AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.01 /5 (sur 557 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Boulogne-Billancourt , le 15/06/1966
Biographie :

Olivia de Lamberterie est une journaliste et critique littéraire française.

Entre 2006 et 2008, elle a collaboré en tant que chroniqueuse littéraire à l’émission "Le Bateau livre", animée par Frédéric Ferney sur France 5.

Depuis fin août 2011, elle est chroniqueuse dans l'émission "Il n'y en a pas deux comme Elle" sur Europe 1. Sur France 2, elle présente tous les vendredis la rubrique "Mots" dans Télématin.

Olivia de Lamberterie devient rédactrice en chef adjointe du magazine "Elle", responsable de la section littéraire, le 20 janvier 2012.

Elle intervient régulièrement dans l'émission de France Inter, "Le Masque et la Plume" et est correspondante pour Radio Canada. Elle a fait partie du jury de plusieurs prix littéraires notamment du prix Françoise Sagan.

Elle reçoit le prix Hennessy du journalisme littéraire 2014.

"Avec toutes mes sympathies", son premier livre, paraît en 2018. Il obtient le prix Renaudot essai 2018.

page Facebook : https://www.facebook.com/olivia.delamberterie
+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (18) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
33EME FÊTE DU LIVRE DE BRON 6—10 MARS 2019 HIPPODROME DE PARILLY + LIEuX PARTENAIRES Au fil des grands romans, essais, bandes dessinées, recueils poétiques ou livres jeunesse publiés dans l'année, nombreux sont les auteurs qui explorent les liens entre nature et culture, animalité et civilisation, instinct et normes sociales, urbanité et sauvagerie. De Serge Joncour à Nicolas Mathieu, Prix Goncourt 2018 pour Leurs enfants après eux, en passant par la brillante essayiste Marielle Macé, l'écrivain David Diop ou le grand anthropologue Philippe Descola, cette interrogation sur la part animale se double d'une réflexion profonde sur les enjeux de notre monde contemporain – l'urgence environnementale, la violence sociale, la pauvreté, les migrations – autant de thèmes que la littérature et les sciences humaines permettent d'éclairer et de mettre en perspective. Mais La Vie Sauvage, c'est aussi la vie vivante, électrique, désobéissante, audacieuse et imaginative, cette part de rêve et de poésie, de subversion et d'invention que les livres continuent de porter envers et contre tout. La littérature aussi est une forme de vie sauvage ! Avec DOMINIQUE A · NINE ANTICO DIDIER CORNILLE · GAUTHIER DAVID PHILIPPE DESCOLA · DAVID DIOP · FABCARO · JÉRÔME FERRARI · JÉRÉMIE FISCHER · RAPHAËLE FRIER · CLAIRE GARRALON · PIERRE GUYOTAT · SERGE JONCOUR · ANDREÏ KOURKOV · OLIVIA DE LAMBERTERIE · RÉGIS LEJONC · NICOLAS MATHIEU · LAURENT MOREAU · FRANÇOIS MOREL · JEAN-CLAUDE MOURLEVAT · FRANCK PRÉVOT · VÉRONIQUE OVALDÉ · ATIQ RAHIMI · DELPHINE DE VIGAN · ÉRIC VUILLARD · VALÉRIE ZENATTI. Festival en entrée libre. Programmation complète sur www.fetedulivredebron.com. Suivez la Fête du Livre de Bron : facebook.com/fetedulivredebron twitter.com/FeteBron instagram.com/fetedulivredebron Réalisation : François Leconte/Agence Tintamarre ©2019
+ Lire la suite
Podcasts (1)

Citations et extraits (224) Voir plus Ajouter une citation
palamede   15 janvier 2019
Avec toutes mes sympathies de Olivia de Lamberterie
La lecture est l’endroit où je me sens à ma place. Lire répare les vivants et réveille les morts. ... Et puis lire autorise à être là sans être là.
Commenter  J’apprécie          400
Bazart   22 août 2018
Avec toutes mes sympathies de Olivia de Lamberterie
Le suicide d’Alex m’a transpercée de chagrin, m’a mise aussi dans une colère folle. Parce qu’un suicide, c’est la double peine, la violence de la disparition génère un silence gêné qui prend toute la place, empêchant même de se souvenir des jours heureux. Moi, je ne voulais pas me taire.

Commenter  J’apprécie          360
palamede   27 janvier 2019
Avec toutes mes sympathies de Olivia de Lamberterie
Je me souviens de Françoise Sagan venue présenter Bonjour tristesse à New York en 1955 : « Mon anglais étant limité à mes notes de baccalauréat, c’est-à-dire sept, huit, ma conversation en demeurait disons amène et neutre », écrit-elle dans ses Mémoires. Elle dédicaçait des exemplaires de son roman avec ces mots : With all my sympathy. Il a fallu quinze jours pour qu’une âme avisée lui apprenne qu’elle venait d'adresser ses condoléances à tous ses fans américains.
Commenter  J’apprécie          320
Ladybirdy   11 octobre 2018
Avec toutes mes sympathies de Olivia de Lamberterie
Le monde s’était rétréci à la taille du cercueil de mon frère, il reprend ses dimensions. Redevenir perméables aux malheurs extérieurs nous rend un peu de notre humanité entamée.
Commenter  J’apprécie          310
palamede   25 janvier 2019
Avec toutes mes sympathies de Olivia de Lamberterie
Lire permet non de fuir la réalité, comme beaucoup le pensent, mais d’y puiser une vérité.
Commenter  J’apprécie          310
palamede   16 janvier 2019
Avec toutes mes sympathies de Olivia de Lamberterie
Nous avons été désirés, choyés, aimés. Les incompréhensions et maladresses sont inhérentes aux relations entre les parents et les enfants, elles n’en sont pas les explications. Nous sommes responsables de nos vies ...
Commenter  J’apprécie          300
palamede   17 janvier 2019
Avec toutes mes sympathies de Olivia de Lamberterie
... drôle d’aujourd’hui où tout le monde, restaurateurs ou professeurs, est noté, sauf les écoliers.
Commenter  J’apprécie          292
montmartin   08 octobre 2018
Avec toutes mes sympathies de Olivia de Lamberterie
Un frère, c'est les parents sans les incompréhensions et les emmerdements, ce sont ses racines, ce terreau de l'enfance qui nous fait pousser. Un frère c'est tout ce qu'on sait et qu'on ne peut pas dire aux autres.
Commenter  J’apprécie          271
Nowowak   17 février 2020
Avec toutes mes sympathies de Olivia de Lamberterie
La lecture est l’endroit où je me sens à ma place. Lire répare les vivants et réveille les morts. ... et puis lire autorise à être là sans être là.
Commenter  J’apprécie          274
Ladybirdy   11 octobre 2018
Avec toutes mes sympathies de Olivia de Lamberterie
Autour de moi, je vois beaucoup d’associations conjugales, de « power couples » prêts à toutes les avanies pour escalader leur petite échelle sociale, mais finalement peu de gens qui s’aiment vraiment. Qui pensent la journée, à leur bureau ou au supermarché, au moment où ils s’embrasseront le soir.
Commenter  J’apprécie          260
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



.. ..