AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.56 /5 (sur 106 notes)

Nationalité : France
Né(e) le : 28/10/1971
Biographie :

Ollivier Pourriol est un philosophe français né le 28 octobre 1971. Il est conférencier, écrivain, réalisateur, scénariste et monteur. Il a été professeur de philosophie pendant trois ans en lycée.

Jeunesse en Provence, il a vécu un an à Londres et deux ans aux Etats-Unis. Ollivier Pourriol est normalien et agrégé de philosophie. Il l'enseigne avec une prédilection pour Alain, Jules Lagneau (le maître de ce dernier), Gilles Deleuze et Michel Foucault. Scénariste pour jeux vidéo, tel Big Bug Bang (Le retour du Commander Blood) en 1996.

"Mephisto Valse" (2001), son premier roman, a connu un grand succès de critique. Ollivier Pourriol s'est chargé de faire perdurer la pensée de celui qui fut un professeur de philosophie exceptionnel, Hubert Grenier dans un volume intitulé Hubert Grenier - La liberté heureuse (2003). "Une rencontre qui a changé ma vie" dit l'ancien élève pas vraiment disciple mais plutôt un "ami" .

En 2005, il a écrit et réalisé le court-métrage "Coupé au montage". Par la suite, il a publié "Le Peintre au couteau" (2005), "Polaroïde" (2006, co-écrit avec James Douglas), "Alain, le Grand Voleur" (2006, essai), "Cinéphilo. Les plus belles questions de la philosophie sur grand écran" (2008), "On/Off" (2013), "Ainsi parlait Yoda" (2015) ou encore "Une fille et un flingue" (2016).

Quelques-unes de ses œuvres ont été traduites en portugais, italien, espagnol, allemand et grec.
+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
A l'occasion de la rentrée littéraire 2016, Ollivier Pourriol présente son nouveau roman "Une fille et un flingue" (Stock), un "polar dry" jouant avec les codes et les figures du cinéma français.
Podcasts (1)

Citations et extraits (43) Voir plus Ajouter une citation
Ollivier Pourriol
Ziliz   17 avril 2019
Ollivier Pourriol
Victor Hugo remercie tous les généreux donateurs prêts à sauver Notre-Dame de Paris et leur propose de faire la même chose avec les Misérables.



>> https://twitter.com/opourriol/status/1118124953772199936
Commenter  J’apprécie          439
Julian_Morrow   17 octobre 2019
Ainsi parlait Yoda de Ollivier Pourriol
Depuis que l’univers existe, on a vu souvent se fonder des États, c’est une vieille histoire. Comment une innovation politique suffirait-elle, une fois pour toutes, à rendre heureux les habitants de la galaxie ?



Nous sommes à l’âge des masses, et les masses s’aplatissent devant tout ce qui a un caractère de masse. Ainsi en politique. Un homme d’État leur dresse-t-il une nouvelle étoile de la Mort, quelque monstrueux Empire d’une monstrueuse puissance ? Ils le tiendront aussitôt pour «grand».



Les sujets de l’Empire croient que la Force doit se manifester par de la dureté et de la cruauté, ils se soumettent ensuite volontiers et avec admiration : ils sont enfin débarrassés de leur faiblesse compatissante, de leur sensibilité à tous les riens, et ils jouissent de l’effroi avec ferveur. Qu’il y ait de la Force dans la douceur et le calme, ils ont du mal à le croire.



(p.14)
Commenter  J’apprécie          160
Bazart   23 août 2016
Une fille et un flingue de Ollivier Pourriol
" Tu n'as gardé qu'un brouillon, gros malin, et aucune copie: c'est ça d'écrire à la main. Tout est original est tout perdu. On ne pourra jamais la relire, mais elle lui a beaucoup plu, ta lettre. Le paradoxe, c'est qu'elle nous a pas écrit pour le dire, mais elle nous a appelés. Mon téléphone a sonné, numéro masqué, j'ai pas répondu, ah moi numéro masqué je réponds jamais. C'était elle. Elle a laissé un message très sympa. Bonjour, c'est Catherine Deneuve, j'ai bien reçu votre lettre, oui, pourquoi pas, on peut se rencontrer, bien sûr, pour parler de votre truc, là ,je pars à la campagne, alors je ne sais pas, je vous rappellerai."
Commenter  J’apprécie          130
petitsoleil   24 mars 2019
Facile de Ollivier Pourriol
Le but de tous ces efforts est de faire disparaître l'effort.

L'effort est utile, inévitable, nécessaire.

Mais il doit être orienté, limité, réfléchi, expert.

Et a pour but sa disparition. L'effort n'est qu'un échafaudage, un moyen terme vers l'équilibre et le repos.
Commenter  J’apprécie          90
petitsoleil   24 mars 2019
Facile de Ollivier Pourriol
Comment vous représentez-vous l'énergie ?

Quelle image en avez-vous ?

L'énergie s'incarne-t-elle mieux pour vous dans un un gros muscle en plein effort, comme le biceps d'un culturiste ou d'un boxeur poids lourd,

ou au contraire dans la silhouette longiligne et le mouvement fluide d'un coureur de fond éthiopien ?
Commenter  J’apprécie          70
Bibalice   01 juin 2016
Une fille et un flingue de Ollivier Pourriol
Les mots c'est pas mon truc, moi c'est les images. Mais bon il faut faire avec, ou plutôt sans. Personnellement, j'aime bien commencer par la fin, au moins on sait où on va. Ca va, ça tourne ? T'as assez de mémoire sur ton fossile ? Parce que j'ai pas envie de me répéter. Je disais c'est pas mon truc.
Commenter  J’apprécie          70
LiliGalipette   06 juin 2016
Une fille et un flingue de Ollivier Pourriol
« Mais le cinéma, il ne suffit pas de le vouloir, c’est comme l’amour, il faut qu’il veuille de vous. Et s’il veut pas, hein, s’il veut pas ? » (p. 11)
Commenter  J’apprécie          70
Bazart   08 mai 2013
On/off de Ollivier Pourriol
Si j’arrive à en placer une, je ne suis pas à l’image, on reste en gros plan sur l’invité. Je suis l’homme invisible. La voix off de l’émission.
Commenter  J’apprécie          70
petitsoleil   24 mars 2019
Facile de Ollivier Pourriol
Parmi les problèmes humains qui ne peuvent être résolus par la réflexion, la plupart le sont facilement par l'action.

Si l'on veut comprendre quelque chose, le mieux est encore de le faire. Ce sont les mains qui apprennent à faire les lacets. (...) Que ce soit le vélo, la conduite, la lecture ou une langue étrangère, un apprentissage bien fait ne s'oublie pas.
Commenter  J’apprécie          50
petitsoleil   24 mars 2019
Facile de Ollivier Pourriol
C'est un paradoxe immense, et le vrai secret des hommes et femmes d'action : ils agissent précisément parce qu'ils ne savent pas ce qu'ils font.

Ils le savent bien un peu, sinon ils ne se lanceraient pas. Mais s'ils le savaient complètement, ils n'auraient plus besoin de le faire. Ils n'agissent pas parce qu'ils savent, mais pour savoir.
Commenter  J’apprécie          40
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Un mot ... un philosophe

philosopher, c'est apprendre à mourir

Montaigne
Rousseau

10 questions
24 lecteurs ont répondu
Thèmes : philosophie , philosophe , philosophie antique , philosophie allemandeCréer un quiz sur cet auteur
.. ..