AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.29 /5 (sur 421 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Paris , le 26/05/1913
Mort(e) à : Paris , le 07/01/2005
Biographie :

Pierre Daninos est né le 26 mai 1913 à Paris. Il passe son enfance dans le XVIème arrondissement et étudie au Lycée Janson de Sailly .

Il commence immédiatement après le baccalauréat une carrière de journaliste sportif qui lui vaudra notamment de couvrir le tournoi de tennis de Wimbledon.

Lors de la débâcle de 1940, agent de liaison avec l'armée britannique, il vit les affres de la Bataille de France jusqu’à Dunkerque et se retrouve en Angleterre. Il décide de partir au Brésil, à Rio de Janeiro, où il publie son premier roman : Le sang des hommes (1940).

S'ennuyant de la France, il a l'inconscience de rentrer à Paris en pleine période d'occupation. Il y reprend son métier de journaliste tout en continuant à publier des livres qui rencontrent un succès critique (Prix Interallié pour Les carnets du Bon Dieu , Prix Courteline pour Sonia, les autres et moi) mais peu de lecteurs.

Il devra attendre 1954 et Les carnets du major Thompson, livre humoristique, pour rencontrer un succès international. En 1966 il fera de sa dépression nerveuse le sujet d'un livre (Le 36ème Dessous).

En 1967 il échappe par miracle à la mort lors d’un accident de la route. Il demeure longtemps dans le coma. Cette épreuve lui fournit l’argument d'un nouveau livre Le Pyjama (1972).

Il continue à écrire pratiquement jusqu'à sa mort le 7 janvier 2005 ( Les derniers carnets du major Thompson ont été publiés en 2000).

Son frère Jean Daninos est l'industriel qui a créé les voitures de luxe Facel Vega.
+ Voir plus
Source : /pierre-daninos.over-blog.com
Ajouter des informations
étiquettes
Video et interviews (7) Voir plusAjouter une vidéo

Les nouveaux comportements des Français
Bernerd PIVOT et ses invités se livrent à une sorte de radiographie de la société française des années 80 : d'abord avec Pierre DANINOS qui, dans son livre "La France dans tous ses états" décrit le climat de "sériosité" qui a envahit l'hexagone. "Nous avons un vocabulaire extrêmement sérieux; exemple emprunté au présent plateau, on ne dit plus "oui" mais "absolument" ..."....
Citations et extraits (118) Voir plus Ajouter une citation
Pierre Daninos
genou   05 avril 2019
Pierre Daninos
Le baiser est en amour ce qu'est le thermomètre en médecine. Sans lui, on ne se rendrait jamais exactement compte de la gravité de son état.
Commenter  J’apprécie          830
genou   05 avril 2019
Le jacassin de Pierre Daninos
Vessies - Personne n'en a jamais vu qui ressemblent à des lanternes, mais tout le monde en parle.
Commenter  J’apprécie          331
araucaria   28 janvier 2018
La composition d'histoire de Pierre Daninos
Ici comme là, pourtant, même si l'on ignore tout d'Austerlitz ou de la Berezina, le nom de Napoléon vient aussitôt sur les lèvres. Un peu comme ces citoyens du Paraguay ou de Tasmanie qui, sans être jamais allés à Paris, récitent la tour Eiffel, Montmartre et les Folies-Bergère.

Le phénomène est analogue là même où Napoléon a laissé le plus mauvais souvenir.

Il y a des pays de l'Est où l'on dit encore à un enfant turbulent :

- Si tu n'es pas sage, Napoléon va venir!

Il en est d'autres (Portugal) où, dans certaines provinces, les mères menacent toujours leurs enfants récalcitrants d'appeler o Maneto (le Manchot), sobriquet d'un officier de Napoléon dont les atrocités ont fait un croquemitaine.

En Espagne, où l'on célèbre le 2 mai (date de l'insurrection nationale de 1808 contre Napoléon) comme nous la Libération, on peut encore lire dans les catéchismes de l'époque, rédigés sous la forme classique de questions et de réponses :

- Quel est l'ennemi de notre félicité?

- L'empereur des Français.

- Qui est cet homme?

- Le sujet de tous nos maux, la fin de tout bien, le détenteur de tous les vices. (...)

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          240
Ambages   20 août 2018
Les carnets du major Thompson de Pierre Daninos
Les Anglais ont des rites pour le thé et des habitudes pour l'amour. Les Français prennent pour l'amour les soins que nous réservons au thé.
Commenter  J’apprécie          212
scarlett12   05 avril 2018
Les Derniers Carnets du Major Thompson de Pierre Daninos
Pour me remettre au point en changeant de registre, j'ai écouté la radio. Franchement, il, est difficile de comprendre un pays où personne ne semble apte à s'entendre avec quiconque et où tout le monde dit : "D'accord !" Je perds plus encore mon équilibre de cavalier sous l'avalanche de vos paradoxes : "Ce qui est important dans ce livre, déclarait un expert à la radio, ce n'est pas ce qui y est, c'est ce qui n'y est pas."

Pour affirmer ensuite : "Seul l'impubliable mérite d'être publié."
Commenter  J’apprécie          190
Ambages   21 août 2018
Les carnets du major Thompson de Pierre Daninos
Regardez un Anglais manger. C'est à peine si vous voyez son bras remuer. On dirait qu'il ne mange pas (peut-on dire dire, d'ailleurs, qu'il mange ?) et que ses aliments sont portés au palais par l'Intelligence Service. Il y aurait un planisphère du geste à dresser. On verrait que le bras humain, immobile à Bornemouth commence à bouger à Calais, s'agite à Paris et tourne frénétiquement à Rome, où il devient l'hélice de la pensée.
Commenter  J’apprécie          190
araucaria   18 janvier 2018
La composition d'histoire de Pierre Daninos
S'il nous fallait résumer ce livre en quatre mots - quitte, en y parvenant, à prouver qu'il était inutile d'en écrire davantage - nous dirions qu'il s'agit de montrer "comment on apprend l'Histoire sur la Terre" (pour ne pas dire "je", on dit "nous", comme le pape).
Commenter  J’apprécie          190
scarlett12   26 mars 2018
Les carnets du major Thompson de Pierre Daninos
Il faut cependant leur rendre cette justice : ce sont les champions de "l'Après vous, je n'en ferai rien."

Les Français, qui, on l'a vu, consacrent une partie appréciable de leur journée à la poignée de main, passent également un temps considérable à se prier réciproquement d'entrer dans leurs maisons. Les uns prient les autres d'entrer, les autres jurent qu'ils n'en feront rien. Les premiers disent : "Moi non plus." Et, de fil en aiguille, les Français ont passé (environ) trois siècles et demi depuis Charlemagne sur le pas de leurs portes. On est même étonné d'en trouver quelques-uns chez eux.
Commenter  J’apprécie          170
Epictete   27 septembre 2017
Le jacassin de Pierre Daninos
J'ai grandi à l'ombre de grands arbres familiers : les principes...
Commenter  J’apprécie          190
LaMoun   17 juin 2013
Les carnets du major Thompson de Pierre Daninos


« La plupart des automobiles du monde marchent à l'essence. Les autos françaises marchent au klaxon. Surtout quand elles sont arrêtées. »





« Les parents français sont plutôt vexés si leur fils ne donne pas des signes d'intelligence précoce. Les Anglais sont inquiets s'il en manifeste. »
Commenter  J’apprécie          160
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

De quoi briller en société... 🌞⭐️

Avoir de l'avance au gâteau :

avoir les dents du haut proéminentes
avoir les oreilles décollées

12 questions
32 lecteurs ont répondu
Thèmes : expressions françaises , vocabulaire , humour , baba yagaCréer un quiz sur cet auteur
.. ..