AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.82 /5 (sur 3934 notes)

Nationalité : Belgique
Né(e) à : Verviers , le 17/11/1933
Biographie :

Roger Leloup a connu une enfance protégée malgré l'actualité troublée. Parmi ses passions, la bande dessinée, l'aviation et les transports ferroviaires dont il pouvait admirer des exemples à taille réelle dans l'importante gare de tri proche. De nos jours, il doit se contenter de locomotives et wagons miniaturisés, sur le vaste circuit qu'il a établi à l'étage de sa maison.
Il étudie l'art décoratif et la publicité à Liège. Un voisin dessinateur, Jacques Martin, fréquente le salon de coiffure de ses parents. En 1950, il cherche un assistant pour les vacances et Leloup se propose pour réaliser ses coloriages. C'est ainsi qu'il commence à travailler sur les histoires d'Alix. La commande d’Hergé de chromos techniques va le lancer dans le dessin pour l’histoire de l'aviation et de l'automobile où Jacques Martin dirige la partie technique. Leloup fignole au crayon les engins, le dessinateur repasse à l'encre et le maître d'oeuvre y ajoute Tintin.
En 1953, Leloup entre au studio Hergé où il travaillera sur les décors d'Alix. Hergé lui confie les dessins techniques ou de décoration précise, comme la gare de Genève-Cointrin dans "L'Affaire Tournesol", la chaise roulante du capitaine Haddock dans "Les Bijoux de la Castafiore", des autos, des motos, des chars, la conception de l'avion de Carreidas et de tous ceux de la nouvelle version de "L'Île noire", des chroniques sur le modélisme, etc.
Il renconrtre Peyo, qui l’encourage à se lancer, puis assiste Francis sur un épisode de Jacky et Célestin. À Noël 1968, il esquisse pour la première fois une jeune héroïne asiatique qu'il voudrait introduire dans une éventuelle reprise de "Jacky et Célestin". Le projet tombe à l'eau et il décide de la développer avec Vic et Pol, pour remplacer le duo Jacky et Célestin.
Fin 1969, "Yoko Tsuno" apparait dans SPIROU et Leloup quitte le studio Hergé pour se consacrer à sa série. Il a aussi écrit un roman sur la jeunesse de Yoko ("L'écume de l'aube", 1991, Duculot, puis Casterman) et un premier roman de SF ("Le Pic des ténèbres", également dans "Travelling", Casterman) où apparaît une fort jolie androïde, la très efficace Tyo.
Le Grand Prix de la Jeunesse SF lui est attribué en 1990. Roger Leloup est un auteur complet, aussi doué dans l'écriture que le dessin. C’est un élève perfectionniste de l'école Hergé et il prend le temps de remettre cent fois sur le chantier ses découpages, ne développant une idée qu'une fois totalement mûre à ses yeux.
+ Voir plus
Source : www.bedetheque.com
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Plongez dans l'atelier de Roger Leloup qui nous fait découvrir "Le Temple des Immortels". Yoko Tsuno, tome 28 - Disponible en librairie Feuilletez l'album ? http://bit.ly/YokoTsuno28
Citations et extraits (311) Voir plus Ajouter une citation
Roger Leloup
Alfaric   17 janvier 2018
Roger Leloup
Le secret du bleu vinéen :

Le nom « Vinéa » est encore une réminiscence de mon enfance. Mes parents tenaient un salon de coiffure et une parfumerie à Verviers. On y trouvait une vieille publicité en carton découpé représentant une naïade avec un ballon au-dessus de la tête, de la marque « Nivéa ». Petit, un intervertissant les lettres, j'en avais fait « Vinéa ». Elle était décolorée par le soleil, et la peau de la jeune fille était bleue. J'imaginais qu'en utilisant cette crème , la peau se colorait en bleu. En créant les Vinéens, je me suis souvenu de cette anecdote. Et Vinéa, c'était un beau nom de planète, non ? Je l'ai définitivement gardé.
Commenter  J’apprécie          463
Roger Leloup
Alfaric   02 mai 2017
Roger Leloup
Aucune croyance n’est ridicule si elle élève l’homme.
Commenter  J’apprécie          450
Roger Leloup
Alfaric   04 avril 2017
Roger Leloup
Chaque courbe du Rhin dévoile un petit bout de l’Histoire de l’Allemagne.
Commenter  J’apprécie          370
Roger Leloup
Alfaric   30 décembre 2017
Roger Leloup
« Dieu » est l’œuvre des hommes.
Commenter  J’apprécie          364
Roger Leloup
Alfaric   07 novembre 2017
Roger Leloup
J'ai pris à Hergé son plus gros défaut : la maniaquerie. Mais également le fait de croire au personnage et au décor où il se déplace. C'est ce souci de précision dans la fiction qui fait que le lecteur peut y croire aussi.
Commenter  J’apprécie          340
Roger Leloup
Alfaric   07 avril 2017
Roger Leloup
Le grand plaisir des albums de science-fiction est la possibilité pour moi d’imaginer de nouveaux engins.
Commenter  J’apprécie          340
Roger Leloup
Alfaric   04 novembre 2017
Roger Leloup
Je crois que le Diable est en nous. Nous le créons par notre négativisme. Au Moyen Âge, il était partout. On le rendait responsable de tout ce qui ne tournait pas rond. C'est un peu facile. La diable, c'est le côte malsain de l'Homme, notre Mister Hyde, le côté noir de la force.
Commenter  J’apprécie          322
Roger Leloup
Alfaric   24 février 2018
Roger Leloup
Je voulais donner à Yoko son petit avion indépendant. Elle n'aurait assurément pas pu se le payer seule. Un tel prototype est unique au monde : c'est un appareil que j'ai complètement inventé ! La cellule du dessus, avec l'équipement électronique miniaturisé, fait seulement trois cent cinquante à quatre cents kilos grâce à une coque en fibre de carbone très légère, la partie du dessous avec ses réacteurs est détachable : l'appareil se transforme ainsi en planeur le cas échéant. On peut changer le mode de propulsion selon les nécessités et j'ai en vue un futur Colibri à décollage vertical pour un projet qui ferait en quelque sorte suite à "L'Or du Rhin" (...) J'ai mis tout mon amour de l'aviation dans cette histoire. Il y a une image que j'aime beaucoup, lorsque le petit Colibri roule sur le tarmac devant le gigantesque Kawasaki. Un sacré travail pour respecter les proportions ! Cela m'a vraiment passionné de faire ce dessin. J'imagine volontiers le Colibri atterrissant dans mon jardin, il le pourrait... Il fait cinq mètres cinquante de largeur sur huit mètres cinquante de longueur. Yoko vole dans l'appareil que j'aurais aimé piloter si je m'étais dirigé vers une carrière dans l'aéronautique. Elle réalise mes rêves, mais j'ai été déçu par l'accueil fait à l'épisode et j'ai constaté que les récits d'aviation n'avaient plus tellement la cote.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          270
Alfaric   07 avril 2017
Yoko Tsuno l'Intégrale, Tome 4 : Vinéa en péril de Roger Leloup
Ainsi, une nouvelle fois, Roger Leloup introduit-il, au cœur d’un univers de froide technologie, ce qui fonde toutes les aventures de Yoko Tsuno, terrestres ou vinéennes : l’humanisme. Où qu’elle aille, qu’elle rencontre des robots, des humains, des extraterrestres, ou même des insectes, elle oppose au Mal, à la haine, à la violence, des valeurs de respects, de tolérances et d’amitié. Des valeurs humaines, qu’elle transmet ainsi, par delà l’espace, et par delà le temps.
Commenter  J’apprécie          280
Roger Leloup
Alfaric   21 avril 2018
Roger Leloup
Souvent, le présent n'est pas le futur imaginé.
Commenter  J’apprécie          301
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



.. ..