AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.79 /5 (sur 388 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Le Rove , le 21 mars 1946
Biographie :

Maurice Gouiran est un écrivain français né le 21 mars 1946 au Rove (Bouches-du-Rhône), près de Marseille, dans une famille de bergers et de félibres.

Il passe son enfance dans les collines de l’Estaque, avant d'effectuer ses études au lycée Saint-Charles, au lycée Nord puis à la faculté, où il obtient un doctorat en mathématiques.

Spécialiste de l'informatique appliquée aux risques et à la gestion des feux de forêts, il est appelé comme consultant par l’ONU. Il enseigne également à l’université.

Son premier polar, La nuit des bras cassés, paru en 2000, reçoit le prix Sang d'Encre des lycéens de la ville de Vienne, Marseille, la ville où est mort Kennedy est lauréat du prix SNCF du polar à l'été 2005, Sous les pavés la rage est couronné par le prix Virtuel du Polar 2006 (prix décerné par les internautes, ex-prix Rompol).
+ Voir plus
Source : wikipedia
Ajouter des informations
Bibliographie de Maurice Gouiran   (35)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (21) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Maurice Gouiran, en plein confinement, vous parle de ses longues journées de travail ! Et comme c'est un homme multi casquettes… attendez-vous aux surprises !

Citations et extraits (151) Voir plus Ajouter une citation
kielosa   05 juin 2020
Tu entreras dans le silence de Maurice Gouiran
" La raison et la logique, c'est pour les temps ordinaires. "



Jean Giono



(page 5).
Commenter  J’apprécie          250
Bazart   03 novembre 2016
Le printemps des corbeaux de Maurice Gouiran
« Nous vivons dans un monde où chacun doit rester sagement à sa place. Le drame est que cette règle, cette sorte de malédiction sociale, n’est malheureusement pas le seul fait des institutions ou des classes dirigeantes. Elle croupit dans les discours quotidiens, dans les échanges de la rue, dans le regard de nos voisins : pire encore nous la portons en nous. »
Commenter  J’apprécie          230
galyalain   19 mai 2022
Et l'été finira de Maurice Gouiran
Le racisme s’exerce toujours à l’encontre de l’ethnie la plus nombreuse, la plus voyante. A Marseille, les Arabes. (…) Mais ce n’est pas parce qu’il y a trop d’Arabes que nous devenons racistes, le racisme est en nous. Je le crois profondément ancré dans la nature humaine, dans son égoïsme, dans son besoin de domination, dans son sentiment d’insécurité qui déclenche le réflexe : se protéger contre tout ce qui n’est pas moi. (Pasteur Perregaux)
Commenter  J’apprécie          10
galyalain   19 mai 2022
Et l'été finira de Maurice Gouiran
C’était toujours pareil, on avait l’impression que l’été durerait jusqu’à la fin des temps et puis tout à coup, un orage ou un coup de mistral venait tout foutre en l’air. L’été, c’est un peu comme la vie. Ça disparaît soudain et on a l’impression que ça n’a jamais existé.
Commenter  J’apprécie          10
galyalain   19 mai 2022
Et l'été finira de Maurice Gouiran
- La haine, c’est la chose au monde la plus facile à faire germer,( finit-il par lâcher). Ça prend mieux que la vigne, mieux que l’olivier. Et les périodes de crise, quand ça va mal, agissent dessus comme de l’engrais.
Commenter  J’apprécie          10
galyalain   18 mai 2022
Et l'été finira de Maurice Gouiran
Olivia croyait en son boulot. C’était presque une mission, pour elle, de faire aimer l’histoire et la géo à des ados boutonneux qui avaient la tronche ailleurs et qui préféraient le magazine Union au Mallet et Isaac. Elle me serinait à longueur de journée que l’histoire permettait d’éveiller les consciences politiques et que le jour où nos dirigeants voudraient nous transformer en troupeau de moutons, il leur suffirait de la supprimer des programmes scolaires.
Commenter  J’apprécie          10
galyalain   18 mai 2022
Et l'été finira de Maurice Gouiran
Le racisme, c’est comme les nègres, ça ne devrait pas exister ! Coluche
Commenter  J’apprécie          10
galyalain   18 mai 2022
Et l'été finira de Maurice Gouiran
(…) une salle aussi désopilante qu’un hall d’hôpital.
Commenter  J’apprécie          10
umezzu   29 septembre 2018
L'irlandais de Maurice Gouiran
Aujourd'hui, le moindre événement exacerbe les passions. Quand nous fêtons la Saint-Patrick ou l'insurrection de Pâques, quand les autres célèbrent ce foutu 12 juillet, l’atmosphère est électrique. On sent que tout peut dégénérer à la moindre étincelle. Il faudra du temps pour gagner la sérénité...
Commenter  J’apprécie          140
umezzu   01 décembre 2018
Le diable n'est pas mort à Dachau de Maurice Gouiran
Henri s'est rendu compte, au fil des années, que l'Amérique qu'il avait découverte en 1965, était bien loin de l'image idéale qu'on en avait, en Europe dans les années cinquante... Elle avait beau se réfugier dans la contre-culture, la contestation, la musique ou la dénonciation des inégalités, elle en produisait que des hordes d'individus corrompus ou perturbés qui tentaient de se dissimuler derrière des fantasmes de spiritualité, et de remplacer à grand coup de drogues hallucinatoires le monde réel par une virtualité esthétique et confortable.
Commenter  J’apprécie          110

CONVERSATIONS et QUESTIONS sur Maurice Gouiran Voir plus
Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Lecteurs de Maurice Gouiran (254)Voir plus


Quiz Voir plus

Leurs noms, mois de l'année ou jour de fête

Fidèle collaborateur de Maigret, l'inspecteur

Janvier
Février
Mars
Avril

10 questions
31 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur