleurs par la suite, lorsque j'ai revu celle-là. Mettons que ces deux-là sont aussi grandes l'une que l'autre !
Commenter  J’apprécie          50
steka   30 janvier 2014
Chemin de nuit de Ludwig Hohl
...et au-delà des brumes attend une merveilleuse journée, pareille à un homme d'une bonté que rien n'entame, ni n'épuise.
Commenter  J’apprécie          50
Flodopas78   25 août 2014
Ascension de Ludwig Hohl
Il approchait déjà le grand surplomb quand - debout sur une sorte de petite plate-forme, il tirait la corde à lui pour la plier - la chose arriva, inconcevable. Lui ne tomba pas mais le piolet tomba. Et c'était presque comme si son compagnon, le dernier compagnon qui lui restait, l'avait abandonné.
Commenter  J’apprécie          40
steka   30 janvier 2014
Chemin de nuit de Ludwig Hohl
Depuis très longtemps, Martin et sa femme, dans leur solitude, rêvaient d'avoir un animal; la solitude dans laquelle ils vivaient, dans ce quartier perdu et le plus désolé d'une ville désolée, n'était pas agressive, mais c'était vraiment la solitude, le silence total jusque dans les moindres quarts d'heure des jours; le silence, cependant que passent dans le ciel d'épais nuages blancs ...
Commenter  J’apprécie          30

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Que savez-vous de Proust ? (niveau assez difficile)

De combien de tomes est composé le roman "A la recherche du temps perdu" ?

5
6
7
8

8 questions
459 lecteurs ont répondu
Thème : Marcel ProustCréer un quiz sur cet auteur

.. ..