AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Note moyenne 3.73 /5 (sur 517 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Boulogne-Billancourt , le 05/07/1971
Biographie :

Xavier de Moulins, de son vrai nom Xavier de Moulins-Beaufort est un journaliste français.
Après une hypokhâgne et une khâgne, il obtient une maîtrise de Lettres (Paris IV Sorbonne) et un DESS de télécommunications (Paris Dauphine).

En 1994, il collabore au Guide du routard, après un premier reportage pour La Croix chez les Franciscains du Bronx où il reste trois mois. Il pige ensuite régulièrement pour divers médias : Le Monde, L'Expansion, Vogue, Les Inrockuptibles, C dans l'air. Il apparaît pour la première fois à l'écran en 1999 dans Nulle part ailleurs.

En 2002, il rejoint l’équipe de PAF productions (Marc Olivier Fogiel). Il y réalise de nombreux sujets et portraits pour les différents émissions produites par la société et présente les indiscrétions dans + Clair aux côtés de Daphné Roulier, toujours sur Canal+. Puis en 2005, il retrouve Maïtena Biraben, rencontrée sur Les Maternelles, dans Nous ne sommes pas des anges, sur Canal+. Il y dresse notamment un portrait décalé de l'invité.

En septembre 2006, il rejoint Paris Première pour animer chaque semaine l'émission Paris Dernière, après Thierry Ardisson et Frédéric Taddeï. Il y anime aussi les nuits mensuelles.

À l'été 2010, il devient l'un des présentateurs remplaçants du journal télévisé de M6 (au sein du même groupe que Paris Première), Le 19:45. En août 2010, M6 lui confie la présentation permanente de son journal du soir, à la place de Claire Barsacq.

En janvier 2011, il publie son premier roman intitulé "Un coup à prendre", où il est question de la paternité et qui sera librement adapté pour le cinéma par Cyril Gelblat avec Manu Payet et Audrey Lamy (sous le titre "Tout pour être heureux") et "Ce parfait ciel bleu" en 2012, aux éditions Au diable Vauvert.

Xavier de Moulins est journaliste, présentateur du 19h45 sur M6 et de l’émission 66 Minutes. Il a publié sept romans, dont Le petit chat est mort chez Flammarion (2020). Depuis 2014, il explore les ressorts et les mécanismes du couple et de la famille dans ce qu’ils ont de plus moderne.

Puis sort en 2014 "Que ton règne vienne".

Bibliographie :
– LE PETIT CHAT EST MORT
– TOUTE LA FAMILLE ENSEMBLE
- MON GARCON
- LA VIE SANS TOI
- CHARLES DRAPER
- LES HAUTES LUMIERES
- QUE TON REGNE VIENNE
+ Voir plus
Source : wikipedia
Ajouter des informations
Bibliographie de Xavier de Moulins   (9)Voir plus


L`interview de Xavier de Moulins pour Babelio : Ce parfait ciel bleu


On retrouve dans Ce parfait ciel bleu Antoine Duhamel, le héros de votre précédent ouvrage, Un coup à prendre. Avez-vous écrit ce second roman pour ce personnage, dans le but précis de nous offrir la suite de sa vie ?

Non, Antoine Duhamel est à mon sens un personnage à part entière, j`avais envie de le retrouver, pas de lui offrir une suite pour une suite. D`ailleurs les deux livres ne se suivent pas plus que ça… On peut par exemple commencer par Ce parfait ciel bleu et ouvrir, Un coup à prendre après ou l`inverse. Bref, on est libre.


Mouna, la grand-mère d`Antoine, est sa confidente. Antoine la comprend, l`admire, à l`image de cette description extrêmement poétique, dans laquelle il fait l`éloge de sa beauté. Il s`agit là d`une relation originale, pour un homme qui n`a que peu de liens avec ses propres parents. Pourquoi avoir choisi ce duo grand-mère/petit-fils ?

Parce que en l`espèce Antoine a un problème avec sa mère, elle l`a trahi. Et son père est une énigme. Il fallait mettre une distance entre lui et les femmes… Une grand-mère c`est la bonne distance pour évoquer le lien de la famille, et surtout la transmission…


Dans une très jolie scène, afin de connaître un peu mieux cette grand-mère dont il ignore finalement beaucoup de choses, Antoine fait la liste de ce qu`elle aime et de ce qu`elle n`aime pas. De la même manière, si vous deviez lister ce que vous aimez et ce que vous n`aimez pas chez votre personnage principal, qu`en retireriez-vous ?

Je n`aime pas sa manière de se croire immortel en fixant sur son passé. J`aime sa capacité infinie à se remettre en question.


Laurence, la nouvelle moitié d`Antoine, est obsédée par son envie de réunir tous ses précédents compagnons, telle un « prix Nobel de la paix des ménages ». Elle incarne une image optimiste de certaines familles recomposées, parfois idéalistes. A l`inverse, Antoine hésite, s`attache à demi-mots, presque effrayé par les enfants de Laurence. Souhaitez-vous avec cet ouvrage lancer une réflexion sur la manière de vivre une séparation ?

Si Ce parfait ciel bleu permet de parler de ça tant mieux. On a tendance à trouver ça normal aujourd`hui de décomposer et de recomposer la famille. Ça reste à mon sens une aventure singulière, personnelle, et forte, où beaucoup plus de choses que l`on croit se joue… C`est un pari et un défi. Pas si simple.


Justement, Antoine ne semble pas remis de sa séparation. Il épie le remariage de son ex-femme sur Facebook, observe sa façon d`évoluer dans sa nouvelle vie, sans lui. Cette chasse à l`information ne l`apaise pas - au contraire. Selon vous, Internet contribue-t-il à altérer les rapports humains ?

Qu`il améliore ou abime les rapports humains, ce n`est pas là le problème. Internet n`est qu`une technologie, et la technologie est ce que l`on en fait en tant qu`individu. Internet pose le problème de la responsabilité et du respect de chacun, c`est comme les mots, les mots peuvent faire du bien, ou tuer, c`est selon.


Vous présentez une description assez violente, d`un réalisme cru, de la maison de retraite, ainsi que des réflexions parfois cynique sur la vieillesse, comme « Il arrive un âge dans la vie où il vaut mieux ne pas trop s`attacher. On prend vite froid aux enterrements. » Ou encore « Les pensionnaires ne sortent d`ici que les pieds devant, c`est leur dernière étape avant l`épitaphe ». Est-ce quelque chose qui vous effraie personnellement ? Avez-vous peur de vieillir ?

La description n`est pas si violente que ça. Allez donc voir sur place dans une maison de retraite. Et on en reparlera. Je n`ai pas peur de vieillir, je trouve même ça assez amusant. Mais j`ai peur de mourir, ça oui, avant d`avoir terminé ma vie.


Ce roman est un véritable tableau de la société actuelle, et dépeint les caractères des personnages de manière extrêmement juste. Vous avez auparavant, en tant que journaliste, présenté des « portraits » de personnalités. Aujourd`hui vous le faites en tant qu`écrivain. L`écriture est-elle différente, d`un métier à l`autre ?

Ça n`a rien à voir. Raconter des histoires aux gens c`est l`aventure suprême, ça vous mange la tête toute la journée, ça vous réveille la nuit, ça vous rend un peu dingue, joyeux, triste, heureux, libre, ça vous accompagne, ça vous borde et c`est drôlement bon !!!


Antoine nous livre cette réflexion : « Mouna a peur de mourir et moi j`ai peur de vivre ». Il connaîtra pourtant la sensation folle du road-trip, l`évasion d`une « prison moderne », l`excitation du jeu. Des sensations de liberté, de dépassement de soi, de réflexion pour s`élever. Ce roman n`est-il pas, n`en déplaise à la peur d`Antoine, une ode à la vie ?

Exactement. Ce roman est d`abord une ode à la vie, j`achète cette idée ! Avec comme dans nos vies imparfaites, un début, un milieu et une fin.


Xavier de Moulins et ses lectures


Quel est le livre qui vous a donné envie d`écrire?

Tendre est la nuit.


Quel est l`auteur qui vous a donné envie d`arrêter d`écrire (par ses qualités exceptionnelles...) ?

Francis Scott Fitzgerald.


Quelle est votre première grande découverte littéraire ?

Siddhartha de Hermann Hesse.


Quel est le livre que vous avez relu le plus souvent ?

La dernière bande de Samuel Beckett.


Quel est le livre que vous avez honte de ne pas avoir lu ?

La Bible.


Quelle est la perle méconnue que vous souhaiteriez faire découvrir à nos lecteurs ?

Mondo et autres histoires de J.M.G Le Clézio.


Quel est le classique de la littérature dont vous trouvez la réputation surfaite ?

Le Grand Meaulnes.


Avez-vous une citation fétiche issue de la littérature ?

« L`homme est un adolescent diminué. » Michel Houellebecq dans Extension du domaine de la lutte.


Et en ce moment que lisez-vous ?

Avenue des Géants de Marc Dugain.



Découvrez Ce parfait ciel bleu aux éditions du Diable Vauvert.

Merci à Xavier de Moulins !

étiquettes
Videos et interviews (11) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

La campagne du CNL, #Jeliscommejeveux, en faveur de la lecture, arrive sur les réseaux sociaux grâce aux témoignages de 18 personnalités médiatiques. Nikos Aliagas • Éric Antoine • Agathe AuprouxDjibril Cissé • Claude Dartois • Frédéric Diefenthal • Élodie Frégé • Mallory Gabsi • Agustín Galiana • José GarciaKendji GiracMichaël GregorioJustine Hutteau • Alexandra Lamy • Mac LesggyFlorent ManaudouXavier de MoulinsLaury Thilleman Ils lisent comme ils veulent et se mobilisent pour (re)donner le désir de lire ! À travers des souvenirs d'enfance ou des lectures marquantes, dans des lieux évocateurs ou tout simplement des endroits du quotidien, en piochant dans une bibliothèque, en écoutant un livre audio ou en téléchargeant les ouvrages sur tablettes, téléphones mobiles…, ces 18 figures incontournables de la télévision, du sport, de la cuisine ou de la scène racontent leur histoire avec la lecture, dévoilent leurs coups de coeur et partagent leurs émotions. La meilleure façon de lire, c'est la tienne … #jeliscommejeveux À travers cette campagne, le CNL accompagné par l'agence Øconnection, souhaite propose une représentation de la lecture renouvelée : libre, immersive, plurielle, décomplexée, intergénérationnelle et ouverte à l'autre. Suivez le CNL sur son site et les réseaux sociaux : Site officiel : www.centrenationaldulivre.fr Facebook : Centre national du livre Twitter : @LeCNL Instagram : le_cnl Linkedin : Centre national du livre

+ Lire la suite
Podcasts (2) Voir tous


Citations et extraits (275) Voir plus Ajouter une citation

« L'orientation sexuelle ne change pas l'aspiration à la route. Homme-femme, homme-homme, femme-femme, rien ne change finalement, puisque tout le monde veut la même chose.de la lumière, un point d'appui pour ne pas crever sel. C'est pourtant seul et dans l’obscurité que tout s'achève. »

Commenter  J’apprécie          250

Les enfants ont cette force dont sont dépourvus les adultes, ils passent vite à un autre sujet. Ils détestent perdre leur temps à souffrir pour rien. 

Commenter  J’apprécie          240

C'est inutile d'anticiper nos chagrins, on a toute la vie pour la peine.

Commenter  J’apprécie          243

Le petit chat est mort.

Les mots sont une détonation.

Les choisir pour l'annoncer aux enfants n'a pas été chose facile, alors je me suis résigné à faire simple, cinq mots et un point final. Court, cruel, monstrueux.

Commenter  J’apprécie          220

Mon père est un gangster moderne. Il m'a donné la vie et l'a ouverte au cran d'arrêt.

Commenter  J’apprécie          210
La vie, mon Paulo, est plus vaste qu'un chagrin d'amour.
Commenter  J’apprécie          211

Ciel bleu vantard, mercure déchaîné. Le soleil cogne sur les carreaux de la cuisine, la lumière écrase les yeux, fournaise de mai.

Commenter  J’apprécie          200
Un père a deux vies: la sienne et celle de son fils.
Jules Renard

Commenter  J’apprécie          190

"Elle ouvre ses yeux immenses et m'explique que malgré le temps, les rides et la mémoire qui flanche, les jolies choses restent intactes. Alors quand la vie fait sa garce, parce que la vie peut facilement nous faire dérailler et prendre un mauvais tournant, il ne faut pas hésiter à descendre au plus profond de soi et refaire jaillir une odeur, une matière, une image, une note de musique, quelque chose de doux pour affronter la violence et, surtout, s'en protéger."

Commenter  J’apprécie          170
Jamais d'autre que toi en dépit des étoiles et des solitudes
En dépit des mutilations d'arbre à la tombée de la nuit
Jamais d'autre que toi ne poursuivra son chemin qui est le mien
Plus tu t'éloignes et plus ton ombre grandit
Jamais d'autre que toi ne saluera la mer à l'aube quand
Fatigué d'errer moi sorti des forêts ténébreuses et
Des buissons d'orties je marcherai vers l'écume
Jamais d'autre que toi ne posera sa main sur mon front
Et mes yeux
Commenter  J’apprécie          170

Acheter les livres de cet auteur sur
LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

Le 3 février

Qui est mort le Le 3 février 1468 ?

Jacques Cœur
Louis XI
Gutenberg
Philippe le Bon
Pic de la Mirandole
François Villon
Charles VII de France

1 questions
12 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur