AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.65 /5 (sur 81 notes)

Nationalité : Canada
Né(e) à : Ottawa , le 20/03/1970
Biographie :

Marc Séguin est né à Ottawa le 20 mars 1970. Il a obtenu un baccalauréat en beaux-arts de l'Université Concordia et vit et travaille actuellement entre Montréal et New York. Dès 1996, sa première exposition individuelle présente des tableaux de grandes dimensions aux propositions plastiques étonnantes. Cette exposition attire favorablement l'attention des critiques et des collectionneurs: sa carrière est lancée ! Graveur doué autant que peintre prolifique, Marc Séguin voit son travail reconnu par les conservateurs du Musée d'art contemporain de Montréal en 1997 lorsque ceux-ci l'incluent dans la désormais célèbre exposition de groupe De fougue et de passion. On l'invite d'ailleurs à y présenter une exposition personnelle en 2000 alors qu’il n'a que 29 ans: une série de grands tableaux ayant pour thème la rosace médiévale. Cette exposition circule par la suite en France, au Centre culturel canadien de Paris pendant l'été de 2001, et partout au Canada en 2003.

Depuis 2000, le Musée d'art contemporain de Montréal, le Musée des beaux-arts de Montréal et le Musée national des beaux-arts du Québec ont acquis des œuvres importantes de Marc Séguin. Ses estampes et ses peintures se trouvent dans de nombreuses collections d'entreprises canadiennes et chez d’importants collectionneurs privés du Québec, du Canada et des États-Unis. À ce jour, Marc Séguin a tenu plus de vingt expositions personnelles et participé à autant d'expositions de groupe et de foires internationales à Madrid, Barcelone, Venise, Berlin, Cologne, New York, Miami, Chicago, Bruxelles et Namur.
+ Voir plus
Source : Galerie Simon Blais
Ajouter des informations
étiquettes
Citations et extraits (33) Voir plus Ajouter une citation
Sylviegeo   04 novembre 2017
Hollywood de Marc Séguin
Il y a toujours un moment, longtemps après l'usure des jours ou des mots, où deux êtres se sublime. C'est à cet endroit seul que le projet d'être deux finit par devenir profitable. Avant , c'est juste une illusion.
Commenter  J’apprécie          130
taktic66   24 octobre 2016
Hollywood de Marc Séguin
(...) parce que raconter nous raccorde aux autres. Eux à moi et moi à eux. Et parce que ça libère de dire. Ne pas garder ses bombes. Ne pas garder ses bombes. Ne pas garder ses bombes. Et pourtant c'est le tic-tac de l'explosion qui oblige à être ce que l'on est vraiment. Je coupe le fil bleu ou le fil rouge ?
Commenter  J’apprécie          50
Cielvariable   21 juin 2018
Les repentirs de Marc Séguin
Il m’arrivait parfois de croire, ou du moins espérer, que de véritables sentiments me viendraient un jour. Les sentiments, c’est comme les prières je me disais ; si on y croit assez, il est possible qu’on s’en contente. Ces minutes sont devenues importantes. Comme une vie qui explose avec raison.

Alors j’ai laissé couler les mois et les années dans cette attente occulte. Je me suis construit une vie de façades. Une maison, une voiture, un avenir. Une nuit d’insomnie, seul, je m’étais surpris à imaginer la vieillesse avec elle : le temps lent des gestes. Les chaises qui deviennent importantes. Les tisanes. Les silences.

Ça m’avait un peu consolé. Arielle et moi, on avait souhaité une famille quelques fois. Une suite. Faire comme il se doit. J’ai tenté très fort de croire à tout. Être un homme amoureux. Un citoyen normal. J’ai fait semblant. J’ai rempli toutes les conditions. Avec brio. J’ai cru qu’en jouant tous ces états, ils finiraient par exister. Parfois quand je voulais être triste, je l’étais.

J’ai fait beaucoup d’efforts pour m’incarner. Avec foi et diligence. J’ai rempli toutes les conditions de succès social. On m’a cru. C’est trop facile, je m’étais dit. J’avais aussi appris à sourire avec gêne et sincérité. On me trouvait charmant. Pourtant, la dernière fois où j’avais véritablement souri à quelqu’un, c’était à elle, j’avais onze ans. Un ravin depuis.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
dandoune   07 novembre 2011
La foi du braconnier de Marc Séguin
Il n’y a rien de plus intelligent qu’un être qui ne se reproduit pas, car il sait qu’il affaiblira sa race. Le contraire est aussi l’idée la plus stupide du monde. Et un con qui fait des enfants parce qu’il se croit intelligent? Nous n’y pensons même plus, ça crée des guerres. On fait des enfants parce que c’est ainsi qu’il faut faire, sans considération aucune sur notre valeur ou nos qualités.
Commenter  J’apprécie          40
taktic66   11 octobre 2016
La foi du braconnier de Marc Séguin
C'est dans la soustraction du veritable Soi, de ce que l'on voudrait être, que se trouve l'identité humaine.
Commenter  J’apprécie          50
M-Pi   13 septembre 2016
Nord Alice de Marc Séguin
Il est quand même troublant, ce besoin de toujours se dire qu'on existe.
Commenter  J’apprécie          50
Cielvariable   07 novembre 2018
Les repentirs de Marc Séguin
Quand je regarde en arrière, depuis ces années, je me dis que j’ai menti parce que j’étais terrifié par la vérité. […] J’ai bousculé toutes les croyances pour arriver jusqu’ici. En me disant que ce serait mieux ainsi. Parce qu’on a la chienne de dire la vérité depuis nos premiers souvenirs. La réalité a souvent honte de nous.
Commenter  J’apprécie          30
taktic66   12 octobre 2016
La foi du braconnier de Marc Séguin
L'alcool aide à faire avaler la vie.
Commenter  J’apprécie          50
M-Pi   13 septembre 2016
Nord Alice de Marc Séguin
On peut perdre sa vie dans la très grande distance qui vit entre le coeur et les mots.
Commenter  J’apprécie          40
taktic66   22 octobre 2016
Hollywood de Marc Séguin
L'amour qu'on devine est aussi une preuve d'existence.
Commenter  J’apprécie          40
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Littérature québécoise

Quel est le titre du premier roman canadien-français?

Les anciens canadiens
La terre paternelle
Les rapaillages
L'influence d'un livre
Maria Chapdelaine

18 questions
157 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature québécoise , québec , québécoisCréer un quiz sur cet auteur
.. ..