AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.95 /5 (sur 96 notes)

Nationalité : États-Unis
Biographie :

Michael Finkel est un journaliste et biographe.

Grand reporter respecté, il sillonne le monde et écrit pour des titres comme le New York Times, Skiing Sports Illustrated ou encore le National Geographic Adventure depuis plus de 10 ans.

En 2001 Finkel se rend en Afrique pour le Times. En février 2002, il est brutalement licencié par son rédacteur en chef pour avoir falsifié un reportage sur l’esclavage d’enfants ivoiriens au Mali. La semaine suivante, le Times rendit son licenciement public dans un article de six paragraphes en page 3, sous le titre "Note de la rédaction".

Dans les quelques semaines qui suivirent la publication de cette note, il se fait fustiger dans le Washington Post, le Chicago Tribune, le magazine New York, une dépêche de l'Associated Press, une douzaine de sites Internet, plusieurs journaux européens, mexicains et sud-américains, ainsi que dans un reportage de quatre minutes diffusé sur la National Public Radio.

À la même époque, un jeune Américain en cavale, Christian Longo, est recherché par le FBI pour le meurtre de sa femme et de ses trois enfants en décembre 2001. Pendant un mois, jusqu’à son arrestation au Mexique, le suspect s’est fait passer pour le journaliste.

Michael Finkel va le voir en prison, et de leurs entretiens en tire un livre en 2005 "True Story: Murder, Memoir, Mea Culpa" (en français "Le journaliste et le meurtrier"), nominé pour le Edgar Award for Best Fact Crime.

Le livre a été adapté au cinéma en 2015, avec Jonah Hill dans le rôle de Michael Finkel et James Franco dans le rôle de Christian Longo.

En 2008, il obtient, avec le photographe John Stanmeyer, le National Magazine Award du photojournalisme pour "Bedlam in the Blood: Malaria" publié dans le National Geographic en juillet 2007.

Michael Finkel vit dans le Montana avec sa famille.
+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Entretien avec Michael Finkel .
Citations et extraits (26) Voir plus Ajouter une citation
Jmlyr   28 novembre 2018
Le dernier ermite de Michael Finkel
Le désir d’être seuls, ont découvert les biologistes, est en partie génétique et quantifiable, dans une certaine mesure. Si vous présentez de bas niveaux d’ocytocine, neuropeptide sécrété par l’hypophyse — parfois qualifiée de principal composant chimique de la sociabilité — et de fortes concentrations d’une hormone, la vasopressine, susceptible de réduire votre besoin d’affection, vous aurez tendance à moins exiger de relations personnelles.
Commenter  J’apprécie          343
fanfanouche24   10 novembre 2017
Le dernier ermite de Michael Finkel
Le désir de fréquenter les autres ne m'a jamais quitté, et le simple fait de rester assis, immobile, représentait une épreuve physique. Pourtant, comme si je regardais par-dessus la margelle d'un puits, ces dix jours [ de retraite ] m'ont suffi pour découvrir que le silence pouvait être mystique, et que si vous osiez, se plonger pleinement dans vos profondeurs intérieures finissait par se révéler à la fois pénétrant et perturbant.

je n'ai pas osé - m'examiner avec une telle franchise me semblait requérir une bravoure et une force d'âme que je ne possédais pas... (p. 56)
Commenter  J’apprécie          180
nadiouchka   08 septembre 2019
Le dernier ermite de Michael Finkel
Souffrir fait si profondément partie de la vie, écrivait Robert Kuli, qui vécut seul sur une île de Patagonie pendant un an, en 2001, que si nous tentons avec trop de force de l’éviter, nous finissons par entièrement éviter la vie. Le Tao Te King affirme que le bonheur naît du malheur.

Les hommes l’aiment quelquefois, la souffrance, d’une façon terrible, passionnée, ça aussi, c’est un fait (…). Car la souffrance est la seule cause de la conscience, écrivait Dostoïevski dans Les Carnets du sous-sol.

P.184
Commenter  J’apprécie          150
manU17   06 avril 2020
Le dernier ermite de Michael Finkel
Toute sa vie, il s'était senti à l'aise dans la solitude. La relation avec les autres était si souvent frustrante. Chaque rencontre avec autrui lui faisait l'effet d'une collision.
Commenter  J’apprécie          160
nadiouchka   09 août 2019
Le dernier ermite de Michael Finkel
Il chemine dans la forêt avec grâce et précision, se faufile à longues foulées, brise à peine une brindille. La terre est encore ponctuée de monticules d'une neige sale, creusée par le soleil et de traînées de boue - c'est le printemps dans le centre de l'Etat du Maine -, mais il devine tous ces obstacles.

P.15
Commenter  J’apprécie          140
fanfanouche24   12 novembre 2017
Le dernier ermite de Michael Finkel
Toute sa vie, il s'était senti à l'aise dans la solitude. La relation avec les autres était si souvent frustrante. Chaque rencontre avec autrui lui faisait l'effet d'une collision. En roulant, peut-être perçut-il en lui quelques murmures de peur et d'excitation, comme s'il était au bord d'accomplir un saut radical. (p. 112)
Commenter  J’apprécie          130
fanfanouche24   10 novembre 2017
Le dernier ermite de Michael Finkel
Une liste sans fin d'écrivains, de peintres, de philosophes et de scientifiques purent être décrits comme des ermites, parmi lesquels Charles Darwin, Thomas Edison, Emily Brontë et Vincent Van Gogh. Herman Melville, l'auteur de -Moby Dick- se retira presque complètement de la vie publique pendant trente ans. "Toutes les choses profondes, écrivit-il , sont précédées et entourées de Silence. " Flannery O' Connor quittait rarement sa ferme de Géorgie. Albert Einstein se définissait comme " un solitaire au quotidien" (...)

Ce n'est que lorsque nous avons perdu le monde, écrivit Thoreau, que nous commençons à nous trouver. " (p. 120-121)
Commenter  J’apprécie          120
nadiouchka   09 septembre 2019
Le dernier ermite de Michael Finkel
Personne n’aurait rien su de son expérience. Rien ne serait jamais écrit à son sujet. Il aurait disparu, tout simplement, et personne sur cette planète grouillante de monde n’aurait rien remarqué. Sa fin n’aurait même pas créé une vaguelette à la surface de l’Étang du Nord. Son existence aurait été une vie d’entière perfection.

P.247
Commenter  J’apprécie          120
manU17   05 avril 2020
Le dernier ermite de Michael Finkel
À mon sens, deux des plus grands plaisirs de la vie sont le camping et la lecture - et le nec plus ultra, ce sont les deux en même temps. L'ermite semblait partager ces mêmes passions, mais à une échelle exponentielle.
Commenter  J’apprécie          80
manU17   08 avril 2020
Le dernier ermite de Michael Finkel
Le Maine a toujours été une terre d'excentricité, regorgeant de personnages singuliers, et maintenant, grâce à ce mystérieux ermite, l’Étang du Nord tenait sa petite mythologie locale.
Commenter  J’apprécie          80
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur
Lecteurs de Michael Finkel (143)Voir plus


Quiz Voir plus

Trouvez l'intrus dans les séries policières !

Agatha Christie : les enquêteurs

Miss Marple
Irène Adler
Tuppence Beresford
Hercule Poirot

13 questions
28 lecteurs ont répondu
Thèmes : polar noir , policier français , policier anglaisCréer un quiz sur cet auteur
.. ..