AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.34 /5 (sur 183 notes)

Nationalité : Brésil
Né(e) à : Rio de Janeiro , le 16/09/1936
Mort(e) à : Rio de Janeiro , le 16/04/2020
Biographie :

Luiz Alfredo Garcia-Roza est un écrivain brésilien

Venu tard à l'écriture, il consacre 35 ans à enseigner la psychanalyse à l'Université fédérale de Rio de Janeiro, puis commence par publier des essais, puis un premier roman, Le silence de la pluie, qui connaît un franc succès au Brésil et aux Etats-Unis.

Ce roman marque l'entrée en scène du commissaire Espinosa, qui réapparaitra dans plusieurs de ses ouvrages.

Après Le Silence de la pluie (2004), Actes Sud a publié quatre enquêtes du commissaire Espinosa, Objets trouvés (2005), Bon anniversaire, Gabriel! (2006), Une fenêtre à Copacabana (2008) et L'Etrange cas du Dr Nesse (2010).

Source : RFI
Ajouter des informations
Bibliographie de Luiz-Alfredo Garcia-Roza   (10)Voir plus

étiquettes
Video et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo

[Luiz Alfredo Garcia-Roza : Objets trouvés]
Sur une plage de Saint-Malo (Ille-et-Vilaine), Olivier BARROT présente le roman de Luiz Alfredo GARCIA-ROZA "Objets trouvés". le comédien Richard BOHRINGER en lit quelques lignes. Insert quelques images de la ville de Rio.

Citations et extraits (70) Voir plus Ajouter une citation
andman   12 janvier 2015
L'étrange cas du Dr Nesse de Luiz-Alfredo Garcia-Roza
Quand un fou dit qu'il est persécuté, son persécuteur peut être imaginaire, mais le sentiment de persécution est réel.
Commenter  J’apprécie          230
Roggy   22 avril 2017
Bon anniversaire, Gabriel ! de Luiz-Alfredo Garcia-Roza
-La police a besoin de suspects pour pouvoir les transformer en coupables.

-C’est l’église qui aime bien les coupables. La police cherche les criminels.













Commenter  J’apprécie          170
missmolko1   08 février 2016
Bon anniversaire, Gabriel ! de Luiz-Alfredo Garcia-Roza
L’impression que j’ai, c’est que pour Gabriel cet assassinat est déjà commis, il faut seulement attendre que l’heure sonne.
Commenter  J’apprécie          70
BMR   22 février 2010
Le Silence de la pluie de Luiz-Alfredo Garcia-Roza
[...] Dans les films américains, les policiers n'étaient pas aussi désemparés. Le médecin légiste dévoile pratiquement le crime à l'inspecteur, celui-ci n'a qu'à faire une poursuite spectaculaire dans les rues de New-York, San Francisco ou Los Angeles. Au cas où le légiste échouerait, il y a toujours la possibilité d'envoyer au FBI un cheveu trouvé sur le lieu du crime et le lendemain nous savons même de quelle équipe de football son propriétaire est supporter. Ici dans cet agréable tiers-monde, le rapport du légiste indiquait rarement si la victime était morte par balle ou par empoisonnement.
Commenter  J’apprécie          50
collectifpolar   26 octobre 2019
Bon anniversaire, Gabriel ! de Luiz-Alfredo Garcia-Roza
Vous m’avez harcelé pendant une semaine pour ça ? Vous voulez que j’enquête sur le meurtre d’une personne que vous ne connaissez pas et qui n’est même pas morte ? C’est une plaisanterie ?
Commenter  J’apprécie          60
morin   10 septembre 2015
Une fenêtre à Copacabana de Luiz-Alfredo Garcia-Roza
Le téléphone portable sonna alors qu'Espinosa était sous la douche. Il sonna une deuxième fois lorsqu'il attendait que les lasagnes décongèlent dans le micro-ondes.
Commenter  J’apprécie          50
morin   22 juillet 2015
Le Silence de la pluie de Luiz-Alfredo Garcia-Roza
Le premier et immédiat profit qu'Espinosa tira de cette découverte fut l'élimination du sentiment d’étrangeté qui s'emparait de lui chaque fois qu'il essayait de trouver un responsable à la mort de Ricardo Carvalho. Personne n'entrait dans le rôle de l'assassin, pour la simple raison qu'il n'y avait pas d'assassin. Ce qui ne signifiait pas l'élimination définitive de la thèse de l'assassinat.
Commenter  J’apprécie          30
le-mange-livres   11 avril 2014
Objets trouvés de Luiz-Alfredo Garcia-Roza
Des histoires de héros qui, sans aide, affrontent la police corrompue de la grande métropole n'arrivent que dans les films.
Commenter  J’apprécie          40
collectifpolar   26 octobre 2019
Bon anniversaire, Gabriel ! de Luiz-Alfredo Garcia-Roza
L’impression que j’ai, c’est que pour Gabriel cet assassinat est déjà commis, il faut seulement attendre que l’heure sonne
Commenter  J’apprécie          40
rkhettaoui   14 février 2016
Bon anniversaire, Gabriel ! de Luiz-Alfredo Garcia-Roza
La différence entre les fous et lui était qu’il savait que la menace, dans son cas, n’était pas imaginaire. Il ne confondait pas des scènes du quotidien avec des délires. Il savait parfaitement ce qui était réel et ce qui était imaginaire. Ses délires relatifs à la prophétie étaient sincères, et c’était ça qui l’avait conduit à contacter le commissaire ; non une donnée objective, mais une impression subjective concrète. Il n’était pas fou, de cela il était sûr ; du moins pas plus que la majorité de ceux qui l’entouraient. Il éprouvait certaines difficultés, c’est vrai, mais rien qui le situât au-delà de la limite de la santé mentale.
Commenter  J’apprécie          20

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Lecteurs de Luiz-Alfredo Garcia-Roza (215)Voir plus


Quiz Voir plus

Jouons avec Reggiani

Serge Reggiani joue le rôle d'un élève dans un film de Christian-Jaque sorti en 1938 d'après un roman de Pierre Very.

L'Assassinat du Père-Noël
Les Disparus de Saint-Agil
Signé: Alouette

10 questions
78 lecteurs ont répondu
Thèmes : acteur , chanteur , littérature , adapté au cinéma , adapté à la télévision , cinemaCréer un quiz sur cet auteur