AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.75 /5 (sur 64 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Selles-sur-Cher (41) , le 30/10/1908
Mort(e) à : Paris , le 19/06/1993
Biographie :

Marcel Béalu est né le 30 octobre 1908 à Selles-sur-Cher (Loir-et-Cher). Après une enfance pauvre à Saumur où il lit en autodidacte les classiques, il est de 1931 à 1945 chapelier à Montargis. Il commence à écrire. Sa femme Marguerite Kessel lui fait lire les romantiques allemands. Une rencontre fondamentale en 1937, celle de Max Jacob, qui devient son maître en littérature et l’encourage dans la voie de la simplicité des vocables, de l’élan rythmique, qui restera la sienne en poésie. À partir de 1951, Béalu devient et reste libraire à Paris. Cet indépendant n’a jamais cessé d’écrire des poèmes.
Mais on retiendra en particulier son œuvre narrative en prose comme l’une des meilleures du fantastique français contemporain. Pour Béalu (fondateur de la revue Réalités secrètes, 1955-1971), le fantastique ne se sépare pas du réel, qui est toujours insolite si l’on sait le regarder : il contient " une nuit qui est partout " ; il est onirique. Le parcours initiatique rencontre l’amour ; mais celui-ci n’est jamais un instrument de salut, et il peut perdre le Pygmalion qui crée l’araignée-femme. En revanche, la mort exerce une fascination ambiguë : irruption du néant, mais uchronie dans laquelle " vit " le mort du Journal. Récit pleins d’aisance dans la suggestion de l’horreur, de la métamorphose insensible, qu’admirent Artaud et Jean Paulhan.
Son violon d’Ingres est la peinture. Les tableaux qu’il a exposés à Paris au cours des dernières années sont le reflet fidèle de son œuvre littéraire. C’est en hommage à Jean Paulhan que Béalu avait baptisé sa libraire Le Pont Traversé.
Dans sa boutique rue de Beaune, puis dans le quartier Saint-Séverin et enfin dans une ancienne boucherie au 62, rue de Vaugirard, Béalu ne se contentait pas de vendre les livres de ses amis mais racontait volontiers mille anecdotes sur leurs auteurs. On était sûr de trouver chez lui ce qu’on ne trouvait nulle part ailleurs, les œuvres d’Armand Robin, de Lucien Becker, de Joyce Mansour et de tant d’autres. C’est qu’il en avait vu défiler du monde dans sa boutique, depuis son premier client Lacan, qui lui acheta les œuvres complètes de Shakespeare, et oublia de les lui payer.
+ Voir plus
Source : http://www.jose-corti.fr/
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Vidéo de Marcel Béalu


Citations et extraits (58) Voir plus Ajouter une citation
Marcel Béalu
Piatka   12 novembre 2014
Marcel Béalu
LÉGENDE



Deux amants sont devenus des arbres

Pour avoir oublié le temps



Leurs pieds ont poussé dans la terre

Leurs bras sont devenus des branches



Toutes ces graines qui s'envolent

Ce sont leurs pensées emmêlées



La pluie ni le vent ni le gel

Ne pourront pas les séparer



Ils ne forment qu'un seul tronc

Dur et veiné comme du marbre



Et sur leurs bouches réunies

Le chèvrefeuille a fait son nid.

Commenter  J’apprécie          582
Tandarica   29 octobre 2015
Les messagers clandestins de Marcel Béalu
D'autres deuils assombrirent mon existence, rendant chaque fois un peu plus fausse la résonance de mes plaisirs, avant le jour où je pus entendre sa voix. Tiré trop tôt du sommeil pour vaquer à mes habitudes, je m'étais enfermé dans le débarras minuscule où s'entassent mille témoins extravagants de mon passé : objets divers auxquels seul le souvenir qu'ils évoquent saurait donner un nom.
Commenter  J’apprécie          340
Marcel Béalu
coco4649   11 août 2019
Marcel Béalu
Le néant s'agite et crie…





Le néant s'agite et crie

Mais le miracle attendu

Depuis le début des temps

Arrive à pas de souris



Ah reste encore immobile

Un seul geste un seul regard

Le ferait s'évanouir



Il grandit grandit grandit

Il va s'abattre sur toi



Non ne te retourne pas

Tu pourrais mourir de joie





//Inédit
Commenter  J’apprécie          270
Tandarica   30 octobre 2015
Les messagers clandestins de Marcel Béalu
On ne saurait taxer d'irréalité ce qui m'arrive la nuit. Ce n'est pas des rêves : mon emploi du temps m'interdit tout sommeil, ma charge est de veiller sur les choses endormies. Sitôt enfuie la débandade écervelée du personnel diurne, et closes les portes, et tirés les lourds vantaux du soir, rien ne se meut dans l'ombre que n'enregistre immédiatement mon œil aux aguets.

(p.55, "La visiteuse nocturne")
Commenter  J’apprécie          260
fanfanouche24   03 août 2015
Porte ouverte sur la rue de Marcel Béalu
Une boutique est un lieu privilégié. les gens les plus divers entrent et sortent. Quels que soient ses dimensions, son installation, l'endroit où elle se trouve, une particularité lui est commune: la porte ouverte sur la rue. (p. 9)
Commenter  J’apprécie          210
fanfanouche24   03 août 2015
Porte ouverte sur la rue de Marcel Béalu
Des poètes et non des moindres, ceux qui furent les "poètes de la Résistance", ont donné leur voix aux vicissitudes d'alors. Je ne me voyais pas emboucher ce clairon. Pendant qu'Aragon, Eluard, Pierre Emmanuel et d'autres se faisaient l'écho d'un patriotisme de circonstance, les porte-voix d'une renaissance barrésienne, je vivais replié, refermé sur moi-même, m'efforçant de trouver un langage exprimant non ce refus, mais, dans une époque d'anéantissement, le point où subsisterait encore un espoir de continuité, ce point secret que nulle éventualité ne peut atteindre. (p.26)
Commenter  J’apprécie          190
Tandarica   26 octobre 2015
Les messagers clandestins de Marcel Béalu
[...] mon invocation à la Troisième Ténèbre :

"Nuit qui écartèle les astres et te tiens debout sur nos têtes, je requiers ton pouvoir contre ce jour fade qui agite à l'horizon ses lanternes de pauvres, ses lueurs de désastre ! [...]"

No man's land (page 15)
Commenter  J’apprécie          160
Tandarica   26 octobre 2015
Les messagers clandestins de Marcel Béalu
Et qu'est le désintéressement sinon la vraie noblesse ?

(page 115)
Commenter  J’apprécie          170
fanfanouche24   02 août 2015
Porte ouverte sur la rue de Marcel Béalu
Ce métier de courtier en ouvrages précieux ou rares m'initiait aux fluctuations des goûts et aux vraies valeurs, ajoutant un fleuron à ma panoplie d'expériences. Il réclame une grande connaissance. Plus d'un des bougres qui l'exercent, farouches individualistes, souvent "anars" de droite ou de gauche, en savent plus sur la littérature contemporaine qu'un énarque. Les plus grands écrivains le pratiquaient avant moi, qui affectèrent ensuite de mépriser le négoce. (p.83)
Commenter  J’apprécie          150
Jcequejelis   21 novembre 2013
La Poésie érotique de langue française de Marcel Béalu
La Source, d'Edmond Haraucourt



A Gaston Béthune



Source vénérienne où vont boire les mâles !

Fissure de porphyre où frise un brun gazon,

Qui, fin comme un duvet, chaud comme une toison,

Moutonne dans un bain de senteurs animales.



Quand un homme a trempé dans tes eaux baptismales

Les désirs turgescents qui troublaient sa raison,

Il en garde à jamais la soif du cher poison

Dont s’imprégna sa peau dedans tes eaux thermales.



Ô Jouvence des cœurs ! Fontaine des plaisirs !

Abreuvoir où descend le troupeau des désirs

Pour s’y gorger d’amour, de parfum et d’extases !



Il coule de tes flancs, le nectar enchanté,

Elixir de langueur, crème de volupté…

Et pour le recueillir nos baisers sont des vases !



1348 - [p. 278]
Commenter  J’apprécie          140

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Petit quiz 14 Juillet

Qui a chanté en premier cette chanson ON N'EST PAS LÀ POUR SE FAIRE ENGUEULER dont voici un extrait: "On n'est pas là pour se faire engueuler on est là pour voir le défilé! On n'est pas là pour se faire assommer on est venu pour voir le défilé! Si tout le monde était resté chez soi, ça f'rait du tort à la République."

Coluche
Boris Vian
Bobby Lapointe

7 questions
29 lecteurs ont répondu
Thèmes : 14 juillet , fêtes traditionnelles , france , nation , français , defiles , littérature , cinema , chansonCréer un quiz sur cet auteur

.. ..