AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

3.22/5 (sur 223 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Le Mans , le 16/05/1925
Mort(e) le : 20/07/1995
Biographie :

Pierre Barbet, de son vrai nom Claude Avice, est un écrivain français.

Il a écrit sous d'autres pseudonymes dont Olivier Sprigel, en hommage à Stéphane Spriel, directeur du Rayon Fantastique où il avait fait ses débuts, et David Maine, pour rappeler qu'il est né dans l'ancien duché du Maine.

Docteur en pharmacie, il a publié quelques articles scientifiques, entre autres sur la bionique.

Il fit ses débuts au Rayon Fantastique avec deux romans remarqués : Babel 3805 et Vers un avenir perdu parus en 1961.

Il fut un pilier pendant les années 60/70 des éditions Fleuve Noire. Son roman le plus connu est certainement L'empire du Baphomet (1972).

Bardet écrivit plusieurs cycles comme : L'empire du Baphomet, Alex Courville, Les Cités de l'espace, Setni-Enquêteur Temporel, Eridan.

Il a publié plus de quarante romans dont cinq ont été traduit aux États-Unis. Il a été traduit également dans plusieurs autres pays et a toujours œuvré pour le rapprochement international des auteurs de SF.

+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Pierre Barbet   (73)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (36) Voir plus Ajouter une citation
La guerre, comme un foyer rougeoyant, disséminait ses escarbilles à travers le globe et s'étendait insidieusement. Jean Manen, pendant ce temps, accroissait toujours son empire ...
Commenter  J’apprécie          120
Mâtin, drôles de bestioles, qu'est-ce que cela peut bien être ?
En effet, l'aspect des créatures vomies par la montagne était déroutant.
Leur abdomen, formé d'une sorte de plasma luminescent animé d'incessants mouvements de convection, faisait penser à d'étranges vers luisants ...
Commenter  J’apprécie          100
Arcturus, autrement dit, Delta Bootis ...
D'après mon atlas astronomique, une banale étoile orangée de classe spectrale K0, à température raisonnable de 4100 degrés, de magnitude 0,2, distante de 11 parsecs de notre soleil.
Pourtant, ce point lointain, à peine visible dans le ciel brumeux de Paris, est bien souvent l'objet de mes pensées.
A la réflexion, je me demande si le hasard seul m'a conduit chez cet antiquaire du quai Conti où j'ai découvert cette étrange perle couleur d'émeraude, délicatement enchâssée sur un cube de cristal transparent ? ...
Commenter  J’apprécie          70
La prise de Rome avait retenti comme un coup de tonnerre parmi ses alliés. Tous les Gaulois cisalpins passèrent du côté des Carthaginois. Ils affrontèrent une armée commandée par le préteur Lucius Posthumius, la mirent en pièces, et le préteur fut tué.

(p.25)
Commenter  J’apprécie          72
- Ne crains rien, misérable créature rivée à cette planète arriérée, je ne suis pas Satan... J'arrive par-delà d'insondables espaces d'un monde bien plus évolué que le tien. Hélas! une tempête d'ions a détruit mon véhicule lorsqu'il orbitait à proximité de ton étoile. Me voici naufragé sur cet astre mièvre, dans cette nacelle de sauvetage, sans aucun moyen de communication avec les miens... Pourtant, tu n'as point à me redouter. Au contraire, si tu acceptes de suivre mes directives, tu deviendras riche, puissant, et tu commanderas aux rois eux-mêmes...
- Ton langage est pareil à celui du prince des ténèbres lorsqu'il tenta Notre Seigneur sur la montagne du désert. Ne serais-tu pas l'ange Lucifer, le déchu qui veut mener les hommes à leur perte?
- Allons donc! laisse ces contes aux enfantelets. Si j'étais le Malin, je chercherais à abuser ton roi plutôt qu'un obscur chevalier. Non, Hugues de Payn, je ne suis qu'un être vivant arrivant des étoiles après un pénible voyage. Presque tous les mécanismes délicats qui équipent mon petit astronef ont été détruits par ce catastrophique atterrissage, pourtant, il me reste encore des armes puissantes qui me permettraient de te détruire sans peine. Vois plutôt...
Sur ces mots, la créature pointa un tube gris vers un gros chêne. Hugues n'aurait pu dire d'où elle sortait, mais lorsqu'une flamme azurée calcina le tronc humide, il frémit d'épouvante comme si la foudre venait de s'abattre à côté de lui.
Commenter  J’apprécie          50
-Si peu ?
-Oh , actuellement , douze heures après l'heure H , d'autres malheureux errent encore à la surface . Irradiés , brûlés , ils ne passeront pas la semaine ....
Commenter  J’apprécie          70
Il y eu encore quelques arrêts avant toulon : des obstacles sur la voie , gravats , carcasses de voitures rouillées ou draisines abandonnées .
Commenter  J’apprécie          70
Le soleil baissait et l’horizon se parait des teintes du disque de Jupiter. Au loin, les filets tendus des pêcheurs évoquaient de grandes toiles d’araignées. Les effigies des dieux, au sommet des temples, brillaient de mille feux, tandis que la fumée bleutée des sacrifices s’échappait par la cheminée de bronze. Quelques officiers désiraient sans doute se ménager la faveur de Ba’al avant le départ. Derrière, sur les collines, le feuillage argenté des oliviers s’agitait doucement comme pour dire adieu au jour.

(p.26)
Commenter  J’apprécie          40
Pour Yuan, le chef des émigrants, et ses assistants, des spécialistes de toutes les branches scientifiques, la première partie de leur tâche s’achevait ; restait à mener à bien la seconde, toute aussi importante : la prise de contact avec les habitants de cette planète…
Commenter  J’apprécie          30
Quatrième de couverture
La révolte gronde dans les Confins Galactiques : hobereaux et princes se disputent la suprématie. Le commerce périclite, les astro-cargos sont capturés par des pirates. Alex Courville, l'agent impérial, est chargé de résoudre ces problèmes.
En compagnie de son fidèle kronon, une bestiole aux pouvoirs étranges, il enquête sur Zossir, se faisant passer pour un contrebandier.
Là, il démasque un trafic d'androïdes, vendus par les Zossiriens pour constituer des commandos.
Mais qui dirige ce commerce illicite ?
Alex, après bien des aventures, parviendra à démasquer celui qui aspirait à l'Empire des Confins.
Commenter  J’apprécie          20

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Pierre Barbet (189)Voir plus

Quiz Voir plus

Harry Potter en 20 questions

Quel train prend Harry pour aller à Poudlard ?

Un RER
Thomas le train
Poudlard Express
Le TGV

20 questions
1289 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *} .._..