AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.78 /5 (sur 48 notes)

Nationalité : Royaume-Uni
Né(e) à : Bournemouth, Dorset , le 12/08/1880
Mort(e) à : Londres , le 07/10/1943
Biographie :

Radclyffe Hall, née Marguerite Radclyffe-Hall, est une poétesse et romancière britannique.

Elle a jeté les bases du mouvement des droits des homosexuels et bisexuels. A son époque, elle était un personnage controversé pour son style de vie ouvertement lesbien et pour le roman "Le puits de solitude" (The Well of Loneliness, 1928).

Née d'une famille fortunée, Marguerite Radclyffe Hall était délaissée par ses parents. Elle étudia au King's College de Londres puis en Allemagne.
En 1907, elle rencontra Mabel Batten, une chanteuse de lieder de 51 ans. Elles s'éprirent l'une de l'autre et à la mort du mari de Mabel Batten, s'installèrent en couple.

En 1905, elle rencontra à Hombourg une cousine de Batten, Una Trowbridge, dont elle tomba amoureuse. En 1916, Mabel Batten mourut et les deux amoureuses commencèrent à vivre ensemble à Londres, jusqu'au reste de leur vie.

Dans les années 1920, la carrière de Hall comme écrivain prend un envol important. Elle publie quatre romans : "Sous influences" (The Unlit Lamp, 1924), "The forge" (1924), "A Saturday Life" (1925) et "Fils d'Adam" (Adam’s Breed, 1925) (Prix James Tait Black). Les critiques sont à chaque fois élogieuses. Radclyffe Hall est maintenant un écrivain connu et respecté.

Elle publia en 1928 son roman "Le Puits de solitude" qui provoqua le scandale. Traduit en français, il fut interdit en Grande-Bretagne malgré le soutien de Virginia Woolf, Forster et Vita Sackville-West, mais il connut un grand succès aux États-Unis.

Dans les années 1920 et 1930, Radclyffe Hall et Una voyagent régulièrement en Europe. Elle publie encore deux romans : "The Master of the House" (1932) et "The Sixth Beautitude" (1936) et un ensemble de nouvelles "Cure de repos" (The Rest Cure, 1932).

En 1934, Hall tomba amoureuse d'une émigrée russe, Evguenia Souline, avec qui elle eut une liaison de longue durée qui fit souffrir Una Trowbridge.
A l’âge de 63 ans, Radclyffe Hall décède d’un cancer du côlon dans les bras d’Una. Après sa mort, Una veille à la mémoire de Hall, détruit une partie de sa correspondance et tient soigneusement l’image de la masculinité de Radclyffe Hall en état.

+ Voir plus
Source : www.rosadoc.be
Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
AmyParadise   30 septembre 2012
Le puits de solitude de Radclyffe Hall
L’âme souffre lorsqu’on a conscience de sa lâcheté et cela incite à chercher refuge dans la seule violence des mots.
Commenter  J’apprécie          90
mariecloclo   11 septembre 2015
Sous influences de Radclyffe Hall
Je ne dépenserai pas un sou pour payer des études qui feraient perdre à ma fille le sentiment de son sexe, lui dit son père. Je ne veux pas entendre parler chez moi de toutes ces nouvelles sornettes sur les droits des femmes.

Commenter  J’apprécie          30

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Vous connaissez la chanson!

Qui a écrit: Un jour, tôt ou tard On est qu'des os Est-ce que les tiens seront noirs Ce serait rigolo

Prévert
Brassens
Nougaro
Ferrat

10 questions
17 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur