AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Découvrez les meilleures listes de livres


Des polars au Brésil

Liste créée par Pecosa - 46 livres. Thèmes et genres : littérature bresilienne , polar noir , brésil , favela , Rio de Janeiro (Brésil) , bahia , são paulo



1 Rumba
Alberto Ongaro
2 critiques 7 citations

"Ongaro a un talent inné pour créer des trames tordues et diaboliques, pour jouer avec tous les lieux communs déterminants du roman et du cinéma populaire. Le lecteur a l?impression de faire un bond en arrière et de revenir à l?époque du Faucon maltais, interprété par un Bogart au sommet de son charisme nicotinique, chapeau de feutre compris. Ongaro plaisante et s?amuse en allant chercher ses personnages dans le Brésil des années 50, où entre exotisme et remake, nous sommes embarqués dans une aventure au rythme enlevé émaillée d?allusions limpides aux polars de Hammett et Chandler." Sergio Pent, La Stampa Ajouter à mes livres
2 Pavillon noir
Henry Joseph
À la fin du Paradis des dinosaures, Bobby Joe Looney, Deveraux LeDux et Jack Lee prenaient un repos bien mérité après de dures années de labeur (trafic de marijuana en très gros et très international) au Brésil grâce à leur ami João Silva. Quelques années plus tard, João Silva retrouve son amour de toujours : Graziela Vaz, qui avait disparu depuis des années et travaille dans un centre venant en aide aux enfants des rues. Mais les escadrons de la mort, financés par de gros propriétaires, ont décidé de faire le ménage et assassinent les gamins à grande échelle. Graziela est menacée de mort. João et ses amis yankees vont donc monter leur dernier grand coup pour trouver de l'argent, sauver Graziela et aider la cause des gamins : convoyer du nord du Brésil aux U.S.A. une cargaison d'herbe. Six tonnes de la meilleure qualité possible, résultat d'années de recherche du Doc, grand sorcier de la culture de la ganja... Ajouter à mes livres
3 Les Putains de Pelourinho
Henry Joseph
Pour écrire son best-seller mondial, Crânes et Tibias, Brumby Rocker a infiltré un des groupes racistes les plus extrémistes des Etats-Unis. Victime d'un attentat manqué, lassé de l'existence et de l'écriture, il sombre dans l'alcool et finit par disparaître. C'est Bobby Flanagan, jeune écrivain fauché, qui est chargé par un agent New-Yorkais de le retrouver et de récupérer son dernier manuscrit. C'est à Salvador de Bahia, en plein Pelourinho (le quartier chaud de la ville) que Bobby retrouve Brumby qui vit, enfin heureux, entouré de sublimes prostituées. L'écrivain lui confie le manuscrit de ses mémoires et le charge d'exécuter ses dernières volontés dévoilées à la fin du livre. Il est plus que temps... La milice raciste a retrouvé sa trace et le tueur qui l'avait raté est envoyé au Brésil pour réparer sa faute.. Ajouter à mes livres
4 Nid de vipères
Edyr Augusto
13 critiques 9 citations

Castanhal, dans l'État du Para, au nord du Brésil. Afin de lui extorquer sa scierie, Wlamir Turvel, trafiquant ambitieux, tabasse Alfredo Pastri, puis viole sa femme sous les yeux de leurs enfants, Isabela et Fred. Ceux-ci jurent de venger leurs parents. Mais des années plus tard, Fred a tourné la page et s'est installé aux États-Unis. Isabela, elle, n'a rien oublié. Déterminée à aller jusqu'au bout de sa vengeance, elle a suivi méticuleusement l'ascension de Wlamir Turvel, devenu l'un des maillons les plus importants du trafic de drogue dans l'Amazonie, ainsi que le gouverneur de l'État. Elle est devenue sa maîtresse et a appris tous ses secrets. En éclatant, sa vengeance va tout emporter sur son passage Ajouter à mes livres
5 Belém
Edyr Augusto
10 critiques 8 citations

Belém do Para, dans les années 1990. Johnny, célèbre coiffeur de la jet-set et habitué de la presse people, est retrouvé mort à son domicile, visiblement d?un arrêt cardiaque dû à une overdose. Mais le jeune inspecteur chargé de l?enquête, Gilberto Castro, trouve sur les lieux des vidéos et des photos compromettantes des ébats du défunt, impliquant des enfants? Très vite, il soupçonne que la mort du coiffeur n?a rien d?accidentel. Malheureusement, sa rencontre avec l?une des nombreux amis de Johnny, Selma, oiseau de nuit assoiffée de fêtes et d?excès, risque de le détourner de son but et de le faire replonger dans son ancien vice, l?alcoolisme? Belém nous fait découvrir le côté sombre de cette métropole brésilienne située à l?estuaire de l?Amazone. Trafic de drogue, proxénétisme, pédophilie, corruption : avec un réalisme cru, Edyr Augusto peint le portrait terrible d?une classe supérieure sans scrupule qui se nourrit des plus faibles. Une critique sociale rageuse portée par une écriture directe et nerveuse. Ajouter à mes livres
6 Moscow
Edyr Augusto
11 critiques 11 citations

« Moscow », c'est le surnom de l'île de Mosqueiro ? un lieu dédié aux loisirs et à la villégiature pour de nombreux habitants de Belém. Pas pour Tinho Santos : la petite bande dont il fait partie écume l'île dès que vient l'obscurité. Avec ses amis, il se saoule, se drogue et vole en toute impunité. Mais Tinho n'est pas qu'un simple délinquant juvénile : quelque chose d'encore plus sombre couve en lui... Orange mécanique à la brésilienne, Moscow est un texte court et saisissant, où aucun répit n'est laissé au lecteur. Une chronique de l'ultra-violence, d'une brutalité assumée qui fait toute sa force. Ajouter à mes livres
7 Black music
Arthur Dapieve
7 critiques 7 citations

En plein centre de Rio, Michael, jeune Noir américain passionné de jazz et de basket, se fait kidnapper par les membres d?un gang. Détenu dans l?univers angoissant d?une favela, sur fond de guerre de factions, la victime va se faire l?observateur de ce monde inconnu et se lier peu à peu à deux de ses ravisseurs : Musclor, le chef du gang, qui rêve de devenir un rapper célèbre, et Jo, sa petite amie accro au funk, qui dévoile le quotidien d?une jeune femme de seize ans dans la favela. La musique comme passion commune, ces trois personnages vont aller de fantasmes en résignations, de terreurs en rêves. "Black Music aborde la violence urbaine carioca en évitant l'écueil du réalisme documentaire de La Cité de Dieu." Globo, Brésil. Ajouter à mes livres
8 La République des assassins
Aguinaldo Silva
Mateus Romeiro, flic réputé de Rio, est accusé du meurtre de Carlinhos, un petit voleur de voiture retrouvé mort dans un fossé, les mains liées par du fil de nylon. Mais la justice sait-elle que Carlinhos fait partie d'une vaste organisation de trafic de drogue où des grosses huiles sont impliquées, dont Romeiro ? Qui est véritablement Mateus Romeiro ? Un flic honnête ? Un membre des sections spéciales qui formaient le groupe des " hommes de fer " ? Un policier sanguinaire, tête de proue des escadrons de la mort Ajouter à mes livres
9 L'homme qui acheta rio
Aguinaldo Silva
Ajouter à mes livres
10 Bellini et le démon
Tony Bellotto
1 critique 1 citation

Fils d'un brillant avocat, le détective Remo Bellini doit résoudre deux affaires insolites : retrouver un manuscrit inédit de Dashiell Hammett et le meurtrier de la belle Silvia Maldini, assassinée dans les toilettes de son collège. Volontiers bougon, maladroit et misogyne, Bellini charrie ses problèmes d'?dipe, sa misère sexuelle, ses frustrations, son blues de "privé" avec beaucoup d'humour et on s'attache autant à l'évolution de l'enquête qu'aux "dommages collatéraux" qu'elle crée dans l'existence du détective, toujours clans l'ombre du jumeau mort, le fils préféré du père. Si ses recherches le mènent parfois à Rio de Janeiro, c'est surtout dans les bas-fonds de São Paulo qu'il opère, se frottant à tous les fléaux de la mégapole brésilienne : solitude, trafic, drogue, prostitution, et à un rythme proprement démoniaque. Ajouter à mes livres
11 Meurtres à l'Académie
Jô Soares
5 critiques 3 citations

Tout va pour le mieux à Rio de Janeiro, en cette année 1924. Mais lorsque les immortels de l'Académie des lettres s'écroulent raides morts les uns après les autres, voilà qui fait désordre ! Coïncidences ? Tel n'est pas l'avis de Machado Machado, policier lettré que son éternel panama rend irrésistible aux yeux des dames. Un thé avec les " empanachés" de l'Académie, une visite dans la loge d'une fougueuse actrice française, sans oublier un essayage chez un tailleur nain ! Au fil de son enquête, le commissaire va découvrir une faune bien inquiétante, et pas toujours des mieux intentionnées. Entre érudition et humour, suspense et satire, une délicieuse incursion dans le Rio historique, sur les traces du meurtrier de l'Académie. Ajouter à mes livres
12 Une fenêtre à Copacabana
Luiz-Alfredo Garcia-Roza
7 critiques 2 citations

De sa fenêtre d'un immeuble de Rio, un soir, une femme voit dans un appartement deux personnes se quereller, puis un sac à main voler en l'air. Alors qu'elle regarde le sac sur le trottoir, un corps vient s'écraser à côté, et il n'y a plus personne dans l'appartement. Depuis quelques jours, le commissaire Espinosa, épaulé par son fidèle Welber, enquête sur les assassinats, commis avec un sang-froid étonnant, de trois policiers. Fouillant la vie de ces flics ordinaires, ils commencent à soupçonner l'existence d'une bande gérant les pots-de-vin distribués aux policiers. Inutile de dire que cela gêne du inonde dans la police, du bas de l'échelle aux plus gradés, et que la règle d'or est : "jamais entendu parler." L'ennui, c'est que deux maîtresses de ces ripoux sont elles aussi retrouvées assassinées, et qu'on parle d'une femme "suicidée" en se jetant par la fenêtre du haut d'un immeuble à Copacabana. Espinosa, homme tranquille qui a trouvé en Irene la compagne idéale, bonne amante et peu encline à la vie commune, se retrouve en quelques jours gentiment courtisé par deux autres jolies femmes : Celeste, que l'on croyait morte, et Serena, la femme qui de chez elle a tout vu, ou tout cru voir... Ajouter à mes livres
13 L'étrange cas du Dr Nesse
Luiz-Alfredo Garcia-Roza
8 critiques 13 citations

Dans son commissariat de Copacabana, Espinosa est confronté à l'une des plus troublantes affaire de sa carrière. Doit-il protéger un médecin poursuivi par un dangereux malade mental ? Ou un patient persécuté par un médecin paranoïaque ? Une chose est sure : la mort ne saurait être un simple trouble psychique. Ajouter à mes livres
14 Le Silence de la pluie
Luiz-Alfredo Garcia-Roza
11 critiques 4 citations

Un quartier huppé de Rio, le cadavre d'un jeune cadre dynamique et un inspecteur au patronyme philosophique. Espinosa a l'esprit d'un penseur, le c?ur d'un romantique et assez d'expérience pour savoir que les choses sont rarement ce qu'elles semblent être. Ajouter à mes livres
15 Bon anniversaire, Gabriel !
Luiz-Alfredo Garcia-Roza
10 critiques 43 citations

Espinosa doit enquêter sur un assassinat qui n'a pas encore été commis, à la demande du futur assassin qui ignore le mobile du crime. Dans les rues de Rio, le vent de sud-ouest annonce toujours de fortes perturbations. Ajouter à mes livres
16 O matador
Patricia Melo
4 critiques 8 citations

Dans une extrême tension verbale - mais avec un humour noir abrasif -, Patricia Melo, 33 ans, retrace le parcours hallucinant d'un jeune homme de Sao Paulo, devenu à la suite d'un pari perdu un tueur à gages sans états d'âme. Roman d'initiation sanglant, O Matador a été salué comme une grande révélation au Brésil où sa publication a défrayé la chronique. A la suite d?un assassinat commis par hasard, Maiquel, un jeune homme banal âgé de 23 ans, est précipité dans l?engrenage infernal de la société urbaine en perdition et devient tueur à gages. Ajouter à mes livres
17 Enfer
Patricia Melo
3 critiques 2 citations

L'enfer existe sur Terre ; il a pour nom Berimbau, une des favelas de Rio, et pour damnés les misérables qui y vivent? bandits, prostituées, femmes de ménage ou cireurs de chaussures. Si certains d'entre eux se résignent à accepter leur misère, trouvant des palliatifs dans la religion, la drogue ou les feuilletons américains, d'autres se révoltent, prêts à tout pour tenter d'échapper au déterminisme social.Petit Roi est l'incarnation de ces insoumis : véritable Énée moderne, le jeune héros cherche la voie pour sortir de l'impasse et détenir le pouvoir et l'argent. Mais les amis, les amours et les armes auxquels il a recours sont des alliés bien peu fiables ; et la chute n'est jamais bien loin?Dans ce roman enfiévré, Patrícia Melo, auteur deL'Éloge du Mensonge, brosse le tableau désespérément sombre des quartiers défavorisés de Rio de Janeiro ; chaque bouffée d'espoir, aussi minime soit-elle, est systématiquement viciée par un désenchantement permanent, au point de frôler plus d'une fois l'exagération. Mais si exagération il y a, elle sert le projet de l'auteur : rendre sensibles la misère intolérable de ces bas-fonds, le déni d'humanité, le processus inéluctable qui mène à une brutalité condamnable et compréhensible tout à la fois, autant de facteurs qui trouvent écho dans la langue chaotique et agressive ; à mille lieues du politiquement correct, un tel choix permet de mimer les déflagrations de violence et de susciter le choc chez un lecteur habitué au confort. Attachez vos ceintures?--Nathalie Gouiffès Ajouter à mes livres
18 Suburbio
Fernando Bonassi
1 critique

"C'est au matin d'un dimanche des Rameaux que la vieille décida qu'elle ne serait plus la femme du vieux, même pas pour une nuit de plus. Elle se leva, délivrée du poids qu'elle portait d'habitude toute la journée. Une obligation qu'elle avait oubliée mais à laquelle elle demeurait fidèle. - Maintenant je ne suis plus ta femme. Le vieux réfléchit un moment et dit : - Et alors? La vieille dut se montrer plus explicite : - Je ne dors plus avec toi. Et le vieux, un peu gauchement : - Ah! alors c'est ça. La vieille sortit en reculant. Comme ça, sans le savoir, elle regardait le vieux en face pour la dernière fois. Beaucoup d'années allaient passer depuis ce jour jusqu'au temps de cette histoire, mais c'était déjà comme ça." L'histoire d'un couple de vieux vivant dans une zone industrielle de São Paulo, liés par la ranc?ur et par l'échec, face à leur extrême solitude et au délitement des liens sociaux. L'histoire d'une rencontre entre le vieux et une petite fille qui vient illuminer leur vie quelques instants. Ajouter à mes livres
19 Neuf nuits
Bernardo Carvalho
2 critiques 3 citations

En août 1939, l'anthropologue nord-américain Buell Quain se suicide au cours d'un de ses séjours chez les Indiens Kraho, en Amazonie. Il avait 27 ans, venait de recevoir une lettre qu'il a brûlée et en a laissé quelques autres. Les circonstances exactes du suicide n'ont jamais été élucidées. Obsédé par cette information, l'auteur commence une enquête. Un impressionnant réseau de coïncidences s'accumule autour de lui au fur et à mesure qu'il progresse, se mêlant au souvenir de son père qui commerçait avec les Indiens de ces régions où il emmenait le petit garçon pendant les vacances scolaires. En contrepoint, on peut lire les lettres d'un ami de Buell Quain, témoin de son désespoir. Il y révèle les contradictions et les désirs d'un homme seul sur un territoire étranger, confronté à ses propres limites ainsi qu'à une altérité absolue. Le lecteur ne peut éviter la référence au Conrad du C?ur des ténèbres. Dans un style lumineux, ce roman exceptionnel est construit en une série de glissements constants entre fiction, invention, souvenirs et réalité. Ses personnages, prisonniers des circonstances, entretiennent des liens précaires et névrotiques avec une réalité imprévisible. Ce roman a obtenu deux des prix les plus prestigieux du Brésil : le Prix Machado de Assis et le Prix Jabuti. Ajouter à mes livres
20 Hotel Brasil
Frei Betto
1 critique

En quelques mots : ?Hôtel Brasil est un roman policier à double détente : entre deux tranches d?histoire traditionnelle à base de crime mystérieux et d?enquête difficile, se trouve une tranche de Brésil - cru et saignant - peut être pas des plus faciles à avaler mais d?une saveur incontestable.? Ajouter à mes livres
21 Le voleur de cadavres
Patricia Melo
2 critiques 16 citations

Après un revers professionnel , un homme quitte Sao Paulo pour se mettre au vert dans une petite ville tranquille aux portes du paradis écologique du Pantanal . Il somnole sur les berges du Paraguay quand le fracas de l'explosion d'un avion privé qui plonge dans le fleuve le sort de sa torpeur . Se portant charitablement au secours de la victime , il trouve dans le cockpit le corps sans vie du pilote et , sur le siège du passager , un sac à dos avec une bonne mesure de cocaine . Faut-il signaler le cadavre aux autorités ou se tirer avec la blanche ? La décision s'impose mais elle comporte son lot de désagréments car , même si "trouver n'est pas voler" , notre bon Samaritain commence à explorer en pente douce les chemins sinueux de la corruption de l'âme pour s'enfoncer dans l'immoralité la plus vile , entraînant dans sa chute une faune haute en couleur . Substituant à la jungle urbaine l'exubérance naturelle d'un éden tropical , Patricia Melo complète ici un panorama implacable du Brésil contemporain et de ses petits arrangements avec la morale ; une bassesse ordinaire qui franchit allègrement la ligne de l'équateur . Ajouter à mes livres
22 Borges et les Orangs-outangs éternels
Luis Fernando Veríssimo
2 critiques

Vogelstein, le narrateur, professeur d'anglais et traducteur, a jadis traduit une nouvelle de Borges pour une revue. Comme il ne connaissait pas la réputation de l'écrivain argentin et qu'il trouvait son texte mauvais, il s'est permis quelques « améliorations » en leur donnant une touche à la Edgar Poe. A la suite des vives protestations de Borges, Vogelstein se rend à Buenos Aires pour lui présenter des excuses. Mais Borges lui oppose une fin de non recevoir catégorique. En 1985, une association de spécialistes de Poe se réunit à Buenos Aires. Vogelstein est invité. Il est logé dans le même hôtel que les principaux participants qui se détestent entre eux et essayent de saborder leurs travaux. Lors de l'inauguration il rencontre Borges qui semble ne pas se souvenir de cette vieille histoire de traduction remaniée. A l'hôtel, en plein milieu de la nuit, Vogelstein reçoit un appel au secours d'un des participants, Joachim Rotkopf. Affolé Vogelstein va frapper à sa porte et comme il ne reçoit pas de réponse, se fait ouvrir par le concierge. Le corps de Rotkopf gît par terre, dans une mare de sang et dans une étrange position. Le congrès est suspendu. Borges, intrigué, invite Vogelstein pour que celui-ci lui décrive ce qu'il a vu. Ensemble, il échafaudent une farandole de théories sur le meurtre à partir de la position du cadavre, face à un miroir, et formant une lettre de l'alphabet. Lovecraft, Lewis Caroll, Walter Benjamin, la Kabbale, la Bible sont successivement invoqués à mesure que les rivaux de Joachim Rotkopf sont soupçonnés et finalement innocentés. Vogelstein rentre à Porto Alegre où il écrit cette histoire comme Borges lui a recommandé de le faire. Et la réponse de Borges est, bien sûr, l'élucidation du crime. Ajouter à mes livres
23 Et mourir de plaisir
Luis Fernando Veríssimo
1 critique

Ils sont dix. Pendant vingt et un ans, ils se sont retrouvés chaque mois autour d'une table pour déguster des mets de plus en plus raffinés, respectant la promesse faite dans l'adolescence de ne jamais faillir à ce rituel quoi qu'il arrive. Jusqu'à ce qu'apparaisse un mystérieux cuisinier pour qui la table, plus qu'un art et un plaisir culturel, est un défi philosophique : tout désir étant un désir de mort, la perspective d'une fin prochaine ne peut que décupler le plaisir de manger. Dès lors, les dîners s'apparentent à une variante gastronomique de la roulette russe et, mois après mois, le nombre des convives s'amenuise. À moins qu'une main criminelle n'ait organisé ces morts en série. Avec un humour corrosif, un sens aigu du suspense, Luis Fernando Verissimo nous offre une variante gourmande et jubilatoire des Dix Petits Nègres. Ajouter à mes livres
24 Jours parfaits
Raphael Montes
26 critiques 8 citations

« Parsemée de grands élans d'humour noir, une histoire agile, tendue et troublante ! » Veja Le livre : Téo, étudiant en médecine légale, passe le plus clair de son temps au laboratoire de la faculté à disséquer des cadavres. Il sort peu et ne s'intéresse pas aux femmes, jusqu'au soir où il rencontre Clarisse. Ils n'ont qu'un bref échange, mais la jeune femme l'obsède et Téo commence à la suivre. Lorsqu'il apprend qu'elle s'apprête à partir plusieurs mois, il ne voit qu'une solution pour éviter la séparation : la kidnapper, la droguer et la séquestrer loin de tout. Une fois à sa merci, il aura le temps de lui prouver qu'ils sont faits l'un pour l'autre. Et il s'assurera que rien ni personne ne vienne entraver leurs jours parfaits.L'auteur : Raphael Montes est né en 1990 à Rio de Janeiro où il a suivi une formation d'avocat. Passionné par le genre policier, il a publié des nouvelles dans plusieurs revues, dont le prestigieux magazine américain Ellery Queen Mystery Magazine. Son premier roman, Suicidas, lui a valu d'être sélectionné pour un grand nombre de prix au Brésil, dont le prestigieux Prix São Paulo de Littérature. Jours parfaits, son second roman, est déjà un best-seller au Brésil. Il sera publié dans neuf pays et adapté au cinéma par le producteur brésilien Rodrigo Teixeira (Frances Ha, Night Moves). Ajouter à mes livres
25 Ces garçons qui venaient du Brésil
Ira Levin
1 critique

De nuit, à Vienne, Yakov Liebermann, «le chasseur de Nazis », reçoit un appel du Brésil: «Six SS partent demain en mission... ». La voix s'étrangle. Quelqu'un raccroche. Aussitôt Yakov alerte un de ses amis de l'agence Reuter. Oui, toute information utile lui sera transmise. Et presque aussitôt, partout dans, le monde, des hommes tombent. En chaîne. Tués sur le coup. Des « accidents » très étranges... Liebermann l'infatigable remonte chaque piste et fait une découverte toutes les victimes étaient des fonctionnaires paisibles, âgés. Chacun d'eux a laissé un fils très, très jeune. Et tous ces fils se ressemblent... tels des jumeaux. Les jumeaux! L'obsession du Dr Mengele quand il était médecin et « expérimentateur » à Auschwitz. Mengele, aujourd'hui réfugié au Brésil... Ajouter à mes livres
26 Le jaguar
Loup Durand
2 critiques 10 citations

En ces années vingt, seuls les services secrets soviétiques savent peut-être vraiment qui est le "Jaguar". Ou u moins qui il sert. Jeune, candide et caressant malgré la mort qui rôde, le jaguar se meut danses filets du terrorisme international avec la grâce d'un félin. Il promène du Brésil en Russie, de Chine aux Etats-Unis, un livre qui lui ressemble et dont il ne, se sépare jamais : "Les aventures de Simplicius Simplicissimus" du baron de Grimmelshausen. Apparemment docile, il parcourt les coulisses sanglantes de l'histoire sous l'oeil implacable de ceux qui le manipulent. Mais animal sauvage peut, un jour, se révéler implacable et impossible à stopper? Ajouter à mes livres
27 L'or de Quipapa
Hubert Tezenas
7 critiques

Recife, 1987. Dans la fournaise de l?automne brésilien, un homme ordinaire est accusé de meurtre et se retrouve brutalement en enfer. Son combat pour survivre va le mettre au contact d?un monde de violence dont il ne sait rien : celui des seigneurs de la canne, où tous les coups sont permis. Ajouter à mes livres
28 Le sang de la coupe
Leighton Gage
2 critiques 1 citation

La coupe du monde de football s'apprête à démarrer au Brésil. Le monde entier va admirer les exploits de Tico Santos, dit "l'artiste", un enfant du pays que son génie du jeu a rendu mondialement célèbre. La mère de Tico disparaît brusquement, ses domestiques sauvagement abattus. Les Argentins ont-ils souhaité faire pression sur le joueur brésilien ? La top model glaciale qui a jeté son dévolu sur le champion veut-elle se débarrasser d'une belle-mère incontrôlable ? La mafia des paris a-t-elle commandité ce kidnapping qui révulse le pays tout entier ? L'inspecteur-chef Mario Silva n'a que l'embarras du choix. Alors que la pression monte, la vérité semble de plus en plus incroyable... Ajouter à mes livres
29 Troupe d'élite 2
Luiz Eduardo Soares
1 critique 6 citations

Après le Manuel Pratique de la Haine, plongée vertigineuse dans le monde du crime à São Paulo, et Je suis favela qui donnait la parole à la petite frappe, à la mère épuisée et au drogué, Troupe d élite 2 vous emmène cette fois du côté de la police, du maintien de l ordre public et de la loi. En théorie. Car cette Troupe d élite n a rien d une élite. En 420 pages et 25 chapitres, le livre écrit par 3 policiers (Clàudio Ferraz, Andre Batista et Rodrigo Pimentel) et l'expert de la sécurité brésilienne (Luiz Eduardo Soares) démonte cet écran de fumée : une police criminelle, assassine, pourrie... ça oui. Il fait beau et chaud à Rio. Un ex-flic de la DRACO, Brigade pour la Répression du Crime Organisé, fait la visite. Du cimetière clandestin des milices carioca aux coulisses nauséabondes de la politique en passant par la case prison : le voyage s annonce traumatique. Mais la situation est loin d être si limpide car dans cette histoire, policiers et bandits sont collègues. Devant son écran, il rassemble les pièces du puzzle, les dépositions, les comptes-rendus d enquête, les récits d interpellation et les personnages qui ont peuplé sa carrière de policier. Pour les narrateurs un policier hors service en chaise roulante, un député incorruptible en lutte contre les milices et un flic d élite le constat est implacable : les politiques de sécurité publique ont toutes échoué. Et les brésiliens sont exténués par cette guerre qui ne mène nulle part. Le champ de bataille est l âme des personnages, qui se troublent devant la remise en cause de leurs idéaux. Troupe d élite 2 est le film le plus vu de l histoire du cinéma brésilien, devenu culte dès sa sortie. Voici le livre qui a inspiré le film. Note : malgré son titre, le livre est indépendant du premier Troupe d'élite Ajouter à mes livres
30 Du bétail et des hommes
Ana Paula Maia
2 critiques 3 citations

Ajouter à mes livres
31 Le jour où j'ai tué mon père
Mario Sabino
Tout le monde doit tuer le père pour pouvoir vivre. Lui, il l'a fait simplement d'un coup sur la tête et par-derrière. Il a ensuite appelé la police et, maintenant, il raconte son histoire à une psychiatre. Il mène une enquête sur lui-même, suit les détails de sa vie, montre sa médiocrité en face de ce "gagnant" qu'était son père, séducteur, brillant, riche, sûr de lui, jusqu'à séduire sa belle-fille. Il essaie tous les instruments intellectuels pour analyser son acte, la philosophie, la religion, la psychologie, le comportementalisme: rien ne se révèle capable d'expliquer son acte. Par ailleurs il nous fait lire son roman inachevé. Comme le psychiatre, nous y cherchons une interprétation symbolique, une explication, mais la littérature ne révèle pas, elle cache, dissimule. L'auteur nous perd avec malice, avec humour, avec une habileté diabolique, pour troubler notre sens de l'ordre et de la réalité. Il est facile de tuer, ce qui est difficile, c'est de savoir pourquoi on tue. Ajouter à mes livres
32 Carnaval pour un tueur
Dan Dastier
Pour Gil Meillant, photographe français émigré au Brésil, le Carnaval de Rio c'est avant tout le reportage qui peut rapporter de quoi vivre pendant quelque temps. Parce que c'est justement son métier de photographier l'insolite. Il le cherche au milieu des favelados en liesse, dans les rues pavoisées de la grande ville, bien décidé à ne pas ménager la pellicule... Il cherche le beau. Il va trouver le sordide, et prendre juste une toute petite photo de trop... Une photo qui va l'entraîner dans une aventure impitoyable, un tourbillon de violence et de haine. Et le Carnaval va prendre le masque hideux de la mort, quand vont s'éteindre les dernières sambas... QUI est le tueur du Carnaval de Rio ?... Ajouter à mes livres
33 SAS, tome 4 : Samba pour SAS
Gérard de Villiers
1 critique 1 citation

Malko Linge, barbouze "hors-cadre" à la Central Intelligence Agency ou C.I.A., le Deuxième Bureau américain, n'est pas un agent secret ordinaire c'est Son Altesse Sérénissime le prince Malko Linge, SAS pour ses collègues de tous les services secrets. Il possède à la frontière austro-hongroise un château en ruines dont, après chaque mission, il restaure un pan de mur ou une toiture. Il a découvert en Turquie comment un sous-marin atomique avait mystérieusement disparu, mené à bien en Iran une mission très spéciale, lutté au Mexique contre une terrible menace qui risquait d'anéantir les U.S.A. Et le voici, vice-consul des Etats-Unis à Rio, ou la lutte pour une concession minière le contraindra à faire violence à son naturel pacifique. SAS n'oubliera jamais la "Samba des Langoustes"... Ajouter à mes livres
34 OSS 117 : Cavalcade à Rio
Josette Bruce
Ajouter à mes livres
35 OSS 117 : SOS Brésil pour OSS 117
Josette Bruce
Ajouter à mes livres
36 Samba militaire
Jean-Jacques Steen
Ajouter à mes livres
37 Le Réseau de Rio
Claude Joste
Le Brésil... Ça fait rêver, devant les vitrines des agences de voyages. Carnaval de Rio... Sambas... Copacabana... Ipanema... Luxe, plages de sable clair où se dorent des Cariocas aux corps de rêve. Il y a également l'envers du décor, à vous flanquer la nausée. Cent douze millions de Brésiliens, des richesses exceptionnelles, une position privilégiée, de multiples intérêts politiques, militaires, financiers, le tout dans un chaudron, sur de la braise... Carnaval de Rio? Carnaval de barbouzes. Telle est du moins l'opinion de Michael Ridgway qui avait recruté LE RÉSEAU DE RIO. Ajouter à mes livres
38 Manuel pratique de la haine
Ferréz
5 critiques 15 citations

Au Brésil, dans la favela, Régis, Magicien, Lúcio la Foi, Neguinho et Aninha planifient le braquage parfait. Sans perspective de futur, tombés dans l?engrenage cruel de la haine, poussés par une faim ultime, ils tuent, aiment ou meurent dans des proportions démesurées. La violence, hors de contrôle, explose et s?impose dans cette ?uvre brute. Entre révolte et faim, dans un univers de l?action et de la réaction, dans un univers primaire de tensions et de peur perpétuelles, les assassinats s?accumulent... Ajouter à mes livres
39 Favela Chaos, l'innocence se perd tôt
Ferréz
2 critiques

Après le Manuel pratique de la haine, écrit en solo, Ferréz s?associe au journaliste et dessinateur Alexandre De Maio pour cette bande-dessinée exceptionnelle écrite en rimes, comme un long slam. La criminalité, la corruption de la police, l?argent facile, la misère, l?amour, la solitude? Tous ces thèmes se superposent pour une vision hyper réaliste de la favela. Comme le dit Ferréz, « A São Paulo, pas besoin de crever pour être enterré? La ville t?enterre vivant ». Il aura fallu six ans à ces deux fans de hip hop, à ces deux artistes qui luttent pour plus de justice sociale à travers leur art, pour terminer cette B.D. Avec un dossier final sur la genèse de l?oeuvre, avec une couverture et une fin alternatives ; et des éléments journalistiques, notamment sur la violence à São Paulo. Ajouter à mes livres
40 Daytripper : au jour le jour
Gabriel Ba
54 critiques 45 citations

Les mille et une vies d?un aspirant écrivain? et ses mille et une morts. Brás de Oliva Domingos, fils du célèbre écrivain brésilien, passe ses journées à chroniquer les morts de ses contemporains pour le grand quotidien de Sao Paulo? et ses nuits à rêver que sa vie commence enfin. Mais remarque-t-on seulement le jour où notre vie commence vraiment ? Cela commence-t-il à 21 ans, lorsque l?on rencontre la fille de ses rêves ? À 11 ans, au moment du premier baiser ? À la naissance de son premier enfant peut-être ? Ou au crépuscule de sa vie? Ajouter à mes livres
41 Copacabana
Antonio Lobo Antunes
1 critique

Rio de Janeiro est un mythe autant qu?une ville, un eden pour fuyards de cinéma, où on vient se cacher pour danser la samba et boire des caipirinhas sur la plage . La débrouillardise est une règle de survie brésilienne, surtout à Rio, et nulle part ailleurs plus qu?à Copacabana, là où les prostituées, les portiers, les chauffeurs de taxi et les gamins des rues vivent pour aider et gruger le touriste, avec le même sourire. Diana est une de ces filles de la rue, qui tente de survivre aux nuits de Copacabana. En temps normal, elle est réglo, mais, quand l?argent vient à manquer, elle accepte parfois des combines qui peuvent tourner mal. Ajouter à mes livres
42 Thomas Silane, tome 7 : Racines
Philippe Chanoinat
1 critique 2 citations

A la suite de son enquête en Tchétchénie, le journaliste Thomas Silane s'était séparé de son appareil photo aux pouvoirs peu ordinaires. Mais voilà que peu de temps après, il reçoit un mystérieux colis contenant une carte postale signée par ses parents disparus il y a près de 30 ans et son appareil photo ! Face à l'espoir de retrouver la trace de ceux qu'il cherche depuis si longtemps, il s'envole en compagnie de la belle Irina pour le village brésilien de Candido Godoi, connu pour son nombre inhabituel de jumeaux résultant d'expériences faites dans les années 60 par un ancien nazi. Ajouter à mes livres
43 Tungstène
Marcello Quintanilha
14 critiques 7 citations

Salvador de Bahia, Brésil, de nos jours. Les chemins de quatre habitants de la ville vont se croiser au pied du Fort de Notre-Dame de Monte Serrat, à l'occasion d'un fait divers. Cajù, un dealer à la petite semaine en galère, M. Ney, militaire à la retraite complètement névrosé et Richard, policier réputé mais mari exécrable en passe de se faire quitter par sa femme Keira, se retrouvent tous impliqués dans un incident d'apparence anodine qui va rapidement dégénérer en une situation dramatique. Ajouter à mes livres
44 La môme fouettard
Carter Brown
Suggestion de Moravia.Au cours de sa carrière de privé, Danny Boyd a déjà eu de nombreuses occasions de recevoir des coups, sans se faire défigurer, grâce au ciel. Son beau profil, pensez En mission à Santo Bahia, il doit se mettre à la recherche d'une fille disparue, qui serait peut-être même morte assassinée Or c'est la "victime" en personne qui le charge de cette curieuse enquête. C'est aussi le plus joli fantôme qu'il ait eu l'occasion d'approcher. Allez donc vous étonner qu'il frôle la mort à tout instant. Ajouter à mes livres
45 Du rififi au Brésil... escadron de la mort
Auguste Le Breton
Suggestion de Moravia. Dans le noir, le couteau à cran d'arrêt d'Olivio fit entendre son imperceptible déclic... L'indic laissa échapper un râle court. Olivio lui avait planté son couteau dans le dos. Juste entre les croisillons formés par les pattes de la salopette. Ramon ne poussa pas un soupir. Attaqué par derrière, surpris, il n'eut pas le temps de comprendre. Benson lui avait bloqué la gorge de son avant-bras et, s'aidant du genou enfoncé dans les reins, il lui avait brisé la nuque, en arrière. Les deux corps s'affaissèrent en même temps au sol comme deux sacs vides? Ajouter à mes livres
46 Carnaval d'octobre
Claude Rank
Suggestion de Moravia. Ajouter à mes livres
Commenter  J’apprécie          2820