AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

3.41/5 (sur 69 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Metz , le 16/06/1966
Biographie :

Patrice Killoffer dit Killoffer est dessinateur et scénariste de bande dessinée et illustrateur.

Il a étudié à l'école supérieure des arts appliqués Duperré à Paris au début des années 1980.

Il réalise ses premières planches en 1981, époque à laquelle il étudie la bande dessinée à Paris. En 1987, il réalise avec Jean-Yves Duhoo le premier numéro de la revue Pas un seul.

Fondateur en 1990 de L'Association, il a notamment publié pour cette maison d'édition les très remarqués "Billet SVP" (1995), "Six cent soixante seize apparitions de Killoffer" (2002) (nomination meilleur album - Festival d'Angoulême 2003) et "Quand y faut aller" (2006).

Le livre "Géométrie dans la poussière" (2004) sorti aux éditions Verticales lui a donné l'occasion de réaliser - sur un texte de Pierre Senges - une série de dessins particulièrement ébouriffants autour de sa vision de la ville.

Killoffer fait également partie de l'Oubapo depuis sa création en 1992.

En 2006, il met en images les chansons de Renaud pour son album "Rouge Sang", ainsi que le site web et la tournée du chanteur.

En 2009, Killoffer a publié à L'Association "Récapitation" un recueil de dessins sobre et élégant, faisant suite à son exposition à la galerie Anne Barrault qui le représente désormais sur le front de l'art contemporain. Dans la même veine, les dessins originaux du livre "Charbons" ont été présentés en 2011 par le Musée de l"Abbaye de Sainte-Croix.

Il expose régulièrement en France et à l'étranger. Parallèlement, il illustre les articles des quotidiens Libération, Le Monde, et La Vie.
En 2004 il dessine le 9ème tome de Donjon Monster, "les profondeurs".

En 2015, il obtient le Prix de la ville de Genève pour la bande dessinée "Killoffer tel qu’en lui-même".

+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Patrice Killoffer   (36)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Oncle Kid - O comme ouragan, K comme courage, de Victor Pouchet, illustré par Killoffer Oncle Kid. O comme OURAGAN, K comme COURAGE ! Et bien plus que ca encore : sa niece Juliette et son neveu Ulysse decouvrent que leur oncle fantasque n'est autre que le plus grand agent secret d'Europe occidentale. C'en est fini des paisibles vacances dans le Poitou. Ensemble, ils doivent mener a bien une mission ultra-top secrete et affronter les redoutables moustachus de la Firme. Y parviendront-ils ? Pour le savoir, n'attendez plus : plongez dans leurs aventures. https://www.ecoledesloisirs.fr/livre/oncle-kid-o-ouragan-k-courage

Podcasts (1)


Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
L'avant dernier
Mohican
joue aux Indiens
qui sera le suivant
Winchester
ou cathédrale
choisis ton arme
de toute façon
C'est lavabo

fond du couloir troisième porte à droite
lavabo
tu cherches la lumière et c'est l'impasse
tu voudrais que ça débouche sur quoi?
Commenter  J’apprécie          170
Ecoute, Kilo : on a sollicité ton point de vue sur chaque détail. Maintenant, si tu veux donner ton avis, tu te trouves une machine à remonter le temps.
Commenter  J’apprécie          60
Patrice Killoffer
Savoir regarder (re-garder) c'est la moitié du chemin.
Commenter  J’apprécie          60
Tel est le destin d'un noble chevalier : c'est celui qui recherche ce qu'il ne peut trouver.
Commenter  J’apprécie          30
Avez-vous déjà regardé un plan du métro parisien ? De loin, cela ressemble à un grand arbre dont les branches, feuilles et racines iraient dans tous les sens, vers le ciel et la terre, vers l'ouest, le sud, à gauche et en diagonale. De près, cet arbre se révèle une véritable forêt, saturée de lignes colorés qui se croisent, d'arbres qui donnent naissance à d'autres arbres, de chemins qui se perdent, avec des broussailles de noms de stations qui semblent parfois s'enchevêtrer si fort qu'on ne les distinguent plus. La forêt était là avant les hommes, elle n'a pas besoin des hommes pour exister.
Commenter  J’apprécie          10
La philosophie contemporaine doit se renouveler, et pas seulement dans ses idées. Sa pratique même doit se métamorphoser. Dans une page célèbre, Gilles Deleuze exprimait son souhait d'écrire un jour un livre de philosophie qui tiendrait à la fois du traité conceptuel, du roman policier et de la science-fiction. Il n'évoque pas la bande dessinée, mais l'omission est secondaire - c'est l'intuition qui compte : le Iivre de philosophie à venir doit se compromettre avec la culture de son temps et pas seulement l'observer de haut. [Postface de Dominique Lestel]
Commenter  J’apprécie          10
"L'enfer, c'est les autres", n'arrêtait pas de dire sa mère. Elle n'avait pas dû se retrouver bloquée dans "Le palais des Glaces" du Jardin d'Acclimatation. Il suffit d'en franchir le seuil et de s'y perdre quelques minutes pour en avoir la certitude : l'enfer, c'est soi-même.
Commenter  J’apprécie          10
Étron de son état,
Léon était caca.
Ce qui est regrettable
Quand on veut être aimable.
Comment trouver des potes
Appréciant la crotte ?
Commenter  J’apprécie          10
Léon n'était pas laid.
Il avait du succès.
Surtout auprès des mouches.
C'est ça qui était louche.
Étron de son état,
Léon était caca.
Commenter  J’apprécie          10
J' ai peut-être découvert la formule de la vie, qui sait, dans ce compost de casseroles grasses.
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Patrice Killoffer (167)Voir plus

Quiz Voir plus

10 phrases incomplètes ... mais drôles

Les tôles ondulées ...

c'est beau et mien
les grands rhums aident
où est le bec ?
Adam part !
les vaches aussi

10 questions
160 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeux de mots , humour , loufoque , maximesCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *}