AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.64 /5 (sur 305 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Villeneuve-Saint-Georges , le 19/08/1963
Biographie :

Patrick Pelloux est un médecin urgentiste.

Il étudie à l'École internationale européenne et à la faculté de médecine de Paris avant de devenir docteur en médecine. Il a également une capacité en médecine d'urgence et de catastrophe.

Il est devenu célèbre pendant la canicule de 2003 lorsqu'il a donné l'alerte aux médias des conséquences de la canicule dans les services hospitaliers. Il fut adjoint au chef des urgences à l'hôpital Saint-Antoine à Paris, où il a travaillé de 1995 à 2008. En septembre 2008, il est renvoyé et muté au SAMU de Paris, à l'Hôpital Necker-Enfants malades.

Patrick Pelloux se distingue surtout par son implication dans la défense de l'hôpital public et du service public qui y est rendu. Il est depuis 1997 président de l'Association des médecins urgentistes hospitaliers de France (AMUHF), un syndicat qui regroupe les médecins urgentistes hospitaliers. En juin 2005, il a été réélu pour deux ans à la tête de l'Amuf (le nom de l'association a perdu son "H", ne se composant plus uniquement d'hospitaliers), association qui compte 2 000 médecins urgentistes.

Il a été vice-président de la Confédération des Praticiens des Hôpitaux, une des organisations intersyndicales regroupant les praticiens hospitaliers de toutes les disciplines médicales et pharmaceutiques, de 2009 à 2014.
Depuis décembre 2015, élu par ses collègues il siège à la commission médicale d'établissement (CME) de l'Assistance publique - Hôpitaux de Paris.

Il a régulièrement participé à "N'ayons pas peur des mots", une émission de débat contradictoire animée par Samuel Étienne sur la chaîne d'information en continu I>Télé.

Il est aussi chroniqueur : il a notamment collaboré au journal satirique "Charlie Hebdo" et à partir d'avril 2018 au journal "Siné Mensuel". Il présente également une fois par mois une chronique médicale dans Le Magazine de la santé sur France 5.
Ces chroniques sont parues en recueil sous le titre "Histoire d'urgences" aux éditions du Cherche Midi (2007). Il a reçu un prix de l'Institut de France pour ses écrits en 2005 (prix Cino Del Duca).

Patrick Pelloux est apparu dans plusieurs films en y interprétant des rôles de médecin ou d'infirmier.
+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (13) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Patrick Pelloux, médecin urgentiste au Samu de Paris et écrivain revient sur les circonstances de la mort de 21 personnalités avec son dernier livre "Mieux vaut mourir debout que vivre à genoux : les derniers jours des grands hommes", publié aux éditions Robert Laffont. Retrouvez le livre : https://www.mollat.com/livres/1894332/patrick-pelloux-mieux-vaut-mourir-debout-que-vivre-a-genoux-les-derniers-jours-des-grands-hommes Notes de musique : Youtube Library Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Dailymotion : http://www.dailymotion.com/user/Librairie_Mollat/1 Vimeo : https://vimeo.com/mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Tumblr : http://mollat-bordeaux.tumblr.com/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Blogs : http://blogs.mollat.com/
+ Lire la suite
Podcasts (1)

Citations et extraits (98) Voir plus Ajouter une citation
michoko   18 octobre 2014
On ne vit qu'une fois de Patrick Pelloux
La crise est là, et je refuse qu'elle m'emporte dans sa tristesse. Rester optimiste est une résistance.
Commenter  J’apprécie          270
Patrick Pelloux
amuot   13 janvier 2016
Patrick Pelloux
L’amour… parce que tout est là. Parce que c’est le carburant de la vie. Je ne sais plus si c’est l’amitié qui est la succursale de l’amour ou si l’amour est un salon galant de l’amitié. À eux deux, en tout cas, ils font l’humain.
Commenter  J’apprécie          260
michoko   18 octobre 2014
On ne vit qu'une fois de Patrick Pelloux
La seule question à poser est : es-tu heureux ? Sais-tu qu'entre vivre et mourir personne ne connait la durée et que, par conséquent, l'instant présent et le verbe être sont importants ? Peu importe ton âge : tu es vivant.
Commenter  J’apprécie          200
greg320i   10 février 2015
Urgences... Si vous saviez : Chroniques du Samu de Patrick Pelloux
Son mari est mort, mais la mort de sa télé l'inquiète tout autant, car il n'y a plus que Julien Lepers qui semblait lui parler. Sans mari, sans télé, sans personne , et le chat qui ne parle toujours pas, nos mots convenus et notre sollicitude sont bien inutiles , tellement la misère de sa solitude semble nous montrer qu'elle aussi est déjà morte .

En attendant, je lui fait ses papiers, car même un cadavre à besoin de papiers... Sinon pas de certificat de décès. Peut-être est-ce le secret de l'éternité ?
Commenter  J’apprécie          190
Ziliz   13 juillet 2019
On ne meurt qu'une fois et c'est pour si longtemps de Patrick Pelloux
Les révolutionnaires voulaient réformer la peine de mort, non pas pour être agréables à la victime mais parce que la décapitation était, elle aussi, appliquée en fonction de la richesse du condamné. Un noble était décapité à l'épée bien aiguisée, les roturiers à la hache, les pauvres perdaient lentement la tête avec une lame émoussée. Le 1er décembre 1789, devant l'Assemblée constituante, le docteur Guillotin, médecin, explique devant les députés, au nom du principe de l'égalité même dans le geste du bourreau : « Le couperet tombe comme la foudre, la tête vole, le sang jaillit, l'homme n'est plus. »

(p. 88)
Commenter  J’apprécie          180
Ziliz   11 juillet 2019
On ne meurt qu'une fois et c'est pour si longtemps de Patrick Pelloux
[ 1574 ]

Charles IX est maigre, les yeux creusés, le teint pâle, il respire très mal, crache du sang. Le chirurgien Ambroise Paré ne peut s'occuper de lui, car c'est le domaine de la médecine. Déjà médecins et chirurgiens se livrent une guerre communautaire totalement stupide - qui se poursuit encore parfois de nos jours ! C'est un décret du roi, qui a séparé leurs métiers, et si jamais Paré donnait son avis, il risquerait d'être en infraction.
Commenter  J’apprécie          160
Bazart   10 février 2019
L'instinct de vie de Patrick Pelloux
Par rapport à des morts dites naturelles, le traumatisme de l'accident du choc de l'attentat est encore plus sidérant parce que toutes les bases sont bousculées. Le corps comme l'esprit n'étaient pas préparées à la séparation et au drame.
Commenter  J’apprécie          160
Patrick Pelloux
amuot   13 janvier 2016
Patrick Pelloux
Il y a l’âge de la carte d’identité et un âge physiologique.
Commenter  J’apprécie          170
michoko   18 octobre 2014
On ne vit qu'une fois de Patrick Pelloux
Bien sûr, les souvenirs sont toujours assaisonnées avec douceur dans la salade composée de nos existences. Ça facilite la digestion des horreurs de nos vies.
Commenter  J’apprécie          160
Patrick Pelloux
amuot   13 janvier 2016
Patrick Pelloux
Nous sommes là pour soigner des gens, pas l’économie.
Commenter  J’apprécie          150
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Connaissez-vous Patrick Pelloux ?

Quel est la profession de Patrick Pelloux ?

Médecin anesthésiste
Médecin régulateur
Médecin urgentiste

6 questions
22 lecteurs ont répondu
Thème : Patrick PellouxCréer un quiz sur cet auteur
.. ..