AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

3.17/5 (sur 18 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Anvers , 1946
Mort(e) à : Bruxelles , le 27/10/2022
Biographie :

Maurice Olender, est un historien français, professeur à l'École des hautes études en sciences sociales (EHESS) à Paris. Son enseignement y porte notamment sur la genèse des idées de "race" au XIXe siècle. Éditeur, il dirige aux Éditions du Seuil la revue Le genre humain et La librairie du XXIe siècle.

Archéologue et historien de formation, Maurice Olender est licencié de la faculté de philosophie et lettres de l’Université libre de Bruxelles en 1973. Élève à Paris, à l’École pratique des hautes études, Ve section (sciences religieuses), il est membre, depuis 1974, du Centre de recherches comparées sur les sociétés anciennes (devenu le Centre Louis-Gernet) et attaché au Centre de recherches sur l'Europe, de l'EHESS.
Ancien pensionnaire de l’École normale supérieure de la rue d'Ulm (1975-1976 et 1976-1977), il est ensuite boursier de l'École française de Rome (1981), chercheur associé au CNRS (1983-1984), chercheur enseignant et maître assistant associé à l'EHESS (1985), assistant associé à l'EPHE - Ve section Sciences religieuses - (1985-1988) et docteur de l'École des hautes études en sciences sociales en 1990.
Maître de conférences à l'EHESS, titularisé en 1990. Intitulé de son enseignement : "Savoirs religieux et genèse des sciences humaines".

+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Maurice Olender   (11)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Maurice Olender vous présente sa collection "La Libraire du XXI ème siècle" et notamment le dernier ouvrage publié dans celle-ci "Lieux" de Georges Perec aux éditions du Seuil. Entretien avec Jean-Michel Devesa. Lien de la version numérique augmentée de "Lieux" de Georges Perec : https://lieux-georges-perec.seuil.com/ https://librairiexxisiecle.com/ Retrouvez le livre : https://www.mollat.com/livres/2612221/georges-perec-lieux-inedit Note de musique : © mollat Sous-titres générés automatiquement en français par YouTube. Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Linkedin : https://www.linkedin.com/in/votre-libraire-mollat/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Vimeo : https://vimeo.com/mollat
+ Lire la suite
Podcasts (2) Voir tous


Citations et extraits (30) Voir plus Ajouter une citation
Comme toute oeuvre de création, l’amour résulte sans doute d’abord d’un jeu enfantin.
L’amour invite à jouer à cache-cache.
Commenter  J’apprécie          300
Le sémitisme ne se réduit pas nécessairement aux Hébreux. Mais si l'on peut considérer l'arabe, la langue, et l'islam, la religion, comme des expressions sémitiques cardinales, l'hébreu - la langue identifiée à la religion monothéiste qu'elle véhicule - oriente bien souvent au XIX°s les questions posées à l'aire sémitique.
Nombreux sont ainsi les spécialistes qui atrribuent à la totalité des groupes sémitiques les caractéristiques qu'on a voulu reconnaître aux Hébreux de la période historique. Corollaire à cette généralisation: Renan et tant d'autres dans l'Europe savante du siècle dernier appliquent à ceux qu'ils nomment Aryens - ou Indo-Germains ou Indo-Européens - les qualités spécifiques dont ils créditent les Grecs. Si le dynamisme et la capacité d'intelligence abstraite de ces derniers annoncent un monde indo-aryen en devenir, le pôle védique de l'univers aryen représente les puissances du primordial.

pp. 36-37
Commenter  J’apprécie          40
Rien ne l'écartait de sa règle de lecture : ne jamais tenter de comprendre quoi que ce soit dans le dos de l'auteur, ne pas savoir mieux. Son absence de maîtrise lui permettait de retrouver parfois, sous les doigts de l'auteur, ce qui leur avait à tous deux échappé 
Commenter  J’apprécie          20
La question de l'oubli numérique est devenue l'un des grands problèmes d'avenir pour nos disques durs métamorphosés en machines hypermnésiques. Car supprimer la suppression suppose désormais un savoir-faire numérique supplémentaire, acrobatique. Ainsi, sur l'iPhone, dans Gmail, une des manières de "supprimer" n'affiche-t-elle pas "archiver"? Or, cette mémoire "archivée" qui nous échappe n'en est pas moins accessible aux fournisseurs d'accès (Google, Free, Apple). Même si la CNIL a autorisé un droit à l'oubli, incitant à s'adresser au moteur de recherche une demande de déréférencement d'un contenu vous concernant, il ne faut pas s'y tromper : ce type d'effacement, qui dissocie un lien d'un nom propre, n'efface rien, n'oublie rien. Cet impossible oubli, qui correspond à une nécessité technique, est devenu l'une des signatures de notre temps présent où le poids du réel numérique envahit l'imaginaire de la mémoire.

Cette difficulté peut apparaître, au regard contemporain, d'autant plus inextricable qu'elle aiguise les tensions entre les deux pôles que forment "la mémoire et l'oubli", ce vieux couple fonctionnel. Ce problème trouvera sans doute demain ses propres solutions, réaménageant, comme chaque époque a sur le faire, les jeux toujours périlleux entre politiques de la mémoire et politiques de l'oubli.
Commenter  J’apprécie          00
On peut aimer s'entourer de livres pour rêver de les lire. Et si la fonction la plus efficace de toute bibliothèque était d'inciter à une lecture sans fin qui n'aura jamais lieu ?
Commenter  J’apprécie          20
Et ne pas oublier que même des artisans du sublime, techniciens des choses de l'esprit, artistes, poètes, cinéastes, créateurs en toutes formes, philosophes, juristes et scientifiques éduqués par de la raison critique, peuvent concevoir et mettre en pratique ce qui, à peine quelques années plus tard, apparaît comme l'absolu de l'horreur, hors d'atteinte, d'où résultent silence, honte et stupeur, que rien ne vient combler.
Commenter  J’apprécie          10
Aucune culture, aucune civilisation ne met à l'abri du meurtre radical d'altérité. Les archives en témoignent, dans le silence des musées, des bibliothèques, des institutions de recherche, au regard des si rares lecteurs qui choisissent, un instant de s'y arrêter - pour revêtir, à l'aide de mémoire, d'oubli et d'un peu d'existence, ceux qui en ont été privés.
Commenter  J’apprécie          10
Quand deux êtres singuliers se croisent sur cette terre, se devinent au point d'imaginer se connaître par la traversée de l'autre en soi, il peut y avoir vision d'amour. Pourtant, souvent, se trompant de rôle, jouant à être l'autre de soi, rêvant d'une impossible maîtrise, on oublie que l'intransigeance n'est un droit absolu qu'entre soi et soi.
Commenter  J’apprécie          10
Comment peut-on apprendre à lire, à écrire les alphabets de langues dans lesquelles ont été pensées et consignées, en toute légalité, des lois (en France, en Italie, en Allemagne) qui triaient les humains, séparant ceux qui était destinés à la vie de ceux qui devaient disparaître pour "raison de naissance" ?
Commenter  J’apprécie          10
Avancer nécessite alors un triple mouvement : poursuivre "à vide", assumer de s'égarer ; rejeter le trop-plein en soi en l'assimilant, ou, hors de soi, en l'oubliant, sans l'escamoter pour autant ; enfin, se lancer, sans trop tenir compte des habitudes de penser inhérentes à tout savoir établi.
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Listes avec des livres de cet auteur
Lecteurs de Maurice Olender (34)Voir plus

Quiz Voir plus

La peau de Chagrin

Comment se nomme le personnage principal?

Valentin de Raphaël
Benjamin De Villecourt
Raphaël de Valentin
Emile

20 questions
1657 lecteurs ont répondu
Thème : La Peau de chagrin de Honoré de BalzacCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *}