AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2253000086
Éditeur : Le Livre de Poche (01/01/1967)

Note moyenne : 3.42/5 (sur 202 notes)
Résumé :
Les carnets du major M. Marmaduke Thompson
Découverte de la France et des Français


Abandonnant la chasse au tigre, le major W. Marmaduke Thompson décide d'explorer la jungle française et consigne ses observations sur les autochtones, leurs comportements, leurs manies, leurs qualités, leurs défauts...Les Carnets du major Thompson sont un des plus grand succès de ces dernières années. Traduit dans vingt-huit pays, ce chef-d'oeuvre d'h... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (21) Voir plus Ajouter une critique
scarlett12
  26 mars 2018

Pierre Daninos fait parler le major Thompson en une comparative étude de deux pays proches et pourtant si différents : l'Angleterre et la France.
Le but est de dénoncer les travers des deux pays mais principalement de la France à travers son regard humoristique et si il l'égratigne, c'est gentiment et avec amour.
Le major Thompson vient vivre en France, suite à son mariage avec une française. Il est époustouflé par les moeurs des français et tout y passe : les contradictions françaises, la gastronomie, la galanterie, le sport ,les voyages, la conduite automobile, le bricolage, l'éducation des enfants, etc ...
Paru en 1954 mais toujours d'une certaine actualité, ce livre est énauuuuurme d'humour (so british) et j'en ai encore mal aux côtes. Je l'avais déjà lu il y a quelques décennies et je m'étais bien amusée, c'est pourquoi je l'ai relu et je ne me rappelle plus avoir autant ri. L'humour est omniprésent et si gentil qu'il soit, il est fin observateur.
Si vous désirez vous décrisper les zygomatiques, je ne saurais trop vous le recommander ... car je me suis demandé bien des fois si l'on pouvait vraiment mourir de rire ... ce serait une belle mort ma foi ! ...
Je me limiterai à une seule citation sinon je devrais recopier tout le livre !
Je vous souhaite une lecture aussi agréable que le fut la mienne.
Maintenant, installez-vous confortablement avec une boîte de kleenex à vos côtés pour essuyer vos larmes ... de rire !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          399
lecassin
  16 mars 2013
Le major W. Marmaduke Thompson, vous connaissez ? Non ?
Laissez moi vous le présenter :
Sujet de Sa Très Gratieuse Majesté Britannique, le Major Thompson entre dans l'armée en 1924 : Waziristan, les Indes, la Palestine, l'Egypte, la seconde guerre mondiale décoré de la Croix de Guerre… Chasseur de tigres…
C'est arrivé à la retraite que William Marmaduke Thompson (c'est son nom) décide de s'installer en France, à Paris, patrie de sa seconde épouse. Ne dit-il pas à l'époque : « J'estime être doublement privilégié : je suis un Anglais nourri à la française. »
On voit apparaître le Major Thompson pour la première fois dans les colonnes du Figaro en 1954. A l'époque, il ne s'agissait que de quelques chroniques sensées épingler les français dans leurs habitudes – bonnes ou mauvaises –, leurs comportements, leurs manies, leurs défauts… tout ça sous l'oeil parfois amusé, ironique et tellement British du fameux Major.
On sait depuis le succès qu'ont connu les fameux « Carnets du Major Thompson », aussi bien en France qu'à l'étranger…
Quelques chapitres : « Qu'est-ce qu'un Français », « Ce cher ennemi Héréditaire », « 40 millions de sportifs », « La France au volant »…
« Les carnets du Major Thompson », un excellent petit bouquin, « so british », un peu (beaucoup) iconoclaste, et toujours drôle ; et qui nous fait réfléchir : sommes nous , en 2013, si différents des français décrits par Pierre Daninos en 1954 ?
Pas si sûr…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          231
Epictete
  13 octobre 2017
Quand un Français se lance dans l'humour Britannique, cela peut donner un petit chef d'oeuvre de finesse et d'esprit, même si certains traits sont parfois un peu appuyés.
C'est le cas quand Pierre Daninos nous livre les observations du major Marmeduke Thomson, ancien officier de l'armée des Indes et remarié à une Française.
Il s'agit de réflexions sur la France, les Français et leur mode de vie, même si à travers ce texte transparaissent quelques défauts anglais.
C'est un livre écrit dans les années cinquante, bourré de clichés de l'époque et on se rend compte avec le sourire que certains ont la vie dure et sont encore bien présents à notre époque.
Cela reste un petit bijou à déguster avec recul et sourire, en plein Brexit et à l'heure où de nombreux Anglais ont choisi nos régions pour y vivre en bonne entente avec leurs voisins « Froggies ».
Commenter  J’apprécie          220
tiptop92
  25 juillet 2014
Ce livre relatant les observation du major Thompson, ancien de l’armée des indes, sur les français et sur ce qui nous sépare de nos amis anglais est un petit chef d’œuvre d’humour et d’esprit britannique. A tel point qu’on a du mal a croire qu’il ai vraiment été écrit par un français. Bien qu’édité en 1954, il n’a pas pris une ride, les remarques sur nos petites manies, nos particularités, nos nombreux défauts qui bien souvent sont aussi nos qualités forment un ensemble de petits chapitres vivants et enthousiasmant. Ainsi, les comparaisons faites entre les femmes anglaises et françaises ou la description de nos concitoyens en voyage ne peuvent qu’amener des sourires de plaisir sur le visage des lecteurs. Rarement de fausses mémoires ont été aussi exactes et ont autant mérités d’être lues et gardées.
Commenter  J’apprécie          200
dedanso
  06 mars 2015
Le Major Thompson, britannique vivant en France, dresse le portrait des français de manière très drôle.
L'auteur, Pierre Daninos, se présente comme l'ami et traducteur du Major Thompson. Attention, c'est bien connu, les anglais sont nos meilleurs ennemis! Aussi l'auteur ne se retient-il pas de donner son propre avis sur le texte du Major Thompson dans les notes de bas de pages (notes souvent surprenantes et drôlissimes).
Vous l'aurez compris, il est question, dans ces fausses mémoires, des relations anglais-français. Mais c'est surtout un hommage à la France, du moins c'est ainsi que je l'ai lu. Car les portraits du Major, souvent peu flatteurs, permettent également à l'auteur de critiquer les anglais. Chacun en prend finalement pour son grade, mais de manière très anodine, très drôle, très réaliste aussi.
Ce récit est terriblement d'actualité pour un roman écrit dans les années 50 : pèle-mêle il y est question des fonctionnaires, "d'union nationale", de lutte des classes, de gastronomie, de la langue française, du Tour de France, des français (et françaises) au volant... On retrouve nos particularités actuelles (bien que légèrement exagérées) à maintes reprises.
Un petit récit caricatural assez drôle, à ne surtout pas prendre au premier degré. Au final, il faut bien le dire, on adore détester les anglais!
*Challenge Variétés 2015 : "un livre que votre mère adore" et "un livre drôle"*
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          143

critiques presse (2)
Lexpress   27 juillet 2012
On prend un plaisir fou à redécouvrir la IVe République à travers Les Carnets du major Thompson [...].
Lire la critique sur le site : Lexpress
LeFigaro   09 mai 2012
C'est très drôle et plein d'esprit.
Lire la critique sur le site : LeFigaro
Citations et extraits (34) Voir plus Ajouter une citation
scarlett12scarlett12   26 mars 2018
Il faut cependant leur rendre cette justice : ce sont les champions de "l'Après vous, je n'en ferai rien."
Les Français, qui, on l'a vu, consacrent une partie appréciable de leur journée à la poignée de main, passent également un temps considérable à se prier réciproquement d'entrer dans leurs maisons. Les uns prient les autres d'entrer, les autres jurent qu'ils n'en feront rien. Les premiers disent : "Moi non plus." Et, de fil en aiguille, les Français ont passé (environ) trois siècles et demi depuis Charlemagne sur le pas de leurs portes. On est même étonné d'en trouver quelques-uns chez eux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
MimimelieMimimelie   06 juin 2015
- Pensez donc !... Mais ils s’en fichent, madame ! Ils se fichent du tiers comme
du quart…
- Sauf du tiers provisionnel… intervint M. Taupin (pas mécontent du tout).
- Bien sûr !
- Pourvu qu’on paie !...
- Ils se f… du reste ! ...
- Si on avait un gouvernement…
- Il y en a un, mais c’est comme s’il n’y en avait pas.
- Ce qu’il nous faudrait, c’est un gouvernement qui gouverne…
- Vous en demandez trop !
- Un homme à poigne…
- Je te balancerais tout ça ! Un bon coup de torchon !
- En attendant, ils sont là !
- Je pense bien ! Et ils y restent !
- Ils ne pensent qu’à s’en mettre plein les poches !
- L’assiette au beurre !
- Et les voyages aux frais de la princesse… Vous avez vu cette soi-disant
mission parlementaire en Afrique noire ?... Pfuit ! Qui est-ce qui paie tout ça, je vous le demande un peu ?
- C’est nous !
- C’est vous !
- C’est moi !
- Mais bien sûr ! Ah ! non, ils y vont fort ! Quelle honte ! Notre beau pays !
- Si riche !
- Et qui ne demande qu’à marcher !
-Ils finiront bien par le mettre à plat !
- Ils en seraient capables !"
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          91
AmbagesAmbages   21 août 2018
Regardez un Anglais manger. C'est à peine si vous voyez son bras remuer. On dirait qu'il ne mange pas (peut-on dire dire, d'ailleurs, qu'il mange ?) et que ses aliments sont portés au palais par l'Intelligence Service. Il y aurait un planisphère du geste à dresser. On verrait que le bras humain, immobile à Bornemouth commence à bouger à Calais, s'agite à Paris et tourne frénétiquement à Rome, où il devient l'hélice de la pensée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
YukoYuko   12 juillet 2010
Il y a, au fond de beaucoup de Français, un Fangio qui sommeille et que réveille le simple contact du pied sur l'accélérateur. Le citoyen paisible qui vous a obligeamment invité à prendre place dans sa voiture peut se métamorphoser sous vos yeux en pilote démoniaque. Jérôme Charnelet, ce bon père de famille qui n'écraserait pas une mouche contre une vitre, est tout prêt à écraser un piéton au kilomètre pourvu qu'il se sente dans son droit.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
LaMounLaMoun   17 juin 2013

« La plupart des automobiles du monde marchent à l'essence. Les autos françaises marchent au klaxon. Surtout quand elles sont arrêtées. »


« Les parents français sont plutôt vexés si leur fils ne donne pas des signes d'intelligence précoce. Les Anglais sont inquiets s'il en manifeste. »
Commenter  J’apprécie          150
Video de Pierre Daninos (7) Voir plusAjouter une vidéo

Les nouveaux comportements des Français
Bernerd PIVOT et ses invités se livrent à une sorte de radiographie de la société française des années 80 : d'abord avec Pierre DANINOS qui, dans son livre "La France dans tous ses états" décrit le climat de "sériosité" qui a envahit l'hexagone. "Nous avons un vocabulaire extrêmement sérieux; exemple emprunté au présent plateau, on ne dit plus "oui" mais "absolument" ..."....
Dans la catégorie : Satire, humourVoir plus
>Littérature (Belles-lettres)>Littérature des langues romanes. Littéraure française>Satire, humour (171)
autres livres classés : humourVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
14468 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre
.. ..