AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4 /5 (sur 1587 notes)

Nationalité : États-Unis
Né(e) à : Independence, Missouri , le 16/03/1948
Biographie :

Margaret Baldwin Weis est un écrivain de fantasy et une journaliste américaine.

Elle s'inscrit à l'Université du Missouri dans la ville de Columbia en 1970, où elle est obtient un diplôme en littérature. Par la suite, elle travaille pendant presque treize ans pour le journal Herald Publishing House à Independence, où elle commença comme relectrice, et finit comme rédactrice en chef du service de la presse commerciale.

Son premier livre, une biographie de Frank et Jesse James, fut publié en 1981.

En 1983, elle déménage à Lake Geneva (Wisconsin), pour occuper le poste de rédactrice chez TSR Inc., créateur du jeu de rôle "Donjons & Dragons". Elle devient membre de l'équipe d'auteurs responsables de l'univers de Lancedragon.

Avec Tracy Hickman, elle écrit les premiers romans de la série "Chroniques de Lancedragon", qui fut vendue à plus de vingt millions d'exemplaires à travers le monde.

Par la suite, elle continue sa collaboration avec Hickman sur d'autres romans dont la quadrilogie de "L'Épée Noire", le cycle "Les Portes de la Mort", la trilogie de "La Rose du Prophète" ainsi que la trilogie de "La Pierre Souveraine".

Elle a par ailleurs écrit une trilogie propre, Dragonvarld. Weis est propriétaire de Sovereign Press, la maison d'édition du jeu de rôle Sovereign Stone, et de Margaret Weis Production, qui publie désormais les nouveaux suppléments D20 Dragonlance sous licence, Wizards of the Coast. Elle est co-auteur du livre de règles "Dragonlance" (Wizards of the Coast, 2003) et co-auteur du livre "Dragonlance Age of Mortals" édité par Sovereign Press en 2003.

Le premier livre de Weis de sa nouvelle série pour Tor Books, "Mistress of Dragons", sortit en mai 2003, et fut acclamé par la critique. Dans cette série ont suivi "Dragon's Son" (2004) et "Master of Dragons" (2005).

Weis continue son travail sur Dragonlance avec une nouvelle série de romans pour Wizards of the Coast intitulée "Dark Disciple" (qui suit le développement du personnage de Mina après la trilogie de la Guerre des Âmes) et avec Tracy Hickman, elle poursuit la série des "Lost Chronicles".
+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Ten Wing Media Interviews Margaret Weis (2015). The Con Men interview New York Times best selling author, Margaret Weis about her career, her animals and what it's like to think like a kender...
Citations et extraits (81) Voir plus Ajouter une citation
Margaret Weis
Alfaric   28 novembre 2016
Margaret Weis
Pendant mon enfance, mes parents m’emmenaient à la bibliothèque chaque semaine jusqu’à ce que je les quitte pour aller à l’université. Le jour où j’ai reçu ma première carte « d’adulte » de bibliothèque reste marqué comme un événement particulier de ma vie. Ils m’ont offert le plus beau cadeau qui soit après la vie : la lecture.
Commenter  J’apprécie          310
domisylzen   08 décembre 2018
Les Vaisseaux dragons, tome 1 : Les Os du Dragon de Margaret Weis
C'est à ça que ressemble nos vies, déclara le jeune homme. Prisonniers du temps, nous n'existons que dans l'instant présent. Il n'y a rien devant nous, rien derrière nous.
Commenter  J’apprécie          200
Alfaric   05 février 2018
Lancedragon - Chroniques de Lancedragon, tome 1 : Dragons d'un crépuscule d'automne de Margaret Weis
Les gens ont besoin de croire en quelque chose – même si, au fond d'eux, ils savent que c'est faux.
Commenter  J’apprécie          190
Margaret Weis
Pavlik   21 avril 2017
Margaret Weis
Quand mes enfants étaient encore jeunes je parvenais à les convaincre de me laisser écrire tranquille en leur promettant que nous irions à Disney World si l'un de mes livres se vendait correctement. Nous sommes allés à Disney World. David avait seize ans et Lizz treize, mais nous y sommes allés.
Commenter  J’apprécie          170
Alfaric   06 février 2018
Lancedragon - Chroniques de Lancedragon - Intégrale de Margaret Weis
[les auteurs] Tandis que nous rédigions nos romans, nous éprouvions régulièrement la sensation de ne pas tant créer une histoire que de relater les événements survenus en des lieux qui existaient réellement.
Commenter  J’apprécie          150
Lunedor   21 avril 2016
Lancedragon - Chroniques de Lancedragon, tome 1 : Dragons d'un crépuscule d'automne de Margaret Weis
La bestiole est en osier, chuchota le nain à toute vitesse. Tass s'est introduit à l'intérieur. Les membres sont articulés. On peut actionner les ailes et le faire parler par un tuyau relié à la gueule. Ça doit être de cette manière que les prêtres s'en servent pour se faire obéir. Quoi qu'il en soit, c'est Tass qui bat des ailes et menace de dévorer Caramon.
Commenter  J’apprécie          120
Beatson   16 août 2015
Les portes de la mort, Tome 3 : La mer de feu de Margaret Weis
L’homme se raidit, resserrant sa main sur sa lance. Il sembla réfléchir. Ils échangèrent un regard, regard qu’Alfred comprit, et il fit un bond en avant, le mot « non ! » se formant sur ses lèvres. Il reçut un coup violent à la tête qui lui fit perdre connaissance. Alfred sortit de son corps et regarda ses parents traîner sa silhouette évanouie dans un épais buisson et la recouvrir de broussailles. Puis ils se mirent à courir, attirant l’ennemi aussi loin que possible de leur enfant avant de se retourner pour combattre. Ils n’agissaient pas ainsi par amour, mais par instinct, comme une oiselle feint d’avoir une aile brisée pour entraîner le renard loin de son nid.
Commenter  J’apprécie          100
Beatson   16 août 2015
Les portes de la mort, Tome 7 : La septième porte de Margaret Weis
« Nous avons tous en nous la capacité de modeler notre propre destinée. Cela, nous le comprenons. Mais, plus important encore, chacun de nous a une égale capacité à modeler le destin de l’univers. Vous trouvez cela plus difficile à croire. Pourtant, je vous affirme que c’est vrai. Point n’est besoin d’être le chef du Conseil des Sept. Point n’est besoin d’être un empereur elfien, un roi humain ou le chef d’un clan de nains pour exercer une influence significative sur le monde qui vous entoure. »

« Dans l’immensité de l’océan, une goutte quelconque a-t-elle plus d’importance qu’une autre ? »

« Non, répondez-vous, mais aucune n’a non plus la possibilité de provoquer un raz-de-marée. »

« Mais, argué-je, si une goutte tombe dans l’océan, elle y cause des rides. Et ces rides s’étendent. Et ces rides peuvent s’amplifier et venir se briser en écumant sur le rivage. »

« Comme la goutte dans l’immensité de l’océan, chacun de nous provoque des rides à mesure qu’il avance dans la vie. Les effets de nos actes – si insignifiants qu’ils nous paraissent – s’étendent au-delà de nous. Nous ne saurons peut-être jamais quelles conséquences lointaines aura eues sur nos frères mortels le plus simple de nos actes. C’est pourquoi nous devons rester conscients, à tout instant, de notre place dans l’océan, de notre place dans le monde, de notre place parmi les autres créatures. »

« Car si nous sommes suffisamment nombreux à unir nos forces, nous pouvons enfler le flux des événements – pour le meilleur ou pour le pire. »

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
frankgth   27 décembre 2013
Les portes de la mort, Tome 6 : Voyage au fond du labyrinthe de Margaret Weis
C’est le problème aujourd’hui. Personne ne veut plus assumer la responsabilité de ses actes. Adam met sur le dos d’Ève l’incident de la pomme. Ève dit que c’est la faute au serpent. Et le serpent dit que c’est à cause de Dieu qui avait mis les arbres à cet endroit. Tu vois ce que je veux dire ? Personne n’assume plus ses responsabilités.
Commenter  J’apprécie          91
Beatson   16 août 2015
Les portes de la mort, Tome 2 : L'étoile des elfes de Margaret Weis
« Ne vous mêlez pas des affaires des magiciens, a-t-il pontifié. Car ils sont prompts à la colère…», comme disait un de mes confrères. Et il s’y connaissait. Très bon pour les bijoux. Pas mauvais pour les feux d’artifices non plus. Toutefois, il ne s’habillait pas avec l’élégance de Merlin. Voyons, comment s’appelait-il ? Raist… non ; ça, c’était ce jeune homme agaçant qui n’arrêtait pas de faire du massacre et de produire du sang. Dégoûtant. L’autre s’appelait Gand… Gand quelque chose…»

[un des nombreux clins d’œil]

Commenter  J’apprécie          80
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

10 titres, 10 auteurs de Fantasy (1)

Qui est l'auteur/trice du "Seigneur des Anneaux: La Communauté de l'Anneau"?

George LUCAS
J.R.R. TOLKIEN
H.P.LOVECRAFT

10 questions
59 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , fantasy jeunesseCréer un quiz sur cet auteur
.. ..