AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

2.96/5 (sur 825 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Paris , le 01/06/1956
Biographie :

Patrick Besson est un écrivain et journaliste français.

Né d'un père russe à moitié juif, gaulliste, et d'une mère croate monarchiste, il publie en 1974, à l'âge de dix-sept ans, son premier roman, "Les petits maux d'amour".

En 1985, il se voit décerner le Grand Prix du Roman de l’Académie Française pour son livre "Dara", où il raconte l’histoire d’une Serbe ayant trouvé refuge en Italie après avoir fui sa Yougoslavie natale à l’arrivée de Tito au pouvoir.
Une dizaine d’année plus tard, il écrit "Les Braban" (1995) qui lui vaut le Prix Renaudot, dont il intégrera le jury en 2000.

Tout d'abord sympathisant communiste, il est chroniqueur littéraire au journal L'Humanité. Il collaborera ensuite à VSD, au Figaro, au Figaro Magazine, au Point, à Voici et à Marianne tout en se déclarant toujours comme "un communiste non pratiquant".

En 2003, il publie un recueil d’interviews qu’il a menés pour le magazine Voici et intitule son livre "La cause du People" (éditions Fayard).

Parmi ses titres les plus connus, on trouve notamment "La Vie quotidienne de Patrick Besson sous le règne de François Mitterrand" (1993), à travers lequel il exprime sa déception vis-à-vis de la politique de Mitterrand, qu’il ne juge pas suffisamment socialiste ou encore "Un état d’esprit" (2002), récit de ses débuts de romancier, avec ses joies, ses peines et ses expériences de jeunesse.

Ses romans de 2009 à 2013 évoquent tour à tour l’Afrique, l’Asie et l’Amérique latine et il publie en 2012 un récit autobiographique, "Les jours intimes", où il narre sa relation père-fils mais aussi la rencontre avec sa femme d’origine suédoise.

En 2018, il publie "Tout le pouvoir aux soviets", qui mêle grande Histoire et grands sentiments et dessine superbement les contours de la maison Russie.

+ Voir plus
Source : Elle.fr
Ajouter des informations
Bibliographie de Patrick Besson   (93)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (16) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Patrick Besson : "La frivolité est une affaire sérieuse" Les Clochards Célestes


Citations et extraits (246) Voir plus Ajouter une citation
Pendant l'amour, les femmes ferment les yeux et les hommes regardent. Après, c'est l'inverse.
Commenter  J’apprécie          370
Patrick Besson
L'aventure est la tendresse des défigurés.
Commenter  J’apprécie          300
- Vous n’êtes pas mariée ?
- Non : je suis lesbienne.
- Je ne savais pas qu’il y avait des lesbiennes à Cognac.
- Pas des. Une.
- Vous devez vous sentir seule.
- A Bordeaux, il y en a une autre.
- Vous la connaissez ?
- Je vis avec.
- Le grand plaisir des hommes est de voir deux femmes coucher ensemble.
- Ma copine et moi, nous ne couchons pas ensemble : nous faisons l’amour.
Aïe, il était tombé sur une gouine romantique et solennelle. Ce n’était pas son jour.
Commenter  J’apprécie          252
"La littérature doit devenir un élément de la cause générale du prolétariat" a écrit LÉNINE .

" Le parti éduque le poéte prolétarien , il crée l'écrivain authentique "..........a écrit TROSTKI
Commenter  J’apprécie          242
- J’ai soif.
- Vous avez déjà beaucoup trop bu.
- Boire, pour un écrivain, c’est de la conscience professionnelle.
Commenter  J’apprécie          240
Elle lisait parce qu'elle pensait qu'il fallait lire et lisait de préférence ce que tout le monde lisait, car elle se disait que si tout le monde lisait quelque chose, ça devait être que cette chose était bonne à lire pour tout le monde.
Commenter  J’apprécie          220
"On peut négocier avec quelqu'un qui vous hait, pas avec quelqu'un qui vous méprise."
Commenter  J’apprécie          230
sa main remonte jusqu’à sa braguette, qu’elle déboutonne avec dextérité. Comme c’est doux et tendre une professionnelle – aussi doux et tendre qu’un grand pâtissier avec de la pâte à gâteau, un grand plombier avec une installation sanitaire, un grand écrivain avec son lecteur. La plupart du temps, se dit-il, on fait l’amour avec des gens dont ce n’est pas le métier – comme si on montait dans un Boeing avec un pilote amateur aux commandes ou comme si on lisait un roman écrit pendant ses week-ends par une femme de ménage publié à compte d’auteur. Jamais on n’a sorti son sexe du slip avec autant de grâce, de souplesse, d’élégance – et il est incapable de se souvenir d’une seule main, à part bien sûr la sienne, l’ayant décalotté avec autant de précaution.
Commenter  J’apprécie          200
Y a-t-il un bruit plus doux sur terre que du chablis versé dans un verre ? se demanda-t-il. Et il se répondit : Peut-être le floc-floc du pénis dans le vagin, quand on finit de faire jouir une femme.
Commenter  J’apprécie          196
Qu’y a-t-il de plus rapide qu’un financier ? Peut-être un footballeur. Une négociation est un soufflé au fromage: ne doit pas retomber. Je fais ma première offre à la Sibérienne: un verre après son service. Tania – les femmes russes n’ont, depuis des siècles, qu’une dizaine de prénoms à leur disposition, c’est pourquoi Tania s’appelle comme ma défunte mère – ne sourit pas. Elle me regarde avec une insistance étonnée. Elle dit qu’elle n’a pas soif. A-t-elle sommeil? Si oui, je l’emmène à mon hôtel. Il faut d’abord, me dit-elle, qu’elle appelle son mari pour obtenir son accord. Je lui dis que je peux l’appeler moi-même. Entre hommes cultivés, nous finirons par trouver un arrangement. Qu’est-ce qui me fait croire que son mari est cultivé ? demande-t-elle. Elle entre dans mon jeu, c’est bien: on progresse vers le lit. Je ne réponds pas car ce n’est pas une question, juste un revers lifté. Elle dit que, bien sûr, elle n’est pas mariée, sinon j’aurais déjà reçu une claque, bientôt suivie d’une balle dans la tête administrée par ledit époux. Je propose que nous allions nous promener autour de l’étang du Patriarche. Elle me demande si je suis romantique. Non: boulgakovien. Le numéro deux dans le cœur sec de maman, après Pouchkine.
Commenter  J’apprécie          170

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Patrick Besson (1043)Voir plus

Quiz Voir plus

Aux sources du romantisme

Roman fondateur du "Sturm und Drang" paru en 1774 à Leipzig "Les Souffrances du jeune Werther" de Goethe, l'amour désespéré de Werther pour Charlotte (Lotte), est devenu mythique pour plusieurs générations de romantiques européens. Le livre rencontre un succès si vif que Goethe en écrit une suite en 1809 sous le titre :

Les affinités sélectives
Charlotte à Weimar
C'est faux

12 questions
59 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , peinture , romantisme français , romantisme allemand , romantisme anglaisCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *} .._..