AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.08 /5 (sur 170 notes)

Nationalité : France
Biographie :

Mickaël Launay entre à l'ENS Ulm en 2005 et soutient sa thèse en probabilités en 2012.

Il participe à de nombreuses actions de diffusion des mathématiques pour les jeunes et le grand public. Il a crée "Micmaths", un site internet qui regroupe ses différentes activités proposant une approche des mathématiques différente de celle traditionnellement enseignée à l'école.

Il fait partie de l'équipe d'organisation du Salon Culture & jeux Mathématiques.

En 2013, son premier roman jeunesse, "L'affaire Olympia", est sorti aux éditions Le Pommier.

son site : http://www.micmaths.com/

Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Les mathématiques en particulier nous offrent un outil puissant pour comprendre les rouages de l?Univers. Elles nous apprennent à penser plus large pour comprendre plus loin. C?est ce que nous montre ici Mickaël Launay, à travers un voyage passionnant qui commence dans les allées des supermarchés et s?achève dans les profondeurs vertigineuses des trous noirs. "Le théorème du parapluie", en librairie.

Citations et extraits (81) Voir plus Ajouter une citation
Harioutz   09 février 2020
Le Théorème du parapluie, ou l'art d'observer le monde dans le bon sens de Mickaël Launay
Napier était un étrange personnage. Comme beaucoup de savants de son époque, il se mêle de diverses disciplines, touchant aussi bien à la théologie qu'à l'astronomie ou aux mathématiques. On raconte sur lui une anecdote qui, pour n'avoir rien de mathématique, n'en demeure pas moins instructive sur sa personnalité.

Son voisin, un nommé de Roslin, élevait des pigeons qui venaient manger ses graines sur son terrain. Joseph Napier, agacé, le prévint que s'il ne retenait pas ses volatiles, il les lui confisquerait purement et simplement.

Il se fit rire au nez et de Roslin lui lança qu'il pouvait toujours courir pour les attraper.

Le lendemain matin, il fut pourtant stupéfait de voir le mathématicien, un grand sac à la main, en train de capturer facilement tous ses pigeons sans que ces derniers ne cherchent à s'enfuir. Napier avait semé la veille sur tout son terrain des graines imbibées de brandy. Au matin, les pigeons étaient saouls, incapables de voler, prêts à être ramassés.

Il est probable que cette histoire ne soit qu'une légende, mais elle nous apprend toutefois une chose : John Napier était expert dans l'art de résoudre des problèmes par des moyens inattendus.

Il suffit parfois de changer de point de vue pour trouver une solution. Les situations les plus inextricables peuvent se transformer en jeu d'enfant si vous les regarder sous le bon angle. Si vous ne pouvez pas être plus vif que les pigeons, rendez les pigeons moins vifs que vous.

Il ne s'agit pas toujours d'être plus intelligent, plus fort ou plus rapide pour résoudre de grands problèmes. Il faut avant tout être astucieux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          363
Nastie92   23 septembre 2018
Le grand roman des maths : De la préhistoire à nos jours de Mickaël Launay
Les objets qu'étudient les mathématiques n'ont pas d'existence physique. Ils ne sont pas matériels, ne sont pas faits d'atomes. Ce ne sont que des idées. Pourtant, comme ces idées sont d'une redoutable efficacité pour appréhender le monde !

Commenter  J’apprécie          211
missmolko1   28 janvier 2017
Le grand roman des maths : De la préhistoire à nos jours de Mickaël Launay
- Et sinon, vous faites quoi dans la vie ? m'a-t-elle demandé.

- Je suis mathématicien.

- Oh, moi, j'ai toujours été nulle en maths !

- Ah bon ? Pourtant , ce que je viens de vous raconter avait l'air de vous intéresser.

- Oui... mais là, ce n'est pas vraiment des maths... ça reste compréhensible.

Tiens, on me l'avait encore jamais faite celle-là. Les mathématique serait donc, par définition, une discipline que l'on ne peut pas comprendre ?
Commenter  J’apprécie          190
Fifrildi   05 août 2019
Le grand roman des maths : De la préhistoire à nos jours de Mickaël Launay
Le méridien de Paris fit référence jusqu'à la conférence internationale de Washington en 1884. Il fut alors remplacé par le méridien de Greenwich passant par l'Observatoire royal de Londres. En échange du méridien, les Britanniques s'engagèrent à adopter le système métrique. On attend toujours.
Commenter  J’apprécie          185
Nastie92   20 juin 2020
Le Théorème du parapluie, ou l'art d'observer le monde dans le bon sens de Mickaël Launay
Le plaisir de comprendre récompense mille fois l'effort qu'on y consent.
Commenter  J’apprécie          110
Nastie92   11 avril 2019
Le grand roman des maths : De la préhistoire à nos jours de Mickaël Launay
Une des questions que l'on me pose le plus souvent lorsque j'évoque en public mon goût pour les mathématiques est celle de son origine. Comment vous est venu ce penchant pour le moins bizarre ? me demande-t-on parfois ? Est-ce un professeur en particulier qui vous a transmis sa passion ? Aimiez-vous déjà les maths quand vous étiez enfant ? Le déclenchement d'une telle vocation ne laisse pas d'éveiller la curiosité des gens qui étaient jusque-là restés hermétiques à cette discipline.
Commenter  J’apprécie          150
Nastie92   31 mai 2020
Le Théorème du parapluie, ou l'art d'observer le monde dans le bon sens de Mickaël Launay
Les mathématiciens ont développé de nombreux outils de navigation, parmi lesquels on trouve deux boussoles. La première se nomme "utilité" et la seconde "élégance". L'utilité nous conduit à la création de mondes abstraits qui collent le mieux possible au réel, afin que les recherches qui y seront menées puissent être ramenées facilement à des connaissances sur notre Univers. L'élégance nous dit d'oublier parfaitement le réel et de nous enivrer des merveilles des mondes abstraits. [...]

Chacun peut utiliser ces deux boussoles à sa guise. Certains préfèrent l'une à l'autre. D'autres se servent simultanément des deux et cherchent sans cesse l'équilibre parfait entre les deux directions qu'elles indiquent. Mais par un mystère du monde, il n'est pas rare de voir les explorateurs de l'utile et de l'élégance se retrouver aux même endroits après être passés par des chemins différents.
Commenter  J’apprécie          141
XS   26 janvier 2018
Le grand roman des maths : De la préhistoire à nos jours de Mickaël Launay
C’est une chose qu’il faut accepter dès que l’on fait de la science : plus on en sait sur un sujet, plus on mesure l’étendue de notre ignorance. Chaque réponse apportée soulève dix nouvelles questions. Ce jeu sans fin est à la fois accablant et jubilatoire. Il faut dire que s’il nous était possible de tout savoir, la joie qui en résulterait serait immédiatement obscurcie par le désespoir bien plus grand de n’avoir plus rien à découvrir.
Commenter  J’apprécie          140
Nastie92   22 mars 2019
Le grand roman des maths : De la préhistoire à nos jours de Mickaël Launay
L'été approche, et comme tous les ans à cette période, une agitation particulière s'est emparée de la ville. Bientôt, les troupeaux de moutons partiront vers les zones de pâtures du Nord pour ne revenir qu'à la fin de la saison chaude. Pendant plusieurs mois, les bergers auront à charge de mener le bétail, d'en assurer la subsistance et la sécurité pour les ramener entiers à leurs propriétaires. [...]

Un problème se pose alors : comment comparer la taille du troupeau qui est parti avec celle du troupeau qui est revenu ?

Pour répondre à cette question, depuis quelques siècles déjà, un système de jetons d'argile a été développé. [...]

Au moment du départ, on place dans un récipient une quantité de jetons correspondant à la taille du troupeau. Il suffira au retour de comparer le troupeau au contenu du récipient pour vérifier qu'aucune bête ne manque à l'appel. Bien plus tard, ces jetons recevront le nom de calculi, "petits cailloux", qui donneront naissance au mot calcul.
Commenter  J’apprécie          110
PostTenebrasLire   28 octobre 2018
Le grand roman des maths : De la préhistoire à nos jours de Mickaël Launay
Une belle théorie est une théorie économe, sans déchets, sans exceptions arbitraires, ni distinctions inutiles. C’est une théorie qui dit beaucoup en peu, qui fixe l’essentiel en quelques mots, qui va droit à l’impeccable.
Commenter  J’apprécie          110

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Éléments chimiques

Qui n'est pas un gaz rare ?

Argon (Ar)
Xénon (Xe)
Chlore (Cl)
Radon (Rn)

12 questions
6 lecteurs ont répondu
Thèmes : chimie , périodique , élémentsCréer un quiz sur cet auteur

.. ..