AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.46 /5 (sur 159 notes)

Nationalité : États-Unis
Né(e) à : New Jersey , 1938
Biographie :

Sandra Scoppettone est un auteur de romans policiers.

Elle abandonne rapidement ses études et commence à écrire sérieusement à l’âge de 18 ans. Elle quitte alors South Orange pour s’installer à New York en 1954.

Elle commence par écrire des romans pour adolescents avant de se faire connaître sous le pseudonyme de Jack Early grâce à ses romans policiers.

Les livres La Mort dans l'Art et Playing Murder sont d’ailleurs tous les deux nominés pour le Prix Edgar Allan Poe.

Son véritable nom est révélé dans les années 90 lorsque la série des romans mettant en scène la détective privée lesbienne Lauren Laurano connaît un important succès.

Elle vit à Long Island avec sa compagne, l’écrivain Linda Crawford.



+ Voir plus
Source : www.univers-l.com/personnalite_sandra_scoppettone.htm
Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (6) Ajouter une citation
MissSherlock   10 novembre 2012
Je te quitterai toujours de Sandra Scoppettone
- Lauren, dit-il sur un ton résolument professionnel. J'ai pensé qu'il était bon de vous prévenir. C'est à propos de de Megan Harbaugh...

- Je suis déjà au courant.

- Ah bon ?

- Il se trouve que notre ami William...

- Je suis au courant pour William et la tentative de vol à main armée. Ce n'est pas de ça qu'il s'agit, Lauren, je ne sais comment vous l'annoncer.

Je ne l'ai jamais entendu parler ainsi.

- M'annoncer quoi ?

Mais à peine ai-je posé la question que je sais ce qu'il va me dire, et je n'en mène pas large.

- Quelqu'un a tiré sur Megan. Elle est morte.
Commenter  J’apprécie          40
MissSherlock   20 avril 2013
Toi, ma douce introuvable de Sandra Scoppettone
Il y a pire que les mystères, pire que les coïncidences : il y a les jumeaux et les jumelles. J'ai une sainte horreur du plan gémellaire. Il y a des films, des romans, des pièces de théâtre qui fonctionnent là-dessus. Récemment, un grand maître du roman policier s'en est servi pour une de ses intrigues. Et bien sûr même Shakespeare a fait le coup. Mais lui, on peut lui pardonner parce que c'était nouveau à l'époque.
Commenter  J’apprécie          30
MissSherlock   10 novembre 2012
Tout ce qui est à toi... de Sandra Scoppettone
Non que je m'estime vieille ; c'est juste que je suis plus proche de la fin que du début, et parfois cela me fait peur. Mais vieillir vaut mieux que mourir.
Commenter  J’apprécie          30
Ellanamamanda   30 décembre 2019
De peur et de larmes de Sandra Scoppettone
Le moniteur s'alluma, passant du logo Windows à un fond d'écran en damier représentant Leonardo DiCaprio. Diverses icônes lui parsemaient le visage. Tous trois contemplèrent ce spectacle comme s'il allait leur révéler leur avenir. Deux icônes attirèrent aussitôt l'intérêt de Dove : l'une était celle du traitement de texte de Julie, Word, et l'autre celle d'AOL - America On Line, un fournisseur d'accès internet. Elle double-cliqua sur cette dernière, lançant le programme dédié. Sur une barre d'outils située en haut de l'écran se trouvait une sorte de meuble à tiroirs jouxtant un triangle vert portant le titre "mes documents". Dove posa sa main sur la souris et cliqua sur ce triangle. Une fenêtre s'ouvrit, comportant plusieurs lignes de texte. Celle du haut annonçait "Fichiers personnels". Elle cliqua une fois dessus, et une seconde fenêtre, beaucoup plus vaste, s'ouvrit, annonçant "Fichiers personnels de Julie" sur sa barre de titre verte.
Commenter  J’apprécie          00
Ellanamamanda   30 décembre 2019
De peur et de larmes de Sandra Scoppettone
Stover passa une main fine dans ses cheveux bien coiffés et murmura "Mobile home" comme s'il disait "repaire d'héroïnomanes". Dove savait qu'il avait le terme "racaille" sur le bout de la langue, mais que son statut l'empêchait de le prononcer.

- Le père est parti depuis Dieu sait combien de temps, et la mère vit des allocations.

Quelle sale expression, pensa Dove.
Commenter  J’apprécie          00
Ellanamamanda   30 décembre 2019
De peur et de larmes de Sandra Scoppettone
Jack se pétrifiait encore aujourd'hui au simple souvenir des raclées qu'il avait reçues. L'engourdissement émotionnel et l'insensibilité avaient été ses seuls recours, à l'époque. Et puis, c'était sans compter sa mère, qui se voilait la face devant tout ce qu'il y avait de dérangeant, plongeant le nez dans sa Bible au lieu de prendre les problèmes à bras-le-corps.
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Lecteurs de Sandra Scoppettone (140)Voir plus


Quiz Voir plus

Ennio Morricone

Pour une poignée de dollars, Le Bon, la Brute et le Truand, il était une fois la Révolution... Comment se nomme le réalisateur de ces films, complice d'Ennio Morricone?

Francis Ford Coppola
Sergio Leone
Martin Scorcese

8 questions
41 lecteurs ont répondu
Thèmes : films , filmographie , cinema , compositeur , bande originale , adapté au cinéma , littérature , polar noir , romans policiers et polars , Musique de filmCréer un quiz sur cet auteur