AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.51 /5 (sur 101 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Jarnac , le 13/05/1940
Mort(e) à : Paris , le 29/11/2011
Biographie :

Michel Boujut est journalise, critique de cinéma et écrivain .
Il est le fils du poète Pierre Boujut.

Il a été journaliste à la Télévision Suisse Romande, aux Nouvelles littéraires, à l'Événement du jeudi, puis producteur de l'émission de télévision Cinéma-Cinémas.

Auteur de monographies consacrées aux cinéastes Wim Wenders et Claude Sautet, il poursuit une activité de critique de cinéma pour Charlie Hebdo pendant dix ans, et travaille régulièrement pour France Culture et France Inter depuis 1992.

Il a publié, entre autres : Les Jarnaqueurs (Baleine, 1998), Un ange passe (Flammarion, 2002) et Le Fanatique qu'il faut être (Id., 2004).

Il a été membre du jury du Festival de Berlin de 1993.

Michel Boujut connaît la notoriété sur le petit écran en produisant avec Claude Ventura et Anne Andreu pendant dix ans (1982-1992) Cinéma, Cinémas sur Antenne 2, une émission devenue culte pour les cinéphiles, et récompensée par le 7 d'or du Meilleur magazine culturel ou artistique en 1986 et 1991.
Membre du jury du Prix Louis-Delluc
Il publie un très beau récit 3le jour ou GaryCooper est mort" chez Rivages en 2010.


+ Voir plus
Source : www.litteratures-europeennes.com
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Journaliste cinéphile, écrivain et producteur de la légendaire émission Cinéma Cinémas sur Antenne 2, Michel Boujut est une voix – celle qui parle si bien du cinéma – et une plume – celle qui raconte avec brio l’aventure du septième art. Michel Boujut est aussi un Suisse adoptif, puisqu’il a partagé pendant plusieurs années le travail pionnier de la Télévision romande, en compagnie de ceux qui allaient marquer le cinéma suisse des années 1960 et 1970, Tanner, Soutter, Goretta et les autres.

Podcasts (2) Voir tous


Citations et extraits (24) Voir plus Ajouter une citation
carre   07 octobre 2012
Le Jour où Gary Cooper est mort de Michel Boujut
Au fil de ces "quinze jours ailleurs" qui m'ont fait cinéphile, les films m'ont accueilli, étreint, réconforté, délivré, oxygéné, soulevé, emoporté haut et loin, forgeant durablement mon imaginaire.
Commenter  J’apprécie          200
carre   02 juillet 2012
Le Jour où Gary Cooper est mort de Michel Boujut
Il le sait maintenant : le cinéma est son pays. C'est important un pays, surtout pour qui va quitter le sien.
Commenter  J’apprécie          180
carre   01 septembre 2012
Le Jour où Gary Cooper est mort de Michel Boujut
Un jour, à Berlin, je converserai avec Wim Wenders ...

Un échange sur les images, justement. Et sur leur morale. Elles furent un refuge pour notre génération, prétendait-il, peut-être sont-elles en train de devenir une prison. Les images nous cernent et nous empêchent de voir.
Commenter  J’apprécie          170
Bazart   18 octobre 2014
Conversation avec claude Sautet de Michel Boujut
A chaque film, je me dis toujours : non, cette fois tu n'y tournes pas. Et puis, je ne peux pas m'en empêcher. Les cafés, c'est comme Paris, c'est vraiment mon univers"
Commenter  J’apprécie          150
Bazart   18 octobre 2014
Conversation avec claude Sautet de Michel Boujut
Claude avait peur des banalités, des redites, des mots galvaudés : euphorie, égarement, crise, compassion… Alors nous cherchions à contourner l’obstacle. « C’est comme l’écriture d’un scénario », me disait-il. Et, de fait, une histoire naissait, prenait son envol. La vie venait avec, sans se hausser du col. Les sentiments avec les images, le métier de vivre et le métier du cinéma.
Commenter  J’apprécie          130
carre   31 août 2012
Le Jour où Gary Cooper est mort de Michel Boujut
La fierté filiale, cela peut servir aussi à former une conscience.Et un caractère.
Commenter  J’apprécie          120
nanoucz   07 février 2011
Le Jour où Gary Cooper est mort de Michel Boujut
Qu'ai-je retenu de la projection au Bonaparte ? Qu'a-t-elle fait remonter en moi ? Le romantisme des maquis, l'amour fou, la révolte. Tout ce qui me vient du surréalisme, l'école de mon adolescence avec ses mots d'ordre si fiers et foudroyants. Je sais aujourd'hui que le souvenir des films compte au moins autant que les films eux-mêmes, puisque notre relation avec eux est de l'ordre de l'intime. Ils nous regardent, comme nous les regardons. Ils nous prennent par la main et nous consolent, nous accompagnent comme nous les accompagnons. Ils grandissent ou s'éloignent. Mais ils nous appartiennent, ils font partie de notre vie. Jordan et Maria, je les serre toujours contre mon coeur.



Commenter  J’apprécie          61
Bazart   17 octobre 2014
Conversation avec claude Sautet de Michel Boujut
Sautet et ses films-giboulée qui lui ressemblent, des films « sans graisse», portés et emportés par un mouvement musical, sur un air de bandonéon. Sautet ou la vie saisie dans le détail : éclats furtifs et désastres intimes de couples qui se trouvent et se perdent derrière les vitres des cafés, pendant que la pluie tombe sur Paris-banlieue. Sautet, le peseur d’âmes, Sautet le luthier et le lutteur qui n’aime rien tant montrer que les combats douteux et les destins incertains. Sautet dont les histoires sont « simples » comme « les choses de la vie » ; et chez qui l’euphorie d’un moment se paye au prix fort : sortie de route ou réveil douloureux.





Commenter  J’apprécie          40
manoes   19 janvier 2011
Le Jour où Gary Cooper est mort de Michel Boujut
"Donnez-nous des films à la hauteur de nos tourments", demandait Desnos, toujours lui. Ce sont eux qui nous révèlent à nous-mêmes. Mis bout à bout, ils tissent une manière d'autoportrait, c'est forcé.
Commenter  J’apprécie          50
Eowyn85   09 juillet 2013
La vie de Marie-Thérèse qui bifurqua quand sa passion pour le jazz prit une forme excessive de Michel Boujut
"Les relations de Marie-Thérèse D. dans le milieu du jazz (au demeurant fort honorable) étaient éminentes et nombreuses".Le journaliste de Sud-Ouest enfonce le clou. Il donne très exactement ici le point de vue de l'époque, le jazz associé par les bien-pensants à toutes les turpitudes et à toutes les dérives. (...) "le jazz s'adresse à la tripe, au bas-ventre", qu'il "fait équipe avec cet art nègre qui a été utilisé comme bélier contre la civilisation occidentale"...Ou tel speaker des Actualités Gaumont laissant entendre que "ces joueurs de jazz restent d'étranges personnages qui s'éveillent au crépuscule et trouvent leur inspiration dans une excitation artificielle...". Il faut s'y faire, le jazz n'a pas bonne réputation. Son influence sur la jeunesse est désastreuse, il vous entraîne sur la mauvaise pente avec ses contorsions sensuelles et ses appels rauques. Tout simplement, le jazz fait peur. Musique sauvage, musique louche, musique de détraqués !
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Olivia de Havilland

En 2020 Olivia de Havilland est considérée comme la seconde actrice la plus âgée au monde, juste après Renée Simonot, qui est la mère de:

Jane Birkin
Gérard Depardieu
Catherine Deneuve

8 questions
44 lecteurs ont répondu
Thèmes : Actrices , hollywood , cinema , adapté au cinéma , littérature , romans policiers et polarsCréer un quiz sur cet auteur