AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.38 /5 (sur 126 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Nyons, Drôme , 1969
Biographie :

Ancien élève de l'École normale supérieure de Fontenay-Saint-Cloud et agrégé de lettres, Pascal Morin enseigne le français et la philosophie en Classes préparatoires aux grandes écoles, à Paris.

Depuis son premier roman, "L'Eau du bain", Pascal Morin se montre attentif aux histoires de familles qui aspirent à autre chose que leur quotidien tout tracé.

Source : www.paperblog.fr
Ajouter des informations
Bibliographie de Pascal Morin   (9)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Payot - Marque Page - Pascal Morin - Une mer d'huile


Citations et extraits (32) Voir plus Ajouter une citation
Ziliz   21 mars 2019
Une mer d'huile de Pascal Morin
Danielle bascula alors progressivement dans le sommeil, les bras passés autour de son oreiller. Et dans cet état de conscience altérée, elle eut plus fortement que jamais l'intuition que la vie, c'était très exactement cela : la sensation intime de son corps, de son esprit qui divaguait, en dehors de toute rationalité. Pourquoi avait-elle l'impression que c'était ce qu'elle ressentirait au moment de mourir, quand elle ne serait plus capable de quitter son lit, cet absolu de vie, de corps, l'animal en elle ?
Commenter  J’apprécie          130
Aela   10 février 2013
Comment trouver l'amour à 50 ans quand on est parisienne (et autres questions capitales) de Pascal Morin
Bien entendu, elle avait eu, au long de sa carrière en Seine-Saint-Denis, beaucoup d'élèves noirs. Elle avait appris sur le tas, comme tous les profs lâchés dans cette arène, à faire la différence entre les Antillais et les Africains, à ne froisser les sensiblités ni des uns ni des autres, même quand elle devait aplanir les différends et interdire les insultes qui fusaient.

"Esclaves", disaient en substance les Africains aux Antillais, "sauvages", répondaient les Antillais aux Africains, en termes moins choisis.

Elle avait entendu le mot de "toubab", dont elle savait qu'il signifiait "Blanc", mais pas au juste dans quel pays.

Elle portait comme tous les Français, le complexe de la colonisation tel un fardeau.
Commenter  J’apprécie          120
wiggybis   10 mai 2013
Comment trouver l'amour à 50 ans quand on est parisienne (et autres questions capitales) de Pascal Morin
J'ai passé 30 ans à lutter contre moi-même, se disait-elle froidement, lucide. J'ai façonné mes goûts, choisi mes lectures, raffiné mes gestes et ma voix, travaillé mon image. J'ai vécu ma vie de Parisienne. Et maintenant ? se demandait-elle. Et maintenant ? J'en suis réduite à être troublée par mon plombier, de 25 ans mon cadet.
Commenter  J’apprécie          120
Aela   09 février 2013
Comment trouver l'amour à 50 ans quand on est parisienne (et autres questions capitales) de Pascal Morin
La petie amie de Dimitri Diop, Gladys Delgado, avait en effet rompu le jour même à 13h12 exactement. Dimitri prenait sa pause déjeuner sur son chantier du Marais, près du musée Picasso. Il était descendu dans le petit square à l'arrière de l'hôtel Salé, avait sorti son sandwich du papier-alu et s'apprêtait à y mordre à pleines dents quand la sonnerie de son portable l'avait averti de la réception d'un SMS; Le sandwich dans la main droite, il avait attrapé son téléphone de la main gauche, avait déverrouillé le clavier et lu le message suivant:

Dim, G+ la force. Ne lm'en veux pas. C fini. Glad.

"Une de perdue, dix de retrouvées" se disait-il, sans savoir si cela voulait vraiment dire quelque chose.
Commenter  J’apprécie          90
nelly76   03 mars 2020
Une mer d'huile de Pascal Morin
Danielle effleura le rostre noir et effilé des feuilles ventrues des agaves d'Amérique .Si elle avait appuyé plus fort ,elle s'y serait blessée, mais le geste était tendre,elle retrouvait en eux de vieux amis .
Commenter  J’apprécie          90
Aela   10 février 2013
Comment trouver l'amour à 50 ans quand on est parisienne (et autres questions capitales) de Pascal Morin
Il regarda autour de lui les habituels membres du club, public éclectique et improbable. Il l'avait remarqué déjà.

Le Club Med Gym était le seul endroit de la ville, pensait-il, où se côtoyaient les Maghrébins, les Noirs, les chômeurs et les homosexuels.

Tous ces hommes s'y retrouvaient dans une espèce de complicité inavouée, concrétisée dans les muscles qu'ils se faisaient pour asseoir leur place de mâles dans une société dirigée par des cadres blancs hétérosexuels.

Il savait bien, que ni lui ni les autres hommes présents au club, n'étaient des mâles alpha.

La "confraternité des laissés-pour-compte" aurait dit son père, avec son vocabulaire de professeur appliqué.

"La communauté des gentils losers" se disait quant à lui Dimitri Diop.
Commenter  J’apprécie          50
zazimuth   25 février 2013
Comment trouver l'amour à 50 ans quand on est parisienne (et autres questions capitales) de Pascal Morin
« C'est étrange, se disait-il, que l'on aime les gens, qu'ils disparaissent, et que l'on continue à les aimer, mais dans sa tête, pour soi, sans le leur dire . Comme si le fait de ne plus être en contact n'enlevait rien à leur présence. » (p.155-156)
Commenter  J’apprécie          50
feanora   07 juillet 2013
Comment trouver l'amour à 50 ans quand on est parisienne (et autres questions capitales) de Pascal Morin
"Ça m'écoeure,! " se disait de son côté Natacha Jackowska. Sa mère ne reposerait donc pas comme un gisant, allongée sur le dos, les mains jointes sur le ventre. Non, la position serait humiliante pour l'éternité. Sa mère, de toute façon, n'avait jamais été comme tout le monde. Elle était énorme. Un phénomène. Le cercueil, de la plus grande taille disponible dans les stocks municipaux, était plein de son corps, non pas comme un lit, mais comme un baquet. Et Natacha Jackowska avait cette vision en tête. Sa mère liquide. Emplissent le cercueil jusqu'au couvercle, heureusement étanche, jusqu'aux rebords, comme une tortue trop grasse,"
Commenter  J’apprécie          30
Juin   13 juillet 2014
Comment trouver l'amour à 50 ans quand on est parisienne (et autres questions capitales) de Pascal Morin
Et puis, il savait que des idées préconçues sont attachées à l'odeur des roux ou des Noirs. " La couleur et l'odeur, se disait-il, le racisme de bases des ignorants et des imbéciles. "
Commenter  J’apprécie          40
baaab894   11 juin 2017
Une mer d'huile de Pascal Morin
Sans que cela ne soit pour autant très construit - il ne serait jamais permis, par exemple, de formuler des généralités - il avait le sentiment diffus que cette génération de jeunes adultes vivait avec d'autres valeurs que les siennes. Il ne pouvait s'empêcher de les trouver égoïstes, blasés et obnubilés par les technologies de communication. En réalité, était-il bien obligé de le reconnaître, il ne les connaissait pas du tout.
Commenter  J’apprécie          30

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

7 ou pas 7 (littérature, mythologie...) ?

Nombre de jours dans une semaine.

7
pas 7

16 questions
50 lecteurs ont répondu
Thèmes : nombre , chiffresCréer un quiz sur cet auteur