AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.79 /5 (sur 198 notes)

Nationalité : Royaume-Uni
Né(e) à : Londres , le 10/11/1959
Biographie :

Renée Knight est réalisatrice, productrice et auteur de documentaires.

Elle a travaillé sur les documentaires d'art à la BBC et sur des scripts pour le cinéma et la TV pour la BBC, Channel Four, et Capital Films.

En avril 2013, elle est diplômée de la "Faber Academy".

"Révélée" est son premier roman.

Elle vit à Londres avec son mari et ses deux enfants.



Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (50) Voir plus Ajouter une citation
SZRAMOWO   02 août 2020
La Confidente de Renee Knight
J’ai senti l’ancienne Mina revenir dans la pièce. Pleine d’assurance, confiante, hardie. 

— Vous savez que je ne vous demanderais pas cela s’il y avait quoi que ce soit d’illégal dans ces cartons. Un autre ? 

Elle a pris mon verre et l’a rempli. 

— Au fait, je voulais vous dire que la maison en Italie est disponible une partie du mois d’août. Vous aimeriez peut-être y passer une semaine. Avec Angelica. Elle va adorer. 

J’avais vu des photos de la maison de Mina en Italie et je savais combien elle y tenait. Seuls la famille et les amis proches y étaient autorisés. C’était vraiment gentil de sa part, et pourtant, j’ai hésité ; je doutais qu’Angelica veuille passer du temps seule avec moi. 

— Vous paraissez soucieuse, Christine. Je comprends. Les adolescentes peuvent se montrer difficiles. Peut-être qu’Angelica aimerait emmener des amis ? 

Elle a posé sa main sur mon bras. 

— Dites-lui donc que je vous ai proposé la maison, mais que vous ne pouvez pas y aller, et suggérez-lui de s’y rendre avec une amie à la place. Je suis sûre qu’elle sera ravie de l’occasion. Et assurez-lui que c’est votre idée. 

Elle a cogné son verre contre le mien et a bu une lampée de whisky. J’ai entendu le son d’un glaçon qu’elle croquait. 

— Merci, Mina. Si vous êtes sûre… 

— Absolument. Vous êtes de la famille, pour moi, Christine, vous le savez. 

Elle s’est levée et a attrapé son manteau. J’ai terminé mon verre et me suis apprêtée à partir. 

— Vous savez quoi, Christine ? Plus j’y pense et plus je me dis que ce serait aussi bien si vous vous débarrassiez carrément de ces dossiers. 

Elle a prononcé ces mots comme si l’idée venait seulement de la traverser, d’une voix douce, comme si nous discutions encore de son invitation en Italie. 

— Je ne souhaite rien garder de ce qu’il y a dedans, et ainsi, je n’aurais plus à m’en soucier. Vous pourriez peut-être tout jeter en rentrant chez vous ? Là où vous pensez que c’est le mieux. Je vous laisse décider. Voyez cela comme un brin de ménage.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
missmolko1   30 janvier 2019
Révélée de Renee Knight
Cela devait faire presque quarante ans que je n’avais pas lu ces mots. Elle avait écrit le roman l’été précédant la naissance de Jonathan. C’était comme si elle se trouvait dans le lit avec moi. Je pouvais entendre sa voix avec clarté : celle de Nancy, jeune femme, pas encore mère. De l’énergie se dégageait de ces pages, de l’intrépidité, et cela m’a renvoyé à une époque où nous étions excités par l’avenir, où les choses qui ne s’étaient pas encore produites nous réjouissaient plutôt qu’elles nous effrayaient. Ce soir-là, je suis allé me coucher heureux, conscient que même si elle m’avait quitté, j’avais eu de la chance d’avoir Nancy dans ma vie. Nous nous étions ouverts l’un à l’autre. Nous avions tout partagé. Je croyais que nous savions tout l’un de l’autre.
Commenter  J’apprécie          100
Ydamelc   12 avril 2015
Révélée de Renee Knight
Catherine retourne à la cuisine et verse le reste de la bouteille dans son verre, puis ouvre la baie vitrée qui donne sur la terrasse. Elle allume une cigarette, et alterne entre une bouffée de tabac et une lampée de vin. Elle pense que ça va la calmer. Mais non. Ça lui met les nerfs à vif. Ça la rend agitée. Elle veut se punir. Et la cigarette fait partie du châtiment, un processus d'autodestruction lent, et le livre en est un autre.
Commenter  J’apprécie          80
iris29   08 octobre 2015
Révélée de Renee Knight
Il y a une brusque avancée quand le train arrive à quai et je me laisse porter derrière elle . je marche sur un nuage. Elle aussi se fait pousser , mais pas par moi. Je ne l'ai pas touchée. ...Nous ne sommes pas prêts encore , Nancy et moi. J'ai amené Nancy avec moi. Ses bras sont sur les miens , mon coeur se trouve où était le sien . Je me suis mis à porter son cardigan .
Commenter  J’apprécie          80
missmolko1   19 juin 2019
The secretary de Renee Knight
Being a secretary back then was, it seems, not so different to now. That ability to make oneself invisible. It is astounding the number of conversations carried on in front of us, as if we don't exist. The silent witness is a role I'm quite used to. Watching, listening - as quiet as a mouse, at the heart of events - my loyalty and discretion never in question. And yet, loyalty and direction are qualities for which I have paid a heavy price.
Commenter  J’apprécie          70
iris29   09 octobre 2015
Révélée de Renee Knight
Il fait jour à présent et elle est épuisée. Elle a les membres lourds , comme lestés, comme si tout le thé qu'elle a ingurgité s'était infiltré en eux , les remplissant et les alourdissant. Elle n'est plus qu'une petite éponge spongieuse , bouffie ramollie . Lorsqu'elle bouge , elle peut entendre le liquide s'agiter en elle . sa tête aussi est inondée, submergée d'images sur lesquelles elle n'a aucun contrôle et de souvenirs remontés du fond de sa mémoire et qui refusent d'en partir.
Commenter  J’apprécie          60
lesbouquinsdeChloe   16 avril 2016
Révélée de Renee Knight
La force que procure la colère est extraordinaire. J’ai littéralement retourné la maison, en quête d’autres secrets. Je me suis attaqué à notre nid familial comme s’il était l’ennemi. Je suis passé de pièce en pièce, j’ai déchiré, renversé, retourné, fichu une sacrée pagaille, mais je n’ai rien trouvé d’autre. Toute l’affaire m’a donné le sentiment d’être tombé dans une canalisation bouchée et de tâtonner dans des eaux usées pour tenter d’y voir plus clair. Sauf qu’il n’y avait rien de concret à quoi se raccrocher. Tout ce que je sentais, c’était une crasse molle, qui me rentrait par les pores et s’insinuait sous mes ongles, et sa puanteur m’emplissait les narines, s’accrochait à mes cheveux, s’imprégnait dans les petits vaisseaux sanguins et polluait mon corps tout entier.
Commenter  J’apprécie          50
lailasamburu   17 avril 2015
Révélée de Renee Knight


Pour être écrivain, pour être un bon écrivain, il faut du cran, il faut être prêt à se mettre à nu.

Commenter  J’apprécie          70
missmolko1   21 juin 2019
The secretary de Renee Knight
Mina walked across to the witness box with the dignity of a young Tudor queen about to lay her head on the executioner's block. All eyes on her as she climbed the steps, head held high, slender, pale neck rising from the white collar of her dress.
Commenter  J’apprécie          60
missmolko1   21 juin 2019
The secretary de Renee Knight
Even the most innocent of actions can appear suspicious on footage extracted from CCTV cameras. Shady images in black and white with grainy outlines. Skulking, lurking figures who look all the more guilty because they are secretly observed, moments frozen on the screen and then replayed over and over. The prosecuting barrister, Mr James Maitland, made sure the jury missed nothing.
Commenter  J’apprécie          50

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Citations humoristiques ...

-Ah ! Dans ce cas, prenez un peu de kouign amann, c'est léger ! - Joli biscuit, drôle de nom. - Kouign veut dire "gâteau", amann, "beurre". C'est une spécialité de Douarnenez. Ce qui était bien, c'était que la recette était incluse dans le nom. Ils proposaient aussi une spécialité plus courante : l'andouille de Guéméné. Les marchands ambulants en vendaient un peu partout à Paris. Sauf devant l'hôtel de Rohan-Guéméné, sur la place Royale : le prince de Guéméné goûtait mal d'entendre sous ses fenêtres les cuisiniers crier "Andouille de Guéméné !" Indice : du chou-fleur

Tout va très bien Madame la Comtesse ! de Francesco Muzzopappa
Au service secret de Marie-Antoinette : L'enquête du Barry de Frédéric Lenormand
Tous tes secrets de Lisa Jewell
Le mystère de Roccapendente de Marco Malvaldi

12 questions
12 lecteurs ont répondu
Thèmes : romans policiers et polars , humour , citations philosophiquesCréer un quiz sur cet auteur

.. ..