AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Note moyenne 3.52 /5 (sur 57 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Metz , le 16/06/1966
Biographie :

Patrice Killoffer dit Killoffer est dessinateur et scénariste de bande dessinée et illustrateur.

Il a étudié à l'école supérieure des arts appliqués Duperré à Paris au début des années 1980.

Il réalise ses premières planches en 1981, époque à laquelle il étudie la bande dessinée à Paris. En 1987, il réalise avec Jean-Yves Duhoo le premier numéro de la revue Pas un seul.

Fondateur en 1990 de L'Association, il a notamment publié pour cette maison d'édition les très remarqués "Billet SVP" (1995), "Six cent soixante seize apparitions de Killoffer" (2002) (nomination meilleur album - Festival d'Angoulême 2003) et "Quand y faut aller" (2006).

Le livre "Géométrie dans la poussière" (2004) sorti aux éditions Verticales lui a donné l'occasion de réaliser - sur un texte de Pierre Senges - une série de dessins particulièrement ébouriffants autour de sa vision de la ville.

Killoffer fait également partie de l'Oubapo depuis sa création en 1992.

En 2006, il met en images les chansons de Renaud pour son album "Rouge Sang", ainsi que le site web et la tournée du chanteur.

En 2009, Killoffer a publié à L'Association "Récapitation" un recueil de dessins sobre et élégant, faisant suite à son exposition à la galerie Anne Barrault qui le représente désormais sur le front de l'art contemporain. Dans la même veine, les dessins originaux du livre "Charbons" ont été présentés en 2011 par le Musée de l"Abbaye de Sainte-Croix.

Il expose régulièrement en France et à l'étranger. Parallèlement, il illustre les articles des quotidiens Libération, Le Monde, et La Vie.
En 2004 il dessine le 9ème tome de Donjon Monster, "les profondeurs".

En 2015, il obtient le Prix de la ville de Genève pour la bande dessinée "Killoffer tel qu’en lui-même".

+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Patrice Killoffer   (35)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

L'auteur de bande dessinée Patrice Killoffer donne sa vision très personnelle des liens entre humains et robots dans sa nouvelle BD : "Killoffer en chair et en fer". Il y parle du futur proche et de la solitude qui nous guette tous. Ce tome est inspiré par l'ouvrage du philosophe Dominique Lestel, "Machines insurrectionnelles". le robot n'est pas un domestique, plutôt un compagnon de vie, entre être humain et animal de compagnie. Mais la cohabitation n'est pas de tout repos. Touche-à-tout, homme aux multiples casquettes, Killoffer a co-fondé les éditions de L'Association dans les années 90. Longtemps illustrateur de presse pour "Libération" et "Le Monde", il est exposé en galerie d'art et a quitté la direction du journal "Mon lapin quotidien" l'année dernière. Ne manquant pas d'humour, il précise : "Je ne crois pas qu'on fait des choses avec des idées. En tout cas pas des livres, ou pas seulement avec des idées. Il faut que ce soit des idées de livres." Olivia Gesbert invite à sa table Patrice Killoffe pour nous parler de sa dernière bande dessinée. #Killoffer #BD _____________ Prenez place à La Grande Table pour rencontrer d'autres personnalités qui font l'actualité de la culture, ici https://www.youtube.com/watch?v=5mhkxIUzX-o&list=PLKpTasoeXDrpsBVAaqJ_sANguhpPukaiT&index=1&t=616s&ab_channel=FranceCulture ou sur le site https://www.franceculture.fr/emissions/la-grande-table-1ere-partie Suivez France Culture sur : Facebook : https://fr-fr.facebook.com/franceculture Twitter : https://twitter.com/franceculture Instagram : https://www.instagram.com/franceculture

+ Lire la suite
Podcasts (2) Voir tous


Citations et extraits (10) Ajouter une citation
Lorraine47   15 décembre 2012
Bashung illustré de Patrice Killoffer
L'avant dernier

Mohican

joue aux Indiens

qui sera le suivant

Winchester

ou cathédrale

choisis ton arme

de toute façon

C'est lavabo



fond du couloir troisième porte à droite

lavabo

tu cherches la lumière et c'est l'impasse

tu voudrais que ça débouche sur quoi?

Commenter  J’apprécie          180
jamiK   28 mars 2019
Le Rock et si je ne m'abuse le Roll de Patrice Killoffer
Ecoute, Kilo : on a sollicité ton point de vue sur chaque détail. Maintenant, si tu veux donner ton avis, tu te trouves une machine à remonter le temps.
Commenter  J’apprécie          60
Patrice Killoffer
cathcor   20 juillet 2015
Patrice Killoffer
Savoir regarder (re-garder) c'est la moitié du chemin.
Commenter  J’apprécie          60
Saiwhisper   08 novembre 2021
Lancelot Dulac de Patrice Killoffer
Tel est le destin d'un noble chevalier : c'est celui qui recherche ce qu'il ne peut trouver.
Commenter  J’apprécie          30
MarieVDV   21 novembre 2020
Lancelot Dulac de Patrice Killoffer
Avez-vous déjà regardé un plan du métro parisien ? De loin, cela ressemble à un grand arbre dont les branches, feuilles et racines iraient dans tous les sens, vers le ciel et la terre, vers l'ouest, le sud, à gauche et en diagonale. De près, cet arbre se révèle une véritable forêt, saturée de lignes colorés qui se croisent, d'arbres qui donnent naissance à d'autres arbres, de chemins qui se perdent, avec des broussailles de noms de stations qui semblent parfois s'enchevêtrer si fort qu'on ne les distinguent plus. La forêt était là avant les hommes, elle n'a pas besoin des hommes pour exister.
Commenter  J’apprécie          10
MarieVDV   21 novembre 2020
Lancelot Dulac de Patrice Killoffer
"L'enfer, c'est les autres", n'arrêtait pas de dire sa mère. Elle n'avait pas dû se retrouver bloquée dans "Le palais des Glaces" du Jardin d'Acclimatation. Il suffit d'en franchir le seuil et de s'y perdre quelques minutes pour en avoir la certitude : l'enfer, c'est soi-même.
Commenter  J’apprécie          10
kaliemlir   31 août 2011
Léon l'étron de Patrice Killoffer
Étron de son état,

Léon était caca.

Ce qui est regrettable

Quand on veut être aimable.

Comment trouver des potes

Appréciant la crotte ?
Commenter  J’apprécie          10
bouma   25 avril 2017
Léon l'étron de Patrice Killoffer
Léon n'était pas laid.

Il avait du succès.

Surtout auprès des mouches.

C'est ça qui était louche.

Étron de son état,

Léon était caca.
Commenter  J’apprécie          10
Gregor   23 septembre 2012
676 apparitions de Killoffer de Patrice Killoffer
J' ai peut-être découvert la formule de la vie, qui sait, dans ce compost de casseroles grasses.
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

orthograf

Quelle est l’orthographe correcte de ce mot ?

crisenthème
chrysanthème
chrysantemme
chrisanthaime

12 questions
15 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur