AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.31 /5 (sur 400 notes)

Nationalité : États-Unis
Né(e) à : Washington , le 24/05/1963
Biographie :

Michael Chabon est un écrivain, essayiste et scénariste.

Il est diplômé en art à l'Université de Pittsburgh et en écriture créative à l'Université de Californie à Irvine. Ses parents se séparent alors qu'il n'a que 7 ans, et de fait, les thèmes du divorce et de la monoparentalité sont profondément ancrés dans ses obsessions d'écrivain.
De la même manière, citoyen américain, il est de religion juive et le judaïsme est ainsi au centre de nombre de ses écrits ("Les Extraordinaires aventures de Kavalier & Clay" notamment, qui traite indirectement de la Shoa).

La présence de personnages homosexuels (notamment les deux personnages principaux des "Mystères de Pittsburgh") ont amené de nombreux journalistes à s'interroger sur son orientation sexuelle. Dans une réédition des "Mystères de Pittsburgh", Michael Chabon a déclaré qu'il avait effectivement eu par le passé de telles relations. Pourtant il vit aujourd'hui avec sa deuxième femme Ayelet Waldman (1964) - elle-même écrivaine - et leurs quatre enfants, à Berkeley en Californie.

Michael Chabon collabore aussi avec le monde du cinéma. Un de ses romans, "Des garçons épatants" ("Wonder Boys", 1995), a déjà été adapté pour l'écran en 2000 par le scénariste Steven Kloves, et réalisé par Curtis Hanson, sous le titre "Wonder Boys". Michael Chabon a participé directement à l'écriture de "Spider-Man 2" (2004), dont environ un tiers de l'histoire serait de son ressort.

Le personnage de "l'Artiste de l'évasion" super héros de bande dessinée créé par Kavalier et Clay dans "Les Extraordinaires aventures de Kavalier & Clay" ("The Amazing Adventures of Kavalier & Clay", 2000), a donné lieu à la création de véritables bandes dessinées narrant ses aventures. Celles-ci ont reçu de nombreux prix aux États-Unis, notamment un Eisner Award de la meilleure anthologie en 2005.

Michael Chabon est lauréat de plusieurs prix. "Les Extraordinaires Aventures de Kavalier et Clay" a obtenu le Prix Pulitzer 2001.

"Le Club des policiers yiddish" ("The Yiddish Policemen's Union", 2007) a reçu le Prix Nebula du meilleur roman 2007, le Prix Hugo du meilleur roman 2008, le Prix Sidewise 2007 et le Prix Locus du meilleur roman de science-fiction 2008.

site officiel : https://www.harpercollins.com/authors/michaelchabon/
+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Wonder Boys - Trailer - HQ


Citations et extraits (55) Voir plus Ajouter une citation
Michael Chabon
Pavlik   06 juillet 2016
Michael Chabon
[réponse à la question : "D’où vient ce préjugé envers les œuvres créées pour une audience populaire ?"] En toute équité, il vient d’abord du fait que la majeure partie de l’art à destination d’un public de masses est de la merde. Il ne faut pas se voiler la face. Mais la majeure partie des œuvres écrites en tant que littérature au sens noble du terme est aussi de la merde, mais prétentieuse.
Commenter  J’apprécie          273
Oliv   13 octobre 2018
Le Club des policiers yiddish de Michael Chabon
Un messie qui vient réellement n'est bon pour personne. Un espoir comblé est déjà une demi-déception.
Commenter  J’apprécie          110
julienraynaud   13 septembre 2018
Des garçons épatants de Michael Chabon
Malgré son amour de la littérature sanglante (...) Albert Vetch avait soigné sa sortie en s'efforçant de saigner le moins possible.
Commenter  J’apprécie          91
Coccinelle2   10 janvier 2011
Le Club des policiers yiddish de Michael Chabon
La Terre promise n'a jamais paru plus lointaine ou inaccessible à un Juif de Sitka. Elle se trouve à l'autre bout de la planète, un lieu misérable dirigé par des hommes unis seulement dans leur résolution à ne laisser entrer que le menu fretin d'une poignée de Juifs las. Depuis un demi-siècle, Arabes irréductibles et partisans de l'islam, Perses et Égyptiens, socialistes, nationalistes et monarchistes, panarabistes et panislamistes, fondamentalistes et parti d'Ali mordent à belles dents dans Eretz Yisroël et le rongent jusqu'à l'os. Jérusalem est une cité de murs couverts de sang et de slogans, de têtes fichées sur des poteaux téléphoniques. Les Juifs pratiquants du monde entier n'ont pas abandonné l'espoir de vivre un jour sur la terre de Sion. (pages 31-32)
Commenter  J’apprécie          70
cvd64   06 mai 2020
Les Extraordinaires aventures de Kavalier et Clay de Michael Chabon
Ne te soucie pas de ce que tu fuis. Réserve tes inquiétudes pour ce vers quoi tu fuis.
Commenter  J’apprécie          90
Oliv   19 avril 2012
Les Extraordinaires aventures de Kavalier & Clay de Michael Chabon
Bien que tout le monde — même Sammy Clay, qui avait pourtant passé le plus clair de sa vie adulte à en produire et à en vendre — les considérât comme de la camelote, Joe adorait ses comics : pour leur séparation chromatique de qualité inférieure, leur stock de papier médiocrement massicoté, leurs réclames pour les fusils à air comprimé, les cours de danse et les crèmes contre l'acné, pour l'odeur de moisi indissociable des plus anciens, ceux qui étaient restés stockés quelque part pendant les tribulations de Joe. Avant tout, il les aimait pour les images et les histoires qu'ils contenaient, l'inspiration et les élucubrations de cinq cents gars vieillissants qui rêvaient le plus fort possible depuis quinze ans, sublimant leurs angoisses et leurs fantasmes, leurs souhaits et leurs doutes, leurs études officielles et leurs perversions sexuelles pour les transformer en quelque chose à quoi seule la plus aveugle des sociétés eût refusé le statut d'art.
Commenter  J’apprécie          50
line70   19 mars 2011
Le Club des policiers yiddish de Michael Chabon
[...] Je me suis assise dix minutes avec lui pour regarder. C'était cette émission de dessins animés, le loup qui pourchasse le coq bleu...

Landsman affirme la connaître.

- Alors vous savez, poursuit-elle, que le loup en question peut courir dans les airs. Il sait voler, mais seulement tant qu'il croit toucher le sol. Dès qu'il regarde en bas et voit où il est, comprend ce qui lui arrive, alors il tombe et s'écrase par terre.

- J'ai déjà vu ce truc, acquiesce Landsman.

- C'est pareil dans un mariage réussi, dit la femme du rabbi.

Commenter  J’apprécie          50
aubervilliers   03 novembre 2014
Des garçons épatants de Michael Chabon
J'étais secoué, déprimé. Et je me sentais coupable de ma déprime. J'aurais dû jouer du tambour sur la planche de bord en hommage au bordel en question, à ce chaos qui est si fécond, qui conjure la mort. [...] Depuis vingt-cinq ans, c'est-d-ire depuis l'époque où j'étais tombé sus le charme de Jack Kerouac, de sa petite musique vagabonde, pleine d'attendrissements dangereux et de manquements aux règles de la ponctuation, j'avais toujours considéré instinctivement comme une bénédiction le genre d'épisodes que nous venions de traverser : cette évasion de James Leer, arraché au dongeon de Sewickley Heights, ce sauvetage de la veste de Marilyn, tout ça était impeccable pour produire un morceau de littérature, pour alimenter les conversations de bar, pour faire chatoyer l'âme. Le Chaos ! Oui, j'aurais dû baisser ma vitre pour humer l'air à pleins poumons comme Knut Hamsun, debout sur sa locomotive en train de traverser l'Amérique profonde, s'était guéri de sa tuberculose en respirant l'air glacé.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          31
vda   04 février 2011
Les princes vagabonds de Michael Chabon
Le Franc était fermé à tout sentiment de sympathie pour les jeunes gens en larme ; un matin, aux alentours de son quinzième anniversaire, il avait découvert à son réveil que par un mystérieux processus, peut-être liée à son étude des maux et des débilités humaines autant qu’au viol et à l’assassinat de sa mère et de sa sœur, son cœur était devenu de pierre. 
Commenter  J’apprécie          40
Chouchane   26 septembre 2013
Les Extraordinaires aventures de Kavalier & Clay de Michael Chabon
C'était absurde, mais sous-jacent à son expérience du monde, à un niveau profond, précambrien, subsistait l'espoir qu'un jour - mais quand ? - il reviendrait aux chapitres premiers de son existence. Tout était là, quelque part et l'attendait. (...) Au fond de son cœur, où que soit caressé et nourri ce type d'erreurs, il croyait toujours que quelqu'un - sa mère, son grand-père, Bernard Kornblum... -pourrait encore, malgré tout, remontrer son nez. Ce genre d'événement arrivait tout le temps : ceux dont on disait qu'ils avaient été fusillés dans le ghetto de Lodz ou emportés par le typhus au camp de déportation de Zehlendorf reparaissaient épiciers à Sao Paulo ou frappaient à la porte d'un beau-frère, à Détroit, pour lui demander une aide - plus âgés, plus frêles, méconnaissables ou immuables au point d'en être désarmants - mais bien vivants.
Commenter  J’apprécie          30

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Au ciné avec Elmore Leonard

A quelle heure part le train pour Yuma dans le film réalisé par Delmer Daves en 1957 d'après une nouvelle d'Elmore Leonard?

3 h 10 pour Yuma
10 h 30 pour Yuma
5 H15 pour Yuma

9 questions
27 lecteurs ont répondu
Thèmes : polar noir , romans policiers et polars , littérature américaine , adapté au cinéma , cinema , cinéma americain , westernCréer un quiz sur cet auteur

.. ..