AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.64 /5 (sur 201 notes)

Nationalité : Royaume-Uni
Né(e) à : Liverpool , le 15/03/1943
Biographie :

Lynda La Plante est une actrice, scénariste, productrice et auteur britannique de roman policier.

Après des études à la Royal Academy of Dramatic Art, elle amorce une brève carrière de comédienne sous le nom de Lynda Marchal. Elle joue au théâtre dans des productions du Royal Shakespeare Company.

En 1974, elle donne un premier script pour une émission jeunesse, mais c'est après avoir mis fin à sa carrière de comédienne, qu'elle se lance en 1983 dans l’écriture de scénarios en donnant la série télévisée policière Widows, où l'héroïne Dolly Rawlins et trois autres veuves exécutent un cambriolage préparé par leurs défunts maris. La Plante publie de cette série une version romancée en trois volumes.

Un sujet similaire revient dans Bella Mafia (1991), où des hommes de la mafia, assassinés pendant un mariage, sont remplacés à la tête de l'organisation criminelle par leurs épouses.

En 1991, elle crée le personnage de l’inspectrice Jane Tennison, jouée par Helen Mirren, dans la série télévisée Suspect numéro 1, dont elle livre également une version romancée. La série obtient un succès planétaire et une avalanche de prix, dont le prix Edgar-Allan-Poe de la meilleure série télévisée 1993. En France, le roman décroche le prix du roman d'aventures 1995.

Elle devient ensuite productrice de ses propres séries télévisées et poursuit la publication de romans, qui sont autant de best-sellers, où apparaissent d’autres héroïnes : Lorraine Page, un ex-lieutenant de police qui reprend du galon après avoir sombré dans l'alcoolisme, et Anna Travis, une jeune inspectrice ambitieuse et un peu trop sentimentale de la brigade criminelle de Londres.
+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Lynda La Plante   (12)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Lynda La Plante talks indies, Twisted and Tennison!


Citations et extraits (65) Voir plus Ajouter une citation
lalyM   17 septembre 2018
Coup de froid de Lynda La Plante
Au début, Mike et elle discutaient des enquêtes en cours, mais peu à peu, il s en était désintéressé, lui disant qu'il ne voulait plus entendre parler de putains ni connaître les détails des meurtres, il voulait se consacrer uniquement à ses études. N'ayant plus personne à qui parler, et donc incapable d'évacuer tout cela, elle l'avait accumulé au fond d'elle-même.
Commenter  J’apprécie          70
lalyM   10 septembre 2018
Coup de froid de Lynda La Plante
Elle ne méritait l'amour ni le respect de personne, elle le savait. Elle avait profondément honte de ne pas avoir le cran de s'entailler les poignets. Ou était ce parce qu'elle ne méritait pas de mourir si facilement ? Elle était son propre juge, son propre jury. Elle devait être punie.
Commenter  J’apprécie          60
Fleurdelivres   07 février 2011
Coup de froid de Lynda La Plante
"Je m'appelle Lorraine et je suis alcoolique. Il y a huit ans, j'étais lieutenant dans la police. J'étais aussi une ivrogne. J'ai commis une injustice terrible. J'ai tué par erreur un jeune garcon parce que j'étais ivre. Je n'ai aucune excuse. Rien ne m'enlèvera la culpabilité que j'ai ressentie, que je ressens et que je ressentirai à jamais."
Commenter  J’apprécie          50
lalyM   14 septembre 2018
Coup de froid de Lynda La Plante
Lorraine était le portrait de sa mère : peut-être était-ce pour cette raison qu'il restait à son père si peu de temps ou d'amour à lui consacrer.
Commenter  J’apprécie          40
lalyM   11 septembre 2018
Coup de froid de Lynda La Plante
Le visage qui la regardait dans le miroir était celui d une étrangère. Elle avait les yeux bouffis, délavés, les paupières rougies, et son nez présentait de chaque côté de petits boutons blancs. Elle considéra ses dents jaunâtres et tachées, le trou béant juste devant. La cicatrice étirait légèrement sa joue, souvenir disgracieux d'un passé qu elle voulait effacer. Elle traca le pourtour de ses lèvres craquelées et gonflées, puis passa une main dans ses fins cheveux, dont quelques touffes lui restèrent entre les doigts. On aurait dit que quelqu'un les avait coupés en donnant des coups de ciseaux au hasard. Peut être était ce elle qui l'avait fait, elle ne se souvenait plus. Ça n'était pas seulement des jours, des semaines ou des mois qu'elle avait oubliés, mais des années entières.
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaoui   15 août 2013
Insoupçonnable de Lynda La Plante
 Sergent à vingt-six piges ? C’est grotesque ! De mon temps, il fallait avoir au moins dix ans de maison derrière soi. Maintenant, il suffit qu’un gratte-papier sorte diplômé de la fac et on vous le bombarde gradé sans qu’il ait eu à lever le petit doigt !
Commenter  J’apprécie          30
collectifpolar   22 octobre 2020
Bella mafia de Lynda La Plante
Destiné à exorciser la mainmise de la Mafia sur la Sicile, le procès avait été suspendu presque avant même d'avoir commencé. Une chemise ouverte sur le bureau d'Emanuel révélait les macabres circonstances de cet ajournement.
Commenter  J’apprécie          30
rkhettaoui   19 décembre 2019
Coup de froid de Lynda La Plante
Les gens étaient très gentils dans les bars, mais ensuite, ils se servaient d'elle et la volaient. Lorsqu'elle n'eut plus d'argent, elle vendit les meubles, puis l'appartement. C'était agréable d'avoir une grosse réserve d'argent, de ne jamais avoir à se préoccuper de savoir d'o˘ viendrait la prochaine bouteille, et pourtant, elle continuait à fuir la femme en bleu dont les horribles hurlements l'effrayaient tant et la faisaient plonger si profond. Elle ne redoutait pas les bagarres, ni les sarcasmes des prostituées et des maquereaux.

Merde, elle avait arrêté bon nombre d'entre eux. Ils la bousculaient et corsaient ses verres, mais, ivre, elle s'en moquait. Ivre, les hurlements étaient étouffés.

Ivre, les hommes qui la pelotaient ne signifiaient rien.

Ivre, elle pouvait se cacher,
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaoui   15 août 2013
Insoupçonnable de Lynda La Plante
Dès lors qu’elles avaient besoin d’argent pour leur drogue, leur loyer, leurs enfants ou leur souteneur, ces dames ne tenaient guère compte des messages de prévention.
Commenter  J’apprécie          20
ETOILEE   06 juin 2015
Le dahlia rouge de Lynda La Plante
Vous savez, certaines fois, quand on est confronté à la douleur des autres, on récolte quelques échardes. Il vaut mieux les laisser sortir.
Commenter  J’apprécie          20

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Le prince et la couturière

De quelle couleur est la première robe que Francès fait pour le prince ?

Noire
Orange
Bleue
Rouge

8 questions
5 lecteurs ont répondu
Thème : Le Prince et la Couturière de Jen WangCréer un quiz sur cet auteur