AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.88 /5 (sur 252 notes)

Nationalité : France
Né(e) le : 22/10/1981
Biographie :

Neil raconte des histoires depuis qu’il est tout petit. Mais il aura dû attendre d’atteindre l’âge adulte pour que l’on arrête de s’en offusquer. On peut même dire que la situation s’améliore de jour en jour puisque dorénavant les adultes le payent pour écrire.
Aussi étonnant que cela puisse paraître après avoir étudié la réalisation cinématographique et l’écriture de scénario pendant trois ans, après avoir travaillé dans une librairie et dans l’édition, mais aussi après avoir lu trois millions de livres (chiffre non contractuel), Neil continue de penser qu’il a quelque chose à dire… et il veut vous le faire savoir.
À travers ses livres, ses pièces de théâtre et ses courts-métrages, l’univers de Neil oscille entre réalité et fantastique. Ses textes sont souvent décalés, quelquefois loufoques, et tirent leur inspiration d’une vénérable tradition d’auteurs de littérature fantastique tels que Ray Bradbury, Neil Gaiman ou H.P. Lovecraft.
Bien sûr, Neil est un geek. Mais il est aussi amateur de poésie britannique du XVIIIème siècle. Comme quoi tout arrive.
+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Le 28 février 2018, sur Ulule, découvrez notre nouveau projet hors-norme et complètement fou : une édition prestige de toute l'?uvre de la fiction de Lovecraft ! //////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////// LA PAGE ULULE : https://fr.ulule.com/lovecraft-prestige/ NOTRE SITE : http://www.mnemos.com/ //////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////// Suivez-nous sur les réseaux ! :) FB : https://www.facebook.com/leseditionsmnemos/ Twitter : https://twitter.com/editionsmnemos?lang=fr Instagram : https://www.instagram.com/editionsmnemos/ Pinterest : https://www.pinterest.fr/mnemos/ //////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////// Crédits : Illustrations de couvertures : Zdzislaw Beksinski Musique : "Médusa" par Kevin MacLeod [Creative Commons BY] Montage video : Neil Jomunsi / page42.org
+ Lire la suite
Citations et extraits (83) Voir plus Ajouter une citation
PostTenebrasLire   10 septembre 2013
Kukulkán - Projet Bradbury, #04 de Neil Jomunsi
Ses yeux lui firent l’effet de deux clous rouillés frottés contre un tableau noir.
Commenter  J’apprécie          120
PostTenebrasLire   18 septembre 2013
Le Grand-Hozirus - Projet Bradbury, #05 de Neil Jomunsi
Non seulement ces gens étaient idiots, mais ils préféraient se complaire dans leur bêtise plutôt que d’en être libérés.
Commenter  J’apprécie          100
PostTenebrasLire   14 juin 2014
Alexandria - Projet Bradbury, #16 de Neil Jomunsi
Un tatouage se protège, comme une belle améthyste, Mais s’il doit se défendre, il se mérite surtout.
Commenter  J’apprécie          100
ANatalia   04 août 2013
Je suis Rage de Neil Jomunsi
ntrensèquement contraires, éternelles ennemies et pourtant réunies en un seul et même dilemme, la RAGE et la PEUR possèdent l’esprit humain et s’en partage le sort.[...]La Rage, représentée par la couleur blanche, est le principe d’action, la force de création. La Rage est ce qui pousse l’humain à se rapprocher du divin, à exacerber les meilleures énergies. Elle est la volonté, le courage, la détermination. Elle est aussi l’amour. Lorsqu’il n’y a plus que Rage, l’éternel ouvre ses portes et dévoile toutes ses possibilités, toutes nos possibilités. Tout ce qui transcende est Rage.



La Peur, dont la couleur est le noir, est le principe de soumission, du non-agir. La Peur est ce qui bride l’humain à tout ce qui est vil, à tout ce qui le rabaisse, qui l’intériorise. Elle est l’attentisme, la flagornerie, la médisance, l’abjecte humiliation et encore bien d’autres choses. Lorsque tout est Peur, l’esprit n’est plus qu’une pierre. Il n’y a alors plus rien de divin dans l’humanité.[...]La Peur blanche est l’accumulation des observations, conclusions, tirées par un individu au terme d’une plus ou moins longue existence. Semblable à la Sagesse,profondément inactive, elle est moteur d’apprentissage et d’élévation spirituelle si utilisée à bon escient. Elle est le détachement lumineux mais elle reste Peur, dans le sens où elle n’enrichit personne d’autre qu’elle-même si elle n’est pas partagée.[...]La Rage noire est la force créatrice de destruction : elle n’appelle que cris et larmes, effondrement et chaos. Elle est l’action néfaste
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Mademoiselle404   17 octobre 2013
Je suis Rage de Neil Jomunsi
Dans ce type de choc frontal, on ne sait jamais vraiment quels sont les dégâts internes. Lui, connaissait les dégâts, les dégâts internes, intimes: il n'aurait plus de pitié, plus aucune compassion. Le pardon serait désormais entièrement rayé de son vocabulaire. Car malgré les décilitres de sang perdus sur le trottoir, malgré les pas hésitants d'Hermann — car il avait failli tomber à plusieurs reprises — malgré son air hagard, perdu, ses yeux révulsés de douleur, personne ne s'était arrêté pour l'aider. Personne ne lui avait demandé s'il avait seulement besoin d'aide. Personne pour le soutenir, pour lui indiquer la direction de la pharmacie, pour l'y emmener. Personne pour le regarder. Personne pour seulement le regarder. Sa haine, auparavant passive, relativement passive, s'était brusquement muée en haine active, en rage noire, en détestation violente de tout ce que l'humanité avait pu chier de ses entrailles.
Commenter  J’apprécie          50
PostTenebrasLire   25 septembre 2013
Aurélia sous la terre - Projet Bradbury, #06 de Neil Jomunsi
Victor s’imagina que s’il existait un dieu des banquiers, il ressemblerait à l’homme du portrait.
Commenter  J’apprécie          70
PostTenebrasLire   10 mars 2013
Je suis Rage de Neil Jomunsi
Ce qui nous distingue de l’animal, c’est l’hypocrisie avec laquelle nous gérons nos sentiments.
Commenter  J’apprécie          70
Ziliz   09 novembre 2019
Une vie parfaite - Livre + MP3 de Neil Jomunsi
- (…) Elle qui n'a jamais vraiment aimé les livres, la voilà qui les dévore et veut étudier la littérature.

(…)

- Elle a peut-être tout simplement trouvé sa voie.

- A ce niveau, c'est presque une illumination religieuse.

- Tu sembles déçue.

- Un peu. L'informatique, c'est original. La littérature, c'est tellement classique.

- Si elle est heureuse, c'est l'essentiel. Ça fait des années que nous lui répétons.

- Ma fille qui devient ingénieure, l'idée m'a toujours plu. Et puis tu ne trouves pas ça bizarre qu'elle s'intéresse soudain aux livres ?

(p. 58-59)
Commenter  J’apprécie          53
Toon   26 août 2013
Jésus contre Hitler, tome 1 : Zombies nazis en Sibérie de Neil Jomunsi
Que veux-tu que je fasse ? Je suis Jésus, pas Superman.
Commenter  J’apprécie          70
PostTenebrasLire   20 août 2013
Jésus contre Hitler, tome 4 : Enfer et en Os de Neil Jomunsi
— Vous avez la télé, en Enfer ?

— Évidemment. S’il y a un endroit où on l’a, c’est bien en bas.
Commenter  J’apprécie          60
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox